Front Mission - Dog Life & Dog Style

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9714
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Koiwai » 26 janv. 2012, 22:57

Image
La fiche sur le site.


Tome 1:

En 2090, l'île d'Huffman, située en plein océan Pacifique, est occupée par deux superpuissances. A l'est, l'USN, alliance des pays d'Amérique formée par les Etats-Unis. A l'ouest, l'OCU, regroupant les pays d'Asie du sud-est et du Pacifique sous l'égide du Japon. Chacun des deux occupants convoite le territoire de l'autre, l'île d'Huffman regorgeant de richesses naturelles. Après un premier conflit armé qui s'est calmé il y a une vingtaine d'années, une sorte de guerre froide s'est installée sous la forme d'une cessez-le-feu fragile. Quand le journaliste Akira Matsuda est sommé de se rendre sur l'île pour couvrir ce conflit en compagnie d'une équipe de télévision japonaise, il est loin de se douter que la guerre est sur le point d'éclater à nouveau...

A l'origine de Front Mission - Dog Life & Dog Style, se trouve une populaire série de jeux vidéo. Pour cette adaptation, on retrouve au scénario un nom loin d'être inconnu, puisqu'il s'agit de Yasuo Otagaki, auteur de l'excellent mais malheureux Moonlight Mile. Quant aux dessins, ils nous donnent l'occasion de découvrir C.H. Line.
Après la saga des Tales of, les éditions Ki-oon poursuivent donc sur la voie des adaptations de jeux. Pourtant, ne vous laissez pas avoir, car Front Mission n'est pas une adaptation comme les autres.

Cela, il ne faut pas longtemps pour le comprendre : dès les premières pages, qui constituent une sorte de mise en bouche crue de ce que la guerre peut montrer de plus ignoble, le ton est donné. Puis les auteurs nous invitent à suivre ce qui constitue une première partie de l'oeuvre, centrée sur l'arrivée du journaliste Akira Matsuda, sur les rencontres qu'il va faire, puis sur la reprise de la guerre après 20 années de calme précaire.
L'arrivée d'Akira sur l'île constitue une excellente occasion de découvrir en même temps que lui les enjeux de la guerre : les richesses naturelles de l'île, mais pas seulement. Avec une grande clarté, les auteurs posent les bases de leur récit, présentent le contexte et, après une soixantaine de pages, nous plongent brusquement dans l'enfer de la guerre.

La grande force du récit, c'est que cette guerre, nous la vivrons pleinement de l'intérieur, dans un premier temps aux côtés d'Akira. Le récit nous propulse en compagnie des personnages pour une immersion totale, au coeur du conflit, dont on voit ici les prémisses et les premiers effets. Pour accentuer l'immersion, on peut compter sur le coup de crayon de C.H. Line, offrant des gueules charismatiques et expressives, et, surtout, des décors omniprésents et se voulant réalistes, malgré le contexte un peu futuriste. Ainsi trouvera-t-on par exemple, en guise d'armes de guerre, des Wanzers, sortes de robots géants, qui viennent fort bien s'intégrer dans le récit sans se faire trop présents. Dense et impressionnant, le coup de crayon est également parfait pour faire ressortir la brutalité du conflit quand il le faut, et ce dès l'arrivée sur la ville du missile qui déclenchera la guerre. C.H. Line enchaîne des moments-choc, des drames imprévisibles sublimés par une mise en scène inspirée, et la violence ainsi que l'action sont donc de la partie sans pour autant être étalés sur des dizaines de pages. Les choses arrivent quand il le faut, brusquement, pour déstabiliser le lecteur et apporter un rythme certain.

En somme, les qualités narratives et visuelles sont au rendez-vous. Rapidement, Front Mission nous plonge dans son enfer, et personne n'en ressortira indemne. Pour autant, n'allez pas croire que l'on a ici un simple manga de guerre. Quand on connaît le passif d'Otagaki sur Moonlight Mile, on se doute très bien qu'un véritable propos se situera derrière, et c'est bel et bien une histoire d'une grande richesse que l'on découvre petit à petit. On le devine rapidement face à la mise en place du contexte géopolitique de l'île, et l'on ne cessera jamais d'être agréablement surpris par la pertinence du propos d'Otagaki, qui décrit la guerre avec un réalisme saisissant. On comprend très vite que les tensions sont si grandes entre les deux superpuissances qu'il ne suffira que d'une étincelle pour que tout s'embrase. De même, on devine un récit destiné à se découper autour de plusieurs personnages, le journaliste Akira Matsuda laissant sa place dans les deux derniers chapitres à Kanô, un sous-lieutenant des forces de défense japonaises, pour une vision encore plus rapprochée du conflit. Au fil des personnages que l'on croise, ce sont autant de sujets qu'Otagaki met en avant, autant de méfaits que peut provoquer la guerre. D'un côté, on découvre le rôle des journalistes dans ce genre de conflit, rôles pouvant varier. Ainsi, si Akira tend à laisser parler ses émotions avant tout, on découvre en son assistant Kenichi Inuzuka un homme dont la passion pour l'armée tend à le placer dans un rôle d'indifférence, son envie d'offrir des images toujours plus folles finissant par tourner au malsain. D'un autre côté, un personnage comme Leona, envoyée spéciale de la télévision, tend à mettre en avant la cruauté et la brutalité avec laquelle la guerre peut briser des familles. D'un autre côté encore, on voit par l'intermédiaire de Kanô un exemple de patriotisme, et on voit jusqu'à quels supplices un tel comportement peut aller. Dans tous les cas, on a des personnages bien pensés, reflétant tous des réalités de la guerre. Les réflexions des protagonistes sont bourrées de vérités un peu dérangeantes, à l'image de celle affirmant qu'un conflit que l'on ne vit pas nous-même ne nous touche pas, nous laisse indifférent.

Tout ceci sous couverture d'une narration totalement neutre. Pas question pour Otagaki de prendre parti pour l'une des deux puissances, là n'est pas le sujet. Simplement, via des dialogues jamais de trop, des pensées justes, un coup de crayon dense, brutal et totalement immersif, les auteurs nous plongent réellement aux côtés des acteurs de la guerre, pris dans cet engrenage dont ils ne ressortiront pas indemnes. Il n'y a pas un personnage central, il y en a plusieurs, et nul doute que le récit continuera de nous en présenter par la suite. Mais au final, on en arrive surtout à constater que le personnage principal, c'est la guerre elle-même.

Plus qu'une simple adaptation de jeu vidéo, Front Mission - Dog Life & Dog Style nous offre une plongée immersive, intelligente, brute et sans concession dans le monde de la guerre. Otagaki transcende l'oeuvre dont il s'inspire pour apporter sa propre patte et nous offrir un manga-choc, qui a tout d'un futur grand.

Rien à redire du côté de l'édition.
Image

Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Kimi_ » 27 janv. 2012, 13:21

Aïe aïe aïe... Je vais fainir par craquer, une fois de plus. :oops: TA chro' donne sacrément envie Koiwai. *bave*
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Avatar du membre
hdix
Messages : 1554
Enregistré le : 28 août 2007, 14:46
Localisation : environs de bourg en bresse

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par hdix » 27 janv. 2012, 16:53

ouais ben moi j'ai craqué.

sur le site en ayant vu la pub ca m'a déjà bien donné envie, et koiwai a fini de m'achever, commande passée tout à l'heure ^^"

on verra bien
Image
"SAVOIR PLUTÔT QUE CROIRE"

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Erkael » 29 janv. 2012, 19:44

Je n'ai pas spécialement été emballé par cette lecture...

C'était intéressant, le coté cru(el) de la guerre est remarquablement dépeint...en fait je pense que j'aurai adoré si ce titre ne s'appelait pas Front Mission!
Fan des jeux (le 3 est purement grandiose), j'y cherchais des liens, un aspect tactique, une trame concernant les personnages, des complots...et pour le moment rien!

