Spice & Wolf

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10170
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 14 févr. 2014, 08:24

Tome 9 :

Lors de son voyage sur le fleuve de Roam, Lawrence a appris l'existence d'un livre interdit détaillant des techniques révolutionnaires d'exploitation du cuivre, et accentuant les menaces de destruction sur la région natale de Holo. Il décide alors de faire escale dans la ville de Ghelbe afin d'y recueillir plus d'informations au comptoir de Jihn. Mais une fois dans la ville, il va de surprise en surprise : le comptoir de Jihn emmené par Ted Richards est encore plus appauvri que ce qu'il pensait, la ville elle-même est dans un certain état de misère, celle-ci subit de plein fouet la division nord-sud qui y règne, et dans ce chaos ambiant sort du lot une nouvelle tête : une belle marchande du nom d'Eve Bolan, qui cache sa véritable identité, et vient d'elle-même s'adresser à Lawrence... Que cache-t-elle ?

Un nouvel arc s'ouvre dans Spice & Wolf, et il ne manque pas d'un intérêt qui grandit au fur et à mesure qu'on en apprend plus sur ce qui se trame à Ghelbe, une ville fluviale rongée par un conflit entre les habitants du Nor de la ville et ceux du sud, les premiers étant exploités par les deuxième sur les bases du affaire de terrains et de propriétés que Keito Koume retranscrit avec clarté. C'est dans ce nouveau cadre que Lawrence fait la connaissance d'Eve, une jeune femme de choc et de charme. Belle, à la langue bien pendue, affaiblie par une situation qui joue contre elle, mais restant forte et surtout aussi rusée qu'une renarde. Le volume joue beaucoup sur l'ambiguïté qu'elle dégage, car ses motivations restent pendant longtemps assez peu claires et qu'elle se place à mi-chemin entre une sincérité séduisante et un désir clair d'exploiter notre cher marchand. A quelques égards, elle nous rappelle Holo, notre louve étant d'ailleurs toujours aussi délicieuse dans les petites taquineries un peu jalouses qu'elle montre envers Lawrence dès lors qu'il s'intéresse un peu trop à cette nouvelle venue... Mais Holo, derrière son côté taquin, sait très bien qu'elle peut faire confiance à Lawrence, au point de finir par lui donner son feu vert pour se rapprocher d'Eve.

Très vite, Lawrence se retrouve donc pris entre plusieurs partis qui semblent tous bien décidés à l'utiliser dans leur intérêt, pour asseoir leur position ou redorer leur blason. Il y a d'un côté Eve bien sûr, mais de l'autre côté il y a Ted Richards qui doit apporter à notre marchand des informations essentielles sur le livre interdit et sur Yoitsu. Sans oublier l'énigmatique Keeman, un membre de la coopérative aussi professionnel qu'impassible et calculateur, et qui semble dangereux à plus d'un égard... C'est dans ce contexte que Lawrence devra tirer son épingle du jeu et apprenant ce qu'il souhaite apprendre de la bouche de ceux qui veulent l'utiliser. Il sera aidé dans cette tâche par Holo évidemment, mais aussi par Kohl, le gamin arrivé dans le tome précédent, qui apporte lui aussi un joli petit souffle de renouveau avec son esprit déjà assez avisé et son côté débrouillard qui ne fait toutefois pas oublier qu'il reste un petit garçon encore assez naïf et attendrissant.

Un nouveau contexte bien exposé dans la ville de Ghelbe, un nouveau personnage plein de charme en la personne d'Eve, une intrigue qui se poursuit de façon très intéressante, une bonne exploitation des nouveaux venus comme Kohl... Le passage de Lawrence et Holo à Ghelbe commence d'excellente manière, et on a hâte de voir comment le marchand ambulant et ses compagnons vont venir à bout des nouveaux problèmes qui leur tombent dessus.
Image

Avatar du membre
Heiji-sama
Messages : 98
Enregistré le : 31 mai 2009, 03:40

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Heiji-sama » 26 févr. 2014, 14:03

10e volume prévu le 26 avril au Japon.
Même dans les profondeurs de l'enfer
La fleur de l'amitié peut toujours s'épanouir
Laissant derrière elle, ses pétales comme souvenir
Elle se balance au gré des vagues
Puisse-t-elle un jour...s'épanouir de nouveau

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10170
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 26 févr. 2014, 15:10

Bonne nouvelle ! Donc on peut sûrement espérer une sortie en France vers octobre.
Il faut désormais s'armer de patience sur cette série :(
Image

sentex
Messages : 133
Enregistré le : 16 sept. 2009, 18:22

Re: Spice & Wolf

Message non lu par sentex » 24 mars 2014, 10:23

Excellente série que j'ai commencé il y a quelques jours!
j'ai littéralement mangé les 9 premier tomes!
Vraiment un super séries ^^
Image
Top 5 manga: One Piece -->> Naruto -->> Death note -->> Saint seiya -->> Fullmetal Alchemist
Top 5 personnage: Shaka de la vierge -->> Zolf J. Kimblee-->> Barbe Blanche -->> Zaraki Kenpachi -->> Monochi Zabuza

Avatar du membre
TheSpy22
Messages : 96
Enregistré le : 02 janv. 2013, 14:31

Re: Spice & Wolf

Message non lu par TheSpy22 » 07 avr. 2014, 22:46

D'après ce site la jaquette du tome dix est celle là : Image
Mais au pire nous la verrons dans quelques jours.
Source : http://dc.dengeki.com/newreleases/978-4-04-866488-2/
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10170
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 06 nov. 2014, 18:24

