Last Fantasy

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9802
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Last Fantasy

Message non lu par Koiwai » 31 oct. 2008, 01:49

Last Fantasy
Image
La fiche sur Manga-news

Tome 1:

Sur un continent fantastique du nom de Giana, Tian, le "magicien noir" prêt à tout pour s'enrichir, et Drei, le guerrier doué au combat, mais complètmeent idiot et obsédé par la nourriture, sont compagnons. Last fantasy nous propose de suivre les aventures de ces deux personnages malchanceux, qui, à cause de leur bêtise, se retrouvent régulièrement dans des situations à la fois dangereuses et farfelus. Ainsi, ils se retrouvent pourchassés par un dragon rouge, et frôlent la catastrophe en étant chargés de protégés un arbre de vie...

Last Fantasy nous propose une plongée dans un univers d'inspiration fantasy somme toute assez classique. Cependant, ce manhwa se détache grâce à ses deux personnages principaux. En effet, contrairement aux héros de bon nombre de séries, Tian et Drei ont out des parfaits anti-héros: idiots, lâches, enchaînant les bourdes et les catastrophes, et plus préoccupés par leur porte-monnaie et leur ventre que par la sécurité et le respect de leurs concitoyens, ils n'hésitent pas, par exemple, à laisser le dragon rouge qu'ils ont mis en colère ravager un village entier, et ce dans le seul but de s'échapper sans mal.
De ce fait, c'est l'humour, omniprésent, qui prime dans ce premier volume. Et il faut bien dire que celui-ci est vraiment efficace, pour peu que l'on accroche au style.
A côté de ça, certains passages de ce premier volume laissent présager l'apparition d'une véritable intrigue principale par la suite. gageons que la suite saura se faire encore plus prenante.

Par contre, le bât blesse clairement au niveau des dessins. Loin d'être mauvais, ils sont même parfois assez détaillés, mais manquent d'un peu de personnalité, sans compter le fait que la mise en scène n'est pas toujours des plus limpides, ce qui nuit au titre, notamment pendant les scènes d'action.

Il faut dire aussi que l'édition ne permet pas au titre de nous montrer la totalité de ses qualités visuelles. En effet, la qualité d'impression aurait pu être largement meilleure, et l'adaptation graphique est des plus médiocres.

Mais quoiqu'il en soit, ce premier tome de Last Fantasy fera passer un bon moment aux amateurs de séries à l'humour loufoque, idiot et un petit brin vachard.
Image

Répondre