Afterschool Charisma

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1784
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Afterschool Charisma

Message non lu par Takato » 26 août 2011, 16:57

Image
Afterschool Charisma
Fiche Manga-News

Tome 1 : L'académie St Kleio est très particulière puisque tous ses élèves sont en réalité des clones de personnages historiques célèbres. Adolf Hitler, Beethoven, Napoléon, Freud et bien d'autres font partie des élèves de cette académie. Mais parmi eux se trouve Shiro Kamiya, un adolescent ordinaire qui bénéficie du titre d'élèves à St Keio car il est le fils du directeur. Mais pour lui, s'intégrer au milieu de ces clones n'est pas facile, et le devient encore moins lorsque John Kennedy est assassiné de la même manière que son original...

Annoncé depuis plusieurs mois, Afterschool Charisma promettait un scénario intéressant. Si ce premier tome ne permet pas encore de juger la qualité de la série, il n'en reste pas moins original et extrêmement intéressant.

Ce premier volume nous entraine d'emblée à l'académie Kleio, et on ne tarde pas à rencontrer les clones de personnages célèbres. L'auteur met ainsi en avant une troupe d'amis, ceux qui constitueront peut-être le groupe central de héros du titre. Nous découvrons ainsi quelques clones de personnages célèbre en dehors du protagoniste, et cette découverte est passionnante. Si chaque clone a hérité des talents de son original, chacun possède un caractère qui lui est propre, et c'est ces personnalités que nous découvrons petit à petit. Ainsi, Napoléon représente le fidèle ami du héros, Mozart est hautain et détestable, et Adolf Hitler est un adolescent des plus sympathique mais rejeté par ses semblables. On s'attache donc immédiatement à quelques uns de ces personnages avec lesquels le héros va vivre une scolarité normal, avec les bêtises d'adolescents que cela implique, comme l'infiltration des vestiaires féminins. Mais parlons maintenant de Shiro Yamada, le héros. Celui-ci n'a rien de particulier, et sa présence à l'académie est une véritable énigme, aussi bien pour lui que pour ses camarades. Ce tome 1 permet ainsi de suivre son intégration, chose qui n'est pas toujours facile étant donné son absence de particularités. On s'attache ainsi facilement à ce héros, surtout lorsque celui-ci s'éprend d'une de ses camarades clones...

Mais un scénario s'installe dans ce premier volume, légèrement. La fin du premier chapitre est formelle : Le nouveau John Kennedy est assassiné, et la question est la suivante : Chaque clone est-il condamné à revivre l'histoire de son original ? Un “ennemi” est ainsi dévoilé dans ce tome mais son identité reste un grand mystère. En tout cas, les camarades de Shiro sont en grand danger ! Et si la majeur partie de ce premier volume se focalise sur la vie quotidienne du héros et ses camarades, la fin vient de nouveau s'intéresser à la trame principal en faisant mourir un nouveau clone. Le danger et le mystère semblent donc être présents, mais il faudra attendre le second volume pour en savoir plus !

Concernant le dessin de Kumiko Suekane, celui-ci est maitrisé et se prête parfaitement au ton du récit. Néanmoins, convient bien mieux aux séquences plutôt sombres dont il fait ressortir la noirceur, bien qu'il n'y en ait que peu pour le moment. L'édition de Ki-oon est, elle, d'excellente qualité, comme à l'habitude de l'éditeur.

Le verdict est donc très bon pour ce premier tome d'Afterschool Charisma qui, si il propose pour le moment une trame peut-être plus légère qu'on ne le pensait, instaure certains mystères et un scénario qui ne saurait tardé à être développé. De plus le traitement des clones est bien pensé, rendant ceux-ci intéressants à découvrir. Reste à espérer que Afterschool Charisma, dans sa suite, restera une lecture d'aussi grande qualité !
Modifié en dernier par Takato le 26 août 2011, 23:41, modifié 1 fois.
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Wang Tianjun » 26 août 2011, 17:14

Pour une fois, voilà un titre que je n'arrive absolument pas à cerner. Il faut dire que le synopsis demande déjà une sacrée demande d'acceptation pour rendre le tout crédible...


Déjà, je vois assez peu l'intérêt de cloner des personnages historiques, mais je le comprends encore moins avec ton :
Takato a écrit :Adolf Hitler est un adolescent des plus sympathique mais rejeté par ses semblables.
Euuuh... ? :shock: Quel est l'intérêt qu'il fasse partie de la bande ?

En outre, de ce que j'ai pu lire de l'extrait, les clones ont l'air de s'éloigner pas mal de leurs originaux, tant physiquement (un Naponléon grand mince et blond, ça choque :mrgreen: ) que du point du caractère, vu ce que tu en dis.

J'attends de voir sur quelques tomes si le tout se tient avant de craquer ou non pour la série, mais j'ai de sérieux doutes...
(Pourtant, les séries sortant du Ikki sont plutôt gage de qualité, ça devrait m'emballer pourtant ! ^^")
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1784
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Takato » 26 août 2011, 17:50

Euuuh... ? :shock: Quel est l'intérêt qu'il fasse partie de la bande ?
Pour le moment, il fait pas vraiment partie de la bande, il a juste sympathisé avec le héros qui était lui aussi rejeté. J'ai l'impression qu'il va surtout lui servir de soutient mais je doute qu'il soit au centre du récit !

Mais bizarrement, même si l'idée des clones des figures historiques est peu crédibles, ce tome m'a beaucoup séduit ! Et puis voir ces figures avec des tronches de bishônen, c'est assez fun. :mrgreen:
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Wang Tianjun » 26 août 2011, 18:22

Takato a écrit : Et puis voir ces figures avec des tronches de bishônen, c'est assez fun. :mrgreen:
J'avais pas parlé du graphisme, mais ça aussi, ça ne m'aide pas beaucoup à y croire ! ^^"
Et puis j'ai beaucoup de mal avec ce dessin de plus en plus stéréotypé bisho (qui s'étend donc maintenant jusqu'au seinen). J'ai l'impression que ça rend le tout très calculé pour plaire aux filles, on y perd en naturel.
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Raimaru » 26 août 2011, 18:27

Wang Tianjun a écrit :J'avais pas parlé du graphisme, mais ça aussi, ça ne m'aide pas beaucoup à y croire ! ^^"
Et puis j'ai beaucoup de mal avec ce dessin de plus en plus stéréotypé bisho (qui s'étend donc maintenant jusqu'au seinen). J'ai l'impression que ça rend le tout très calculé pour plaire aux filles, on y perd en naturel.
+1

La série n'a toujours pas ma confiance, notamment pour ça, entre autres.
Image

Glass Heart
Messages : 2446
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Glass Heart » 27 août 2011, 17:04

Je ne connais pas cette série mais, telle qu'elle est présentée ici, l'histoire a l'air vraiment audacieuse et, si l'auteur arrive à développer des thèmes intéressants tout en rendant ses personnages charismatiques et attachants à leur manière, c'est une série que je suivrais avec grand plaisir.
Adolf Hitler est un adolescent des plus sympathique mais rejeté par ses semblables.
Rien que sur ça, je trouve déjà à ce titre un potentiel intéressant (après je ne sais pas comment c'est abordé dans le titre). Adolf Hitler est une ordure. Cela signifie t-il pour autant que son clone soit identique ? Le rejet dont il est la victime par rapport peut-être aux atrocités commises par le véritable Hitler ne risque t-elle pas justement de faire évoluer ce garçon sympathique en monstre alors qu'il aurait pu avoir le choix et mener une vie toute différente.

Et ce héros qui n'a apparemment aucune raison de se trouver là mais qui cache certainement un lourd secret justifiant sa présence.

Il y a quelque chose de mystique qui, pour ma part, pourrait vraiment me toucher si l'auteur arrive à bien gérer son univers.

Je vais essayer de me procurer le premier tome et voir si, malgré le graphisme, j'accroche. En tout cas, merci de nous faire découvrir cette série originale ! :wink:

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9722
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Koiwai » 27 août 2011, 18:51

Wang Tianjun a écrit :Et puis j'ai beaucoup de mal avec ce dessin de plus en plus stéréotypé bisho (qui s'étend donc maintenant jusqu'au seinen). J'ai l'impression que ça rend le tout très calculé pour plaire aux filles, on y perd en naturel.
C'est principalement à cause de ça que je ne commencerai pas cette série tout de suite. J'ai du mal avec ce manque de fidélité au niveau du physique des personnages historiques. Ils sont où, les clones, là ? XD Et puis voir Freud avec un physique de gay et Marie Curie en blonde (mais une blonde bien roulée, c'est déjà ça :mrgreen: ), nan. Seul le clone de Kennedy semble avoir été travaillé plus ou moins fidèlement au vrai, mais ça reste limité (et puis pourquoi lui ressemble au vrai et pas les autres ? Remarque, l'auteur a peut-être l'intention de développer un truc à ce sujet).
Sur un titre comme Drifters, voir des persos historiques ne ressembler aucunement aux vrais ne me gêne pas, car le manga de Hirano ne se prend jamais au sérieux, mais là, j'ai plus de doutes.
Sinon, le fond de l'intrigue a vraiment des arguments, visibles rien qu'au synopsis, mais je préfère attendre de voir si l'auteur saura en faire quelque chose de convenable, surtout après avoir vu à quel point son manga précédent inspiré de Blood + était moisi.
Bref, tout ça pour dire qu'avant de me lancer là-dedans, je vais attendre les avis sur plusieurs volumes.
Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Sorrow » 27 août 2011, 19:31

Sincèrement, je sens bien le manga se planter sur la longueur, ou tomber dans le très convenu. Les Japonais ont souvent des idées de bases originales, mais le suivi retombe fréquemment dans le prévisible et le classique. Difficile aussi de pouvoir répondre à toutes les interrogation quand on construit son scénario un peu à l'arrache et en fonction des pressions éditoriales.

Déjà, le principe des clones... Des sosies ou des personnages présentant le même type de particularités me paraîtrait déjà plus ""plausible"" (avec de sérieux guillemets"). Mais le clonage, c'est un acte délibéré et contrôlé, une expérience scientifique, qui ne peut exister en dehors de ce cadre. Et si je ne me fie qu'au synopsis et à la critique, cette situation ne semble pas être expliquée.
Plutôt que "les clones sont-ils condamnés à revivre le même destin que leur modèle ?", la première question qui me vient à l'esprit est "pourquoi avoir cloné des personnages célèbres et les avoir réunis dans une même institution ?" En plus, où ont-ils trouvé de l'Adn de personnages comme Napoléon ou Mozart ?!
Enfin, j'imagine qu'on se retrouve avec uniquement des personnages ayant eu une fin de vie tragique. Genre Napoléon va finir empoisonné, Marie Curie irradié, Mozart malade, Hitler suicidé, etc. Et d'ailleurs, à quel âge est mort Kennedy dans le manga ? Est-ce que le fameux destin se limite à leur mort ? Bref, il risque d'y avoir beaucoup d'éléments incohérents ou sans réponses... Autant dans un monde imaginaire, ça passe. Mais en reprenant des personnages historiques, le manga nous place bien dans notre monde. Difficile dès lors de ne pas faire attention à ce qui cloche.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1784
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Takato » 28 août 2011, 11:03

Pour répondre à ta question sur Kennedy :

[spoiler]Il est assassiné alors qu'il venait d'être élu, au même âge que le "vrai" Kennedy et dans les même circonstances donc.[/spoiler]

Après, il est vrai que le manga risque de souffrir d'incohérences, d'autant plus que la raison d'être des clones n'est pas expliquée dans ce premier tome. Peut-être par la suite, mais pour le moment ce n'est pas le cas. Mais a mon avis, un manga comme Charisma est à lire en étant le moins exigeant possible. Ça semble essentiel pour apprécier une œuvre avec un scénario et un contexte pareil.
Image
Image

Avatar du membre
Loli-pamplo
Bisho blond addict
Messages : 440
Enregistré le : 21 janv. 2009, 16:19
Localisation : Sur ce drôle de caillou perdu dans l'espace...
Contact :

Re: Afterschool Charisma

Message non lu par Loli-pamplo » 08 sept. 2011, 18:51

Je n'ai pas lu ce manga avec un oeil exigeant sur la réalité historique de chacun des personnages et j'ai plutôt bien aimé ! (Non le fait qu'ils soient tous des bishos surtout Mozart avec ses longs cheveux blonds n'influence pas du tout mon jugement)
Je trouvais déjà le pitch de départ intéressant et ça se poursuit bien à la lecture, j'ai envie de savoir la suite, le pourquoi du comment, les mystères qui apparaissent, les élèves avec leurs manies. Je trouve la narration assez fluide même si des fois j'ai du mal à suivre, mais ça me le fait dans tous les mangas ça. Je pense que c'est un bon premier tome qui pose de bonnes bases pour une suite que j'espère assez solide dans le scénario qui se dessine actuellement
~ Ne fait pas demain ce que tu peux faire après demain ~


Image

Répondre