Japan

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Japan

Message non lu par Erkael » 27 sept. 2008, 21:45

Image
Auteurs: Buronson et Kentaro Miura
One Shot
Editeur: Glénat


Il aura fait parler de lui ce one-shot, il aura été attendu par bien des fans : ceux de Ken et ceux de Berserk (et généralement quand on est fan d’un de ces titres, on est fan de l’autre), en effet il s’agit d’une collaboration exceptionnelle entre Buronson (scénariste de Ken) et de Kentaro Miura (auteur de Berserk)…mais autant l’annoncer de suite, ce titre était attendu à cause de la renommée des auteurs pas pour sa qualité !

En premier lieu ce qui choque, c’est le trait, quand on suit Berserk, dont le volume 27 vient de sortir en France, on n’est plus habitué à ce trait chez Miura, on fait un bon de plusieurs années en arrière, on retrouve ses personnages un peu grossier, taillés à la serpe.
Mais qu’importe le dessin n’est pas le principal intérêt d’un titre, il s’agit bien entendu de son scénario, son ambiance…et bien c’est encore bien pire !

Un chef Yakuza débarque en Espagne pour suivre une journaliste dont il est amoureux, celle ci commence à raconter à de jeunes touristes (Japonais eux aussi) l’histoire de Carthage (sans qu’on comprenne vraiment pourquoi), un tremblement de Terre à lieu, tout le monde se retrouve dans des ruines où ils rencontrent une sorcière les envoyant dans le futur où la Terre est dévastée, et où les Japonais sont devenus des réfugiés…la narration est très mal maîtrisé, les transitions sont minimalistes, il ne faut pas chercher à comprendre comment on passe d’une situation à l’autre…le début laisse perplexe mais cela ne s’arrange guère par la suite !

Le problème du titre vient surtout de son message : il faut faire attention à la Terre qui s’affaiblit, mais on retient surtout le nationalisme exacerbé du titre : si les Japonais sont en premier lieu présenté comme un peuple arrogant et en partie responsable de ce qui arrive, ce n’est que pour mieux les présenter comme un peuple fier, luttant contre l’oppression des méchants Européens, se comportant comme des bêtes tyranniques envers les pauvres victimes Japonaises. D’ailleurs on trouve un passage où les héros sont outrés de voire des femmes Japonaises avec des Européens…le mélange des peuples ne semble pas autorisé !
Les auteurs voulaient sans doute dénoncer un comportement, une attitude mais ils s’y sont bien mal pris, eux mêmes ayant des idées reçues affligeantes : l’Espagne de 1992 est présenté comme un pays pauvre où les enfants en haillons mendient auprès des puissants touristes Japonais ! On parle de l’Espagne, Barcelone c’est pas les favellas de Rio ! Pathétique !

On sort terriblement déçu de la lecture de ce titre, et on se rappelle soudain que Buronson avait déjà écrit des scénarios nationalistes, notamment pour Sanctuary !

Au delà du message douteux (ou plutôt très maladroit), l’ambiance du titre en elle même est mal maîtrisée comme la narration, cela ne fonctionne pas, les personnages laissent indifférents…bref voilà une bonne grosse déception que ce one-shot que tous les fans des deux auteurs voulaient lire…sans doute auraient il mieux valu continuer à fantasmer dessus comme une perle rare…
Ce qui s’annonçait comme la claque de la fin de l’année s’avère être la pire déception depuis bien longtemps !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Re: Japan

Message non lu par kynoo » 28 sept. 2008, 00:32

Je m'étais dit "bah, un one shot, je peux bien risquer la dépense", du coup : Japan est sorti, et je l'ai acheté.

Autant gâcher d'emblée le suspense, c'est atrocement mauvais.

Du Buronson classique, à base de yakuzas burnés qui sont les seuls hommes dignes de ce nom sur Terre parce qu'ils ont compris qu'il faut savoir mettre des pains dans la gueule et se salir les mains sans compromettre son honneur. Et ce surtout s'il y a une faible femme (bonne, de préférence) convoitée par d'infâmes sous-hommes lubriques à 30 km à la ronde.

Ca, c'est le coeur du propos. Le prétexte à tout cet étalage, que Buronson appelle scénario, est le suivant : un yakuza (eh oui...) suit l'élue de son coeur jusqu'à Barcelone. La damoiselle en question est jeune, jolie et journaliste. Au travers d'un reportage, elle tente de comprendre comment sont perçus les Japonais à travers le monde.
Dans les faits, elle pose devant la Sagrada Familia et interviewe des lycéens japonais blasés qui sont en vacances. Leur cynisme éclate au grand jour dans une scène qui me fait douter des connaissances géographiques de Buronson qui semble confondre "Barcelona" et "favela" : une troupaille de gamins (pauvres-mais-heureux comme il se doit) fait irruption au beau milieu du groupe de lycéens, qui s'empressent de leur jeter de la menue monnaie et s'égaient à regarder les minots qui ramassent cette manne céleste.
Soit.
L'interview se poursuit au bord de la mer avec un parallèle plutôt douteux entre le Japon moderne et Carthage, l'arrogante cité marchande écrasée par Rome.
Un tremblement de terre plus tard, nos sympathiques héros se retrouvent dans la quatrième dimension, accueillis par une sorcière crochue qui veut montrer à ces Japonais arrogants eux aussi ce que l'avenir leur réserve.
Soit (bis).
Tremblez mortels, car nous voici à présent dans une infâme resucée de Mad Max, avec décor apocalyptique dans lequel évoluent sauvages crasseux enturbannés et armés jusqu'aux dents montés sur des véhicules adaptés au désert. Faits prisonniers et amenés dans un camp de réfugiés, nous apprenons en même temps que les personnages un peu mous du bulbe que les Japonais sont désormais apatrides et traités comme des esclaves, à qui l'on confie les travaux rebutants (hommes) ou le rôle très enviable d'esclave sexuel (femmes).
Mais qu'est-ce qui a bien pu causer tout ça, halala ? Simple : on prend tout et on mélange un bon coup.
Ca nous donne, en vrac, développement technologique non maîtrisé qui a fait bobo à la planète, destruction (rien que ça !) de la couche d'ozone d'où dérèglements climatiques, annihilation de la faune et de la flore, ensuite des pluies acides qui ont rasé les forêts.
Vous trouvez que ça suffit ? Buronson n'est pas d'accord avec vous et rajoute la cerise sur le gâteau (accrochez-vous bien, c'est du jamais vu) : DES ACCIDENTS NUCLEAIRES ! (tatataaaaaaaam)
Et ensuite, il y eut la famine (je vous assure), et le Japon, qui importe une grande partie de sa nourriture, se retrouva fort marri. Coups d'état, exodes massifs de la population que le monde entier hait (pourquoi ? parce que c'est comme ça). La seule bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'il y a moins de gens pour les haïr étant donné qu'il ne reste plus qu'un milliard d'être humains (c'est dire si l'espèce humaine s'apparente au chiendent, parce qu'avec tout ce qui lui tombe sur le râble dans cette histoire...)

Il ne reste plus au yakuza qu'à jouer des poings pour remettre un peu d'ordre dans ce monde qui ne connaît plus que la loi du plus fort.

La suite, je ne la connais pas, j'ai abandonné à mi-course, vaincue par l'ineptie abyssale de ce titre.

Et pour vous donner le coup de grâce, j'ai le plaisir de vous annoncer que O-Roh, des mêmes auteurs, sort début octobre.
Vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous avez un chat :lol:

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Re: Japan

Message non lu par Blacksheep » 28 sept. 2008, 00:42

Je suppose que buronson et miura ont voulu se faire payer des vacances en espagne tout frais payés par l'éditeur histoire de faire des "repérages" :roll:
"Miura : sympa l'espagne maintenant faut que tu m'écrives un scénario
Buronson : t'inquiète ça va venir, ça va être grandiose."
En même temps c'est vrai quoi, y a plein de tremblements de terre en espagne, plein de gamins pauvres dans les rues de barcelone. Et puis c'est vrai que le monde entier a les yeux tournés vers le japon... Ca fait vraiment fourre tout.
Ensuite on peut se demander pourquoi les "néo européens" sont tellement intéressés par les femelles asiatiques...?

Bref Oh Roh c'est quand même déjà mieux, j'avais lu 1 tome sur isca. Le thème est celui de genghis khan (qui selon une légende japonaise serait un ancien chef de guerre japonais expatrié en mongolie) et ... y a aussi un voyage dans le temps!
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Re: Japan

Message non lu par kynoo » 28 sept. 2008, 11:41

O-Ro ce sera sans moi, ses délires à la testostérone, Burnonson peut se les garder.
Ensuite on peut se demander pourquoi les "néo européens" sont tellement intéressés par les femelles asiatiques...?
Probablement parce qu'elles constituent un vivier dans lequel on peut puiser à loisir, avantage indéniable dont saura tirer parti l'homme uniquement guidé par ses instincts.

Ce qui m'échappe, c'est la raison profonde de la haine mondiale (en fait des Européens si j'ai bien compris) envers les Japonais. Le parallèle avec Carthage, c'est bien joli, mais il ne tient pas 2 minutes. Le Romain de la rue, il s'en foutait pas mal des Carthaginois. Si la cité a été rasée, c'est par une volonté politique.

Autre chose, qui m'agace vraiment, mais qui finalement ne m'étonne guère c'est le haut degré de "potichité" des personnages féminins, qui ont sans cesse besoin d'être protégées, secourues et ne servent finalement qu'à monter un bout de nichon par-ci par-là.

Ceci m'amène à une question : franchement, Ken, c'est mieux torché ?

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Japan

Message non lu par Floo D Ace » 28 sept. 2008, 13:31

:lol: J'avais décidé de ne pas prendre ce One Shot, malgré la renommée des 2 auteurs (Buronson & Miura) et finalement je vois que j'ai bien fait. D'ailleurs Oh Roh & Oh Roh Den ce sera sans moi, je ne suis pas assez fan des 2 auteurs pour me jeter sur leurs One Shot commun (et j'ai bien fait). :roll:

shinob

Re: Japan

Message non lu par shinob » 28 sept. 2008, 13:40

Mince!
Il est dans ma prochaine commande discount manga! :|

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Japan

Message non lu par né un11septembre » 28 sept. 2008, 13:51

et moi, je vais l'acheter sachant que c'est mauvais ^^
Juste une lecture rapide et ce sera rangé et oublié. J'attends plutot ô-ro que moralement je dois acheter vu que j'ai usé de la m^me lecture que BS et que je l'ai éffacé de mon HD à l'annonce de sa sortie officielle.
Image

Jnv
Messages : 18
Enregistré le : 04 août 2007, 00:19
Localisation : Rennes

Re: Japan

Message non lu par Jnv » 28 sept. 2008, 14:37

Personnellement, je l'ai acheté en ne m'attendant à rien du tout (je suis fan de Berserk, mais pas du tout de Ken), et en effet le manga est assez hilarant de stupidité, mais au final j'ai été diverti de la même manière que je l'ai été en regardant un blockbuster navet genre Transformers... C'est clair que ce n'est clairement pas à acheter si vous n'avez le budget que pour un ou deux mangas par mois...

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9901
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Japan

Message non lu par Koiwai » 28 sept. 2008, 16:05

Jnv a écrit :Personnellement, je l'ai acheté en ne m'attendant à rien du tout (je suis fan de Berserk, mais pas du tout de Ken), et en effet le manga est assez hilarant de stupidité, mais au final j'ai été diverti de la même manière que je l'ai été en regardant un blockbuster navet genre Transformers... C'est clair que ce n'est clairement pas à acheter si vous n'avez le budget que pour un ou deux mangas par mois...
Tout pareil, en gros. Je n'en attendais pas grand chose, et j'y ai donc trouvé ce que j'y attendais :lol: Un truc au scénario bâclé et bourré de clichés, doté d'une bonne dose de nationalisme et d'un côté machiste à gerber (je n'en attendais pas plus de la part de Buronson), mais qui a malgré tout réussi à me divertir l'espace d'un instant (en le prenant au 32è degré :lol: ).
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Japan

Message non lu par shun » 28 sept. 2008, 19:20

je vais faire court mais ce titre était assez mauvais.
le nationalisme ça ne me dérange pas si c'est bien traité mais bon là c'est vraiment "gratuit".

l'auteur a fait bien mieux avec par ex Strain.

un titre a oublier.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Répondre