Unbalance X Unbalance

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
shinob

Unbalance X Unbalance

Message non lu par shinob » 19 juin 2008, 13:13

Unbalance X Unbalance

Auteurs: Lim Dall-Young / Lee Soo-Hyon
Editeur: SEEBD
Label: Tokebi
Une série toujours en cours en Corée.


Image
Résumé:
Jin Ho est un lycéen. Un jour il ramasse un porte-monnaie dans une librairie et il le rend à son propriétaire, Hye Young mais après en avoir piqué 7 euros. Hye Young le découvre immédiatement et lui demande de les rendre. Quelques jours plus tard, une rumeur court à l’école selon laquelle le nouveau professeur principal qui va venir dans la classe de Jin Ho est un canon... Et à la surprise de Jin Ho, c’est Hye Young qui arrive. C’est ainsi que commence une relation qui s’annonce houleuse.

Avis:
Malgré tout le mal que je pensais de SEEBD, force est de constater qu'ils sont tout à fait capable de sortir des titres de qualité. Mes aprioris étaient encore très tenaces lorsque j'ai ouvert le premier volume d'Unbalance X Unbalance... Ils se sont évanouis!
C'est en effet une histoire très sympathique que nous propose Lim Dall-Young. Les éléments constituants du récit sont assez classiques, sans pour autant pomper vulgairement sur les shonen pantsu japonais. Nous avons droit à la classique romance au lycée, sauf qu'ici les protagonistes sont un élève et son professeur, ce qui implique un lot de complications qui va freiner la progression de la relation entre nos deux héros. Nous retrouvons également beaucoup de personnages secondaires qui vont pimenter tout ça, et notamment la gentille amie du héros qui n'ose pas lui avouer son amour... Un triangle amoureux en perspective? C'est fort probable, même si mon niveau de lecture (deux volumes) ne me permet pas de répondre pour l'instant à cette question.
C'est dans le choix des personnalités des protagonistes que les coréens prennent leurs distances avec leurs homologues japonais. Et disons-le sans ambages: pour le coup ils font carrément mieux.
En effet, Jin Ho n'est pas l'archétype du lycéen gaffeur et boulet (à l'instar de Keitaro dans Love hina ou Junpei dans Ichigo100%) mais a une personnalité beaucoup plus nuancée. Il fait preuve de virilité (c'est un ancien bad boy), sait ce qu'il veut et assume ses décisions. Hye Young n'est pas une gourdasse gaffeuse: elle peut parfois faire preuve d'emportement, mais reste globalement crédible dans son rôle d'enseignante.
Niveau graphismes, Lee Soo-Hyon remplit à merveille son travail de dessinateur. Le trait est fin, précis et chaleureux. Les fonds ne sont pas négligés. Bref c'est du très bon travail. On notera néanmoins la présence d'une légère dose de fan-service. C'est pardonné étant donné la qualité du titre.

Côté adaptation par contre, j'ai encore pu constaté le travail discutable de SEEBD: il y a quelques coquilles orthographiques et la typographie des onomatopées est très moche. Et que dire des couvertures? Bien que semblables aux coréennes, je trouve qu'elle desservent ignoblement le titre, en faisant faussement croire au lecteur qu'Unbalance X Unbalance n'est qu'un énième ecchi... Honnêtement, ce titre mérite beaucoup plus que ça!

En définitive, si vous deviez commencer une série coréenne aujourd'hui, alors que ce soit Unbalance X Unbalance. C'est véritablement mon coup de cœur coréen du moment.Je n'ai pour l'instant lu que les deux premiers volumes, qui m'ont fortement emballé. J'espère que la suite sera dans le même registre!
16/20
Image

Avatar du membre
korzag
Messages : 24
Enregistré le : 22 juin 2007, 22:04

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par korzag » 19 juin 2008, 20:55

Unbalance est un excellent manwha !
On y suit le quotidien d'un jeune coréen, et c'est selon moi la force du manga, car il n y a pas de réel thème principal dans ce titre. Certes il y a un fil conducteur, l'histoire d'amour, mais si on prends des tomes comme le 5 par exemple, on assiste à du combat etc. Les auteurs arrivent à se détacher de ce qui fait l'histoire même de leur manga sans perdre le moins du monde en intérêt !
En revanche, le tome 6 m'a moins ravi, en tombant dans une certaine forme d'excès, et j'espère vraiment que les auteurs seront se tirés de cette histoire sans nous avoir rabâché un énième triangle quadrilatère voir pentagone amoureux.

