Coeurs à coeurs

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9958
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Coeurs à coeurs

Message non lu par Koiwai » 01 oct. 2013, 15:22

Image

La fiche sur le site


Tome 1 :

C'est la rentrée des classes au lycée. Nouveau seconde, Hiro Furuya démarre ses années lycéennes aux côtés de ses amis. Franc et très téméraire, il n'hésite pas à agir sans honte... y compris dès qu'il s'agit d'avouer ses sentiments à Himari Asaki, une terminale sur laquelle il a flashé dès le premier jour. Seulement, Himari a tout pour elle : si elle n'aime pas se faire remarquer, elle attire pourtant les yeux de tous les garçons grâce à sa beauté et à son talent en sport et en cours. Alors que Hiro, lui, est l'exact contraire : banal, bon nulle part. Après 15 refus polis dans ses tentatives de déclarations, il ne perd pourtant toujours pas espoir... jusqu'à ce qu'il découvre le secret de Himari, qui ne supporte pas le contact avec les garçons, la faute à un profond traumatisme. Voila le jeune garçon plongé dans le doute : ne devrait-il pas s'éloigner de celle qu'il aime mais qu'il fait souffrir plus qu'autre chose ? Alors qu'il est sur le point de perdre sa témérité légendaire, il pourrait bien réussir à repartir de l'avant et à faire changer doucement Himari, grâce à la sincérité de son amour, mais aussi aux conseils de ses plus proches amis, dont Kei.

Kei. Le garçon détesté par toutes les filles de la classe, puisque son plus grand plaisir est de collecter toutes les infos possibles et imaginables sur ses camarades de classe. Perçant tous les secrets, il passe pour un pervers auprès des demoiselles, alors que la plupart des garçons devinent qu'il a un bon fond, et que derrière sa débilité apparente se cache une envie d'aider les autres sans rien demander en retour, sans intérêt particulier pour une fille bien précise. Pourtant, sa façon d'être risque bien de basculer le jour où il décide de venir en aide à Rio, une fille de sa classe tellement introvertie et peu sûre d'elle qu'elle ne parvient même pas à assumer son rêve de devenir mangaka. En la prenant en main, Kei pourrait bien lui permettre de gagner la confiance qui lui manque tant. Et en échange, la douceur et le sourire de cette jeune fille pourraient bien lui toucher le coeur, au-delà des mises en garde de Natsu.

Natsu. L'amie d'enfance de Kei. Sportive et caractérielle, cette belle brune est celle qui sait le mieux remballer Kei quand il va un peu trop loin. Comme si, presque inconsciemment, elle essayait de le préserver des autres filles. Alors quand son ami d'enfance se rapproche beaucoup de Rio, c'est le doute en elle. Elle a l'impression qu'elle va perdre ce qu'elle a eu de plus cher pendant dix ans, et a la confirmation que ses sentiments amicaux se sont changés depuis longtemps en sentiments encore plus forts. Mais perdra-t-elle réellement Kei ? L'amitié ne peut-elle pas durer ? Natsu devra le découvrir par elle-même en osant se confronter à son ami, sous les yeux observateurs et lointains de Tomoki.

Tomoki. Un autre camarade de classe, faisant partie de la bande à Hiro et Kei, qu'il conseille discrètement dans leurs problèmes. Beau blond plutôt mâture et posé, il est la coqueluche des filles. Mais les filles de son âge ne l'intéressent pas, car il n'a d'yeux que pour Ai Hayama, sa prof de cours particuliers qui, du haut de ses 24 ans, l'a complètement happé tant elle court vers son rêve de photographe de façon resplendissante. Seulement, sous ses airs posés, Tomoki a bien du mal à assumer ses sentiments, en a même honte, a peur de se confronter à un amour qu'il sait impossible. D'autant plus impossible qu'Ai devra bientôt partir vivre son rêve. Pour pouvoir aller de l'avant, Tomoki pourrait compter sur un soutien inattendu en la personne de Natsu, autre victime d'un amour transi.

Quatre chapitres, pour quatre petites histoires sentimentales imbriquées les unes aux autres : avec son pluriel, Coeurs à Coeurs porte bien son nom, puisque là où, au vu de synopsis donné par Doki Doki, on s'attendait plutôt à une longue romance difficile, on tient en réalité un manga choral dressant divers émois amoureux lycéens avec, il faut le dire, un certain talent.

