Berserk

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Votre avis sur Berserk

Excellent
94
70%
Trés bon
27
20%
Bien mais pas top
9
7%
Mauvais
0
Aucun vote
Minable
4
3%
 
Nombre total de votes : 134

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Berserk

Message non lu par Erkael » 03 févr. 2009, 18:56

Perso, moi ça me pose problème que Casca, qui est enfermée dans son mutisme à cause d'un massacre de grande envergure, d'un viol et la poursuite incessante de démons deviennent un personnage comique... pour moi il y a un truc qui colle pas!
Et je pense que si on avait massacré tes premiers véritables amis, qu'on avait violé ta copine sous tes yeux et qu'on t'ai arraché le bras à coup de dents, tu serai toi aussi un peu en colère et tu aurais peu etre du mal à relativiser :wink:

Et malgré tout son charisme, aprés le sacrifice j'ai du mal à voir Griffith comme un sauveur (surtout vu la gueule de sa gentille armée) :lol:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
ElfHelm
Messages : 22
Enregistré le : 30 sept. 2008, 16:16
Localisation : loin de là, près d'ici

Re: Berserk

Message non lu par ElfHelm » 03 févr. 2009, 21:35

Erkael a écrit :Perso, moi ça me pose problème que Casca, qui est enfermée dans son mutisme à cause d'un massacre de grande envergure, d'un viol et la poursuite incessante de démons deviennent un personnage comique... pour moi il y a un truc qui colle pas!
Et je pense que si on avait massacré tes premiers véritables amis, qu'on avait violé ta copine sous tes yeux et qu'on t'ai arraché le bras à coup de dents, tu serai toi aussi un peu en colère et tu aurais peu etre du mal à relativiser :wink:

Et malgré tout son charisme, aprés le sacrifice j'ai du mal à voir Griffith comme un sauveur (surtout vu la gueule de sa gentille armée) :lol:
Si on va par là
Non Erkael mon père c'est pas Dark Vador!!! :mrgreen:
Et d'une Berserk est une fiction, que y 'en a sur ce Forum qui le prenne très au 1er degré.
Et de 2, le mutisme qui dure des plombes sans humour, c'est pas très finaud non plus, et puis cela dépend des personnages qui sont autour d'elle, de la situation "fictionnelle" elle-aussi, etc...
On ne peut pas dire quand meme qu'elle soit mal entourée en ce moment??
Franchement moi je trouve pas.
Et au final Griffith est un sauveur si tu es séduit par son rêve ( Sonia et Mule,...), après effectivement un groupe le vénère tel un Dieu vivant ce qui créée des débordements par période.
Mais bon l'auteur raconte mieux son histoire que moi.
Je suis l'andouille, qui fait l'imbécile...avoir l'air con peut etre utile, l'etre vraiment serait plus facile !!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Berserk

Message non lu par Erkael » 04 févr. 2009, 00:28

La fiction n'est pas une raison pour une absence de traitement logique!

Je reprends ta vanne de Star Wars:
- Luc Je suis ton père!
- PAPA!! (il lui saute dans les bras), je suis trop content, tu sais, j'étais sage à l'école!
- C'est bien Luc! Allez viens j'ai commandé des pizzas!

Je grossis les choses, mais fiction ou pas fiction, on se doit de garder une certaine logique, une ligne directrice, dans l'évolution des personnages. Et j'insiste aprés un massacre violent, un viol et des démons qui te courent aprés, tu fais pas le rigolo! Et je vois pas en quoi le fait que cela soit une fiction doit empécher un raisonnement et une attidude paraissant logique de la part des personnages
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
ElfHelm
Messages : 22
Enregistré le : 30 sept. 2008, 16:16
Localisation : loin de là, près d'ici

Re: Berserk

Message non lu par ElfHelm » 04 févr. 2009, 11:12

Je me demande si tu te rends compte dans quelle structure comportementaliste tu enfermes les gens:" perce qu'ils ont eu ceci, ils doivent etre comme ça, c'est logique". :x
Le problème c'est qu'en parlant comme ça, on a à faire a un raisonnement dictatorial qui prétexte que les gens sont riches ou pauvres en fonction de leur gène, ou d'autres cochonneries que j'aurais l'amabilité de taire :|
Sauf que le genre Humain est tout sauf logique, il est psychologique, et ce meme dans une oeuvre fictionnelle!!!
Et donc je ne vois en quoi on ne pourrait pas rire des évènements qui nous on précédé, je ne dis pas que c'est toujours facile, je dis simplement qu'en fonction des gens que tu as autour de toi, il se peut que tu en ris, voilà.

Et franchement je préfère Berserk comme ça, plutot que d'avoir des blocs de granite plein de haine qui passe leur temps à chialer sur leur vie passée, ou d'autres conneries que je trouverais franchement naivement lourdingue et peu représentative de la vie.
Je suis l'andouille, qui fait l'imbécile...avoir l'air con peut etre utile, l'etre vraiment serait plus facile !!

