No man's land

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

No man's land

Message non lu par né un11septembre » 15 juil. 2008, 10:00

Image Image
Auteur: DEANGELIS Jason / ROSERO Jennyson Allan
Nombre de volumes aux USA: 2 (en cours)
Nombre de volumes en France: 2 (en cours)
Editeur VO: seven seas entertainment (USA)
Editeur France: Ki-oon


Autrefois, John Parker était un homme comblé. Tireur d’élite décoré pendant la guerre de Sécession, il avait une carrière prometteuse, une femme merveilleuse et un fils de quelques mois. Impliqué dans une conspiration étrange, manigancée par l’Agence de détectives Bakerton, il a tout perdu.
Désormais brisé, il est parti vers l’Ouest où il est devenu "Personne", un homme de main sans pitié dont le seul réconfort est d’éliminer les démons qu’il a aidé à lâcher sur le monde. Armé de son buntline special - un révolver doté d’un canon de 16 pouces -, il sillonne un Ouest sauvage d’un genre un peu particulier, où rôdent des créatures étranges et maléfiques.
(Résumé MangaNews)

Image
L'éditeur d'origine: La maison d'édition qui publie No man's land, seven seas entertainment, à été fondée par Jason Deangelis (le scenariste de cette série) en 2004 avec dans l'idée de créer des mangas originaux et d'importer des licences venues d'Asie. Depuis la publication de leur premier graphic novel "blade for barter", la sociétè s'est developpée avec de nombreux produits maison (amazing agent luna, last hope et bien sur no man's land) mais aussi des titres japonais (boogiepop, he is my master, kashimashi, pita ten, tetragrammaton labyrinth, venus versus virus,...) dans un catalogue qui contient prés d'une 50aine de titres. L'éditeur est hébergé sur le site http://www.gomanga.com qui regroupe informations utiles, animations divers et un forum communautaire. A la manière d'un film qui s'appellerait "the vampire ninja from Jupiter" Ce produit de style manga accumule les genres et les influences sans grande originalité.
Si la couverture fait vaguement penser à une adaptation d'un animé nippon, une fois le livre ouvert, le style se place dans la moyenne des productions d'éditeurs américains comme image comics (darkness, the walking dead, spawn,...) ou dynamite entertainment (red sonja, the invaders,...), la couleur en moins et d'abondantes trames en plus. Ce qui correspond probablement à ce qu'un américain ce fait comme idée de ce qu'est un manga.
Quant à l'histoire, elle accumule les clichés des westerns-spaghettis: un héros qui a tout quitté et renoncé à son nom (non, pas Clint Eastwood, ni Terence Hill) au passé à approfondir; une quete de justice (ou plutot de revanche); un faire-valoir mexicain pour détendre l'atmosphere sombre (non, c'est pas Eli Wallach, non plus); et non, pas de Lee Vancleef pour faire la brute, mais des... démons et vampires en tout genres pour vraiment faire un produit original et super-chébran (enfin, ils font leur possible).


La conclusion
Une série fait feu de tout bois, brule comme un feu de paille, fort et pas longtemps.
La lecture est trés rapide et le dessin n'est pas assez original que pour en admirer un quelconque aspect au point qu'on peu se questionner sur son arrivée chez nous.
C'est divertissant pendant 10 minutes mais c'est pas du Morricone ou du John Ford et ce n'est même pas aussi violent et sanglant que du Peckinpah. Juste une sèrie B a la croisée d'influences regurgitées.
A noter aussi que le rythme de parution est plus lent qu'une BD Fr-B puisque le tome 2 date de mars 2006 en VO et le tome 3 n'est toujours pas prévu.

10/20
(et c'est bien parce que je suis de bonne humeur)
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9831
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: No man's land

Message non lu par Koiwai » 15 nov. 2009, 21:56

C'te déterrage de topic :o pour un titre qui n'en vaut pas la peine, en plus :mrgreen:


Tome 2:

Après avoir perdu sa femme et son fils suite à une conspiration fomentée par les Bakerton, une agence de détectives bien mystérieuse, John Parker est devenu un mercenaire chasseur de démons dans le grand Ouest américain.
Dans ce deuxième volume, les auteurs reviennent sur le passé de celui qui se fait à présent appeler "Personne", et plus précisément sur la mort de sa famille, la conspiration des Bakerton et les origines de la lutte contre les démons.
Rien de bien original dans ce titre qui continue d'accumuler les clichés des western-spaghetti, en y ajoutant toutefois des démons, histoire de nous offrir un peu plus un divertissement de série B.
Souhaitant instaurer une ambiance sombre, le style graphique pèche par son manque de vivacité, ainsi que par sa froideur, sans doute due en partie à l'utilisation abusive de trames.
Quant à la narration, elle est trop basique pour réussir à faire ressentir le moindre intérêt pour les personnages et pour offrir à l'ensemble une vraie tension.

Pas foncièrement déplaisant à lire, No man's land, en se contentant de piocher ses idées un peu partout sans faire preuve de la moindre originalité, ne manque toutefois pas de s'enfoncer dans le divertissement de série B vite lu et vite oublié.

En réalité, le véritable problème vient sans doute du fait que l'on attend, de la part des auteurs, la suite depuis quelques années maintenant, mais que celle-ci n'arrivera probablement jamais... Une série abandonnée de plus. Et dans ces conditions, il est finalement difficile de trouver un quelconque intérêt au titre.
Image

Répondre