Il faut dire que les personnages sont aussi variés que les sentiments, et du franc Hiro au mâture Tomoki en passant par la réservée Himari, l'introvertie Rio, la dynamique Natsu ou l'étrange Kei, chacun se confronte à ses premiers sentiments amoureux à sa manière, en les assumant pleinement, en les voyant naître, en ayant du mal à les accepter ou en en ayant carrément honte. Chacun possède ses propres petits problèmes, a une manière d'aborder son amour foncièrement maladroite et inexpérimentée mais à chaque fois différente, et doit trouver le moyen d'aller de l'avant, pour faire accepter son amour (Hiro), pour en accepter un et dépasser ses traumatismes (Himari), pour en prendre conscience (Kei et Rio), pour s'accrocher malgré un échec quasiment certain (Natsu), ou pour réussir à passer outre l'échec amoureux (Tomoki).

Si cette variété de cas apporte déjà à l'oeuvre une richesse qu'on était loin de soupçonner, il faut aussi souligner l'habileté d'une mangaka qui trouve un ton juste, plutôt subtil, souvent assez mélancolique, mais également porté par de bonnes notes d'humour. L'ensemble apparaît vivant et léger, assez enlevé, capable d'être drôle et d'apporter de très légères notes d'érotisme (vraiment très légères : une culotte par-ci, un fantasme par-là...) qui passent bien. D'autant que le coup de crayon de Mayu Minase se révèle clair, très expressif sans en faire trop, dégageant de très jolies nuances dans ce que ressentent les différents adolescents. Et surtout, on a une écriture plutôt fine, capable autant de belles envolées d'humour ou de sentiments, que d'introspections faisant bien ressortir tout ce que l'élu(e) représente pour l'amoureux/se.

Coeurs à coeurs se présente donc comme une sorte de Hatsukoi Limited en bien plus approfondi et subtil. Manga choral décrivant les premiers gros émois amoureux de l'adolescence via une palette déjà conséquente de personnages bien différents et tous intéressants, il dévoile déjà une impressionnante pluralité de tons et s'annonce réellement plaisant à suivre.
Image

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Coco Felken » 04 oct. 2013, 14:07

On est d'accord sur le résumé assez moyen de Doki Doki ne permettant pas du tout de savoir qu'il allait s'agir de plusieurs histoires différentes... Passons. Pour ce qui est de la comparaison avec Hatsukoi Limited (dans la forme on dirait - plusieurs petites histoires avec différents personnages dans un même lieu et qui se recoupent par moments entre elles), penses-tu qu'elle ira jusque dans le côté fan-serv' et plan culotte à gogo ou que le titre, comme tu le dis, sera plus subtil ?

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9958
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Koiwai » 04 oct. 2013, 15:14

Oui, le synopsis de Doki est vraiment très trompeur, je ne m'attendais vraiment pas à ça ! Je me demande si c'est voulu de leur part pour ne pas gâcher la surprise, ou s'ils sont juste un peu à la masse (je pencherais pour la 2ème solution, vu qu'il se sont même trompés dans le nombre volumes en fin de tome : ils indiquent 7 tomes terminés alors qu'il y en a 8... D'ailleurs ils se sont aussi plantés sur The Sacred Blacksmith qu'ils indiquent fini en 8 tomes alors que la série est encore en cours. C'est pas très sérieux, tout ça).

A part ça, elle est bien partie pour être plus subtile, ou en tout cas beaucoup moins "plans-culottes" que Kawashita sur Hatsukoi Limited (une série qui m'avait gonflée à un point...) :wink: Dans le tome 1 les scènes érotiques sont vraiment peu nombreuses (2-3 plans-culottes très légers et pas du tout insistants, une scène de douche, quelques réflexions perverses, notamment de Kei, qui sont surtout là pour l'humour...), ça passe tout seul.
Image

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Coco Felken » 04 oct. 2013, 15:18

Merci pour ce retour mais je vais tout de même attendre un peu, on ne sait jamais. Ce genre de titres peut déraper à tout moment ! :)

Concernant l'erreur du nombre de tomes finaux, Doki Doki a "accusé" le site internet de Mag Garden, qui avait mis "terminée en 7 tomes". A croire qu'ils achètent des licences sans savoir le nombre total de volumes que compte le titre...

Avatar du membre
Heiji-sama
Messages : 98
Enregistré le : 31 mai 2009, 03:40

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Heiji-sama » 06 oct. 2013, 11:25

Concernant l'erreur du nombre de tomes finaux, Doki Doki a "accusé" le site internet de Mag Garden, qui avait mis "terminée en 7 tomes".
Mag Garden n'a jamais mis ça, une fause excuse de Doki Doki.
Même dans les profondeurs de l'enfer
La fleur de l'amitié peut toujours s'épanouir
Laissant derrière elle, ses pétales comme souvenir
Elle se balance au gré des vagues
Puisse-t-elle un jour...s'épanouir de nouveau

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Coco Felken » 06 oct. 2013, 13:11

Voilà la lien qu'ils ont mis pour justifier leur erreur :

http://mag-garden-store.com/shopdetail/003199000007/

Rien que le fait qu'un éditeur ne soit pas capable de savoir combien de tomes fait une série qu'il publie est déjà une preuve en soi d'une certaine forme d'incompétence.

Avatar du membre
Heiji-sama
Messages : 98
Enregistré le : 31 mai 2009, 03:40

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Heiji-sama » 06 oct. 2013, 15:45

オムニバス学園青春ラブストーリー本編、いよいよ感動の最終巻!
Ils ont vu 最終巻 (Saishûkan) qui veut bien dire dernier volume, et ce sont arrêter à cela. Mais si on traduit toute la phrase : "Et voila finalement le dernier tome de "l'histoire principale" de cette comédie romantique scolaire omnibus." Ce qui sous-entend que ce volume est le dernier donc de l'histoire principale mais que la série n'est pas finie pour autant. D'ailleurs à la fin du dernier chapitre (lorsqu'il fput publié sur le site Web Eden), il y avait bien marqué qu'un spin-off débutait dés le prochain chapitre.
Même dans les profondeurs de l'enfer
La fleur de l'amitié peut toujours s'épanouir
Laissant derrière elle, ses pétales comme souvenir
Elle se balance au gré des vagues
Puisse-t-elle un jour...s'épanouir de nouveau

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Coco Felken » 07 oct. 2013, 15:09

Merci pour ces précisions, toujours précieuses et pointues ;)

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9958
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Koiwai » 09 déc. 2013, 16:40

Le tome 2 m'a un peu moins emballé, mais j'ai quand même à nouveau passé un bon moment dessus.

Mon histoire préférée du tome reste la première, sur Mai et Eiji, deux personnages bien campés et que j'ai bien aimés. Dommage toutefois que le focus sur la caractérielle Mai ne soit pas plus approfondi.
La deuxième histoire revient sur Hiro et Himari, pour un chapitre plutôt sympathique, qui revient un peu plus sur la peur des hommes de la demoiselle et sur sa nouvelle situation familiale. Par contre, rien d'original à l'horizon, je dirais même que tout est prévisible tant les ficelles sont grosses, y compris les petits coups de théâtre too much.
J'ai trouvé la troisième et dernière histoire fun aussi, grâce au caractère de l'occulte Arisu, mais son aspect occulte est aussi ce qui m'a déçu : elle est clairement exagérée au départ, avec son envie de jeter une malédiction sur Yûsei. Et là aussi, les révélations son gentillettes et prévisibles (notamment la raison pour laquelle Yûsei a mis un vent à Arisu 5 ans auparavant, on s'y attend à fond). Reste que j'ai quand même beaucoup aimé cette fille de riche surprotégée qui rêve de nouer des amitiés solides.

Si le tome 1 était déjà assez prévisible, le tome 2 l'est plus, l'auteure reprend de très grosses ficelles et j'avoue que ça m'a un peu plus gêné. Sinon, certains caractères sont un peu too much (Arisu, Yûsei en fan de lolis à gros seins, mouef), le fan-service m'a paru un peu plus présent au détour de quelques scènes banales mais heureusement l'auteure n'insiste pas dessus.
Reste que j'aime toujours autant la vivacité que l'auteure apporte à ses personnages. Et puis, même si tout est prévisible, on ressent bien leurs tourments et leurs évolutions. Dans le ton j'ai vraiment l'impression de lire du Mizuki Kawashita, en mieux (en toute subjectivité, vu que je n'aime pas ce que fait Kawashita).
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9958
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Coeurs à coeurs

Message non lu par Koiwai » 23 févr. 2014, 13:19

Un tome 3 basé sur le même constat que pour le tome 2 : des choses assez prévisibles, mais des personnages dont j'aime toujours autant la vivacité. Leurs émotions, bien que classiques, sont franchement bien rendues, et je trouve la mangaka douée pour croquer des jeunes filles en fleurs. Mai et Natsu continuent de beaucoup me toucher, Rio aussi même si le fan-service sur elle est un peu forcé. Keisuke fut aussi un personnage intéressant à suivre.

Par contre, j'ai trouvé la très collante Yuzu insupportable, que ce soit dans son caractère ou son comportement. J'ai eu envie de la baffer toutes les deux pages. Mais j'accroche rarement à ce genre de personnage.
Image

Répondre