The world is mine

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 19 févr. 2014, 21:09

The World is Mine #9

Après le désastre de l'Higumadon à Odaté, Toshi, Mon et Maria quittent la ville en hélicoptère de manière à s'éloigner de la police, mais celle-ci continue de les pister sans relâche. Afin de se cacher, notre désormais trio décide de se rendre chez une amie de longue date de Maria...

Alors que nos 3 héros partent se cacher chez l'amie de Maria, une bombe explose à Sendaï et la police voit celle-ci comme un nouvel attentat de la part du duo infernal. Cependant, en sont-ils réellement les auteurs ? La tension monte davantage d'ailleurs chez la police, où plusieurs inspecteurs agissent ensemble pour enquêter sur le duo. D'autre part, le premier ministre contacte le président des Etats-Unis pour une discussion pleine de sens, digne du personnage qu'est le premier ministre dans ce manga. Enfin, Iijima se retrouve au commissariat pour témoigner sur la bête mais la conversation avec le vieil homme ne sera pas de tout repos...

Après plusieurs volumes où l'action était primaire, nous retrouvons ici un volet d'accalmie qui ne durera certainement pas longtemps. En effet, pendant un bon tiers du tome l'auteur nous présente Junko, l'amie de Maria où nos héros vont se rendre, et comme depuis le début de la série Arai a sa manière bien à lui de présenter ses personnages même si ceux-ci ne sont pas forcément voués à un avenir des plus radieux. Ce tome fait un peu office de transition et prépare le terrain pour la suite car du côté de nos héros il ne se passe pas grand chose au final, si ce n'est que ces derniers (où du moins Toshi) sont de plus en plus cruels. La relation entre Maria et Toshi ne fait d'ailleurs qu'empirer et risque un jour d'éclater !

En bref nous avons donc un volet bien plus calme et moins intense que les précédents. L'auteur calme un peu son récit pour sans doute nous surprendre comme d'habitude par la suite, on est donc habitué à ce genre de schéma. Notons cependant que ce genre de tome peut être assez dur à lire pour certains par ses longs textes et ses discours plein de sous entendus; vous êtes prévenus...
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 27 févr. 2014, 13:59

The World is Mine #10

Le temps passe et le duo Toshi-Mon ainsi que l'Higumadon sont de plus en plus recherchés, le pays entier ne parle que d'eux. Alors que personne n'arrive à les capturer, le père de Toshi entre en scène et demande à ce qu'on tue son fils !

Toshi, Mon et Maria sont actuellement cachés chez la pauvre Junko qui se fait torturer. En effet, Toshi est devenu un être plus que cruel au point que le lecteur peut venir à la détester ! Mais l'action a surtout lieu dehors, où un hélicoptère semble avoir trouvé la cachette de l'Higumadon. D'autre part, le Premier Ministre se prépare au défi du duo de criminels : se mettre "à poil" à la TV. Enfin, ce tome fait intervenir pour la première fois le père de Toshi, complètement désemparé, et souhaitant plus que tout au monde que la police capture son fils...

S'il y a bien un constat que l'on peut faire sur la série, c'est que plus on avance dans les tomes, plus les héros deviennent cruels voir morbides ! Junko devient un véritable bouc émissaire complètement méconnaissable à causes des nombreux hématomes qui parsèment sur sa figure et l'on en vient à trouver Toshi plus que détestable : quand on pense qu'au début de la série c'était un jeune homme très peureux ! Mon devient également de plus en plus étrange, ne laissant passer aucune émotion, et est désormais difficile à cerner : que pense-t-il réellement de la situation actuelle ? Pendant ce temps, Maria réfléchit à un moyen pour se sortir de sa triste situation mais cela sera bien plus difficile que prévu...
L'auteur fait donc amplement monter la sauce dans ce volume, et on sent bien que ça va péter d'une page à l'autre : querelles entre personnages principaux ? Arrivée massive de l'Higumadon ? Surprise du côté des politiques ? Nous verrons bien par la suite...

On continue donc avec un volet dans le schéma classique de la série, en attendant d'avoir cette fameuse scène qui surprendra plus d'une personne (et elle viendra !!). Plus que 4 tomes, et ces derniers risquent d'être intenses !
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 27 févr. 2014, 13:59

The World is Mine #11

Voici venir l'évènement le plus redouté mais aussi attendu de tout le Japon entier : le strip-tease du premier ministre ! Mais la scène va prendre un tout autre tournant... Pendant ce temps, la relation entre Mon, Toshi et Maria va elle aussi prendre un tournant particulier qui ne va en rien arranger la police.

L'improbable a donc lieu dans ce tome : Kanpei Yuri est bel et bien déterminé à présenter sa nudité face au Japon entier pour répondre à l'affront de Toshi-Mon ! Mais la venue d'un tel homme dans le Tokyo Dome ne peut que créer des ennuis et la scène va prendre une tournure tragique pas forcément des plus attendues. Pendant ce temps, Maria tente tout afin de rallier Mon à sa cause pendant que Toshi fait preuve d'encore plus de cruauté. Mais Mon est un homme bien étrange et ce depuis le début de l'histoire, et ses réactions sont encore tout à fait imprévisibles, la preuve avec ce qu'il se passe dans ce volume...

