Dragon Head

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Dragon Head

Message non lu par Otaku62 » 13 juin 2009, 13:52

DRAGON HEAD
ImageImageImage

Auteur: MOCHIZUKI Minetaro
Nbr de volume(s) VO: 10 (Terminé) chez kodansha
Nbr de volume(s) VF: 10 (Terminé)

résumé:
Alors qu'il rentre d'un voyage scolaire avec sa classe,Teru Aoki aperçoit quelque chose avant que le train passe dans un tunnel puis, la terre tremble, le train déraille et pratiquement tous les passagers meurent sur le coup.
Seuls Teru, Ako et Nobuo, trois collégiens, survivent à cet accident. Nobuo sombre peu à peu dans la peur. Teru et Ako, eux, veulent tout faire pour sortir de ce tunnel oppressant, mais ils sont loin d'imaginer ce qui les attend à sa sortie. Les vivres commencent à diminuer. Pourquoi la température augmente-t-elle ? Pourquoi les secours ne viennent-ils pas ? Et surtout, que se passe-t-il dehors et pourquoi l'état d'urgence semble-t-il avoir été déclenché ?

Avis:
Dragon Head se classe dans le haut du panier des seinen parmi des œuvres comme Monster ou 20th Century Boys.Son histoire se révèle palpitante alternant entre une saga policière où nos 2 collégiens veulent savoir ce qui leur est arrivé,comment le paysage a t'il pu être transformé à ce point et en même temps cela dresse une étude du comportement humain face à la solitude et à la peur...
Car c'est bien une histoire de survie que l'on suit à travers ces 2 jeunes héros qui se demande bien pourquoi tout cela est arrivé et comment cela a pu se produire...

Bilan:
positif:
-l'histoire
-la caractérisation des personnages qu'ils soient principaux ou secondaire

négatif:
le dessin qui ne plaira sûrement pas à tout le monde...

mike15
Messages : 16
Enregistré le : 30 sept. 2008, 21:40

Re: Dragon Head

Message non lu par mike15 » 13 juin 2009, 21:00

Superbe série, a quand un éditeurs pour sortir un nouveau titre de cet auteurs?

Nishinji
Messages : 38
Enregistré le : 07 avr. 2009, 22:38
Contact :

Re: Dragon Head

Message non lu par Nishinji » 13 juin 2009, 21:56

du meme auteur il y a le one shot la dame de la chambre close chez Glenat, mais les 2 sont quasiment introuvables.

Sinon pour donner mon avis, c'est une super serie dont j'ai entendu parler un moment avant de m'y interesser, et par chance j'ai pus trouver les 10 tomes dans un magasin d'occasion pour pas trop cher.
Image Image ImageImageun ptit click SVP :)

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Dragon Head

Message non lu par né un11septembre » 14 juin 2009, 09:54

J'ai plus particulièrement apprécié les premiers tomes avec les étudiants survivants enfermés dans le tunnel.
la claustrophobie et la derive psychologique au fil des jours d'enfermement.
Les derniers tomes dévient sur des elements totalement surnaturels qui m'ont un peu déçus.
L'histoire fini en "survival story" un peu sur le modele des films de zombies. une trame qui a beaucoup été éxploitée par ce revival des films de romero ou tobe hopper.

La dame de la chambre close par contre ne s'est bati que sur une peur irrationnelle et une présence inquietante (et qu'on fini par supposer surnaturelle). il repond plus au modele de films comme ring ou dark water
Image

Avatar du membre
EdenA
Messages : 73
Enregistré le : 09 janv. 2008, 19:10

Re: Dragon Head

Message non lu par EdenA » 14 juin 2009, 14:03

Euh, dans Dragon Head, il n'y a pas une seule once de surnaturel, hein...
Tout se veut au contraire très réaliste, tant dans les réactions des protagonistes que dans les épreuves auxquels ils sont confrontés.
Pour ma part, si les premiers tomes sont effectivement très intenses, les suivants demeurent extrêmement intéressants, et toute la série est très clairement digne d'intérêt, par son exploration de la peur, des réactions primales enfouies en chacun, et de toute les facettes de l'humanité confrontée à des situations qui lui échappent.
Définitivement une série intelligente d'excellente qualité.

mike15
Messages : 16
Enregistré le : 30 sept. 2008, 21:40

Re: Dragon Head

Message non lu par mike15 » 14 juin 2009, 18:04

la dame de la chambre close est pas mal aussi.Connaissez vous une autre série de l'auteur publier au japon,si quelqu'un pourrait donner les grandes lignes du scénario,pour voir se que l'on loupe

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Dragon Head

Message non lu par né un11septembre » 15 juin 2009, 09:54

j'ai lu quelque part que dragon head avait été adapté en film live ainsi que d'autres de ses mangas: shark skin man and peach hip girl et bataashi kingyo.
faudrait faire des recherches sur ces 2 autres titres pour savoir ce qu'il valent.
http://us.imdb.com/name/nm0595095/

Il a fini l'année dernière une série qui s'appele Maiwai prépubliée dans young magazine.
Image

Nishinji
Messages : 38
Enregistré le : 07 avr. 2009, 22:38
Contact :

Re: Dragon Head

Message non lu par Nishinji » 17 juin 2009, 17:58

l'auteur a commencé une nouvelle série au Japon "Tokyo Kaido" dont le premier tome est sortis ce mois-ci apparemment. Par contre aucune idée de quoi ça parle.
Image Image ImageImageun ptit click SVP :)

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Dragon Head

Message non lu par Erkael » 16 oct. 2010, 17:46

Volume 1 (réédition): Quasiment dix ans après une première édition qui avait eu du mal à trouver son public tant le shonen dominait le marché, Pika nous propose une réédition de qualité pour ce titre fort qui mérite largement une seconde chance !

Teru se réveille dans le noir, il ne sait plus où il est, quand soudain il réalise que le train où il se trouvait à eu un accident. Entouré de cadavres, la panique s’empare de lui…il semble être le seul survivant, mais pire encore, il est à l’intérieur d’un tunnel dont les deux issues sont bouchées ! Que peut-il faire seul ? Mais est il réellement le seul survivant ?

Claustrophobes s’abstenir !
Ce titre est très certainement le plus oppressant qu’il m’ait été donné de lire, et ce premier volume est de loin le pire ! Le voyage en enfer qui va durer dix volumes commence par un monde oppressant d’obscurité où les cadavres jonchent le sol, où l’espoir est totalement absent…il n’y a simplement aucune lumière pour éclairer ces ténèbres, au sens propre comme au figuré !
Se croyant d’abord seul, Teru est totalement paniqué, mais la découverte d’un survivant ne vas pas le rassurer, tant celui ci, Nobuo, va peu à peu sombrer dans la folie. Les survivants (qui seront au nombre de trois finalement), vont essayer d’organiser leur survie en récupérant la nourriture du wagon restaurant, mais en attendant quoi ? Les secours vont ils venir ? Que s’est t-il passé ? Pourquoi le train a déraillé ? Pourquoi le tunnel s’est effondré ? La radio a annoncé l’état d’urgence…pour quelles raisons ?
Toutes ces questions vont renforcer le malaise qui se dégage de ce tome, le lecteur, tout comme les personnages vont devoir subir cette situation sans en connaître les raisons…voir les choses échapper ainsi à tout contrôle est quelque chose de terriblement angoissant. Et les éléments angoissant sont légions dans ce tome. Totalement enfermés, nos trois lycéens seront plongés dans un monde d’obscurité et chaque élément pouvant éclairer devient précieux. Une chaleur étouffante paralyse nos héros, et là encore on ignore les raisons de cette chaleur. Enfin les corps mutilés disséminés un peu partout dans le train n’arrangent pas les choses.
C’est dans ces conditions qu’ils essayent de survivre, mais peu à peu les angoisses deviennent de plus en plus forte. Nobuo, qui dès le début apparaît comme quelqu’un de fragile, va peu à peu perdre pied, d’abord choqué, puis totalement effrayé par l’obscurité, puis par une présence silencieuse qui se tapit dans le tunnel, il va s’isoler devenir à lui seul l’élément le plus inquiétant de cette partie du titre dans le tunnel.