Tome 10 :

Dans la ville portuaire de Ghelbe, Lawrence se retrouve pris entre le Nord et le Sud de la cité, rivaux dans la gestion de l'estuaire, mais la situation délicate entre les deux partis risque fort de connaître des changement suite à la pêche d'un narval dans l'estuaire. Contacté par l'affuté Keeman de la coopérative de Rowen d'un côté, et par la belle et mystérieuse marchande Eve Bolan de l'autre, notre héros se retrouve au coeur des négociations, les deux camps voulant le rallier à leur cause... pour mieux le manipuler, voire rejeter toutes les fautes sur lui si la situation tourne mal...

Nous laissions Lawrence dans une situation délicate, qui le devient encore plus au début de ce volume après sa discussion avec Eve, jeune femme décidément très douée dans l'art de la manipulation. Poussé dans ses retranchements, Lawrence envisage de prendre la fuite et de faire une croix sur la piste du livre qu'il recherche, mais il oublie un peu vite qu'il a avec lui des alliés précieux...
Entre le début et la fin de ce tome, il ne se passe en réalité pas grand chose de concret, puisque nous avons surtout affaire à beaucoup de blabla préparant le terrain pour les négociations autour du narval et de l'estuaire, négociations dont Lawrence sera presque malgré lui une clé de voûte.
Ce volume assez bavard est donc placé sous le signe des négociations. Que ce soit auprès d'Eve, de Keeman ou de Reynolds, Lawrence doit prendre garde à ne pas se faire avoir, car il marche sur un chemin périlleux où ses seuls véritables alliés sont évidemment Holo et Kohl.
A ce titre, on appréciera les nouvelles évolutions du trio. En faisant une découverte importante, Kohl solidifie la confiance mutuelle entre lui et Holo et Lawrence, tout comme Holo se dévoile encore un peu plus à notre marchand itinérant en dévoilant brièvement une facette de son passé, à une époque où elle était plus naïve. Forcément, cela renforce encore un petit peu plus le lien entre ces deux-là, au gré de dialogues qui sont rarement loin du petit jeu de drague habituel auquel ils se livrent si souvent.
Au-delà de notre trio-vedette, Keeman et Eve restent deux personnages aussi charismatiques qu'intéressants, autant dans leurs manigances que dans ce qu'ils dévoilent d'eux. Ainsi, on découvre un peu mieux les ambitions de Keeman, et l'on reste très intrigué par ce qui a pu arriver à Eve par le passé pour qu'elle ne fasse plus confiance à personne.

Un tome certes parfois un peu longuet dans certains blablas un brin répétitifs, mais qui approfondit encore un peu plus les personnages et développe avec clarté les enjeux émis par les différents camps, histoire d'amener comme il se doit des négociations qui devraient faire bouger les choses dans le prochain volume.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10170
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 03 juin 2015, 14:05

Tome 11 :

Coincé entre les négociations opposant Eve Bolan et Keeman concernant le narval, Lawrence risquait de voir la situation se retourner contre lui en cas de pépin entre les deux partis, mais il est parvenu à se soustraire un peu à cette gênante situation. Seulement, une nouvelle donne ne tarde pas à arriver dans l'achat de l'animal et bouleverse tous les plans : Reynolds déclare avoir suffisamment d'argent pour acheter à lui seul le narval ! Dans la foulée, Eve, se sentant menacée, disparaît alors qu'elle est traquée par un Keeman qui se pense trahit. Et quand la belle jeune femme est retrouvée et emprisonnée, Lawrence n'a d'autre choix que de s'en mêler... pour la sauver elle, mais aussi pour s'en sortir lui-même sans risque !

L'heure est venue pour l'arc de Ghelbe de tirer s'achever dans un tome essentiellement centré sur deux éléments emboités, à savoir trouver le moyen de sauver Eve, et découvrir d'où provient l'argent de Reynolds. Une nouvelle fois, et à condition d'être suffisamment attentif aux nombreux dialogues de ce volume, le récit parvient à expliciter clairement tous les tenants et aboutissants économiques de cette lutte pour l'achat du narval. L'enrichissement possible, l'impact sur le conflit entre le nord et le sud de la ville, les alliances et oppositions des comptoirs, la menace que tout cela implique pour Eve, Keeman, et Lawrence dans son travail de marchand... Tout reste clair.

C'est plutôt du côté de l'action que le grand final de cette partie peut perdre un peu le lecteur, car Keito Koume a tendance à prendre quelques raccourcis, à un peu passer du coq à l'âne. Certains passages manquent de transition, notamment aux alentours de la dernière ligne droite pour sauver Eve. Et Kohl a beau rester mignon, Holo a beau rester délicieuse dans son côté taquin et un brin capricieux, on regrette un peu que le rôle de ces deux-là ne soit pas plus mis en avant. Par moments, on ne comprend pas totalement le cheminement de leur plan. De même, les réels désirs d'Eve sont assez peu mis en avant.

L'arc à Ghelbe se termine donc de bonne manière mais sans satisfaire totalement. Dans tous les cas, il permet à Lawrence de faire un nouveau pas vers le linre recherché, et les dernières pages marquent le retour de tête connues que l'on a hâte de revoir plus en détails.
Image

Répondre