Avatar du membre
Ohzora
Messages : 30
Enregistré le : 01 févr. 2008, 00:43
Localisation : Vogue Merry.

Re: Berserk

Message non lu par Ohzora » 04 févr. 2009, 13:30

Erkael a écrit :Perso, moi ça me pose problème que Casca, qui est enfermée dans son mutisme à cause d'un massacre de grande envergure, d'un viol et la poursuite incessante de démons deviennent un personnage comique... pour moi il y a un truc qui colle pas!
Hmm, en fait, je ne pense pas que Casca soit dans un simple état de "mutisme". J'ai plutôt l'impression que la scène de l'éclipse l'a beaucoup plus traumatisé que ça ; comme une sorte de retour en enfance.
A mon sens, elle n'est pas seulement muette, ses facultés ont totalement régressées. C'est une gamine, un nouveau né qui semble (re)découvrir la vie (faut la faire manger, lui donner son bain) et dans ce cas là, oui, je pense que Casca peut avoir des attraits comiques - comportements primaires des enfants qui jouent avec tout ce qu'ils trouvent, font les cons...
Après, si on pousse le raisonnement un peu plus loin, on peut penser que c'est son choix. Afin de tout oublier et de fuir ce monde sanglant, elle a tout renier (âge adulte, responsabilité) pour se faire une petite bulle et vivre tranquillement dans son monde enchanté, en total décalage avec une réalité qui lui parait beaucoup trop cruelle. Et c'est ce décalage - la confrontation des deux mondes (celui qu'elle s'est fait et le réel) - qui amène à des situations comiques.
Enfin, ce n'est qu'un point de vue.
"Ça, c'est du sexisme. Donner des trucs de filles aux gens, juste parce que c'est des filles."
Terry Pratchett, Nell Gaiman : De bons présages. Culte.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Berserk

Message non lu par Erkael » 04 févr. 2009, 18:54

ElfHelm a écrit :Je me demande si tu te rends compte dans quelle structure comportementaliste tu enfermes les gens:" perce qu'ils ont eu ceci, ils doivent etre comme ça, c'est logique". :x
Le problème c'est qu'en parlant comme ça, on a à faire a un raisonnement dictatorial qui prétexte que les gens sont riches ou pauvres en fonction de leur gène, ou d'autres cochonneries que j'aurais l'amabilité de taire :|
Sauf que le genre Humain est tout sauf logique, il est psychologique, et ce meme dans une oeuvre fictionnelle!!!
Et donc je ne vois en quoi on ne pourrait pas rire des évènements qui nous on précédé, je ne dis pas que c'est toujours facile, je dis simplement qu'en fonction des gens que tu as autour de toi, il se peut que tu en ris, voilà.

Et franchement je préfère Berserk comme ça, plutot que d'avoir des blocs de granite plein de haine qui passe leur temps à chialer sur leur vie passée, ou d'autres conneries que je trouverais franchement naivement lourdingue et peu représentative de la vie.
Je n'enferme les gens dans rien du tout, je vis dans le monde merveilleux de Disney! Pour info je suis psychologue...et aprés un viol tu pas taper dans le dos de tes potes en te marrant en parlant de l'anecdote!
tu me sors des grandes qui n'a rien à faire là, qu'est ce que tu va me parler de gène? Moi je te parle de traumatismes qui laissent des traces, à chacun ses moyens de défenses en fonction de ses ressources psychiques, mais je confirme qu'aprés un massacre et un viol, tu racontes pas ça en rigolant avec tes potes!

Tu m'as juste confirmé que tu ne savais pas de quoi tu parlais! Tu parle de naiveté, mais c'est toi qui l'est en disant qu'une bonne blague ça efface tous les malheurs qu'on a connu...
Merde, j'ai bossé avec des ados violées, et leur sens de l'humour était assez limitée, et quand elles en avaient c'étaient plus un moyen de défense qu'autre chose! Aprés faire comme si rien ne s'était passé, effectivement là, on est dans la fiction!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
ElfHelm
Messages : 22
Enregistré le : 30 sept. 2008, 16:16
Localisation : loin de là, près d'ici

