Dossier A

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9758
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Dossier A

Message non lu par Koiwai » 19 janv. 2010, 18:06

Dossier A
Image
La fiche sur Manga-news


Tome 1 (chronique de Blacky):

Les thrillers ésotériques sont monnaie courante dans la bande-dessinée franco-belge mais il est plus rare d'en voir dans le manga, du moins dans ceux qui nous parviennent. Et ce n'est pas chez Glénat, spécialiste du genre avec le Triangle Secret ou le Troisième Testament, entre autres, que nous découvrons celui-ci mais chez Delcourt. Dossier A, le continent perdu, délaisse le mythologie chrétienne très à la mode ces dernières années pour s'intéresser à un mythe bien plus ancien et passionnant : l'Atlantide. Comme Blake et Mortimer en leur temps (une note amusante y fait référence en fin de volume).

L'histoire prend place au Japon, où Irya, un archéologue tombé en disgrâce, est appelé par un riche homme d'affaire hongrois pour résoudre la grande énigme du continent de Platon. Irya est devenu brocanteur et antiquaire, sa boutique s'appelant Iliade, jeu de mots sur la prononciation de son nom et titre original du manga.
Dans ce premier tome, on découvre les enjeux : Endre est en possession du mythique journal du fils de Schliemann qui conduirait au continent, il réunit de riches mécènes afin de mener à bien financièrement les recherches sur l'Atlantide. Mais les membres de ce groupe se font assassiner les uns après les autres par -semble-t-il- une mystérieuse confrérie protégeant le secret de l'Atlantide. On retrouve là les ingrédients classiques de ce genre de polar : les masques, les objets antiques, les sites de fouilles, les sectes meurtrières et les énigmes !
Ce tome met également en place les protagonistes : en plus d'Irya, on rencontre sa vénale de mère, la fille de M. Endre ou encore un jeune garçon à l'odorat très affuté, qui passe son temps à poser des énigmes (très classiques cela dit) à l'archéologue.
Le scénario de ce récit est signé Garaku Toshusai, un des pseudonymes du co-scénariste de Naoki Urasawa avec lequel il a œuvré sur 20th Century Boys ou Pluto. Beaucoup de promesses sur ce seul nom. L'homme semble s'être bien documenté pour rendre son histoire cohérente. Il fait appel au texte de Platon qui fait naitre le mythe ainsi qu'aux archéologues qui ont poursuivi l'Atlantide comme Schliemann. Tout en gardant à l'esprit que tout n'est que mythe comme le parallèle avec le continent de Mû vient nous le rappeler.
Le dessin est par contre bien plus fade. Si l'on retrouve une volonté de réalisme comme chez Urasawa, le trait est moins joli, moins précis en particulier sur les visages, assez grossiers.

Ce premier tome commence mollement, les choses se mettent en place doucement. On découvre ici surtout les grandes connaissances d'Irya, notamment quand il vient en aide à un veuf dont la femme lui a laissé une poterie ancienne en héritage. On retrouve le même procédé scénaristique que dans les Gouttes de Dieu, par exemple. Mais le tout est prometteur. Attendons donc le volume 2 pour savoir si l'on tient là une perle ou juste un bon divertissement.


Tome 2:

Se basant sur ses premières pistes pour lever le voile sur le mystère de l'Atlantide, Iriya s'envole pour Dubrovnik, en Croatie, avec sa mère. Mais c'est avec stupeur qu'ils apprennent le kidnapping de Yuli en ville. Pour la récupérer saine et sauve, le jeune homme va devoir percer le secret de "L'église du feu éternel", qui le mènera sur la piste du manuscrit original des voyages de Marco Polo: le "Devisement du monde", récit du célèbre voyageur écrit par Rustichello.

Avec ce deuxième tome, les choses sérieuses démarrent, et Iriya aura déjà fort à faire pour percer les premiers mystères devant le conduire peu à peu vers l'Atlantide. Et si l'on pourra reprocher quelques coïncidences et heureux hasards, il faut bien avouer que le tout est rondement mené, en alternant entre une intrigue d'ores et déjà fouillée et riche en documentation, et un suspense palpable avec l'enlèvement de Yuli et le plan qu'Iriya met en place pour être gagnant sur tous les points.
Mais après avoir récupéré ce document compromettant puisqu'il met notamment en avant la théorie selon laquelle Jésus aurait été l'époux de Marie-Madeleine et ne serait pas celui que l'on croit, reste encore à parvenir à le faire authentifier auprès de conservateurs de musée plus que sceptiques. Mais pour ce faire, Iriya va croiser le chemin d'un ancien chercheur qui, tout en aidant notre héros, va dévoiler certaines facettes de son passé.
Plus relâchée, la fin du tome se focalise sur une bribe du passé de Yuli, ainsi que sur le jeune surdoué Rui.

C'est indéniable: avec ce deuxième volume, les auteurs mettent en place un scénario qui n'augure que du bon, la recherche de l'Atlantide étant parsemée d'autres quêtes annexes (le "Devisement du monde"), réflexions théologique et mystiques (Jésus et Marie-Madeleine) et même, dans une moindre mesure, historiques (le conflit serbo-croate vu à travers le passé du vieux professeur), le tout s'imbriquant déjà parfaitement dans la quête principale. Extrêmement documentée, l'oeuvre revisite le mythe de l'Atlantide de manière originale et captivante, et il n'y a guère que le style graphique, doté de décors convaincants mais aussi d'un petit côté "Tezuka des temps modernes" au niveau du design des personnages, qui pourrait rebuter. Mais cela serait véritablement dommage.

Au final, ce second opus captive et commence à lancer sérieusement la série. Impossible de savoir sur quelles pistes vont nous emmener les auteurs, mais gageons qu'ils sauront rendre leur récit toujours plus intriguant et passionnant.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Dossier A

Message non lu par shun » 19 janv. 2010, 23:06

un premier bon tome, bien documenté tout en étant passionnant et sans temps mort. contrairement aux autres j'ai trouvé la fin du premier tome plutôt intéressante, ça ne coupe pas du tout le récit, on approndi les personnages et ça permet plutôt de donner du réalisme a l'histoire, j'avais peur d'un "monster" ou chaque fois que le personnage va quelque part, hop un indice même si l'endroit est hors enquête. ici certaines chapitres n'amène "rien" en terme d'avancée et c'est tant mieux.

bon départ.
par contre j'ai bien fait d'attendre le tome 2 pour commencer a lire, car c'est clairement pas le genre de titre qui doit sortir lentement sans risquer de perdre l'intérêt pour le titre sans relecture.

tome 2 :

un 2 èm tome un peu en déca, même s'il a commencé sur les chapeau de roues, la suite manque d'intérêt, ou est passé le poursuivant ? y'a un vrai creux comme si c'était fini alors que c'est pas du tout le cas, j'espère que la quête avancera avec le 3 èm tome.
par contre j'ai bien aimé les idées sur jésus en autres.

ps : par contre j'ai trouvé la partie sur la guerre croate trop longue, c'est une bonne idée pour donner l'ambiance, l'histoire mais ça devenait lourd...
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Dossier A

Message non lu par Sorrow » 21 janv. 2010, 00:42

Impression plus que mitigée sur ce premier tome de Dossier A, alors que j'avais apprécié l'extrait proposé par Akata.

Mon principal reproche, c'est qu'on ne sent pas de véritable ambiance ou d'excitation à la lecture.
Par exemple, Yuli assiste à la mort de son père, mais ne semble pas en être plus affectée que ça, et le lecteur non plus. Limite, c'est anecdotique.
Tout comme la tentative d'enlèvement, puisqu'au chapitre suivant, elle sort comme si de rien n'était prier à l'endroit où est inhumée sa mère, chercher un indice chez une vieille dame, et rendre visite à sa famille. Les kidnappeurs ne sont pas capables de surveiller les mouvements d'Iriya pour découvrir Yuli ? Ou bien c'était juste histoire de dire qu'il y avait du danger à se lancer dans cette quête, et c'est tout, sans pousser le concept plus loin ? Ca rimait à quoi dans le fond ? Pas très compétents comme types en tout cas...
J'ai l'impression que c'était un peu forcé, pas très naturel.
Et si j'aime d'habitude les histoires qui sortent du cadre du scénario principal, le passage avec l'homme qui essaye de comprendre le sens du testament laissé par sa femme fait un peu "tâche" dans l'histoire.

Bref, pas du tout convaincu par ce premier tome. Il y a de l'idée, mais je ne ressens aucun suspens ou tension à la lecture, qui m'a bizarrement fait penser à "Aya, conseillère culinaire" à certains moments, mais je trouvais à la limite qu'il y avait plus de sentiment d'incertitude dans ce dernier. :) C'est dire si j'étais pas pris dans le trip de la recherche de l'Atlantide proposé par le titre.

À voir si je tenterai le tome 2 ou pas pour confirmer mon impression.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Dossier A

Message non lu par Otaku62 » 30 janv. 2010, 13:07

Ben moi c'est une série que j'ai découvert et j'ai vraiment bien aimé.Le scénario est passionnant et se lit très bien grace à ces nombreuses références...
Le seul obstacle au succès de ce manga serait surement le dessin qui fait très rétro...

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Dossier A

Message non lu par Wang Tianjun » 18 juil. 2010, 22:05

Dossier A 4

Irya et Yuli continuent leurs investigations autour du mythe de l'Atlantide, mais suscitent au passage bien des convoitises. De nombreux personnages suspects tournent autour d'eux, et l'aide précieuse d'un détective privé ne sera pas de trop pour les protéger. C'est ainsi que Hans Demer, envoyé d'Autriche pour protéger l'héritière de la famille Endre, apparaît au grand jour et vient aider le duo dans cette longue et périlleuse quête...

Selon Irya, la piste de l'Atlantide pourrait être trouvée grâce au célèbre récit d'Homère : l'Odyssée. Par la voix de son héros, Garaku Toshusai ose un parallèle soigneusement argumenté entre ce récit mythologique et la légende japonaise de Yuriwaka, héros de guerre abandonné sur une île déserte de nombreuses années avant de retrouver son épouse. Si la comparaison est dans le fond très intéressante, le récit peine à nous faire partager l'engouement du héros et la conséquence de cette mise en lumière. En effet, la narration de Dossier A est toujours quelque peu à la peine et n'arrive pas à nous emporter comme il le devrait.

L'auteur, qui est aussi le coscénariste de Naoki Urasawa, a de très bonnes idées mais manque clairement de génie narratif. On retrouve une nouvelle fois des petites intrigues venant alimenter la grande, à l'instar d'autres titres (Les Gouttes de Dieu), mais le rythme en est particulièrement haché faute de rebondissements bien placés. On suit ici plusieurs groupes à la fois mais sans percevoir les liens qui unissent les deux histoires. De même, les nouveaux visages se multiplient et il est très ardu de suivre le chemin de chacun. Certains manquent cruellement de charisme, d'autres ne sont là qu'à caractère anecdotique et devront être rapidement oubliés (comme ce SDF qui s'improvise expert en antiquité..). Le dessin très vieillot d' Osamu Uoto n'aide en rien quant à l'apparence des nouveaux venus, avec notamment un méchant à l'allure très désuète (les moustaches recourbées en prime).

Au final, ce quatrième tome de Dossier A manque cruellement de punch et se révèle assez pesant à lire. La série souffre d'un véritable problème de rythme pour une histoire se voulant à rebondissements, et manque aussi d'un aspect plus didactique pour faire passer ses leçons d'archéologie. Dommage, car les thèses ici présentées semblent très construites et pertinentes. Mais au bout de quatre volumes, le décollage n'a toujours pas eu lieu.
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Dossier A

Message non lu par shun » 18 juil. 2010, 23:37

après 4 tomes j'ai décider d'arrêter la série.

la série manque de rythme, les mystères trouvent des fois leur solution trop simplement ( ce n'est même plus réaliste ) et l'histoire n'évoluent guère.
dommage car le fond était sympa, j'adore l'idée de l'Atlantide, mais si le récit n'est pas prenant...
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Dossier A

Message non lu par Otaku62 » 19 juil. 2010, 10:37

Ben moi je suis plutôt à contre courant de vous 2. J'aime bien l'atmosphère que j'y trouve et il y a suffisamment de piste pour que je continue sans trop de soucis la série...

Avatar du membre
jojo81
The Doctor
Messages : 1170
Enregistré le : 19 févr. 2010, 23:17
Localisation : Albi
Contact :

Re: Dossier A

Message non lu par jojo81 » 19 juil. 2010, 10:56

Wang, Shun >> j'avais arrété la série au tome 1 mais vos critiques m'ont bien données envie de la reprendre.
Merci :mrgreen:
Nostroblog: des copains et du goût !
Image
Don't turn your back. Don't look away. And don't blink.
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Dossier A

Message non lu par Wang Tianjun » 19 juil. 2010, 10:59

Mais je t'en prie :wink:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9758
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Dossier A

Message non lu par Koiwai » 07 août 2010, 22:07

Tome 4 enfin lu, et je continue d'apprécier cette série, même si j'ai trouvé ce tome un peu moins bon que les précédents. L'apparition de deux nouveaux personnages importants en début de tome se fait de manière assez artificielle et a tendance à casser un récit qui peine déjà à se faire vif, et les petites histoires sans originalité dans les grandes, voyant apparaître et disparaître tout aussi vite pléthore de personnages anecdotiques, façon Gouttes de Dieu (à l'instar de Tianjun, j'ai tout de suite pensé à ce manga en voyant ça) a tendance à m'exaspérer. De plus, les coïncidences se font vraiment trop grosses par moments, et tout comme Tianjun, j'ai trouvé que les liens entre les histoires n'étaient pas toujours très clairs.

Et pourtant, je continue d'être séduit par le fond. Ici, pas d'énormes rebondissements et de tension folle, le tout passe avant tout par la documentation et la grande richesse historique qui nous sont présentées à travers cette quête de l'Atlantide. Ca change beaucoup de ce que l'on a l'habitude de voir. A vrai dire, je n'ai aucun titre en tête qui pourrait ressembler à Dossier A sur ce point. Il n'en faut pas plus au mordu de récits historiques, de légendes et de l'Atlantide que je suis, d'autant que le tout conserve une richesse et une cohérence à toute épreuve.

Et histoire de finir sur une anecdote personnelle, c'est avec plaisir que j'ai pu revoir dans ce tome des légendes et des moments d'histoire du Japon que j'ai étudiés cette année à la fac ^^
Image

Répondre