Higanjima: l'île des vampires

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Kelu
Messages : 14
Enregistré le : 05 août 2009, 21:42

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Kelu » 06 août 2009, 18:02

Très bonne série qui ne souffre malheureusement que de son rythme de parution... on éspère que le tome 17 sortira cette année :roll:
Image

Avatar du membre
Iker
Messages : 12
Enregistré le : 11 juin 2008, 14:14

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Iker » 13 août 2009, 09:21

Pas d'inquiétude, il sortira cette année. Fin octobre exactement. Et il n'y aura pas de report.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 14 nov. 2009, 16:50

Vol 17: C’est avec la plus grande des surprises que ce 17e tome de Higanjima est sorti en temps et en heure, c’est à dire qu’on ne l’attendait presque pas…et pourtant il est sorti sans le moindre retard, sans être repoussé une seule fois…savourons !

Tout le volume tourne autour du duel fratricide opposant Aki et Atsushi, mais comme d’habitude dans cette série, les évènements ne se passent pas aussi simplement qu’ils auraient du : Aki découvre une nouvelle facette de son frère, et les révélations qui lui sont faites le font douter. Le lecteur découvre en même temps de nouveaux éléments, et se demande en toute légitimité qu’elle sera l’utilité de tout cela dans la suite de la série…gageons que l’auteur s’en servira pour notre plus grand plaisir, il a su, jusqu’à maintenant, en permanence ménager son suspens, malgré quelques longueurs.
Finalement le duel aura bien lieu, et occupera une grande partie du tome…certains clichés ne nous sont pas épargnés, comme la rivalité/poursuite des deux frères, les capacités endormies de l’un qui bien entendu profite de ce combat pour s’améliorer…comme si avec tout ce qu’il a traversé jusque là, il avait eu besoin d’attendre cet affrontement pour progresser…m’enfin fermons les yeux là dessus.
Un tome qui nous change un peu de ce à quoi on est habitués, car à part une courte incursion dans le village de Miyabi, on est loin de l’horreur que l’on trouve en temps normal, pas d’ambiance malsaine ici…cela en est presque décevant. Mais le prochain volume promet de remédier à cela, il ne reste plus qu’à l’attendre !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 17 mai 2010, 23:04

Vol 18: Pour les lecteurs d’Higanjima, la sortie de chaque nouveau tome a quelque chose de magique… sortira ? sortira pas ? Rien que le fait d’avoir une date de sortie est un pur bonheur, on n’ose même pas espérer que celle ci soit respectée… Alors imaginez le bonheur quand le volume arrive en temps et en heure !

Après toute cette attente, nous allons afin pouvoir savourer l’affrontement entre les deux frères désormais ennemis, à savoir Aki le résistant face à Atsushi le vampire ! Savourer est un bien grand mot car l’affrontement n’a ici rien de noble, au contraire il est plutôt crad. Atsushi blessé va se réfugier dans une église et interrompt un mariage où le joyeux couple ainsi que les convives servent ici de chair à canon pour ralentir son frère… C’est assez atroce dit comme ça mais ce n’est pas spécialement choquant dans cette série, l’auteur n’en faisant pas trop.
On baigne donc dans l’horreur, le sang coule à flot, et sans doute pire que tout, Atsushi a véritablement abandonné toute humanité et sa cruauté est certainement la chose la plus dure à accepter !

Un tome passionnant jusqu’au final où l’auteur vient alourdir un moment qui aurait du être intense et tragique…Presque un quart du tome ou les deux frères tergiversent pour en finir…entre les supplications du vaincu, les états d’âmes du vainqueur on tourne en rond sur des chapitres entiers ! Certes c’est un moment grave et important mais au rythme ou avance la série, ce passage qui traîne beaucoup trop pour ne pas perdre son intensité se montre plus agaçant qu’autre chose !

Un bon tome, un moment charnière de la série, un volume qui part bien mais qui devient trop lourd sur le final…vraiment dommage !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 17 mars 2012, 15:14

Vol 19: Enfin le voilà ! On a presque faillit attendre deux ans ! Une attente interminable qui nous a presque fait redouter de n’avoir jamais la suite de cette saga si pleine de charme…et dire qu’il faut atteindre le volume 33 pour conclure la série…nous ne sommes pas au bout de nos peines !
Maintenant il faut se replonger dans l’intrigue…peut être que relire, ou au moins feuilleter, les précédents pour se remettre à jour ne serait pas du luxe.

Atsushi vient de tuer son frère, à peine a t-il le temps d’en faire son deuil qu’il doit penser à la suite. Lui et ses compagnons retrouve l’antidote du virus qui a fait de Miyabi en être si puissant. Et c’est au détour des notes d’Igarashi, le militaire responsable des expériences, qu’on va se replonger dans le passé et apprendre encore bien des choses, à commencer par l’identité du maître !

