Le Repos de la Baleine

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9829
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Le Repos de la Baleine

Message non lu par Koiwai » 29 avr. 2010, 19:50

Le Repos de la Baleine
Image
La fiche sur Manga-news


Format BD et couverture cartonnée pour une quarantaine de pages entièrement en couleurs: avec le Repos de la Baleine du jeune Zou Jian, les éditions Xiao Pan ont une nouvelle fois déniché un auteur unique, à la croisée des bandes dessinées asiatique et européenne.

Kui est un jeune homme solitaire, atteint d’une grave maladie. Un jour, sur les conseils de celle qu’il aime en secret, il achète un CD musical, “Le repos de la baleine”, qui doit servir de fond au prochain spectacle théâtral monté par les élèves de son école. Mais le jour de la représentation, mis à l’écart par ses camarades, il rentre chez lui et, fatigué, s’endort. Lorsqu’il se réveille, le monde autour de lui a complètement changé. Ou est-il ? Comment survivre dans cet univers fantastique et aquatique où il côtoie hommes-poissons et noix de cocos flottantes ?... Va-t-il lui aussi se transformer ?

Le Repos de la Baleine est une bien curieuse expérience. En se basant sur une intrigue en apparence invraisemblable mais qui trouvera finalement son sens pendant l'ultime page, Zou Jian laisse parler son imagination, et le lecteur, en même temps que Kui, découvre un univers étrange, totalement inconnu et onirique dans lequel le personnage principal va évoluer. Le tout se suit avec un certain plaisir et se lit rapidement, d'autant que le récit est bref... Trop bref, sans doute, les transitions entre les différents passages, aussi imaginatives soient-elles, paraissant de ce fait un peu trop succinctes, et le travail sur le héros étant pour ainsi dire inexistant. On notera également un manque de rythme flagrant.

Quoiqu'il en soit, Si son histoire reste trop superficielle, Zou Jian développe un style visuel des plus originaux et plaisants, puisant principalement sa source dans le surréalisme. Au détour de certaines pages, on pense notamment à Salvador Dali. Dotées de couleurs globalement pâles se prêtant bien à l'aspect onirique, les formes volontairement imprécises, exagérées ou juste esquissées, viennent renforcer l'unicité du titre.

Sans être un indispensable, le Repos de la Baleine, souffrant d'un manque de profondeur sur le fond, est un ouvrage intéressant en ceci qu'il est un nouvel exemple de la grande diversité que l'on peut trouver dans le paysage du manhua.
Image

Répondre