Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par John Doe » 26 mars 2013, 19:09

Je dois avouer que les couvertures initiales m'avaient rebuté, mais les nouvelles me plaisent bien davantage.
Les nouvelles couv' concernent jusqu'à quel tome (au moins les 5 premiers, au vu de la photo) ?
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9190
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par Koiwai » 26 mars 2013, 19:20

Pour l'instant les 5 premiers, mais sur la longueur tous les tomes auront droit à des nouvelles couvertures :)
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par John Doe » 26 mars 2013, 20:39

Merci pour l'info. :)

Tome 1 précommandé en tout cas, je reviendrais donner mon impression quand il sera sorti.
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par Raimaru » 26 mars 2013, 22:09

C'est clair qu'elles déboitent ces jaquettes. Mais j'ai bien réfléchi, et l'idée d'avoir des jaquettes à stocker quelque part (les anciennes ou les nouvelles en fonction de l'humeur), c'est plus contraignant qu'autre chose.Je ne vais pas non plus les superposer, la différence d'épaisseur doit sûrement les déformer. Et puis j'aime aussi beaucoup les couvertures à partir du tome 4, c'est les celles des 3 premiers qui laissent vraiment à désirer ^^'

En tout cas, Ototo assure, j'ai un petit coup de cœur pour eux éditorialement parlant, vu le traitement de roi qu'ils réservent à Samidare. Et ils sont pas antipathiques sur le Facebook, pas comme certains autres :roll:
Image

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par John Doe » 02 mai 2013, 15:58

Un 1er tome complètement frappé, avec son héroïne qui veut sauver la terre pour mieux la détruire et un héros complètement incapable, plus un lézard parlant et des perso secondaires bien allumés euh aussi, j'adore !

Tomes suivants commandés, du coup.
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1671
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par Raimaru » 29 juin 2013, 18:44

Tome 7

Le combat contre les marionnettes de boue continue ! Les chevaliers sont à nouveau aux prises avec celle aux dix yeux, qui se scinde en milliers de petites marionnettes. Samidare fait preuve d’une remarquable force face à ses innombrables ennemis. Pourtant, il en vient toujours de plus en plus, et entre chaque salve, elles semblent changer d’apparence… Sont-elles si inoffensives ? Pendant ce temps, la marionnette aux onze yeux intervient également, et elle est dotée d’une apparence pour le moins étrange…

Cette fois-ci encore, nous sommes en présence d’un volume particulièrement riche. D’une part, car il est question de deux marionnettes à affronter, celles à dix et onze yeux, et d’autre part, parce que, comme à chaque volume, plusieurs chevaliers sont mis à l’honneur, à travers leur passé, leur vœu ou leur évolution. Pour ce tome sept, Taiyô, Yukimachi et Subari sont sur le devant de la scène. On a même droit à un petit flashback sur la jeunesse de Mikazuki et son frère Hangetsu, très utile puisqu’il nous permet de ne pas oublier ce dernier.

Il y a toutefois un léger bémol. Du fait de la forme des ennemis – une masse de petit adversaires inoffensifs un par un, et un autre, qui ne ressemble même pas à quelque chose de dangereux, mais à un ennemi plus standard dans l’univers du shônen – on ne retrouve pas vraiment la même passion pour les combats de ce volume que pour les précédents. Et la mise en avant des personnages sus-cités n’a également pas le même impact émotionnel que ceux du tome précédent…

…Ou du moins jusque dans les toutes dernières pages, qui mettent à leur manière une petite claque au lecteur. L’auteur fait intervenir souvent Taiyô, le chevalier au hibou, personnage instable et pouvant basculer dans le camp d’Animus d’un moment à l’autre. On a retenu de lui qu’il était indécis, ce ne sera plus le cas dès la fin de ce tome. Une nouvelle fois, Mizukami montre qu’il sait faire évoluer ses personnages d’une bien belle manière, alors qu’on ne s’y attend pas forcément.

Un volume un chouilla en deçà des autres, du fait de la forme des ennemis qui ne permet pas de combats explosifs, mais la fin est excellente et nous rappelle que Samidare est une série qui vaut le coup.

Pour finir, notons que l'éditeur Ototo a une nouvelle fois essayé de ne léser personne. Alors que la réédition avec les nouvelles jaquettes se poursuit, on pouvait craindre la disparition totale des anciennes, blanches, y compris pour les nouveaux volumes. Les premiers acheteurs se retrouveraient ainsi avec une série bicolore, peu esthétique sur une étagère. Que nenni ! Sous la jaquette noire se trouve la jaquette blanche originale, vous n'avez qu'à choisir celle que vous préférez ! On salue l'éditeur pour ce petit geste qui fait toujours plaisir.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9190
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par Koiwai » 09 déc. 2013, 23:17

Samidare c'est finiiiiiiiiiii :cry:


Tome 10 :

Biscuit Hammer a enfin été détruit, et Animus a été vaincu. Sur le point de disparaître, il a tout juste le temps de dialoguer une dernière fois avec Anima, dans un tout début de tome qui offre une très belle porte de sortie à ceux qui sont à l'origine de toute cette bataille. Mais pas le temps pour la tristesse, car maintenant que l'ennemi n'est plus, l'ultime menace se dévoile : Samidare elle-même. Comme promis, elle a protégé la Terre... pour pouvoir la détruire de ses propres mains, épaulée par son fidèle chevalier, Yûhi Amamiya. Mais tout se passera-t-il comme prévu ? Alors que tous les autres restent estomaqués par ce bouleversement auquel ils ne s'attendaient pas, Yûhi, lui, pourrait bien combattre sa chère princesse... pour mieux la protéger.

L'ultime combat de la série est arrivé. Comme prévu, c'est celui auquel on s'attendait. Mais sa tournure, elle, risque de surprendre et de toucher. Si Satoshi Mizukami nous a bien montré une chose dans sa série, c'est que les combats, quoique bien orchestrés (celui du tome 9, avec son excellente utilisation de chaque personnage, en était la preuve), n'y sont pas aussi importants que l'évolution des personnages. Ici il ne s'écarte pas de cette idée, en nous offrant un combat entre deux personnes qui ont décidé de combattre de leurs propres mains ce qu'elles ont de plus cher. L'une pour détruire cette chose, l'autre pour la préserver. Avec, dans les deux cas, l'idée de ne pas perdre ce qu'on aime en le gardant pour soi.
Le combat ne dure pas plus que de raison, reste bien orchestré visuellement, mais est surtout une bonne raison pour finir un portrait tout en finesse de l'héroïne éponyme de la série, qui n'a toujours vécu qu'au jour le jour en ne pouvant pas compter sur grand chose, et n'a pas trouvé d'autre moyen de s'emparer de ce qu'elle aime pour le protéger... Aujourd'hui, prendra-t-elle conscience qu'elle n'est pas seule, ou est-il déjà trop tard ? On vous laisse le soin de le découvrir.

En tout cas, tout ceci prend fin à la moitié du volume. L'autre moitié, elle, se dresse comme une sorte de bilan, où l'auteur prend le soin de tout boucler avec brio. Des nombreux adieux déchirants aux derniers focus, Mizukami nous laisse le temps de dire au revoir au petit monde de Samidare, d'apprécier les évolutions que chacun a connues au fil de cette aventure tantôt éprouvante, tragique ou amusante, avant un dernier bond dans le futur qui se dresse comme l'ultime point d'orgue d'une série maîtrisée de bout en bout, qui ne s'est jamais égarée.

Une conclusion qui reste aussi fidèle à ce qu'a été la série, c'est finalement assez rare. En privilégiant jusqu'au bout ses personnages, Satoshi Mizukami offre à sa série la conclusion que l'on espérait : grandiose, tout simplement.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par John Doe » 19 déc. 2013, 19:43

Koiwai a écrit :Samidare c'est finiiiiiiiiiii :cry:

Une conclusion qui reste aussi fidèle à ce qu'a été la série, c'est finalement assez rare. En privilégiant jusqu'au bout ses personnages, Satoshi Mizukami offre à sa série la conclusion que l'on espérait : grandiose, tout simplement.

Terminé ma lecture hier et vraiment une chouette série, avec effectivement une belle conclusion qui prend le temps de nous montrer toute la troupe réunie une dernière fois avant le tomber de rideau. [spoiler]Voir Samidare adulte, ça fait plaisir ![/spoiler]

J'espère avoir la chance de voir d'autres séries de l'auteur arriver en France.
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9190
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par Koiwai » 19 déc. 2013, 23:19

John Doe a écrit :[spoiler]Voir Samidare adulte, ça fait plaisir ![/spoiler]
[spoiler]Mais carrément ! Quel canon en plus :mrgreen:[/spoiler]


J'espère aussi que d'autres séries de l'auteur arriveront en France. Avec un peu de chance, le fait que la série soit désormais terminée attirera un nouveau public... Allez, on y croit ^^"
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Avatar du membre
John Doe
Messages : 28
Enregistré le : 11 juil. 2011, 21:21
Contact :

Re: Samidare - Lucifer and the Biscuit Hammer

Message non lu par John Doe » 20 déc. 2013, 21:15

J'ai bien aimé la mise en scène de cette fin, justement,

[spoiler]avec Yuhi qui présente à Anima le devenir des perso secondaires, Anima qui dit "Et ..." et Yuhi qui dit malicieusement "j'y arrive".

Anima étant en l'occurrence le lecteur impatient de savoir ce qu'il est advenu de notre princesse.[/spoiler]

Concernant ton spoiler, comme dirait l'autre,
c'est pas faux !
:lol:
"Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise" - The Broken Sword

Image

Répondre