Avatar du membre
Machin
Messages : 346
Enregistré le : 31 déc. 2008, 14:18

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Machin » 02 févr. 2009, 21:39

Grande nouvelle pour la série Unbalance X Unbalance, l'éditeur Samji semble avoir trouvé un accord avec l'éditeur coréen pour reprendre la série par contre pas de sortie avant Septembre. Bref ça fait plaisir car c'est vraiment une superbe série

Source
Image
Image

shinob

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par shinob » 02 févr. 2009, 23:45

Unbalance le mérite!
yeaaaah! :mrgreen:

Avatar du membre
Isandir
Messages : 20
Enregistré le : 06 mai 2008, 18:39

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Isandir » 05 juin 2009, 10:56

Trés bonen nouvelle : )

Ayant lu les scan jusqu'au 8 et moult rebondissement qui s'y passe c'est un manwha qui mérite de revenir parmi no rayons. Malgré un soupçon de fan service et d'eechi (et c'es tpas plus mal) pour la première foi j'ai droit a une histoire sentimental ou le héro ose s'affirmer (mention au passage ou il frappe la nana du jamais vu comme ça : p).
Weeping...
Image

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Rogue Aerith » 16 juin 2009, 13:50

Unbalance X Unbalance tomes 1 et 2 :

Curieuse découverte que ce manhwa aux couvertures suggestives.

Côté graphismes, on a affaire à du très bon. Visages variés, charme différent selon les personnages (féminins), ligne claire et clean et formes généreuses : tout est là pour faire un bon ecchi !

Car UXU reste un ecchi. Il ne transcende pas le genre. Mais il se démarque clairement. Tout est une question de nuance.

Certains éléments font que ce manhwa offre finalement quelque chose d'intéressant car différent. Parmi ces quelques éléments qui rendent le manhwa accrocheur :
  • Un scénario et des personnages intrigants, là où beaucoup d'autres mangas et manhwas ne proposent que de l'archi-caricatural et du vu et revu. UXU reste classique : un passé douloureux pour la nana, une vie complexe pour le jeune homme. Les traits de personnalité sont en réalité plus recherchés (pas trop quand même mais bon...).
  • Le rôle du père du héros très sévère (ce qui rend le manhwa plus sérieux que le reste de la production généralement très niaise).
  • La différence d'âge entre les deux personnages.
  • Le fait que certaines facilités du ecchi ou manga harem soient utilisées intelligemment : les quiproquos ne durent que sur 2 pages maximum (et plus généralement, il n'y a pas de longueurs dans le récit, c'est rare !!!), les poses des persos féminins demeurent sages et sensées (comprendre que le dessinateur ne crée l'attirance du lecteur pour ses persos que grâce à son trait et pas par des situations surréalistes... exception faite des couvertures).
  • Les situations auxquelles sont confrontées les personnages sont plus sérieuses que dans d'autres ouvrages du même genre.
L'ensemble de ces quelques « détails » constituent le « petit quelque chose » qui suffit à accrocher le lecteur averti, qui recherche souvent la différence et la nouveauté. :wink:

Evidemment, on échappe pas à certaines grosses ficelles et facilités, faisant qu'un ecchi ne serait pas un bon ecchi :
  • La nana est une bombe sexuelle qui, malgré son âge, se comporte encore comme une ado... comportement justifié par son expérience personnelle traumatisante
  • Le jeune homme est un branleur, mais il reste cultivé, classe, viril (d'après la nana), et il souffre...
Malgré mon peu d'expérience au niveau des genres manga harem et du ecchi (c'est volontaire :roll: ), j'ai tout de suite perçu, notamment avec les quelques éléments décrits ci-dessus, le fait que le mahnwa exploite son potentiel dès le début et les auteurs (dans les ptits mots sur la couv' tout ça...) qui semblent avoir quelque chose d'intéressant à raconter, que UnbalanceXUnbalance apporte vraiment quelque chose de différent malgré des allures classiques.

J'espère que les tomes suivants proposent une lecture tout aussi sympathique, attendant donc de pied ferme la réédition de Samji (je serai client, c'est clair ^^).

Petite question pour finir : si quelqu'un pouvait m'expliquer le titre ?... Une question d'équilibre (unbalance) amoureux ? :idea:
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9865
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Koiwai » 25 janv. 2011, 18:11

Série commencée il y a peu, et ma foi, je dois dire que j'apprécie beaucoup ce début de série :)


Tome 2:

Suite à une soirée arrosée, Jinho et Hyeyoung s'endorment complètement ivres. Le lendemain, quelle n'est pas leur surprise de se réveiller dans le même lit ! Hyeyoung ne se souvient plus de rien, Jinho difficilement, mais il affirme que rien ne s'est passé entre eux. La vie reprend son cours, mais bientôt, suite à un retard dans ses règles, Hyeyoung préfère se rassurer en faisant un test de grossesse. Mais le résultat est positif...

Après un premier volume sympathique, Unbalance x² continue sur sa bonne lancée. En s'appuyant sur des éléments parfois un brin osés, comme la relation étrange entre l'élève Jinho et sa prof Hyeyoung, et le rebondissement du test de grossesse, Lim Dall-Young parvient sans mal à provoquer des quiproquos et des passages dignes de scènes de ménage entre ses deux héros, qui continuent inexorablement de se rapprocher, alors que tout aurait pourtant dû les éloigner.

Comme dans la plupart des titres du genre, la majorité des rebondissements s'avèrent être assez improbables, ne serait-ce que dans la rapprochement entre Jinho et Hyeyoung, mais c'est bien là tout ce qui fait l'intérêt du titre: quel garçon n'a jamais craqué sur l'une des ses enseignantes ? Avec Unbalance x², les auteurs font plaisir à leurs lecteurs masculins, et le font avec talent. Malgré des sujets parfois houleux (comme la peur d'une grossesse), le tout ne se veut jamais graveleux, et le côté fan-service reste discret. Ou plutôt, il est parfaitement intégré et ne passe pas forcément (il passe rarement, à vrai dire) par des plans-culottes que l'on aurait pu craindre de trouver en masse. Ici, le charme des personnages féminins vient évidemment de leurs formes, mais avant tout de leur caractère et de leur féminité. Chacune d'entre elles, de la déléguée Jisu à la nouvelle venue Ami en passant par l'enseignante Hyeyoung, possède sa propre personnalité, pas forcément originale, mais suffisante. La première tient à coeur son rôle de déléguée, la deuxième revêt d'ores et déjà une certaine timidité, tandis que cette chère Hyeyoung, tout en contrastes, reste évidemment la plus intéressante et la mieux développée pour le moment. Et si l'on devine à des années-lumière que ces trois héroïnes vont de plus en plus en pincer pour Jinho et qu'elles rencontreront sans doute encore d'autres rivales, on appréciera beaucoup, en parallèle, le caractère de notre héros, très éloigné des habituels losers de ce genre de titres. Le jeune garçon est lui-même assez difficile à cerner par moments, est sincère, possède un franc-parler appréciable, sait reconnaître ses erreurs la plupart du temps et est prêt à assumer ses responsabilités quand il le faut.

Au final, ce deuxième volume, pas forcément original, est néanmoins plaisant à suivre, en grande partie grâce à sa palette de personnages, et confirme la place du titre parmi les très bonnes séries dans sa catégorie. On attend de la suite qu'elle confirme cette bonne impression.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9865
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Koiwai » 23 févr. 2011, 18:13

Tome 3:

Alors que son père pensait qu'il était allé au spectacle avec sa petite amie, Jinhoo s'y est rendu avec... sa prof ?! Et lorsque son paternel demande à rencontrer la petite ami de notre héros lors d'un dîner, ce dernier ne trouve rien de mieux à faire, pour protéger Hyeyoung, que d'inviter à sa place la pauvre Jisu, qui y verrait presque une déclaration. Evidemment, le pot au rose va vite être découvert par Jisu, courageuse malgré tout pour ne pas craquer pendant le dîner, mais blessée au plus profond d'elle-même par celui qu'elle aime. Jinhoo décide alors de se rattraper en invitant Jisu à la piscine, mais notre héros continue de mentir de plus belle à sa camarade de classe au sujet de l'identité de la personne avec laquelle il s'est rendu au spectacle, et les choses ne vont qu'aller de mal en pis...

Un seul sentiment nous habite au début de ce volume: Jinhoo est détestable dans la façon qu'il a de profiter de la pauvre Jisu. La jeune fille, voyant ses sentiments mis à mal, passe facilement du bonheur aux larmes en ne manquant pas de toucher au plus haut point le lecteur, d'autant que notre héros, qui semble avoir bien du mal à la comprendre, ne va d'abord rien trouver à regretter, pour ensuite essayer de se rattraper sans jamais vraiment y parvenir tant il continue d'enchaîner les mensonges et les maladresses, à l'image d'une sortie à la piscine à deux qui va vite se transformer en sortie collective.

Ainsi, on le confirme, on déteste Jinhoo dans une bonne partie de ce tome. Mais le tout amène tout au long du volume une déferlante de quiproquos apportés par des personnages plus ou moins en retrait comme Jaekyung et Ami, quiproquos qui ne vont cesser, tout au long du tome, d'enfoncer les personnages dans des situations de plus en plus délicates, semant l'incompréhension, brisant les coeurs, le tout jusqu'à un petit climax de fin de tome prometteur, qui permet à Jinhoo de regagner quelques points dans le coeur du lecteur.

Porté par un raz-de-marée de quiproquos, ce troisième tome fait la part belle aux sentiments de la malheureuse Jisu, très attachante, tandis que Hyeyoung reste un peu plus en retrait et que l'on a encore bien du mal à cerner Jinhoo, tantôt détestable et un peu benêt (il faut être sacrément idiot pour ne pas voir les sentiments de Jisu), tantôt appréciable quand il prend les choses en main, à l'image de ces dernières pages prometteuses. A côté de ça, la palette de personnages secondaires reste on ne peut plus sympathique, s'intègre bien dans le récit et possède parfois une vraie utilité. En somme, Unbalance x Unbalance reste une lecture très appréciable dans sa catégorie.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9865
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Koiwai » 26 févr. 2011, 23:40

Tome 4:

La fin du troisième tome nous laissait sur un petit cliffhanger voyant Jinhoo déclarer ses sentiments à Hyeyoung, allant même jusqu'à lui voler un baiser. Mais la jeune femme, ne sachant comment réagir, préfère éviter habilement le sujet. Quoi qu'il en soit, Jinhoo décide d'aller trouver Jisu pour s'expliquer avec elle, mais sa camarade de classe ne veut rien entendre. Toutefois, le jeune garçon parvient enfin à apprendre qu'Ami est à l'origine de la rumeur. Il décide alors d'aller trouver cette dernière, mais va vite se retrouver dos au mur face à une adolescente bien moins douce qu'il n'y paraît...
Pendant ce temps, les choses se gâtent encore un peu plus du côté de Jisu, prise à parti par les racailles du lycée après avoir défendu Ami face à eux. Finalement, Youngge, l'ami de Jinho, intervient en la faveur de Jisu, mais loin de s'arranger, les choses ne font qu'empirer...

C'est à un volume assez riche auquel nous avons affaire, mais malheureusement, les nombreux éléments s'avèrent assez mal amenés. C'est un fait, on sera heureux de voir certains personnages un peu plus développés. Jinhoo dévoile enfin ses sentiments en début de tome, mais ceux-ci sont vite remis de côté pour permettre au récit de partir un peu dans tous les sens. Ainsi, tandis que l'on découvre en Youngge un garçon brave et sympathique, probablement plus fiable et moins fonceur que Jinhoo, et dont on devine qu'il est attiré par Jisu, on est surpris de découvrir une Ami très éloignée de ce à quoi l'on s'attendait, aussi bien au niveau de son caractère que de la personne pour laquelle son coeur balance. La surprise est de taille et provoque sans aucune difficulté son petit effet sur le lecteur, bien qu'elle soit beaucoup trop soudainement amenée, sans subtilité, comme pour surfer sur un sujet à la mode. Quant à Jinhoo, ses côtés égoïste, fonceur et violent continuent d'intriguer, et l'on attend de voir ce qui va découler de ces traits de caractère dans un cinquième tome qui promet d'être intense, même si l'on craint qu'il s'éloigne encore un peu plus du sujet de base du manga, qui se présentait au départ comme une sympathique comédie romantique portée par des personnages hauts en couleurs.

En attendant de découvrir la suite, on a donc ici un tome agréable à suivre, mais qui s'éparpille un peu trop sur des éléments pas toujours bien amenés.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9865
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Unbalance X Unbalance

Message non lu par Koiwai » 02 mars 2011, 17:19

Tome 5:

Prise à parti par d'autres filles du lycée, Jisu est au plus mal. Arrivant au bon moment, Jinho et Younggi surprennent la rixe et y prennent part. Voyant ce qu'ils ont fait à Jisu, Jinho s'énerve et tombe à son tour dans la violence, n'hésitant pas à frapper les filles. Puis c'est Heechul qui, à son tour, arrive au bon moment, prêt à en découdre avec ce fameux Jinho, soit disant plus fort que lui, la terreur du lycée...

Mais où vont les auteurs ? Ce ce qu'on est en droit de se demander à la lecture d'un cinquième tome qui continue de nous éloigner des débuts de la série. Ici, les clichés s'accumulent, voyant Jinho puis Heechul arriver juste où il faut quand il faut pour prendre part à une rixe voyant notre héros péter un cable, s'en prenant sans vergogne aux tortionnaires de Jisu, puis s'opposer à Heechul dans un duel pouvant déterminer le loubard le plus fort du bahut, le tout porté par des réflexions basiques des ennemis sur la force incroyable de Jinho et sur ses différents coups... c'est simple, en lieu et place de la comédie romantique des débuts, on croirait avoir à présent affaire à un mauvais shônen de baston.

Passant de héros à fort caractère à roi de la baston, Jinho constitue un personnage principal de moins en moins intéressant, d'autant qu'aucune explication n'est encore donnée sur ses comportements pour le moins assez crus. A présent, on aimerait vivement en avoir, ne serait-ce que pour redonner un peu de crédit au personnage.

A la suite de tout ceci, la réconciliation entre Jinho et Jisu est enclenchée, notre héros reconnaissant enfin ses torts. Malheureusement, le ton assez banal des réconciliations ne leur offre que peu de cachet. Après tous les évènements qui ont découlé de la dispute entre les deux personnages, on aurait aimé un peu plus d'insistance sur leur réconciliation, qui apparaît finalement un peu comme un cheveu sur la soupe.

La suite du volume s'attarde sur l'arrivée d'un nouveau personnage, une belle blonde anglaise promulguée au rang de professeur de langues dans le lycée de Jinho. Cette nouvelle demoiselle en jette assez, mais en attendant de connaître dans la suite son rôle exact, on reste un peu désespéré par la façon dont elle arrive dans l'histoire, à grands coups de baston contre Jinho pour une raison complètement stupide, avant que les deux ne se réconcilient subitement juste après. Niveau crédibilité, c'est le zéro pointé, d'autant que voir que cette nouvelle venue est elle aussi sacrément douée en baston renfonce rapidement le volume dans les travers de ses débuts.

Dire de ce volume qu'il est mauvais serait être mauvaise langue, le tome se suivant malgré tout sans trop de difficulté. Mais on se demande vraiment où les auteurs veulent en venir en déviant autant leur manga de ses débuts et en lui faisant perdre quasiment toute crédibilité. Reste que l'on est malgré tout heureux de voir Jinho confirmer à nouveau ses sentiments pour Hyeyoung, mais c'est une consolation qui reste assez maigre.
Image

Répondre