En fait j'espérai retrouver la même ambiance (à peu de chose prés) que dans Broken Blade, avec un travail remarquable sur les personnages, sur l'aspect tactique justement... du coup je reste sur ma faim!
Je pensais que ça ressemblerai plus à une série de mécha en fait... je fais le râleur, mais peut être certains joueurs des jeux me comprendront
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
hdix
Messages : 1554
Enregistré le : 28 août 2007, 14:46
Localisation : environs de bourg en bresse

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par hdix » 29 janv. 2012, 21:22

aaargh
tu m'inquiète erkael.

j'avais un petit espoir de retrouver un broken blade bis.. pas forcement basé sur une guerre de mecha, mais un peu sur le même principe.
di coup j'espere que ca me plaira. tu me mets le doute.

on verra
Image
"SAVOIR PLUTÔT QUE CROIRE"

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Wang Tianjun » 29 janv. 2012, 21:49

Personnellement, c'est justement de ça que j'avais peur : que la série reste trop proche du jeu d'origine, et qu'elle soit peu accessible aux ignares (dont je fais partie ^^").
Jusqu'ici la plupart des adaptations manga de jeux vidéo ont bien du mal à sortir du terreau de base et proposent une version résumée sans grande folie. Bon, je dis ça sans être un expert en la matière, mais les échos que j'ai pu avoir (sur Tales of symphonia par exemple) ne m'ont pas franchement convaincu.

Les arguments de la critique de Koiwai m'ont convaincu d'aller y jeter un oeil, et j'ai été vraiment emballé par la lecture. La psychologie des personnages est assez bien dépeinte, surtout dans la première partie (l'histoire du soldat m'a paru un peu courte, même si on peut penser le revoir dans les prochains tomes), avec une vraie vision de la guerre vue de l'intérieur.

Après, il y a une dose de sensationnalisme dans le cul et dans la violence un peu exagéré. Ils ne sont pas là pour s'envoyer des flambys et des danettes à la figure, mais quand même, à certains moments on est seulement dans le spectacle et non la psychologie. Mais après tout, c'est peut-être encore un coup du "on en met une bonne couche pour lancer la série et appâter le lecteur, après on se calme".

Bref, pour l'instant Front Mission est pour moi la meilleure nouveauté du mois. Dire que c'était celle que je comptais occulter dans ma liste...
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Erkael » 29 janv. 2012, 22:47

Justement j'attends de voir le second tome, mais je redoute qu'on ne revoit pas les personnages. Ca à l'air de se diriger vers des histoires courtes, des récits de guerres sans personnages récurrents...j'espère me tromper
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Kimi_ » 01 févr. 2012, 21:49

Powa! Devinez quoi?! J'ai gagné la figurine du concours de Ki-oon de Front Mission! :mrgreen:
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Avatar du membre
VpourViennetta
Messages : 143
Enregistré le : 11 mars 2011, 15:05
Localisation : Vers Terra…
Contact :

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par VpourViennetta » 01 févr. 2012, 22:12

*\o/* Féloches, Kimi ! *\o/*
C'est la première fois que tu gagnes à ce genre de concours ou tu as l'habitude de tout rafler ? :)

Avatar du membre
Kimi_
The Jelly
Messages : 1525
Enregistré le : 14 juil. 2011, 19:45
Localisation : Parti titiller les photons entre la Voie Lactée et Andromède.
Contact :

Re: Front Mission - Dog Life & Dog Style

Message non lu par Kimi_ » 01 févr. 2012, 22:15

J'avais déjà gagné au concours de The Innocent en mai dernier mais c'est la première fois que je gagne une figurine. ^____^
Super Metroid

The operation was completed successfully. Clear time : 01:50.

Your rate for collecting items is 100%. See you next Mission.
[/b]
Image

Répondre