Re: Berserk

Message non lu par ElfHelm » 04 févr. 2009, 20:35

Ohzora a écrit : Après, si on pousse le raisonnement un peu plus loin, on peut penser que c'est son choix. Afin de tout oublier et de fuir ce monde sanglant, elle a tout renier (âge adulte, responsabilité) pour se faire une petite bulle et vivre tranquillement dans son monde enchanté, en total décalage avec une réalité qui lui parait beaucoup trop cruelle.
non ce n'est pas choisi,car ça n'a rien d'une intention.
Erkael a écrit : Je n'enferme les gens dans rien du tout, je vis dans le monde merveilleux de Disney! Pour info je suis psychologue...et aprés un viol tu pas taper dans le dos de tes potes en te marrant en parlant de l'anecdote!
tu me sors des grandes qui n'a rien à faire là, qu'est ce que tu va me parler de gène? Moi je te parle de traumatismes qui laissent des traces...
Sans blagues!! :roll:
Erkael a écrit :, à chacun ses moyens de défenses en fonction de ses ressources psychiques, mais je confirme qu'aprés un massacre et un viol, tu racontes pas ça en rigolant avec tes potes!
Je reconnait bien là le travail du cas par cas, sauf que moi je te parles de thérapie de groupe, et puis tu t'engonces forcément sur le viol ou les massacres, alors forcément tu biaises mon propos.
Erkael a écrit :Tu m'as juste confirmé que tu ne savais pas de quoi tu parlais! Tu parle de naiveté, mais c'est toi qui l'est en disant qu'une bonne blague ça efface tous les malheurs qu'on a connu...
Pour un psychologue tu me sors des arguments digne de la cour de recrée: "C'est pas moi qui l'est c'est toi" :roll:
Et puis bon une bonne blague ça n'efface pas, ça répare l'image que l'on a de soi.
Erkael a écrit :Merde, j'ai bossé avec des ados violées, et leur sens de l'humour était assez limitée, et quand elles en avaient c'étaient plus un moyen de défense qu'autre chose! Aprés faire comme si rien ne s'était passé, effectivement là, on est dans la fiction!
C'est tout l'un ou tout l'autre, flippant!!
Je suis l'andouille, qui fait l'imbécile...avoir l'air con peut etre utile, l'etre vraiment serait plus facile !!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6390
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Berserk

Message non lu par Erkael » 04 févr. 2009, 20:47

Je vais être franc: tu m'agaces! Visiblement tu ne comprends qu'à moitié ce que je te dis, apparemment je ne te comprends pas...on ne se comprend pas autant en rester là!

Tu me reproches de me focaliser sur le massacre et le viol, mais c'et le tournant du titre, Guts et Casca en sont là à cause de cet évènement, c'est l'élément déclencheur de tout, donc excuses moi d'insister sur ce point qui ne parait pas si important à tes yeux...

Continue à voir les choses à ta façon, tant mieux si tu préfères voir Guts tapait une partie de cartes avec Griffith parce qu'il faut bien tourner la page quand meme...

Le débat s'arrète là pour moi
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Kihlar
Messages : 80
Enregistré le : 19 nov. 2006, 17:35

Re: Berserk

Message non lu par Kihlar » 05 févr. 2009, 10:09

Ca faisait longtemps que je n'avais pas écris sur ce fofo, mais là Erkael je dois intervenir....parceque je suis psychologue moi aussi. Et bien que je sente qu'on risque de se prendre un peu le choux je vais rajouter mon grain de sel.

Lors d'un grave traumatisme il arrive qu'une personne fasse une regression. (Je sais, tu sais ce que ça veux dire, donc ce qui suit est pour les autres). Cela consiste en un repli de l'appareil psychique, un retour à un fonctionnement antérieur de son développement mental. Ceci peut avoir différentes conséquences, mais on peut s'accorder à dire que l'on voit souvent ressurgir des modalités de défenses archaïques tel le clivage ou le déni.

Ensuite il existe ce que Cyrulnik appel la "résilience". Ce terme très repris par les médias veut dire en son origine: Une capapcité à recréer de la vie, de l'amour là où il n'y avait plus que de la mort. Exemple concret, le chanteur Corneille. Pour ceux qui ne connaissent pas son histoire, il a vu toute sa famille se faire massacrer sous ses yeux au Ruwanda et c'estcaché sous le cadavre d'un memebre de sa famille pour se faire passer pour mort. Ce traumatisme il le gardera à vie, mais il es aussi capable de rire, chanter et vivre.

Désolé pour le cours façon maître capello. Mais tout ça pour dire que si on veut rentrer dans ce genre de considération, alors oui, l'état de Casca est tout à fait possible. Je rajoute tout de même que seul avec Guts, Casca est très mal à l'aise, voire en a peur. Comme si il incarne physiquement le souvenir de ce qu'elle a vécu (et là je vous évite le cours de psycho)^^

Avatar du membre
Ohzora
Messages : 30
Enregistré le : 01 févr. 2008, 00:43
Localisation : Vogue Merry.

Re: Berserk

Message non lu par Ohzora » 05 févr. 2009, 16:38

Hé, c'est que ma théorie n'est pas si éloignée dites donc.
Je devrais peut-être faire psychologue aussi tiens.
"Ça, c'est du sexisme. Donner des trucs de filles aux gens, juste parce que c'est des filles."
Terry Pratchett, Nell Gaiman : De bons présages. Culte.

Répondre