Trigun / Trigun Maximum

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 02 janv. 2010, 19:16

Image
Auteur: Yasuhiro Nightow
Nombre de volumes au Japon: 3 pour Trigun 14 pour Trigun Maximum (série terminée)
Nombre de volumes en France: 2 pour Trigun 14 pour Trigun Maximum (série terminée)
Editeur France: Tonkam


Qui ne connaît pas Trigun ? Trigun est avant tout connu en France pour son animé, excellent, arrivé en France bien avant le manga, alors que celui ci précède la série de trois ans. Le manga datant de 1995 et l’animé de 1998.
Et même pour le manga en lui même, les choses ne sont pas simples : on trouve d’abord une première série en trois volumes puis une seconde, du à un changement d’éditeur au Japon, en quatorze tomes.
Ici ce qui nous intéresse c’est donc le premier tome de la première série…mais attention, là encore il y a un piège : Tonkam a regroupé l’ensemble des trois volumes en seulement deux pour l’édition Française, ce qui fait que ce premier tome Français correspond au premier tome et la moitié du second au Japon…c’est bon, tout le monde est perdu, c’est pas grave…

Trigun, nous plonge dans un univers de western fantastique, sur une planète aride frappée par la chaleur de plusieurs soleils. Nous ne sommes donc pas sur Terre mais dans un avenir plus ou moins éloigné, et le monde tel qu’on le découvre dans Trigun serait le résultat de la chute d’un vaisseau obligeant les survivants à devenir des colons, entraînant une régression technologique alors qu’il reste des vestiges d’une ancienne civilisation que plus personne ne semble être ne mesure d’utiliser.
Au milieu de cet univers hostile, Vash, surnommé le typhon humanoïde, semble au courant de bien des choses et recherche une personne non encore identifiée.

Très vite un constat s’impose : l’univers, basé sur des références simples et qui parle à tous, semble suffisamment riche, déjà un background est présent et ne demande qu’à être exploité. De plus ce mélange des genres fonctionne particulièrement, bien que pour l’heure l’aspect science fiction ne soit pas encore très développé.
Les personnages nous séduisent très rapidement, Vash le premier, tantôt bouffon, tantôt grave et profond, on devine très vite deux visages et un lourd passé, qui là encore ne demande qu’à être exploité. On lui reproche d’énormes catastrophes alors qu’il se refuse de tuer…une contradiction assez intéressante, le poids de ses actes se fait déjà sentir, un passé perdu, une culpabilité, une femme occupant ses souvenirs sont autant d’éléments qui en font très rapidement un personnage riche et complexe. Viennent ensuite deux jeunes femmes assez amusantes car décalées bien qu’elle apparaissent un peu plus clichées.
Très vite on rentre dans le vif du sujet, l’action ne se fait pas attendre et l’auteur, à partir du moment où il nous tient dans ses filets, ne nous lâchera plus

L’avantage avec l’édition de Tonkam c’est que ce premier tome nous permet d’aller un peu plus loin, outre le fait que cela rallonge la lecture (le tome est assez épais), cela nous plonge et nous immerge un peu plus dans cet univers terriblement accrocheur.
Sans être beau, le dessin est dynamique et se prête parfaitement à une action débridée et à toute la démesure que nous propose l’auteur, avec des personnages gigantesques au point qu’on se demande si ils sont réellement humains. Par moment cela peu paraître un peu chargé et brouillon, mais cela n’enlève rien au plaisir de lecture.

Ceux qui connaissent l’animé ne seront pas déstabilisés, tant l’adaptation a été fidèle au manga, ce premier tome recouvrant les premiers épisodes de la série, avant l’arrivé des Gung oh guns (vivement le second tome pour qu’on les découvre).

Le choix de l’éditeur n’est pas une mauvaise chose, il nous permet de découvrir cette excellente série à moindre coût, car pour le coup le prix est plus que convenable pour un résultat vraiment positif. Le format épais ne gène en rien la lecture.

Une série à découvrir ou à redécouvrir d’urgence !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 31 janv. 2010, 23:29

Trigun 2: Second et dernier volume de la série ? Heureusement ce n’est pas le cas, il ne s’agit que de la fin de la première partie. Il aurait été dommage d’en rester là alors que la parie la plus passionnante venait de commencer !

Après les péripéties du premier tome, les choses sérieuses commencent pour Vash : un adversaire redoutable apparaît et lui promet l’enfer : douze tueurs sans scrupules vont se dresser face à lui pour l’éliminer…

Tous les fans de l’animé auront bien entendu identifier Legato et les Gung oh guns, qui ne sont autre que les hommes de main de Knives l’homme que recherche Vash. Et bien sur, outre les premiers affrontements, ce tome nous révèlent les motivations de notre héros, on apprend qui est la femme à qui il pense si souvent, qui est l’homme qu’il recherche et pourquoi il le recherche…on pourrait presque croire que cela va trop vite tant on n’attendait pas ces éclaircissements si tôt…mais qu’importe, on prend volontiers ce qu’on veut bien nous offrir.

Plus que jamais on baigne dans un univers mêlant habilement western et post apocalyptique, on découvre un héros ayant souffert bien plus qu’on ne l’imaginait tant physiquement que psychologiquement. Un personnage passionnant qui jouera un grand rôle apparaît : Wolfwood, et surtout déjà trois Gung oh guns sont tombés…un volume intense où il se passe de nombreuses choses, un tome beaucoup plus sombre que le premier et qui en devient du coup encore plus passionnant mais qui nous laisse sur une fin déstabilisante…

Trigun est mort, vive Trigun Maximum !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 31 janv. 2010, 23:30

Trigun maximum 1: Après un an et demi d’arrêt au Japon, après une fin bien insatisfaisante, après une conclusion dramatique qui avait laissé les choses et les personnages en suspend, Trigun revient, mais sous une forme différente : l’éditeur a changé (au Japon, en France pas de changement, c’est toujours Tonkam), l’histoire peut donc reprendre de plus belle…pour notre plus grand plaisir !
D’ailleurs ce volume porte bien son titre : « Hero’s return » !

Il faut reconnaître que la fin de la première partie était assez abrupte, alors que les choses sérieuses commençaient réellement, que les Gung oh guns avaient fait leur apparition et que les affrontements avaient commencés, devoir en rester là était chose bien pénible ! C’est donc avec une joie certaine que l’auteur reprend sa série (joie qu’il avoue en pages bonus en fin de tome)…et la série renaît !

On assiste donc à un nouveau départ, dans tous les sens du terme, la série reprend, mais Vash, le héros renaît lui aussi. Il faut presque voir ce premier tome de Trigun Maximum comme un volume de transition : le décor ne change pas, mais on réintroduit les personnages, les choses s’installent de nouveau, on redécouvre Vash qui n’est que l’ombre de lui même. Et c’est assez amusant, car la vie s’est arrêté pour ses personnages presque aussi longtemps que l’arrêt de la série…deux ans d’absences, deux ans ou Vash vivait caché du monde à fuir les problèmes…mais son passé le rattrape, Knives recommence ses méfaits…il va être temps pour Vash de renfiler son manteau et de reprendre les armes.
Mais, et c’est là que ce tome ressemble à un nouveau départ à tous les niveaux, on ne reprend pas les choses de façon violente, cela se fait en douceur par des petites histoires, avec des adversaires qui sont loin d’être au niveau, comme une mise en bouche pour le réveil du héros ; et soudain l’affreuse vérité est là, les Gung oh guns ont retrouvé la trace de notre héros…ça y est on va enfin véritablement reprendre le fil de l’histoire !

Pour autant, les aventures que vit Vash dans ce tome sont essentiel pour l’évolution de sa personnalité, il va devoir faire un choix, tout n’est pas aussi blanc ou noir qu’il le voudrait, parfois la vengeance semble se justifier, lui qui refuse de voir mourir qui que ce soit, doit il refuser à un père meurtri le droit de venger sa fille violée et cruellement assassinée ? Wolfwood lui lance comme une gifle qu’il ne pourra toujours sauver tout le monde, qu’un jour il sera « obligé de faire un choix douloureux »

On sent que la coupure a été bénéfique à l’auteur dont le trait semble plus maîtrisé, moins chaotique, la narration paraît moins confuse.

Pour autant les amateurs de l’animé ne seront pas choqué, car ce passage à vide, cette renaissance du héros, est aussi présente dans l’animé, mais l’importance n’en est pas le même étant donné que l’animé s’est déroulée comme une unité cohérente, alors que même si lu à la suite cela ne choque pas dans le manga, on sent malgré tout une cassure du récit.

A noter la très mauvaise impression de l’éditeur : les textes présents sur l’extrême droite des pages sont coupés, certains restants lisibles alors que d’autres non.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 25 févr. 2010, 23:34

Trigun max 2: Après la renaissance sous forme de transition du volume précédent, qui a relancé la série sur de nouveaux rails, on reprend véritablement le fil de l’histoire tel qu’on l’avait laissé à la fin du dernier tome de Trigun (sans « Maximum »). On assiste donc au retour des Gung oh guns, l’auteur consacrant même un chapitre uniquement pour nous montrer à quel point ils sont redoutables. Trois sont déjà tombés dans la première série, ce sera au tour du quatrième dans ce tome…un affrontement original opposant katana à pistolet, armes blanches contre armes de tirs…deux styles de combat totalement différents pour un affrontement qui n’en est que plus excitant. Quel dommage que la mise en scène ne suive pas ! Si le graphisme s’est améliorée, malheureusement ce n’est pas le cas de la mise en page de l’action…les actions des combattants se faisant face ne sont pas très claires ce qui rend l’affrontement assez flou, heureusement que les protagonistes commentent eux mêmes leurs actions afin de nous éclaircir.
Mais ce que retient surtout de ce combat c’est sa conclusion où plutôt ce qui en découle : Vash et Wolfwood sont en total contradiction, leur opposition est violente, nul doute que cela sera un moteur pour les faire évoluer tous les deux.
Après un chapitre quelque peu inutile, les choses s’accélèrent encore avec l’apparition de nouveaux Gung oh guns face à nos héros, sur les lieux où tout à commencé !
On clôt ce volume sur un moment de tension palpable…bref un excellent cliffhanger.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 31 mars 2010, 19:53

Trigun max 3: Que d’action dans ce tome ! C’est bien simple, plus des trois quarts du volume y sont consacrés ! On assiste en parallèle à deux affrontements d’une terrible intensité : d’un coté Vash face au marionnettiste malsain qui oppose des visages connus à notre héros plus que perturbé ; et de l’autre Wolfwood face à un monstre qui refuse de mourir malgré un acharnement apparent de Wolfwood à vider ses chargeurs !
Si tous deux apparaissent déstabilisants pour nos héros, c’est pour deux raisons bien différentes, et pour le coup chacun de ces duels prend un visage différent de l’autre. Vash est opposé à des souvenirs qu’il refuse de sacrifier, conférant à son combat un coté tragique qui aboutira à une conclusion mélancolique que l’on regrette presque. Alors que du coté de Wolfwood, on ne comprend pas pourquoi son adversaire continue de revenir à la charge avec tout ce qu’il encaisse…il se dégage une sauvagerie incroyable de cet affrontement, cela a aussi quelque chose de dérangeant de voir la visage de Wolfwwod déformé par la folie continuant de s’acharner sur cet adversaire qui n’est plus qu’un amas de chair mais qui continue de l’attaquer. Deux sensations différentes mais deux grands moments !
On regrette juste que le défaut principal de cette série ne soit pas gommé, à savoir une mise en scène souvent confuse qui gâche un peu le plaisir de lecture.

Après tant de violence, nos héros (et les lecteurs avec eux) ont droit à un repos bien mérité…mais tous savent qu’il ne s’agit que d’un interlude…si deux Gung oh guns supplémentaires tombent dans ce volume (ce qui amène le compte à six), il en reste encore la moitié !
On en apprend également un peu plus sur Vash, et on commence à comprendre l’étendue de la douleur qui l’habite…toutes les émotions sont présentes dans ce tome !
On est tous simplement impatient de découvrir la suite !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Fanatic94
Messages : 3
Enregistré le : 24 mars 2010, 19:31

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Fanatic94 » 01 avr. 2010, 16:10

Je n'ai pas encore fais l'effort de lire le manga mais une chose est sur, je déteste l'anime pourquoi i don't know
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 04 mai 2010, 23:00

Trigun max 4: Après le fureur qui s’était emparée de la série dans le tome précédent, il était normal et bienvenue que celui ci s’ouvre plus tranquillement…mais pas de repos pour les braves, à peine une grande nouvelle parvient elle à nos héros qu’ils doivent repartir sur le sentier de guerre, et cette fois pas moins de trois Gung oh guns vont s’opposer à eux…

Les choses semblent se précipiter dans ce tome, Knives apparaît ici un peu plus présent et surtout trois des Gung oh guns viennent se battre, tous trois possédant des motivations propres, car à l’instar des précédents, l’auteur s’attarde un peu sur eux, sur leur passé, et c’est d’autant plus important ici que celui de l’un d’entre eux est lié à celui de Vash…
Pour tout le reste, c’est de l’action, encore une fois le sang et la fureur prennent place, malheureusement le défaut que l’on trouvait auparavant reste présent, à savoir une action confuse et peu claire…

Un tome qui va très vite, intéressant mais moins prenant malgré tout que les premiers, on aurait peut être souhaiter que tout ne s’enchaîne pas aussi vite.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 02 juin 2010, 00:25

Trigun max 5: L’affrontement contre les Gung oh guns bat son plein, et Vash et Wolfwood sont loin d’être à la fête, bien au contraire. Mais il faut s’attendre à l’inattendu et les retournements de situations sont légions.
C’est bien simple, l’intégralité de ce tome se concentre sur l’affrontement en cours, jusqu’à son terme, autrement dit un concentré d’action et de sensations fortes. Ce tome se lit très vite, tant la tension est palpable, et on se surprend à enchaîner les pages à une vitesse incroyable, absorbé par les évènements.

Mention spécial à une scène en particulier où l’auteur nous rejoue une scène digne des plus grands polars ou westerns…plusieurs adversaires s’observent avec animosité et angoisse, chacun en menaçant un autre, tous ayant conscience que la situation peut déraper à tout moment, ce qui ne manque pas bien sur d’arriver !

Ce tome aurait pu être exceptionnel si le principal défaut de la série n’était pas aussi marqué ici : la mise en page est catastrophique. Le découpage de l’action est très peu lisible, il arrive qu’on ait l’impression d’avoir raté une ou deux cases, et clairement dans un tome comme celui là cela nuie grandement au plaisir de lecture ; ajoutez à cela des coquilles ou des mots manquants et cela finit de gâcher le volume !

Une excellente série mais qui ne bénéficie pas du découpage qu’elle aurait mérité !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 18 juil. 2010, 22:30

Trigun max 6: Après la fureur qui s’était emparée du tome précédent, on revient à des choses plus posées. Pour cela l’auteur opte pour une ellipse qui nous plonge quelque temps après les évènements du dernier volume. Les Gung ho guns sont presque décimés, Legato est plus haineux que jamais, alors que de son coté Vash semble de plus en plus déprimé…
Mais quoi de mieux après un volume d’action aussi intense que de calmer le jeu pour délivrer des informations essentielles et des révélations fracassantes ?!
Ainsi on apprend enfin vraiment pourquoi Wolfwod suit Vash malgré qu’il fasse partie de la troupe des Gung oh guns, il est fait mention d’un autre groupe d’assassins (dont est justement issu Wolfwood) d’où émergent les deux derniers membres qui vont venir combler l’effectif des redoutables Gung ho guns…mais cette fois, ils semblent jouer encore un niveau au dessus. Bien évidemment, ces deux derniers membres bénéficient d’un design remarquable et d’une grande classe. A leur propos il faut aussi mentionner le remarquable coup de bluff que nous propose l’auteur concernant justement ces deux personnages, chose que l’on ne voit pas du tout venir et qui fait son petit effet, et en même temps c’est aussi une façon de les introduire en insistant sur leurs puissances.
Mais le plus important restant la troublante révélation qui est faite sur Vash et Knives, on apprend enfin le secret et le but de leur existence par un évènement entre glauque et dramatique étayé ensuite par un flash-back revenant sur leur jeunesse avant la catastrophe…

L’action n’est pas non plus oubliée avec l’intervention de quelques bandits de grands chemins sans grande importance toutefois mais qui respectent et collent parfaitement à l’ambiance du titre avec des designs vraiment originaux et travaillés.

Un très bon tome qui va sans doute marquer un tournant important dans la série.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6382
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Trigun / Trigun Maximum

Message non lu par Erkael » 05 août 2010, 23:54

Trigun max 7: Voilà un tome qui nous sort du cadre habituel de la série ! Prés de la moitié de celui ci revient sur la jeunesse de Vash et Knives à bord de leur vaisseau, on les voit prendre connaissance d’une terrible révélation qui sera lourde de conséquences, on découvre un Vash se laissant mourir et surtout on comprend pourquoi Knives attise se haine depuis tant d’années envers les humains !
Ce même Knives qui franchit un nouveau palier dans la folie et qui par la même occasion devient encore plus puissant qu’auparavant ! La deuxième moitié de ce tome a donc des accents de fin de série…on y voit Vash faire des adieux et décidé à en découdre quitte à y laisser la vie, Wolfwwod dans le même ordre d’idée semble résigné… Et pour confirmer le tout, les confrontations qui se doivent d’être les dernières se mettent en place ! Vash retrouve son frère pour un affrontement qui n’a rien d’humain et Wolfwood de son coté retrouve des membres de son ordre qui semblent avoir une sacrée dent contre lui.

Justice et vengeance s’entremêlent dans ce tome, où la fin du monde est à la fois le passé et l’avenir ! Un bon tome qui nous fait faire un grand bond en avant dans le récit !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre