Hello Viviane

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9454
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Hello Viviane

Message non lu par Koiwai » 23 mars 2016, 10:17

Image

La fiche sur le site


Tome 1 :

Tout commence en novembre 2013 dans la petite ville de Colomiers, près de Toulouse, où Golo Zhao, l'auteur de cette bande dessinée, est de séjour dans le cadre d'une exposition consacrée à son oeuvre La Balade de Yaya. Au fil de ce séjour, son regard finit par se porter sur une silhouette un peu atypique dans ce cadre, celui d'une jeune chinoise qui semble un peu perdue. Tout le monde l'appelle Viviane, elle vient d'arriver en ville dans le cadre de son travail de traductrice pour une maison d'édition toulousaine. Elle finit vite par rencontrer sa patronne, Lou, ainsi que Nicolas, tenant un petit restaurant où la jeune femme finit rapidement par se rendre très régulièrement. Viviane apparaît fraîche, elle a pour elle un minois adorable, un sourire doux, une gentillesse naturelle, qui finit très vite par devenir indispensable à Lou autant qu'à Nicolas. Mais derrière sa façade douce, Viviane a pourtant le regard le regard sombre...

En compagnie d'Au gré du vent, Hello Viviane est l'album de Golo Zhao qui vient relancer une collection Pika Graphic laissée à l'abandon, pour un résultat qui captive de plus en plus au fil des pages, et offrant dès le début un pont habile entre Chine et France, par l'intermédiaire de cette jeune chinoise habitant en France, et attirant l'intérêt de son entourage, tandis que Golo Zhao, malicieusement, s'immisce à quelques reprises dans l'ouvrage, se met en scène à quelques moments comme pour servir d'intermédiaire et pour offrir un ancrage encore plus réaliste à l'oeuvre.

Golo ne fait toutefois que quelques apparitions, car le personnage central est bien Viviane, jeune femme que l'artiste parvient à nous présenter de fort belle manière. Mignonne avec sa bouille ronde typique de Golo, naturelle dans son comportement doux et gentil, on devine pourtant en elle une mélancolie forte liée à un amour difficile, ainsi qu'un sentiment de solitude que rien ne semble jamais pouvoir totalement effacer, pas même toutes les attentions de son éditrice Lou et, surtout, de Nicolas, qui tombe petit à petit totalement sous son charme, au pont qu'elle occupe toutes ses pensées et qu'il veut tout faire pour tenter de faire disparaître les instants où elle semble perdue et triste. Il faut aussi compter, dans ce cadre, sur quelques personnages secondaires très chaleureux comme Chauve, le cuisinier du restaurant concoctant régulièrement de nouveaux mets.

La magie de l'album réside surtout dans les visuels de l'auteur. On pourra saluer la colorisation très riche et fine, ainsi que la richesse réaliste de décors nous emmenant de la petite ville du sud Colomiers à l'urbaine Paris et sa banlieue en passant par la côte bretonne et son domaine viticole, mais on y retient surtout les quelques lieux-clés où Viviane évolue, comme le petit resto et le studio de la jeune femme, et, surtout, la chinoise elle-même, dont Golo Zhao parvient à retranscrire avec talent toutes les facettes : sa solitude quand elle est seule dans son studio, sa joie et son insouciances affichées au resto... L'artiste dépeint au plus près les facettes de son héroïne, on le sent passionné dans sa façon de la croquer, il parvient à la sublimer comme une muse, si bien qu'elle conquiert le lecteur aussi facilement qu'elle attire Lou et Nicolas. Mais on le sent dans ses nombreux instants de mélancolie, de tristesse et de perdition, les tourments qu'elle cache en elle sont sans doute bien plus profonds qu'il n'y paraît, et, sans trop en dire sur la fin, celle-ci ne devrait pas manquer de laisser le lecteur abasourdi.

Véritable réussite visuelle, tantôt chaleureux, doux, mélancolique ou tragique, partagée en Chine et France et portée par une héroïne sublimée par l'auteur et dont on découvre avec passion les différentes facettes, Hello Viviane parvient à captiver sur un scénario mené par une narration appliquée et faisant passer le lecteur par nombre d'émotions. Un très beau tour de force d'un artiste qui continue de bonifier son art au fil de ses oeuvres.

L'édition de Pika est impeccable : la traduction est très claire, l'impression et le papier sont de très bonne qualité, le grand format rend très bien honneur aux planches de l'artiste.
Image

Mon top lectures (hors nouvelles séries) de 2015 :
RiN 5, A Silent Voice 6, Ushijima 27.

Mon top nouvelles séries de 2015 :
Deathco, Underwater, Les Enfants de la baleine, One-Punch Man.

Répondre