Les mangas horrifiques parus en France

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
shinob

Message non lu par shinob » 05 juin 2007, 13:19

Et on recommande yume no q saku aux scatophiles, pedophiles, fans d'inceste, et psychopates en tout genre! :lol:
Je vais tenter une relecture, tiens. Juste pour voir si ma façon d'appréhender ce titre a changé.... ou pas. :arrow:

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 05 juin 2007, 13:19

né un11septembre a écrit :on evite juste de recommender "la jeune fille au camelias" aux amis des chiens (vu le massacre de chiots au debut) et au gens que les phenomenes de cirque rendent malades. ^^
Ce n'est donc absolument pas un titre pour moi! :D
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6408
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 05 juin 2007, 13:22

shinob a écrit :Et on recommande yume no q saku aux scatophiles, pedophiles, fans d'inceste, et psychopates en tout genre! :lol:
Je vais tenter une relecture, tiens. Juste pour voir si ma façon d'appréhender ce titre a changé.... ou pas. :arrow:
Hum... ça fait envie :?
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 05 juin 2007, 13:23

Blacksheep a écrit :
né un11septembre a écrit :on evite juste de recommender "la jeune fille au camelias" aux amis des chiens (vu le massacre de chiots au debut) et au gens que les phenomenes de cirque rendent malades. ^^
Ce n'est donc absolument pas un titre pour moi! :D
Pour moi, pas de probleme. Freaks de Tod Browning est mon film de chevet (ou presque ^^).
Image
Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 05 juin 2007, 13:27

Je l'ai vu celui là je crois (y a "l'homme chenille" dedans non?)
Je disais ça pour "ami des chiens" :oops:
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 05 juin 2007, 13:32

oui un homme-tronc (il s'allume m^me une cigarette pendant le film)

Image
Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 29 juil. 2007, 16:34

Panorama de l'enfer : une narration excellente de bout en bout, avec en fait l'histoire d'un peintre qui va nous raconter la raison de sa folie ( et de celle de toute sa famille ), avec des causes multiples ( violence conjuguale, guere, Hiroshima ... ), dessin "affreux" si l'on considère al chose d'un point de vue artistique mais qui colle excellement bien à l'oeuvre et je trouve ca rapprochant à Kitaro avec de gros yeux plus ou moins exorbités, des disproportions physiques...l'auteur va donc passer en revue ( à travers son personnage artiste ) son histoire avec la fuite de ses parents du Mandchourie vers le Japon ( ils étaient colons ) et la dérive psychoogique des personnages et les déviances dues à la 2ème guerre mondiale, chapeau Monsieur Hino...
je n'ai trouvé nullement cette oeuvre malsaine comme shinob avait pu trouver la jeune fille aux camélias, mais vraiment une réflexion sur l'impact que peut avoir une guerre ou des "sévices" supportés par des enfants et les adultes et toutes les conséquences qui en découlent...

bref une très bonne surprise Idea que ce petit manga d'horreur sympatoche à lire et à relire un samedi soir par temps de pluie... cette oeuvre que je trouve plus qu'originale me donne vraiment envie de me pencher un peu plus sur cet exercice de style qu'est le manga d'horreur Wink
Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 30 juil. 2007, 15:41

Baptism 1 à 4 : encore une fois ( je suis vraiment bon public :lol: ) j'ai beaucoup aimé, en même temps avec un auteur comme Kazuo Umezu ca débute bien... donc pour cette histoire sur fond de Jouvence éternelle et d'élixir d'immortalité rapportée au monde des enfants et de l'art cinématographique ( avec des références rélles : le cinéaste Ozu par ex ), on peut noter une certaine redondance dans le schéma mais à côté de ca le dessin est plus abouti que dans l'école emportée et le côté "malsain" du genre humain est caricaturé... et finalement c'est sur un fond de psychologie plus aboutie que dans l'école emportée que finit le titre avec une certaine reflexion portée à juste titre sur l'apparence et ses conséquences...
on a à faire ici à un titre entre l'horreur pour l'horreur, la médecine des cimetières et la psychologie maligne...

2 petit'es histoires plus ou moins poétiques et sympathiques sont en fin de volume : la 1ère c'est le serpent avec un mix puiqu'il ne s'agit pas d'horreur... j'en dis pas plus...
et la 2 ème : le papillon chimérique plus poétique et beau... pareil j'en dis pas plus parce que le rideau tombe très facilement... :wink:
Image

Shirogane
Messages : 28
Enregistré le : 03 nov. 2006, 09:25

Message non lu par Shirogane » 30 juil. 2007, 17:23

Daigoro a écrit :Baptism 1 à 4 : encore une fois ( je suis vraiment bon public :lol: ) j'ai beaucoup aimé, en même temps avec un auteur comme Kazuo Umezu ca débute bien... donc pour cette histoire sur fond de Jouvence éternelle et d'élixir d'immortalité rapportée au monde des enfants et de l'art cinématographique ( avec des références rélles : le cinéaste Ozu par ex ), on peut noter une certaine redondance dans le schéma mais à côté de ca le dessin est plus abouti que dans l'école emportée et le côté "malsain" du genre humain est caricaturé... et finalement c'est sur un fond de psychologie plus aboutie que dans l'école emportée que finit le titre avec une certaine reflexion portée à juste titre sur l'apparence et ses conséquences...
on a à faire ici à un titre entre l'horreur pour l'horreur, la médecine des cimetières et la psychologie maligne...

2 petit'es histoires plus ou moins poétiques et sympathiques sont en fin de volume : la 1ère c'est le serpent avec un mix puiqu'il ne s'agit pas d'horreur... j'en dis pas plus...
et la 2 ème : le papillon chimérique plus poétique et beau... pareil j'en dis pas plus parce que le rideau tombe très facilement... :wink:
Au vu de la fin du manga, moi, j'appelle ça de la psychologie de foutage de gueule :D

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 30 juil. 2007, 17:28

Shirogane a écrit : Au vu de la fin du manga, moi, j'appelle ça de la psychologie de foutage de gueule :D
pourrais-tu être plus explicite ??
Image

Répondre