Jackals

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Jackals, c'est...

de la bombe !
10
40%
très sympa
11
44%
plutôt moyen
4
16%
mauvais
0
Aucun vote
à vomir
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 25

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9714
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Jackals

Message non lu par Koiwai » 16 sept. 2008, 19:47

Jackals
ImageImage

La fiche sur Manga-news


Tome 1:

D'ores et déjà présenté comme le nouveau gros succès des éditions Ki-oon, Jackals nous arrive tout droit du magazine Young Gangan de Square-Enix, où sont également prépubliés Ubel Blatt, Kurokami et Jusqu'à ce que la mort nous sépare.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le ton est donné dès les premières pages, avec des têtes tranchées dans les règles de l'art. "De quel art ?" me direz-vous. Hé bien, celui des Jackals, des tueurs sanguinaires qui louent leurs services contre de l'argent, au coeur d'une ville rongée par le crime et la corruption, et où deux gangs mafieux, Gabriella et Tennouren, s'affrontent pour tenter de faire mainmise sur la ville... bienvenue à Cicero City. Le manga nous invite à suivre les péripéties de Nichol, l'un de ces fameux Jackals.
Ce premier volume est une excellente introduction à l'univers sombre et violent de la série. Les bases sont posées, et bien posées. En effet, On découvre Nichol et sa façon de combattre, puis un autre Jackal dont on ne sait pas encore s'il sera ou non un allié récurrent. D'autres personnages sont également présentés, et nous faisons donc la connaissance d'un ancien Jackal gérant à présent la carrière de Nichol, d'une amie d'enfance de notre personnage principal, mais aussi des numéros 1 et 2 de Gabriella. Nous sommes également informés dès ce premier volume du partage des territoires au sein de la ville: le Nord est à Gabriella, le sud à Tennousen, et entre les deux, un territoire resté neutre est un lieu convoité par les deux gangs, et où la violence et la corruption sont extrêmement présentes.

Jackals se présente comme un titre ne faisant pas dans la dentelle: le scénario, au premier abord assez classique, est un bon argument pour nous offrir une violence extrême omniprésente. De ce fait, la série est à réserver à un public averti, et il aurait peut-être été judicieux de la part de Ki-oon de le signaler quelque part sur la couverture.
Mais si le scénario semble pour le moment assez classique, cela n'empêche pas ce premier volume d'être particulièrement prenant et intense, et cela est dû en grande partie au coup de crayon tout bonnement excellent de Kim Byung Jin, dont on a déjà pu apprécier le travail sur Chonchu. Celui-ci arrive à nous offrir des scènes d'action tout simplement hallucinantes tant elles sont dynamiques, violentes et impressionnantes. Ce côté impressionnant est renforcé par les armes uniques et immenses utilisées par nos Jackals, chacune ayant ses particularités. Enfin, la mise en scène, la précision du trait et le souci du détail offrent d'emblée un charisme indéniable aux personnages et une ambiance particulièrement réussie.

Comme toujours, l'édition de Ki-oon, hormis ce fameux avertissement absent, est de qualité. Le papier utilisé et l'impression sont excellents, la traduction convaincante, et l'éditeur nous offre une page en couleurs.

Après lecture de ce premier volume, Jackals semble avoir toutes les cartes en main pour devenir un véritable succès.


Tome 2 (chronique de Shinob):

Suite et fin du terrible affrontement opposant nos deux Jackals à Gazzo et Hans, deux membres éminents de Gabriella. Après ce combat dantesque, le lecteur n'aura que quelques pages à sa disposition pour reprendre son souffle, car de nouvelles batailles, toujours aussi sanguinolentes, vont se succéder à un rythme effréné!

Epuisé... C'est l'état d'esprit dans lequel je me suis trouvé après la lecture de ce second tome. Shinya Murata a imposé un tel rythme à son histoire, une telle tension narrative servie par les brillants dessins de Kim Byung Jin, que le pauvre lecteur que je suis en a été tout émoustillé!
Le premier volume, déjà très nerveux, posait les bases du récit. Ce second opus entre quant à lui dans le vif du sujet: la guerre est définitivement déclarée entre Gabriella et nos deux Jackals, Nichol et Foa. Mais nos auteurs ne négligent pas pour autant la personnalité des personnages au détriment de l'action. En effet un mini flash-back nous révèle les origines du mystérieux Nichol...
L'entrée en scène de deux grands méchants ultra-charismatiques et surpuissants augmente encore l'intérêt général de ce titre qui ravira sans nul doute les amateurs de baston, tout en promettant de nombreux combats et un splendide climax en milieu de tome... Enfin, un retournement de situation à la fin de ce second tome promet de grands chambardements dans le prochain volume, avec éventuellement une inversion des forces et l'émergence d'un nouveau camp...
Vite, la suite!!!
Image

Avatar du membre
skieff
Messages : 197
Enregistré le : 08 févr. 2008, 21:12
Localisation : no man's land

Re: Jackals

Message non lu par skieff » 20 sept. 2008, 14:52

Ki oon s'est donné a fond pour cette série,et ca se voit:
La qualité du papier est irréprochable(comme d'hab me diriez vous), la traduction excellente et les couvertures sont très jolies.
Une très bonne guerre de gang est mis en place.
Beaucoup d'action, de combat non stop, sans transitions dans ces 2 premiers tomes. Les dessins sont magnifiques et le découpage est vraiment très bien choisi..il met très bien en valeurs les scènes d'actions.
Très bon manga vraiment, reste plus qu'à espérer que la fin soit bonne.

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Jackals

Message non lu par Floo D Ace » 01 oct. 2008, 12:07

J'ai voté "très sympa", "de la bombe" c'était peut être trop.

Vol.1 & 2 : Alors il faut le dire directement, les dessins sont vraiment classe, les combats ne sont pas fouillis comme dans certains manga et le découpage de l'action en vraiment très bon (avec des prise de vue de dessous notamment à certains endroits). L'histoire est sympathique, mais c'est justement là le point faible du manga, c'est beaucoup, beaucoup d'action non stop et hormis l'affrontement entre les 2 gang rien d'autres à l'horizon. Sinon les personnages eux sont vraiment tous très classe rien a redire la dessus.
Je lirais donc la suite avec plaisir car j'ai passé un bon moment de lecture.

Au passage je rappel que la série s'est récemment terminer au Japon et qu'elle fera donc 7 tome en tout. :mrgreen:

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9714
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Jackals

Message non lu par Koiwai » 13 janv. 2009, 00:11

Tome 3:

La confusion règne au sein du gang Gabriella, trahi par par la Sorcière Domino qui a rallié Tennouren., si bien qu'Isaac a dû arrêter son affrontement face à Nichol pour aller calmer la situation. Mais malgré tout, ses hommes de main ont cerné l'armurerie de Nichol et de Fox alors que ces deux derniers sont à l'intérieur... En compagnie de l'innocente Sheryl. Un combat éclate et voit rapidement la victoire de Nichol. Mais le pire s'est produit: Sheryl a été blessée. Fox décide alors de l'amener chez un certain Inoue, un étrange médecin doté d'une puissance de combat impressionnante. Nichol pourrait-il devenir plus fort en apprenant à maîtriser la technique de cet homme ? C'est fort probable. Mais Inoue, lui, ne semble pas décidé à entraîner Nichol...

C'est un volume plus calme que les deux premiers qui nous attend. Après un premier chapitre sanglant et brutal, puis un deuxième qui dévoile un peu plus les différents éléments de Gabriella, la suite du volume est entièrement tournée vers Inoue et le désir que Nichol a d'apprendre la technique de celui-ci. Notre jackal ne manque pas une occasion de provoquer Inoue, mais se retrouve toujours battu à plate couture par cet homme qui refuse obstinément de l'entraîner. C'est finalement par l'intermédiaire de Sheryl, qui, par ailleurs, apprend l'identité réelle de Nichol, que les choses se débloquent enfin.
Il faut bien l'avouer, nous avons ici un tome assez longuet par moments, et qui exploite des ficelles très classiques. Néanmoins, le plaisir de lecture reste bien présent, grâce aux superbes dessins de Kim Byung Jin, et également parce qu'on découvre un petit peu plus de choses sur Gabriella et Tennouren, mais aussi sur Foa dans un dernier chapitre "flashback" qui lui est consacré.

L'édition de Ki-oon est toujours aussi bonne, et on appréciera toujours autant la première page en couleurs et la présentation des personnages en fin de volume.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Jackals

Message non lu par Wang Tianjun » 12 févr. 2009, 22:47

Tome 4 : (Lu ce soir, c'est tout chaud :twisted: )

Après deux premiers tomes ultra violents ne laissant aucun moment de répit, j'avais trouvé le tome 3 en demi-teinte, surtout qu'il rentrait dans une phase ultra-classique d'entrainement ...
Avec ce tome 4, Jackals reprend un peu des couleurs. La violence n'est encore une fois pas omniprésente (mais présente quand même), mais c'est surtout le scénario qui se complexifie. La trame des clans présentée brièvement dans le volume précédent se met en place, et le jeu des trahisons/intégrations continue. Dommage tout de même que certains persos se ressemblent (notamment les filles). Mais surtout, la trame scénaristique présage d'une future confrontation entre Nichols et Foa, utilisés certes comme des pions mais cherchant également à rattrapper leur passé.

Un très bon tome qui trouve un très bon équilibre entre action, reflexion et complots. La fin du tome ne laisse présager que du bon pour la suite (ça va couper chérie :twisted: :twisted: :twisted: ). Mais en sachant que cette série ne comporte que 7 tomes, le scénario ne devrait pas aller beaucoup plus loin... Dommage.
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9714
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Jackals

Message non lu par Koiwai » 17 févr. 2009, 17:04

Tome 4:

Foa est contacté par le boss de Tennouren, qui lui offre la possibilité de venger la mort de sa mère s'il accepte d'intégrer le gang. Le jackal accepte la proposition, mais pour intégrer les rangs de Tennouren, il lui faut encore subir le terrible entraînement du "Couloir de la Mort".
Pendant ce temps, Nichol poursuit ses efforts aux côtés du vieux Inoue. Mais à peine son entraînement est-il achevé qu'il se voit confronté à Shao le décapiteur, un jackal au service de Tennouren. Battu à plate couture, Shao n'a plus qu'une idée en tête: se venger de Nichol... Et pour cela, quoi de mieux que de kidnapper Sheryl ? Pour la sauver, Nichol est contraint de s'allier à Gabriella...

Les choses bougent dans ce quatrième volume ! Tandis que Tennouren et Gabriella continuent de s'affronter, un bon paquet de nouveaux protagonistes charismatiques apparaissent, qu'il s'agisse de membres de Gabriella comme Richard l'éclair, de Tennouren comme l'impitoyable big boss Lee Meilang ou encore la jeune Turis Spider et Shao le décapiteur, mais aussi d'autres personnages, à commencer par le timide inspecteur Alex Woodend, qui aura sans doute son rôle à jouer par la suite.
Les choses évoluent pour nos héros et l'action violente et sanglante est bel et bien de la partie.
Les révélations, quant à elles, sont peu nombreuses. Sur ce point, on retiendra surtout les éclaircissements sur les circonstances de la mort de la mère de Foa, même si cela était largement prévisible.
Enfin, le fait que chacun de nos deux héros ait rejoint l'un des deux camps ennemis peut nous laisser supposer un futur affrontement mémorable entre eux... Qu'en sera-t-il ?

C'est donc un quatrième volume sans temps mort qui nous attend. Malgré un scénario qui reste très basique et prévisible, l'ensemble, porté par des personnages stéréotypés mais charismatiques à souhait, est maîtrisé et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Le seul petit reproche que l'on pourrait faire concerne le personnage de Sheryll: sera-t-elle éternellement vouée à joue le rôle de la faible jeune fille à sauver ?

Au niveau des dessins, c'est toujours du tout bon. Le trait est précis, appuyé et vif, ce qui rend l'ensemble très dynamique et violent. Un dynamisme également parfaitement rendu par un découpage brut et une mise en scène digne d'un bon film d'action. Enfin, le travail sur les décors et le design réussi des personnages offre toujours un aspect très charismatique et personnel à l'ensemble.

Avec ce quatrième volume, nous dépassons déjà la moitié de Jackals, et la série confirme que, si elle n'est pas fine pour un sou, elle sait se faire terriblement prenante. Dans la catégorie action, voici assurément une excellente trouvaille des éditions Ki-oon, qui l'ont bien compris et nous offrent une très bonne édition.
Image

Avatar du membre
Jokk
Messages : 371
Enregistré le : 09 août 2008, 15:59
Localisation : Un peu plus loin sur le côté

Re: Jackals

Message non lu par Jokk » 10 avr. 2009, 14:37

Un volume 5 axé baston. Ça tranche de tous les côtés. Et apparition d'un nouveau personnage sorti de nulle part :?: . J'attends des explications pour le tome 6 sinon ça va chauffer!! :twisted: :twisted:
"Le seul tyran dont j'accepte le joug est la raison" Richard Rahl, Sourcier de Vérité ,Sorcier de Guerre, empereur de D'Hara, maître des Contrées du Milieu, époux de la Mère Inquisitrice.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Jackals

Message non lu par Wang Tianjun » 10 avr. 2009, 17:00

Tome 5 Tout va très vite dans Jackals. Trop, peut-être. Les combats sont vite expédiés, mais vu les gaillards, ils font pas dans la dentelle. L'assaut de la bibliothèque ? Une vaste supercherie. Le clan de Gabriella se fait prendre dans un piège que le lecteur n'aura même pas eu le temps de comprendre. Enfin, une réapparition importante survient comme un cheveu sur la soupe, détruisant l'intensité dramatique qu'elle aurait pu procurer. Mais on réfléchit pas à ça dans Jackals, on fonce, on découpe, et si t'es pas content eh bah casse-toi pov'con.
Vite lu, vite analysé, vite critiqué, vite expédié.

Les auteurs avaient-ils déjà prévu de ne faire que 7 tomes ? Ou leur a-t-on ordonné d'en finir rapidement, au risque de tout bacler ? Au final la série, malgré un début prometteur, ne décollera jamais et restera sur la piste de lancement. Pour éviter le crash, peut-être ?
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9714
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Jackals

Message non lu par Koiwai » 12 avr. 2009, 23:53

Tome 5:


Pour sauver Sheryl qui a été kidnappée par Shao le Décapiteur, Nichol se voit contraint de collaborer avec le gang Gabriella, et accompagne quelques-uns des meilleurs éléments du gang pour investir la bibliothèque, local de Tennouren.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce tome ne fait pas dans la dentelle: pendant 200 pages, ça transperce, ça tranche et ça gicle... sans doute un peu trop.
Ce volume s'axe donc quasiment entièrement sur plusieurs affrontements entre des membres des deux gangs. Ca va très vite, les combats s'enchaînent avec une violence inouïe et sont très souvent expéditifs. Ainsi, ne vous étonnez pas de voir certains personnages présentés comme particulièrement puissants se faire mettre en lambeaux cinq pages plus loin.
Une nouvelle fois, les nouveaux jackals sont assez nombreux, et l'on notera même l'apparition d'un personnage déjà bien connu de la série, une véritable légende dans l'univers des jackals, dont on se demande bien ce qu'elle vient faire là puisqu'elle apparaît comme un cheveu sur la soupe, sans aucune explication, et était censée être morte depuis des années... Ne cherchons pas à comprendre, car s'il y a bien un point qui fait défaut dans ce tome, c'est le scénario: de plus en plus minimaliste, il ne se base désormais que sur une ou deux trahisons par-ci par-là, et du minimum syndical (et encore...) au niveau des explications...

Malgré un scénario au départ prometteur même si peu original, Jackals s'enfonce de plus en plus dans la boucherie pure et dure, malheureusement. Malgré tout, l'ensemble reste très divertissant pour qui aime les titres bourrins, grâce aux dessins toujours aussi impeccables, précis, très dynamiques et ultra-violents de Kim Byung Jin.
Image

Avatar du membre
FFForever
Messages : 18
Enregistré le : 02 juin 2009, 13:09

Re: Jackals

Message non lu par FFForever » 04 juin 2009, 18:24

Tome 05:

En lisant le tome 05, j'ai été vraiment déçu, tout s'enchaine vite. Le virtuose des armes à feu ce fait tuer en quelques coup malheuresement, on a le droit à une scène de dispute entre le jackal Nichol et Hans le dynamiteur qui ne sert vraiment à pas grand chose et une surprise que j'aurais jamais douté qui est la venue de la mère de Nichol qui est censé être morte par le père de Foa. Comme on le dit précédemment, le manga s'enfonce de plus en plus alors que le début était vraiment bien.
Bref un tome vraiment décevant qui me fait un peu peur pour la fin de ce manga qui avait vraiment bien commencé.

Répondre