Avec ce volume nous plongeons une nouvelle fois dans le passé, un nouveau flash-back nous est proposé, et si certaines mauvaises langues pourraient reprocher que ça commence à faire beaucoup, celui ci apporte encore une fois son lot de surprises et de révélations. Ce retour en arrière est doublement inédit, d’une part parce qu’il nous conte des évènements nouveaux mais également parce qu’il est présenté par un personnage dont au final on savait peu de chose : le colossale maître ! Tout en découvrant de nouveaux éléments sur Miyabi, on découvre d’ou vient le maître, quelles sont ses motivations, pourquoi sa rage contre les vampires est aussi violente et on apprend même pourquoi il est aussi imposant !
Ce retour en arrière est également une plongée dans les sentiments humains…le personnage concerné va découvrir l’humanité, l’affection, l’amour, mais également la colère, la culpabilité et la rédemption !

Ce tome est riche en révélations, en surprises et même en action, un tome de grande qualité qui valait le coup qu’on l’attende autant. Plus elle avance et plus cette série est bluffante. On s’attendait à une simple lutte contre des vampires, mais l’auteur crée pièces par pièces un univers au background de plus en plus vaste et développé…du pur bonheur !

Vivement la suite…
A noter que le volume 20, bien qu’annoncé, est précisé à une date inconnue…cela n’augure rien de bon. Il va sans doute encore falloir prendre notre mal en patience !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

shinob

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par shinob » 22 mars 2012, 08:35

Erkael a écrit :Vivement la suite…
Mais l'aura-t-on un jour, cette suite ?

Si Soleil tient ses engagements, toute la première saison sera publiée au rythme de trois tomes par an. Mais Iker a précisé dans une interview avec MS que la seconde saison (suite directe de la première si j'ai bien compris et toujours en cours de parution au Japon) ne sortira pas en France... :?

Pour moi, c'est un motif suffisant pour revendre la série!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 27 mars 2012, 22:21

shinob a écrit :
Erkael a écrit :Vivement la suite…
Mais l'aura-t-on un jour, cette suite ?

Si Soleil tient ses engagements, toute la première saison sera publiée au rythme de trois tomes par an. Mais Iker a précisé dans une interview avec MS que la seconde saison (suite directe de la première si j'ai bien compris et toujours en cours de parution au Japon) ne sortira pas en France... :?

Pour moi, c'est un motif suffisant pour revendre la série!
Tout dépend comment finit la première saison, il y a peut etre une conclusion correct qui se passe de suite. M'enfin avant d'arriver au volume 33 pour conclure ce qui n'est visiblement que la première saison, j'aurai déjà 3 gosses et un labrador...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par John Doe » 01 juil. 2013, 19:50

Content d'avoir un nouveau tome de Higanjima et de voir que la série semble repartir sur un rythme plus "normal" (du point de vue de la publication VF), mais il n'y a que moi qui a un sommaire différent du contenu ?
Le sommaire de mon exemplaire m'annonce les chapitres 174 à 183, alors que ce tome 23 contient les chapitres 205 à 214.
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 26 déc. 2013, 23:47

Vol 24: Aki et ses compagnons quittent le village sur le fleuve, après une semi victoire, bien amère tout de même, mais ils sont poursuivis par le démon protecteur de ce même village ! L’immense serpent les traque dans leur fuite sur le fil de l’eau, et le carnage continue ! Les victimes s’enchaînent, la mort s’abat sur nos héros ne trouvant aucun espoir dans cette situation…
Il est bien loin l’optimisme de la victoire sur le premier village vampire. Le lecteur le premier pensait que les choses ne pouvaient aller qu’en s’arrangeant, et bien pas du tout. C’est un véritable ascenseur émotionnel entre l’optimisme et le pessimisme, à tel point qu’on a rarement eu l’impression qu’ils étaient dans une si mauvaise posture. Le lecteur, tout comme les personnages, ne trouve plus aucun espoir dans leur situation, et c’est là toute la magie de ce titre et tout le talent de l’auteur.

Bien évidemment nos héros ne vont pas périr ici, un retournement de situation va venir les sauver, une surprise bien trouvée même si elle s’avère un peu facile.
A rappeler qu’il ne restait qu’une poignée de survivants humains…plus ils meurent et plus on en trouve ! Bon ce n’est pas très important.

Les voilà sauvés…mais ce n’est qu’un répit. Il reste encore trois villages à vaincre, y compris celui de Miyabi, ce qui ne sera pas une mince affaire, mais il y a surtout le maître à aller sauver avant son exécution, et le temps presse. Une nouvelle fois le lecteur se place dans la tête des personnages, lui aussi ressent cette urgence, et la lecture s’en ressent, on se surprend a tourner les pages plus rapidement qu’à l’accoutumé comme si la survie du maître en dépendait…une narration impeccable.

Un groupe réduit mené par Aki va donc devoir traverser la foret des Trépassés…tout un programme. Là encore une pression intense s’abat sur le lecteur… Bon, une nouvelle fois l’auteur se permet quelques facilités : alors que les personnages sont en mauvaise posture face à un démon géant, que le temps presse, et bien tranquillement ils vont customiser leur véhicule en taillant des rondins et des planches…hop hop hop c’est réglé en trente secondes, parce que c’est bien pratique pour le récit…là c’est un peu trop gros pour passer tout seul !

Enfin ils arrivent dans le nouveau village ou cette fois le gardien n’est pas un démon mais le bras droit de Miyabi, un vampire immense surpuissant, avec une tête de bouc, renvoyant à l’image classique de Satan et ravivant chez le lecteur une peur primale et instinctive… absolument fascinant !

Malgré des défauts bien maladroits, l’intensité du titre ne faiblit pas, il est toujours aussi passionnant et se dévore avec toujours autant de plaisir !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Higanjima: l'île des vampires

Message non lu par Erkael » 05 mai 2014, 23:46

Vol 25/26: Quasiment depuis le début de sa parution, Soleil a des soucis avec ce titre qui a du mal à trouver son public, alors qu’il est pourtant de qualité, c’est indéniable. Les problèmes de parution se sont accentués il y a quelques années, Soleil devant renégocier les droits avec l’éditeur Japonais tous les trois numéros, ce qui entraîna des longues périodes d’attentes dépassant souvent une année complète…tout ceci ne facilitant pas la lecture ; en bref, les lecteurs ont du s’accrocher, et nombre d’entre eux ont du baisser les bras. Mais les plus fidèles et assidus sont enfin récompensés par cette nouvelle initiative proposée par Soleil : désormais les tomes restants sortiront en volumes doubles afin d’accélérer la parution et de voir venir la fin plus rapidement. Tout le monde est ainsi content : les lecteurs ont droit à deux fois plus d’Higanjima, eux qui ont été rationnés si longtemps, et Soleil va enfin sortir de cet enlisement. Quoi qu’il en soit, il faut féliciter l’éditeur pour ne pas avoir lâché prise et ainsi permettre aux lecteurs toujours fidèles de pouvoir profiter de la fin de ce titre !

Nous avons donc pour notre plus grand plaisir double dose de Higanjima et c’est donc deux fois plus jouissif. A la base un volume d’Higanjima se lit rapidement, et on reste toujours un peu frustré de le terminer si vite, et bien ce problème est résolu !

On retrouve nos héros face à une terrible menace, un vampire surpuissant portant une tête de bouc en guise de masque, lui donnant véritablement une apparence de démon. Et bien entendu c’est à Aki de l’affronter pour laisser une chance à ses compagnons de fuir avec leur maître qu’ils viennent de secourir.
Une âpre lutte commence alors, qui se terminera par une chute dans l’antre d’un démon gigantesque…une plongée encore plus profonde dans l’horreur. Une alliance improbable et contre nature va alors naître entre le démon à tête de bouc, surnommé le Dieu à la hache, et Aki. Tous deux vont devoir compter sur l’autre pour sortir de l’antre de la bête, une créature informe, hideuse et dégoûtante comme l’auteur arrive si bien à les créer. De cette alliance inattendue va naître une amitié qui le sera tout autant. On va apprendre le passé du dieu à la hache, un passé qui le relie à Aki, ils possèdent un lien qui va devoir être tranché, leur nature les opposant. Un dialogue va s’instaurer entre eux, un dialogue qui sera aussi l’occasion pour l’auteur d’agrémenter sa mythologie de nouvelles créatures, des vampires surpuissants possédants des capacités que leurs congénères n’ont pas, expliquant ainsi la surpuissance du dieu à la hache.

L’avantage ici d’avoir un volume double est qu’il traite tous les évènements liant Aki au Dieu à la hache, avec au milieu l’affrontement contre le démon gigantesque. S’il avait s’agit de volumes simples, on serait resté en plein milieu du combat contre de démon.

L’éditeur a fait ici du bon boulot, ne marquant aucune séparation entre le tome 25 et le 26, comme cela peut par exemple être le cas de l’édition double de Yu Gi Ho. L’index en début de tome regroupant l’ensemble des chapitres des deux volumes.

Et mine de rien on a fait un grand pas vers la fin du titre, autant dans le scénario que dans l’avancement des tomes.
Une excellente initiative qu’il convient de saluer.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre