Docteur Du Ming

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9789
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Docteur Du Ming

Message non lu par Koiwai » 09 oct. 2008, 21:38

Docteur Du Ming
Image
La fiche sur Manga-news

Du Ming est un jeune médecin dans un grand hôpital chinois. Depuis ses années de fac, il garde en lui le souvenir de Zhang Qian, une camarade de sa promotion, poursuivie par une réputation de fille facile. La demoiselle, à la fois belle, mystérieuse et envoûtante, s'était montrée immédiatement attirée par la pureté qui se dégageait de Du Ming. Puis, alors que Du Ming est sorti de la fac diplômé, Zhang Qian a arrêté ses études pour devenir l'assistante d'un professeur peu aimé de ses élèves.
Depuis cette époque, le jeune homme est resté en contact avec Zhang Qian, qui lui écrit de loin en loin... Jusqu'au jour ou une terrible nouvelle lui parvient: Zhang Qian s'est suicidée...

La superbe couverture résumé à elle seule l'ambiance de Docteur Du Ming: nous sommes ici face à un titre dégageant quelque chose de morbide et malsain, et en même temps de profondément envoûtant.
Ce one-shot, construit à la manière d'un thriller, nous propose de découvrir les raisons qui ont poussé Zhang Qian au suicide. Petit à petit, entre les plusieurs petits flashbacks et les rebondissements du temps présent, les mystères se dévoilent, et chaque révélation est un peu plus sombre et percutante que la précédente. Au final, c'est avec parfois de l'effroi, parfois de la tristesse que l'on découvre les terribles secrets et les tourments des différents personnages, et on perçoit en Docteur Du Ming beaucoup plus qu'un simple thriller: nous sommes ici face à un véritable drame humain, mettant en avant certaines dérives de la société, et s'intéressant de façon subtile à la nature de l'homme.
Personne, en ce monde, n'est pur: tel est le message, percutant et profondément pessimiste, que souhaite nous faire passer ce manhua, qui ne manquera pas de laisser sa trace dans la mémoire du lecteur longtemps après sa lecture.

En ce qui concerne les dessins, l'oeuvre alterne un trait assez classique mais efficace, et des passages rendus incroyablement percutants et morbides par un graphisme résolument sombre et détaillé.
Comme souvent dans les manhua, la narration repose beaucoup sur les images. Mais alors que beaucoup de titres chinois sont, sur ce point, assez maladroits, voire incompréhensibles, Docteur Du Ming s'en sort fort bien, grâce à une mise en scène à la fois posée, subtile et très perturbante.

Un mot sur l'édition, qui n'est malheureusement pas exempte de défauts: les fautes de frappe sont présentes, et certaines tournures d ephrases sont assez bizarres, ce qui gêne légèrement la compréhension de certaines scènes. A part ça, le reste est satisfaisant.

En définitive, même si je n'ai à ce jour lu que très peu de manhua, je peux affirmer que Docteur Du Ming est, de très loin, celui qui m'a fait la plus forte impression.
Image

Répondre