On se pose bien entendu de nombreuses questions sur les évènements, toutes les hypothèses sont possibles, et pour le moment l’auteur n’apporte aucune réponse, ce qui nous laisse dans un état de doutes assez dérangeant mais tellement excitant. Tout est alors possible. Une porte vers le fantastique est alors ouverte…y a t-il réellement une présence dans le tunnel ou est ce Nobuo qui se laisse envahir par sa peur ?

Le seul refuge pour notre héros sont ses pensées et ses rêves : il revoit sa famille, il n’a plus que ça pour se raccrocher à quelque chose.
Il n’y a rien de pire que l’attente dans l’impuissance et ce premier tome retranscrit parfaitement cette sensation, on partage les angoisses des personnages.

Toute la série sera ainsi, mystérieuse et angoissante, mais ce premier tome sera celui qui fera l’effet le plus important ! On plonge dès les premières pages dans une ambiance malsaine, glauque et dérangeante…et les choses ne s’arrangent pas.

Le dessin est assez vilain il fait le reconnaître, les visages des personnages notamment, sont loin d’être réussis, mais cette série, à l’instar de Parasite, démontre efficacement qu’un scénario travaillé et une ambiance réussie prennent largement le pas sur un dessin qui ne brille pas.

Pika nous offre ici un tome travaillé, avec une couverture en relief, des pages couleurs qui ouvre l’histoire et un grand format agréable en main.
IL faudra tout de même débourser plus de dix euros pour ce premier tome (et pour les suivants aussi du coup), mais la qualité à un prix !

Ceux qui ne possèdent pas déjà la première édition se doivent réellement de se laisser tenter par ce titre fort et angoissant !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Dragon Head

Message non lu par Erkael » 01 déc. 2010, 00:42

Vol 2: Après un premier volume qui nous avait fait forte impression, qui très rapidement plongeait dans l’horreur, on attendait le second tome avec impatience, et on n’est pas déçu.
On découvre l’enfer de la survie dans ce volume. Nos trois personnages sont dans le tunnel depuis plusieurs jours, pas de traces de secours, pas d’autres survivants…ils perdent pied peu à peu, l’espoir disparaît, mais comment pourrait il en être autrement ? Ils perdent la notion de temps, et la notion de la réalité également.

L’horreur se fait de plus en plus présente, d’abord personnifiée par Nobuo, qui perd totalement l’esprit, il s’enfonce dans sa folie, une folie qui a pour effet de le rassurer, qui lui permet de vaincre ses angoisses, mais qui est effrayante pour les autres. Il s’enfonce également dans la violence…la paranoïa s’empare de lui, il est en plein délire de persécutions, il s’en prend donc aux autres, car si ils ne sont pas responsables qui pourraient l’être ? Il transforme son angoisse de l’obscurité en culte voué au seigneur des ténèbres, le voir agir sur les cadavres, leur parler, les prêter des intentions, à quelque chose de vraiment dérangeant. Et alors l’horreur prend un nouveau visage, elle se fait tangible, les ténèbres prennent forme !

De son coté Téru tente le tout pour le tout, il est le seul à ne pas perdre totalement espoir, mais alors qu’une infime possibilité de sortir de là apparaît, un nouveau choc se prépare, et ils semblent alors bien impuissants face à cela…c’est aussi dans cette impuissance que se manifeste l’horreur de la situation !

Un tome totalement envoûtant, ni plus ni moins !

Concernant l’édition de Pika, c’est assez mitigé. D’une part on un format idéale, un superbe travail sur la couverture avec des effets reliefs (même les éditeurs manga se mettent à la 3D), un bonne adaptation…mais à coté de ça on a une très mauvaise impression avec des taches d’encres sur les rebords blanc des pages...et à bien y regarder, on s’aperçoit que c’est l’encre de la page opposé qui a laissé une empreinte…pas vraiment dérangeant pour la lecture, mais au vu du prix élevé du tome, sachant que la série a déjà été amortie avec une première adaptation, on serait en droit d’attendre un tome irréprochable.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre