Tsukihime

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Tsukihime A.K.A :

Vampire Immortel (Trés Bon)
17
74%
Compte De Transylvanie (Bon)
6
26%
Goule (Bof)
0
Aucun vote
Misérable Humain (Nul)
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 23

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9790
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Tsukihime

Message non lu par Koiwai » 14 juil. 2011, 18:25

Tome 10:

Roa est enfin vaincu, mais la princesse des originels s'en est allée pour toujours. Quant à Ciel, tout le monde l'a oubliée après qu'elle a ramené Shiki chez lui. Lorsqu'il se réveille, Shiki est allongé dans son lit, chez sa soeur. Sa vie reprend un cours normal, le jeune homme retrouve ses chamailleries avec Akiha, Kohaku et Hisui sont toujours à ses petits soins, et à l'école, il peut compter sur ses amis. Et pourtant, Shiki ne parvient pas à faire un trait sur Arcueid, et espère toujours la revoir...

Après un avant-dernier volume mouvementé, l'heure est venue pour Sakashishonen de conclure son récit de manière posée, en prenant le temps de revenir sur la conclusion de la relation entre Shiki et la belle Arcueid, qui s'est achevée tragiquement.
Pour cela, l'auteure nous offre une véritable plongée dans les pensées de notre héros, qui fait mine d'avoir repris une vie normale, mais ne cesse de penser à Arcueid et à l'attendre. Ainsi, les choses se concluent dans une ambiance à mi-chemin entre romantisme, mélancolie et tragédie, pour un rendu du plus bel effet, grâce à des dialogues profonds et qui n'en font jamais trop, à un ton calme qui évite toute surenchère émotionnelle, et à des dessins toujours sublimés par une mise en scène habile. Les grandes cases et les double-pages, notamment, mettent à merveille en avant la solitude que peut ressentir Shiki bien qu'il soit entouré des siens et de ses amis, ou encore tout l'envoûtement que dégage Arcueid. Au final, c'est tout naturellement que l'on est touché par cette conclusion, qui pourrait bien faire couler une larme aux plus sensibles... Mais s'agit-il vraiment de la conclusion ? La fin du volume pourrait nous donner tort.

Après cette fin qui arrive à la moitié du tome, le volume nous invite à découvrir une trentaine de pages bonus dont on ne peut pas dire qu'elles soient vraiment intéressantes, puisqu'il s'agit ici de ce qui est appelé "Les leçons du professeur Ciel", leçons qui ne sont rien d'autre qu'une succession de petits bonus disséminés ça et là pendant la prépublication de l'oeuvre pour rappeler les grandes lignes de chaque tome et qui se voient tous regroupés ici. Pas vraiment intéressant.

Après cela, après cette pause peu intéressante qui semble surtout servir de coupure avant ce qui suit, la cinquantaine de pages terminant ce volume constitue une sorte d'épilogue absolument délicieux. On le sait, le jeu vidéo Tsukihime, dont s'inspire le manga, propose différentes fins variant selon les choix faits au cours de la partie. Fin heureuse ? Fin malheureuse ? On se demandait quel choix allait faire Sakashishonen pour son adaptation papier... On n'en dira pas plus pour ne pas gâcher le plaisir, et l'on soulignera simplement, malgré un aspect par moments un brin expéditif, la justesse de ce que raconte l'auteure dans cet épilogue, remettant sur le devant de la scène le personnage par lequel tout a commencé, et levant le voile sur les derniers doutes quant à l'évolution de Shiki. Quant aux toutes dernières pages, sublimes dans leur mise en scène et dans le rendu des expressions des personnages, elles toucheront à nouveau quiconque se sera attaché en profondeur aux personnages, mais plus pour les mêmes raisons qu'en milieu de tome.

Tout en nous offrant une fin aboutie, qui prend le temps (certes de manière parfois un peu rapide) de revenir sur plusieurs choses, à commencer par la relation Shiki/Arcueid, Sakashishonen surprend jusqu'à la fin, faisant passer son lecteur par des émotions opposées, et c'est bel et bien sur un sentiment d'excellence que l'on referme cet ultime volume.
Image

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Tsukihime

Message non lu par John Doe » 24 juil. 2011, 17:06

Tsukihime aura été une excellente série qui a su préserver à mon avis l'équilibre entre action et sentiments.
S'il fallait qualifier la série en un mot, et c'est d'ailleurs paradoxal pour une histoire de vampire, je dirais lumineux, à l'image des sourires de l'héroîne.

[spoiler]Un bonne fin semi ouverte, puisqu'on ne sait pas combien de temps Shiki a encore à vivre, et c'est tant mieux. Pour le coup, l'incertitude se marie plutôt bien au ton du manga.[/spoiler]
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
hdix
Messages : 1554
Enregistré le : 28 août 2007, 14:46
Localisation : environs de bourg en bresse

Re: Tsukihime

Message non lu par hdix » 29 juil. 2011, 15:01

bon mon avis sur le tome 10 a été perdu.

et j'ai la flemme de tout retaper. d'autant que mon avis colle bcp à celui de koiwai.
et que j'aime arcueid et que cette série fait partie de mon top 3.

voilà lisez tsukihime, c'est bon :lol:
Image
"SAVOIR PLUTÔT QUE CROIRE"

Répondre