Les choses commencent à bouger dans The World is Mine ! La qualité de ce tome vient surtout du fait que tout est imprévisible, que ce soit concernant le premier ministre tout comme le duo de criminels. Maria, par son tempérament à vouloir faire la paix autour d'elle devient presque le héros dans ce volet, contrairement à Toshi qui lui est mis en scène d'une manière stressante, voir même oppressante ! Du côté de la police les choses se gâtent aussi car chacun a son point de vue concernant ce qu'il se passe en fin de tome et on se demande bien qui aura le dernier mot. Enfin, les derniers chapitres amènent du remue-ménage qui risque d'amener à son tour beaucoup d'action pour la suite...

Nous voyons enfin certaines scènes promises depuis quelques temps ! Ce tome appuie encore plus sur nos héros au caractère de plus en plus effrayant et il est intéressant de voir aussi ce qu'il se passe de l'autre côté, c'est à dire chez la police et les politiques. Notons cependant que certains n'aimeront peut être pas le rythme pris par l'auteur, car au point où nous en sommes, nous ne savons pas exactement là où il veut nous mener...
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 02 mars 2014, 10:34

The World is Mine #12

Toujours semeurs de bruit, de fureur et de mort, Toshi, Mon et Maria parviennent une fois de plus à échapper à la police. La bataille fait aussi rage entre flics, Yakushiji cherchant à expédier le trio en enfer, Shiomi lui espérant toujours sauver Maria des deux terroristes. Mais Maria, justement, est depuis quelques temps sur un petit nuage...

Toujours en fuite face à la police et sans réel objectif, le trio infernal continue de semer la panique et de tuer encore plus de personnes sur leur route. Mais sera-t-il possible de fuir toute leur vie ? Et bien justement les différents inspecteurs seront là pour tenter de leur prouver le contraire, et ce par tous les moyens ! Le gros souci est que personne ne sait si Maria est un otage ou non et le débat vient donc sur le fait de pouvoir la tuer ou non. En attendant, le trio va vite se retrouver à court d'essence et va devoir continuer sa route à pied dans les montagnes...

Quelle violence ! Nos héros sont vraiment prêts à tout pour survivre et leur voiture écrase tout simplement tout ce qui se trouve devant ! Nous avons là une Maria devenue complètement folle qui rit tout le temps, un Toshi qui commence à stresser en vue de la situation actuelle et un Mon toujours aussi impassible, qui se remet à tuer avec plaisir. Ce tome est surtout mis en scène de manière crescendo : la pression monte, la police est de plus en plus nombreuse et on se doute bien que la cavale de nos héros ne pourra pas durer éternellement. Mais la fin va vite bouleverser la donne, et les deux prochains et derniers tomes risquent d'être bouleversants : retour de l'Higumadon, et surtout quel avenir pour nos héros ?

Un volume accrocheur donc, où le lecteur se retrouve face à ce récit qui petit à petit s'approche de sa fin : vers quel final l'auteur tend à nous mener ? Aucune idée, mais ça risque de surprendre !
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 03 mars 2014, 10:57

The World is Mine #13

Les forces japonaises d'autodéfense ne reculent plus devant rien pour mettre un terme à la course destructrice de Higumadon, mais le grand frère américain ne semble pas l'entendre ainsi. Qui est alors le chasseur, et qui est la proie ? C'est la question que se pose le chasseur Iijima, qui s'en va à la rencontre de son destin, tout comme le policier Sugahara, le journaliste Hoshino et Toshi. Celui-ci, désormais à l'ombre, se met à table et entame le récit de sa rencontre avec son indomptable alter ego...

L'armée décide de passer à l'attaque et part traquer l'Higumadon sans relâche ! Le combat fait rage, personne ne veut perdre dans cette bataille que ce soit l'homme ou l'animal, mais comme dans tout il faudra bien un perdant et un gagnant. Cependant la question durant la bataille sera de savoir s'il faut capturer vivant la bête ou non ! Et c'est justement là qu'entre en jeu l'armée américaine qui voit un tout autre profit de ce monstre géant...
D'autre part, la police peut enfin discuter avec ce grand criminel qu'est devenu Toshi : quelles ont été ses réelles motivations depuis le début, comment a-t-il rencontré Mon-chan, et pourquoi avoir fait tout ça ? Nous avons enfin des réponses plus claires à nos questions. Enfin, un autre problème se pose : qu'est devenu justement Mon depuis ?

Pour un avant dernier tome, l'auteur met les bouchées doubles en répondant à pas mal de mystères et en illustrant la scène tant attendue depuis le début du manga : la grande traque de l'Higumadon ! Cette fois-ci les grands moyens sont pris pour le capturer et le monde entier en est concerné... Mais ce qui est intéressant dans ce tome, c'est le devenir de nos héros : Toshi, capturé, se repentit et explique enfin tout ce qui a pu le motiver jusqu'à maintenant; d'autre part, on met du temps à savoir ce qu'est devenu Mon et ce qu'il fait actuellement.

Nous nous retrouvons donc avec un tome avec deux parties très différentes : une première frénétique où l'on se retrouve avec une mise en scène comme si on regardait un film à la Godzilla, et la seconde partie où nous nous retrouvons face à plein d'explications. Nous suivons également une dernière fois le duo particulier qu'est devenu Iijima avec Hoshino, des personnages qui auront eu un rôle tout aussi important dans la série.

Le prochain tome sera le dernier, et nous aurons sans doute droit à un final digne de la série : c'est à dire très bon !
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: The world is mine

Message non lu par Kiraa7 » 06 mars 2014, 09:41

The World is Mine #14

L'interrogatoire de Toshi se poursuit, et avec lui les révélations sur le passé des deux criminels. De son côté, Mon, toujours en liberté, semble s'être muré dans le silence, impassible témoin de l'engouement qu'il suscite. Pour ce qui est de provoquer l'agitation, Higumadon n'est pas en reste : la planète semble tourner autour du monstre que l'armée américaine s'apprête à transporter vers le sol américain... Au beau milieu du battage médiatique entourant ces trois tornades de violence, le journaliste Hoshino mène l'enquête : qui est Mon ? Que veut-il ?

Pour cet ultime volet de The World is Mine, l'auteur nous dévoile tous les secrets de ses personnages. Toshi dévoile tout de sa vie, de pourquoi il en est venu à faire ça, pourquoi il a suivi Mon dans ce délire, etc... Nous découvrons là un Toshi plutôt faible, influençable, qui s'est laissé guider vers des actes barbares sans en avoir la réelle envie, et cela jusqu'à y prendre goût. Le tome est divisée en 3 parties, chacune traitant des 3 bêtes qui représentent le manga : Toshi, Higumadon et Mon. Suite à Toshi nous observons de plus près le devenir du monstre désormais capturé, mais un fait bien étrange intervient : ce dernier grossit au point de devenir une île géante ! Le monde est sans dessus dessous et tous les moyens semblent vain pour l'anéantir...
Enfin, l'inspecteur Hoshino cherche à retracer tout le portrait de Mon : de sa naissance à aujourd'hui, tout va nous être dévoilé, faisant de Mon au final un personnage étrangement attachant.

Voici donc le final tant attendu de The World is Mine. L'auteur nous y dévoile ici toutes les réponses à nos questions, excepté peut être le réel motif scientifique de l'existence de l'Higumadon. Nous savons maintenant pourquoi tel personnage a agit ainsi, et pour certains actes tout devient compréhensible. La mise en scène partie par partie se concentrant spécifiquement sur un personnage est plutôt réussit, surtout que la dernière se consacre à Mon et le titre du manga prend toute son ampleur ici.
The World is Mine, c'est un peu ce type de manga que le lecteur s'approprie, c'est à dire qu'il s'en fait lui-même les explications, cela étant possible tant le manga peut être perçu d'une manière comme d'une autre par tout le monde. Objectivement, celui-ci pourra assurément autant plaire qu'être détesté : vraiment original et d'un registre à part, The World is Mine sort des sentiers battus pour nous dévoiler un récit satyrique qui en touchera certains, mais ceux recherchant des titres plus conventionnels loin de ce poème macabre auront peut être à une lecture difficile avec ce manga.

Ainsi, nous avons donc droit à un final digne de la série : poétique, énigmatique, frénétique, tous les adjectifs sont bons pour qualifier ce tome, pour un récit qui en fera réfléchir plus d'un. The World is Mine n'est pas un titre à mettre entre toutes les mains, mais il est sûr que certains en feront très bon usage. Et sur ces derniers mots que nous quittons Toshi et l'étrange Mon, un des personnages les plus charismatiques toutes oeuvres confondues...
Image

Avatar du membre
Temosare
Messages : 1
Enregistré le : 01 avr. 2016, 07:26

Re: The world is mine

Message non lu par Temosare » 01 avr. 2016, 13:31

Bonjour je viens participer à ce sujet qui me tiens à coeur, je m'appelle Temosare, et j'ai créé il y a peu un site consacré aux oeuvres de Hideki Arai.

[Attention je ne suis absolument pas là pour faire de la publicité gratuite]

J'ai réalisé une analyse sur The World Is Mine et je souhaité vous la partager avec celle de d'autres : - Analyse de Theworldismine.fr
http://theworldismine.fr/site/index.php ... ne-Analyse
- Analyse de du9, l'autre bande dessinée
http://www.du9.org/chronique/the-world-is-mine/
- Analyse de Senscritique
http://www.senscritique.com/bd/The_worl ... e/44608375

Maintenant si jamais l'un ou l'une d'entre vous ce sent touché et découvre de l'intérêt pour les oeuvres de Hideki Arai, et si participer à collecter un maximum d'information et de donner votre avis vous intéresse, ce serait avec plaisir de vous publié sur le site.

Ce sera aussi plaisant pour moi de débattre sur cette oeuvre avec vous !

A bientot : ) et au plaisir

Répondre