Coq de combat

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Coq de combat

Message non lu par né un11septembre » 05 juin 2008, 10:04

suite à l'annonce Shinob, Je m'étais mis en chasse d'une serie complete, c'est chose faite. J'ai acheté et lu (en 3 soirées) les 19 tomes parus.

Je partais, en finissant le tome 1, avec l'idée que Ryo trouvait une redemption dans le sport. J'en ai été pour mes frais (mais pas déçu pour autant).
On sort un gamin de son milieu trop securisé et étriqué pour le plonger dans la violence la plus sombre (celle du milieu carceral) et sans surprise, on fait d'un ado perdu un sociopathe en puissance. Je m'interroge d'ailleurs sur les raisons de son apprentissage et l'orientation qu'elle a prise.

Ce que pratique Ryo n'est même plus un art martial, c'est juste de la bestialité bien organisée et sans aucune regle sportive. Quand il ne peut vaincre par sa technique, il estropie, frappe dans le dos ou fait un coup bas du même genre.

L'idée de suivre un "heros" antipathique est interessante mais à des limites dans le concept lui-même. On reitere ici la lutte de plusieurs visions du combat: la vision physique contre la vision spirituelle, la compet' sportive (avec ses regles) et le combat de rue (qui n'en a qu'une: etre le dernier homme debout). Si dans un temps ça merite son attention, il vient necessairement un moment de rupture où Ryo doit soit prendre conscience de l'immoralité de ses actes et changer (ce qu'il semble commencer à faire partant à la recherche de sa soeur, fuyant apres l'issue du combat contre sakagawa, reagissant avec empathie aux deces avant le dernier combat contre "le singe". ils humanisent d'ailleurs, le presonnage en le dotant de talents musicaux par lesquels il pourrait s'exteriorisé de façon moins malsaine.), soit être vaincu par quelqu'un de spirituellement bien meilleur que lui et qui doit l'amener à une remontée des bas-fonds dans lesquels il se traine depuis sa sortie de prison.

J'ai été plutot desarssené par le changement de ton et puis par le revirement du scenario et l'arrivée de Toma. Le recit, de mon avis perd de son realisme avec l'apprentissage à la kill bill (ou "chambre de shaolin" tout depend de votre culture ciné :) ) et j'ai beaucoup de mal également à encadrer Toma qui balance une carrière de danseur sur la simple vision du lethal match de ryo et que tout le monde semble voir comme un extraordinaire rival potentiel à Ryo.
J'imagine bien que les auteurs ont une idée precise en tête pour l'amener dans la gueule de la "bête" mais je ne vois pas comment ils vont rendre ça credible.

reste un dessin de grande qualité et aussi approprié pour les personnages que pour les attitudes de combat. Seule les decors sont parfois negligés sans raison ou souvent fort "clichés" surtout depuis l'apprentissage en chine.
Image

Avatar du membre
Sasuke
Messages : 5
Enregistré le : 09 juil. 2008, 22:49

Message non lu par Sasuke » 09 juil. 2008, 23:21

UP !

La suite sort quand ? :evil: :evil: :evil:

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Coq de combat

Message non lu par né un11septembre » 10 juil. 2008, 09:03

le tome 20 sortira entre le 19 et le 21. :wink:

en fait, on en a toujours aucune idée
Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Re: Coq de combat

Message non lu par Daigoro » 10 juil. 2008, 10:29

c'est mal barré et ca risque d'être longuet :?
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Coq de combat

Message non lu par né un11septembre » 10 juil. 2008, 10:52

pour prendre mon mal en patience je le lis en scantrad en anglais. :(
Image

Avatar du membre
Sasuke
Messages : 5
Enregistré le : 09 juil. 2008, 22:49

Re: Coq de combat

Message non lu par Sasuke » 08 oct. 2008, 23:14

toujours pas de sortie française en vue ? :evil: :evil: :evil:

shinob

Re: Coq de combat

Message non lu par shinob » 08 oct. 2008, 23:18

Sasuke a écrit :toujours pas de sortie française en vue ? :evil: :evil: :evil:
Non.
Le procès opposant les deux auteurs de la série suit son cours au Japon.
"Wait and see" (a long, looooong time...)
:|

Avatar du membre
Peter Cohen
Messages : 30
Enregistré le : 17 juin 2007, 20:07
Localisation : Angers

Re: Coq de combat

Message non lu par Peter Cohen » 26 mai 2010, 16:38

UP

Vous avez de nouvelles infos ?? Ca commence à faire un paquet de temps ...
Eyes open, tears trickle ...
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6366
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Coq de combat

Message non lu par Erkael » 13 avr. 2012, 02:09

Vol 20: Cela paraît incroyable, impensable, inimaginable…le vingtième volume de Coq de combat trône enfin sur les présentoirs de nos libraires préférés !!
C’est bien simple, le volume 19 est sorti en France le…13 Juin 2007 !!! Il aura fallu attendre presque cinq ans…record battu ! Jamais l’attente entre deux volumes n’aura été aussi longue !
Mais maintenant que les auteurs semblent avoir réglé leurs problèmes, la parution peut enfin reprendre son cours, et enfin nous pouvons découvrir la suite du destin tragique et violent de Ryo Narushima.

Pour l’occasion, le plaisir de retrouver Coq de combat est renforcé par une nouvelle édition avec une couverture beaucoup plus rentre-dedans, fini les tranches blanches qui contrastaient avec la violence de la série. Désormais tout dans cette série sera sombre et c’est très bien comme cela !

Dans un premier temps, il faut se rendre à l’évidence, il est difficile de reprendre le fil de l’histoire comme cela sans se replonger dans les tomes précédents, difficile de combler un trou de cinq ans…
Depuis trois volumes (et donc plus de cinq ans), Ryo était absent, il avait cédé la place à Toma, l’ancien danseur, exact opposé de notre anti héros…après l’arc Chinois, on a eu droit a une surprise de taille qui n’était pas sans rappeler le changement de personnages de Vagabond, et le tout dernier tome paru nous changeait encore de cadre en nous faisant penser à un shonen (ou presque).
Et bien ça y est Ryo est de retour, mais ce n’est pas le grand Ryo affamé et dangereux, c’est un Ryo qui s’est laissé aller, qui s’est appuyé sur ses acquis et qui est loin d’être aussi incisif qu’il l’a été. Le personnage évolue encore, il apprend la peur, l’humilité même, de fait il apparaît beaucoup moins fascinant.
C’est une approche intéressante, bien que dans l’immédiat on ne voit pas trop l’intérêt…après un arc entier consacré à son renforcement, on le perd de vue trois volumes (et plus de cinq ans) et il réapparaît faible comme jamais…voilà un choix bien étrange.
Mais peut être que le parallèle avec Sugawara, son ancien rival dans le coma, va être fait et qu’avec le réveil de ce dernier, Ryo va également se réveiller…
En tout cas pour le moment, tout ce qui a été vu dans les trois tomes précédents avec Toma est oublié, c’est évoqué, mais ce n’est plus d’actualité. On se contente de suivre Ryo dans les bas-fonds, dans le monde de la nuit et des combats clandestins, de la prostitution et de la violence…un destin sombre et glauque à l’image de ce tome, où son seul rayon de soleil n’est autre que sa sœur…mais elle même enfermé dans son monde mutique.

Un agréable retour après cinq ans, mais un peu trop mou et pas assez incisif pour être vraiment frappant, pas aussi percutant qu’on l’attendait.
Un bon tome mais pas le retour explosif que l’on espérait !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6366
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Coq de combat

Message non lu par Erkael » 12 juil. 2012, 05:57

Vol 21: Quel plaisir de retrouver cette série à un rythme normal et régulier, la sortie de ce 21e tome, peu de temps après le précédent a presque été un choc en soi tant nous avions perdu l’habitude !

Nous reprenons goût peu à peu à cette série, et tout comme Ryo, nous retrouvons également petit à petit nos sensations. Lui pour le combat et les luttes violentes, nous pour le plaisir de redécouvrir cette série et son ambiance !

Dans un premier temps, et c’est très symbolique, nous retrouvons notre héros dans la chambre d’hôpital de Sugawara, et c’est au contact des coups de Ryo que le précédent reprend conscience, son âme de guerrier vient éveiller son corps meurtri. Tout un symbole. Certainement un des moments les plus forts de ce titre !
C’est ensuite que Ryo se retourne vers le combat, il va rentrer dans un tournoi, mais masqué, pour cacher son identité de parricide qui ferait mauvais genre à la télé. Il reprend l’entraînement, et avec lui, sa soif de combat et de sang !
Les combats reprennent donc, toujours aussi violents, toujours aussi crus, il n’y a plus de code d’honneur et Ryo est plus fourbe que jamais, il lui suffit d’un seul combat pour se faire détester du public…
On avait oublié ce mélange de fascination et de dégoût qu’on pouvait ressentir en pour ce personnage lisant ce titre, une ambiance unique et une émotion qui l’est tout autant !

On assiste donc à des affrontements violents, bien loin des règles établies, et notre détestable héros se fraie un chemin au milieu de tout ça…mais il a soudain une révélation qui va avoir une incidence sur la suite des évènements : sa maîtrise du combat au sol est limité ! Il doit y remédier.
Avec ce constat les auteurs semblent se pencher un peu plus vers des affrontements plus réalistes qu’ils ne l’étaient déjà ou peut être simplement surfer sur la vague du combat libre…quoi qu’il en soit cela n’augure que du bon !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre