My Girl

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9827
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: My Girl

Message non lu par Koiwai » 27 mars 2011, 13:41

Raimaru a écrit :En ce qui me concerne, même si Urasawa faisait du yaoi (hautement improbable), je ne lirais pas :arrow:
Ou alors un crossover yuri avec Anna Liebert et Miyuki Umino, je ne serais pas contre :arrow:
Image

Avatar du membre
jojo81
The Doctor
Messages : 1170
Enregistré le : 19 févr. 2010, 23:17
Localisation : Albi
Contact :

Re: My Girl

Message non lu par jojo81 » 27 mars 2011, 14:44

Ah non, Anna et Miyuki se ressemblent trop ! Je préfère Anna avec Kyoko Koizumi :D
shun a écrit :vol 3 :

touours aussi bon, pas trop ni trop peu de sentiment, un résultat touchant et drôle. magnifique.

Si même Shun le dit, c'est que ça vaut son pesant de cacahuètes ! Lisez My Girl !
Nostroblog: des copains et du goût !
Image
Don't turn your back. Don't look away. And don't blink.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9827
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: My Girl

Message non lu par Koiwai » 27 mars 2011, 16:01

jojo81 a écrit :Ah non, Anna et Miyuki se ressemblent trop ! Je préfère Anna avec Kyoko Koizumi :D
Koizumi, j'ai jamais accroché à ce personnage :twisted:

Et puis nan, Anna et Miyuki ne se ressemblent pas tant que ça, elles feraient même un magnifique couple :D A la vue de son passé, Anna est le genre de fille qui pourrait tout à fait laisser parler des pulsions de dominatrice, ce qui est parfait quand on a une tendre et naïve Miyuki en face de soi :mrgreen:

(ou comment dévier en beauté le topic sur My Girl :arrow: )

(... ah, et je viens de voir que j'ai encore fait un magnifique haut de page :arrow: )
shun a écrit :vol 3 :

touours aussi bon, pas trop ni trop peu de sentiment, un résultat touchant et drôle. magnifique.

Si même Shun le dit, c'est que ça vaut son pesant de cacahuètes ! Lisez My Girl !
Pour une fois qu'on est d'accord avec Shun :lol:
Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: My Girl

Message non lu par Raimaru » 21 oct. 2011, 10:50

My Girl tome 4 :

« Tout à coup, je vis ça comme un reproche… »

Masamune et Koharu continuent de vivre leur train-train quotidien. Mais Yôko reste encore très présente dans leur cœur. À tel point que Koharu voit en une jeune femme, rencontrée au hasard, un substitut affectif de sa mère. Malgré le temps qui passe, il est toujours difficile de faire le deuil de sa mère ou de la femme de sa vie, et pourtant, on doit aller de l’avant ! C’est l’ultime mot d’ordre de ce quatrième volume de My Girl, concrétisé par le thème du mariage.

Ce volume est donc marqué par la présence d'une gérante de pressing qui frappera Koharu de par sa ressemblance avec sa mère ; Shû et ses questions à propos du remariage de sa mère, une collègue de bureau de Masamune qui souhaite organiser une rencontre arrangée pour trouver un mari. Au détour des personnages secondaires, anciens comme nouveaux arrivants, et à travers leurs relations avec les deux personnages principaux, le récit de Mizu Sahara entretient toujours un ton doux et émotif. Chaque séquence a un but bien précis, qui vise à faire réagir Koharu ou Masamune. La narration reste parfois grossière, certes, mais on peut le percevoir comme un charme de la série.

C'est d'ailleurs particulièrement Masamune qui doit se questionner sur sa vie en apprenant au contact des autres protagonistes, dans ce tome. Sa mère et la mère de Yôko insistent pour qu’il se remarie. Même Koharu aimerait voir son père plus heureux et pense que ce serait préférable pour leur bonheur à tous les deux. Masamune retourne dans sa tête tous cela et il ne rejette pas l’idée, mais il semble bien pessimiste quant à la perspective de retomber amoureux comme il a pu l’être de Yôko. Et comme en plus, il prend très au sérieux son rôle de père, il ne fait pas vraiment d’effort pour provoquer le destin… Le jeune père célibataire est le seul qui détient lui seul le pouvoir de se rendre heureux, et par la même occasion, de rendre heureuse Koharu. On suit ses doutes et sa remise en question. Ainsi, Masamune nous parait plus que jamais profondément humain et sincère. Mizu Sahara prouve encore sa capacité à dépeindre des personnages dont la psychologie sonne juste.

Un bond en avant donc, qui laisse présager une fin touchante pour le volume suivant, le dernier de la série. On peut d'autant plus y croire que la dernière image du tome fait vraiment avancer les choses. Jusqu'à maintenant, My Girl a réalisé un excellent parcours, contant des petites histoires simples mais touchantes, servies par un graphisme unique.

La fin risque de provoquer un manque, j'espère qu'on aura droit à d'autres mangas de l'auteure après :oops:
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9827
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: My Girl

Message non lu par Koiwai » 21 oct. 2011, 12:25

Je rêve de Hoshi no Koe, entre autres, au point de l'avoir acheté en jap. Mais malheureusement c'est du Kodansha donc aucune chance chez Kazé et je vois mal Pika, Panini, Glénat ou Kurokawa sortir ça... Peut-être Kana, Akata ou Casterman ? *________* *prie*
Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: My Girl

Message non lu par Raimaru » 21 oct. 2011, 12:42

Ah ben moi je verrais bien Glénat sortir du Mizu Sahara, tiens. Mais je préfèrerai voir sortir Watashitachi no Shiawase na Jikan qui semble avoir un succès retentissant chez les Américains. En illégal, mais un succès quand même :mrgreen:
Image

Avatar du membre
VpourViennetta
Messages : 143
Enregistré le : 11 mars 2011, 15:05
Localisation : Vers Terra…
Contact :

Re: My Girl

Message non lu par VpourViennetta » 22 oct. 2011, 12:01

Watashitachi no Shiawase na Jikan a remporté un vrai succès parmi les lecteurs occidentaux.
Dix fois moins lu qu'un Death Note mais deux fois plus lu qu'un Solanin (dédicace à jojo :love:), le manga a quand même la meilleure moyenne des lecteurs sur MyAnimeList. Ce classement vaut ce qu'il vaut, c'est-à-dire sûrement pas grand-chose, il compte tout de même un nombre représentatif de votants (plusieurs milliers).
Donc pour un titre qui n'a jamais été édité en Amérique du Nord ou en Europe, c'est plus qu'un semblant de succès. :wink:

Avatar du membre
Suiginto
Messages : 13
Enregistré le : 12 déc. 2011, 12:41

Re: My Girl

Message non lu par Suiginto » 12 déc. 2011, 13:57

Le dernier tome de "My Girl" sort le 9 février, j'ai hâte! :)
Image
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: My Girl

Message non lu par shun » 12 déc. 2011, 20:06

Suiginto a écrit :Le dernier tome de "My Girl" sort le 9 février, j'ai hâte! :)
excellent !
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: My Girl

Message non lu par Raimaru » 15 févr. 2012, 13:51

Good Bye My Girl, au plaisir de revoir des séries de l'auteur \o/

Tome 5

Pour un ultime volume, nous reprenons l’histoire de Koharu et Masamune où nous en étions restés. Ce dernier voulait aller de l’avant et s’apprêtait à entamer une relation avec Mademoiselle Katagiri, une collègue de bureau.

C’est bel et bien Mademoiselle Katagiri qui est au centre de ce tome, car elle symbolise l’ultime étape pour Masamune et Koharu, pour aller de l’avant. Soyons honnêtes, le début de cette relation est très étrange. On a l’impression d’assister à une amourette d’écoliers. La moindre allusion à une relation par des collègues les met en émoi. Et puis il suffit de faire confiance au talent de Mizu Sahara pour que tout s’arrange. Plus on avance, plus la relation devient émouvante sans être ridicule. Chaque geste des protagonistes sonne juste et Mademoiselle Katagiri est mise en valeur par le fait qu’elle doive réussir à s’intégrer dans cette petite famille qui vit encore dans le souvenir de la défunte mère. Même si le cœur de Masamune est difficile à ouvrir.

Vient alors le dernier chapitre, qui pourrait nous arracher une larme. Non pas qu’il soit triste, au contraire, mais le lecteur se rend compte que le manga est terminé, et à quel point tous les personnages auront été attachants. Bien entendu, c’est le positivisme qu’il faut retenir. Se souvenir sans vivre dans le souvenir, c’est sans doute ce qu’il faut retenir. Et d’ailleurs, le lecteur a droit à un court épilogue, habilement narré pour nous le prouver. Mizu Sahara parvient à nous faire faire un petit bond de quelques années en quelques pages et finir par une note humoristique. C’était la note juste qu’il nous fallait pour être pleinement satisfait de la lecture.

Plus aucun doute maintenant, My Girl se révèle de bout en bout être un excellent manga, où l’émotion prime. Et ça ne fait pas de mal de temps en temps d’avoir une lecture de ce genre.
Image

Répondre