Dance in the Vampire Bund

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9213
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Dance in the Vampire Bund

Message non lu par Koiwai » 30 sept. 2014, 13:34

Dance in the Vampire Bund - Sledge Hammer 3 :

Pendant que Clarissa, aux ordres de Bolton, pénètre dans le Bund, Reiko et Ellie sont toutes deux kidnappées et placent nos héros dans un situation fâcheuse. S'il veut accomplir sa mission, mettre la main sur l'énigmatique Rapport Edelman et sauver celle qu'il aime, Hama devra redoubler d'efforts en compagnie d'Akira. Mais plus la vérité se dévoile, plus le Sledge Hammer et contraint se replonger dans son passé mouvementé et sombre...

La fin de Vampire Bund Sledge Hammer, spin-off de Dance in the Vampire Bund faisant le pont entre la saison 1 et la saison 2 de la saga, arrive et dévoile toute ce que l'on attendait d'informations sur le Rapport Edelman, sur l'identité de l'ennemi et son objectif, et sur le passé de Hama, le héros de cette courte série. Nozomu Tamaki parvient à rester clair sur les grands enjeux liés à ce rapport qui, s'il tombe entre de mauvaise mains, pourrait faire basculer le Bund entier.
En parallèle, l'auteur continue de dévoiler la vie tumultueuse et parfois dramatique de Hama, au fil de courts flashbacks disséminés au fil de l'intrigue présente, de façon pas toujours très nette, si bien que sur le coup on peut parfois confondre les époques. Néanmoins, le mangaka finit toujours par retomber sur ses pattes, pour nous offrir un résultat parfois un peu trop inutilement bavard mais néanmoins bien rythmé, qui exploite assez bien les différents personnages secondaires comme Clarissa (hormis Ellie, un brin inutile, comme on pouvait s'y attendre), propose une dernière ligne droite assez intense et apporte un joli final sur un amour vieux de dix ans.

Avec l'évocation des préparatifs pour les Jeux Olympiques de 2020 et les dernières pages, nous voici en tout cas bel et bien prêts pour accueillir la saison 2, Scarlet Order !
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9213
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Dance in the Vampire Bund

Message non lu par Koiwai » 16 déc. 2014, 13:39

Image

La fiche sur le site


Tome 1 :

Après une saison 1 réussie, le spin-off Dive in the Vampire Bund et la série Sledge Hammer faisant le pont entre les saisons 1 et 2 de la saga, l'aventure Dance in the Vampire Bund se poursuit chez Tonkam avec l'arrivée de la dite 2ème saison, Scarlet Order.

Autant répondre tout de suite à la question que certains se poseront peut-être : mieux vaut connaître au moins la saison 1 avant de lire Scarlet Order.
Sledge Hammer est également conseillé pour mieux cerner certaines ficelles, et Dive est quant à lui dispensable. Cette deuxième saison peut être quand même comprise seule dans ses grandes lignes (du moins, sur le seul tome 1), mais si vous ne connaissez pas la première série, vous passerez à côté d'énormément d'éléments plus ou moins importants, allant du passé du Bund à celui des héros, en passant par leurs relations passées et présentes et des références parfois directes à la saison 1. Bref, la lecture de la saison 1 est vivement conseillée.

Scarlet Order nous propulse quelques années après la première saison, plus précisément en 2020, à l'ouverture des Jeux Olympiques de Tôkyô où Mina Tepes, Princesse du peuple vampire, est conviée pour un discours. Mais alors qu'elle prononce celui-ci, des terroristes font irruption dans le stade et n'hésitent pas à prendre tous les humains présents pour la toucher directement. Qui sont-ils, et comment la princesse s'en sortira-t-elle ?

Ce petit rebondissement de départ, assez classique, est surtout un bon moyen de reposer les nouvelles bases de l'oeuvre. Nous voici donc en 2020. Les vampires logent dans le Bund depuis quelques années, et sont désormais mieux acceptés par le peuple japonaise, même si des craintes sont toujours là. Seulement, la situation au niveau international est bien plus délicate : de nombreux pays, et notamment L'Europe influencée par les Etats-Unis conservateurs, n'acceptent toujours pas la cohabitation humains/vampires au Japon, pour différentes raisons clairement présentées, dont le fanatisme religieux de groupuscules ne pouvant tolérer une "race" allant à l'encontre de leurs croyances. Dans ce contexte, pour beaucoup de pays qui sont allés jusqu'à boycotter les Jeux Olympiques, le Japon est devenu une sorte de "vilain petit canard" à éviter ou à contrer, un petit eu comme le fut l'URSS à l'époque du communisme.

Ce sont à ces nouvelles menaces que Mina, Akira et les autres vont devoir se confronter. Face à la tension internationale et aux attaques directes de groupuscules menaçant de réveiller les anciennes craintes des tokyoïtes envers les vampires, Mina aura encore fort à faire pour protéger et faire accepter les siens. Pour cela, elle pourra évidemment compter sur des soutiens : des ministres acceptant de la soutenir parce que ça sert avant tout leurs intérêts personnels, mais aussi des diplomates plus dignes de confiance, à commencer par Reiko Gotô, restée la ministre déléguée au Bund. Sans oublier les nombreux visages de la première saison, qui reviennent plus mûrs de quelques années, comme Yuki ou Minmei !

Mais parallèlement à tout cela, c'est un autre mystère qui attend Mina et les autres. D'étranges cadavres sont découverts à divers endroits du monde. Sous terre est retrouvé un temple similaire à celui de la saison 1 en Amérique du Sud. Et Mina finit par retrouver indemnes des amis sans-dents qui avaient été ensevelis quelques années auparavant, et qui affirment qu'ils ont survécu tout ce temps sans manger grâce à l'aide d'un homme énigmatique se faisant appeler Saburo... Qui est-il ? Quels rapport ont tous ces événements entre eux ? Quel est leur lien avec les vampires ? Autant d'interrogations qui sont habilement soulevées.

Visuellement, on reste sur les acquis de la saison 1, avec ce que ça implique de qualités et de défauts. La couverture hideuse ne ment pas, on reste sur un travail visuel qui ne plaira pas à tout le monde, d'autant que l'aspect un peu sulfureux est toujours là (Mina qui se retrouve déjà en string au bout de dix pages, voila voila). Pourtant, les cases ne sont jamais vides, leur aspect assez fourni contribue toujours à rendre très bonne l'immersion et l'ambiance générale, et le contexte global offre toujours autant de richesse à l'histoire, qui sait être réellement passionnante.

En somme, l'entrée en matière est très bonne. Du côté de l'édition, Tonkam nous offre un papier de bonne qualité et une traduction assez claire, malgré quelques couacs trahissant une assez mauvaise relecture. Par contre, dommage que le logo soit totalement différent de la première saison (le nom "Dance in the Vampire Bund" n'est même pas sur la tranche...), ce qui est peu harmonieux sur les étagères !
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9213
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Dance in the Vampire Bund

Message non lu par Koiwai » 12 nov. 2015, 17:27

Scarlet Order 2 :

Un an... C'est le temps qu'il aura fallu attendre pour pouvoir profiter de la suite de la saison 2 de Vampire Bund. Heureusement, les tomes 3 et 4 devraient se faire attendre moins longtemps puisqu'ils sont prévus pour la première moitié de l'année 2016.

Nous laissions Mina et les autres alors que leurs investigations sous terre leur ont permis de retrouver la trace de Saburo, un vampire millénaire qui serait donc le plus ancien vampire en vie. En attendant de le rencontrer, Mina, accompagnée de Mamekichi, doit retrouver la trace d'un vampire commettant des meurtres en plein Tôkyô et menaçant dès lors l'entente entre humains et vampires. De fil en aiguille, grâce également aux recherche de l'autre Akira et de Nina, ils remontent une piste leur permettant de cerner quel genre d'individu est le meurtrier, et comprennent qu'il a un lien avec leurs autres problèmes : l'énigme de Saburo et du cristal akamitama, l'objectif que poursuivait la fausse princesse, les manigances d'Alphonse Borgiani deux siècles auparavant... Mais cette affaire prend rapidement une tournure plus personnelle pour Mamekichi, qui voit ressurgir devant elle le souvenir tant espéré de son seul véritable amour, disparu il y a 170 ans...

Dans un deuxième volume assez bavard mais heureusement fluide, Nozomu Tamaki entremêle la petite affaire à la grande : tout en développant le passé sentimental de Mamekichi autour d'une histoire d'amour à travers les siècles très classique et peu approfondie mais romantique et efficace, l'auteur propose une enquête plutôt bien menée, puisant quelque peu dans l'Histoire du Japon du 19ème siècle et dans quelques légendes pour continuer d'apporter des réponses à l'intrigue principale qui s'est dessinée et pour mettre en place les nouvelles énigmes qui en découlent. En tête de ces dernières, le mystère autour de l'"ombre" ayant manipulé Kajikawa et semblant être à l'origine de beaucoup de problèmes...
La lecture demande un certain effort d'attention, notamment pour les différentes références au Japon du 19ème siècle qui sont riches de plusieurs termes spécifiques. Heureusement, les notes de traduction sont bien présentes pour nous aider à tout cerner, même si l'on regrette que certaines soient écrite beaucoup trop petit et soient donc difficiles à lire pour de mauvais yeux.
Hormis cela et quelques problèmes d'incursion du texte dans les bulles, l'édition reste agréable à prendre en main.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9213
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Dance in the Vampire Bund

Message non lu par Koiwai » 25 mars 2016, 12:04

Scarlet Order 3 :

L'affaire autour de Mamekichi et de son amour passé a trouvé son point final, amenant par la même occasion de nouvelles informations... mais également de nouvelles énigmes. Au contact du mystérieux Akamitama qui est au coeur de tout, d'importants changements physiologiques se font chez Mina : elle ressent le goût des aliments, voit naître en elle de nouveaux sens... serait-elle en train de s'humaniser ? En tout cas, c'est le moment que choisit le fausse Mina pour refaire son apparition au sein du Bund... est-elle là dans un but pacifique ou, au contraire, pour remettre ses plans à exécution ?

C'est un volume en deux temps qui nous attend, et il faut patienter jusqu'à la deuxième moitié du volume pour que les choses redécollent totalement. Avant cela, Nozomu Tamaki s'applique à reposer les aboutissants du volume précédents, et à nous présenter une Mina qui se voit métamorphosée depuis son contact avec l'Akamitama. La princesse vampire découvre des sensations humaines qui, jusque là, lui étaient inconnues, et se présente sous un autre jour plutôt rayonnant aux côtés de son cher Akira. Mais c'est bien le retour de la fausse Mina qui redonne un coup d'accélérateur au récit. Celle-ci intrigue, autant sur les raisons de son retour en territoire ennemi que sur les révélations qu'elle s'apprête à faire. Et bien que les raisons de son retour ne surprennent aucunement, les informations qu'elle amène, elles, s'avèrent autrement plus intrigantes, car elles promettent d'enfin lever lever le voile sur ce qu'est l'Akamitama et, surtout, sur les origines de la famille Tepes. Quel est le secret de la naissance de Mina il y a 400 ans ? Qui sont exactement ses parents ? Comment peut-elle avoir une "soeur" en la personne de la fausse Mina alors que les vampires ne sont censés pouvoir enfanter qu'une seule fois ? Autant d'interrogations qui accentuent le suspense du scénario, d'autant que le mangaka s'applique à rester cohérent dans ce qu'il a mis en place jusque dans les petits détails, comme le sang des Li de Minmei.

Mais malgré l'efficacité du récit, on note une tendance de Nozomu Tamaki a effectuer tout de même quelques raccourcis, que ce soit dans ses scènes d'action aux rebondissements assez basiques et cousus de fil blanc, ou dans la sensation que parfois les choses sont un peu trop rapides. Le principal reproche pourra toutefois être fait à la tendance de l'auteur à trop faire dans un fan-service parfois douteux. Jusqu'à présent, Nozomu Tamaki a toujours distillé une grosse pointe de fan-service dans son oeuvre, et celle-ci s'écoulait bien. Mais cette fois, il accentue un peu trop le trait, et entre Mina qui se promène en nuisette pendant la majeure partie du tome, quelques gros plans pas très finaux, ou des vues bizarres sur les gosses de la série, l'équilibre est un peu moins bien dosé, et ça pourrait finir par devenir un brin lourdingue auprès de certains lecteurs. Malgré cela, la lecture reste globalement prenante et intéressante, et l'on se demande bien comment tout ça va pouvoir se conclure dans le prochain volume.

L'édition, quant à elle, reste agréable à prendre en main avec ses premières pages couleur, son papier assez souple et épais et sa traduction efficace, même si l'on note quelques problèmes d'incursion du texte dans les bulles.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Répondre