Monk !

Cette rubrique est consacrée à toutes les séries qui ne sont pas issues du Japon mais qui s'apparentent au manga. Vous y retrouverez donc les manwhas (Corée), les manhuas (Chine), mais aussi les séries appartenant au "Global manga" (courant qui regroupe notamment des auteurs français).
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Monk !

Message non lu par Koiwai » 09 sept. 2012, 15:52

Image

La fiche sur le site


Tome 1 :

Dans un monde qui s'est tourné vers les arts martiaux pour remplacer les armes de destruction massive, le Dalai Lama est une figure devenue importante. Mais quand sa vie s'achève, la recherche de sa réincarnation débute.
Quelque part au Tibet, le jeune Dang Daeryong débute dans l'univers des arts martiaux, où il n'arrive guère à percer, la faute à une trop grande maladresse et à des supérieurs qui tâchent de ne pas réveiller l'incroyable pouvoir qui sommeille en lui : la Rage Divine de la Virginité, qui voit sa force physique augmenter de manière drastique en cas d'excitation sexuelle trop importante. Inutile de dire qu'il n'a pas le droit d'approcher la moindre jolie fille et qu'il reste cloitré dans les montagnes !
Pourtant, un malencontreux concours de circonstances va obliger le jeune garçon à quitter ses terres natales : quand la réincarnation du Dalai Lama est repérée dans une école d'arts martiaux réputée, les siens doivent vite y envoyer leur meilleur disciple, avant que de terribles ennemis ne mettent la main sur le nouveau gourou ! Et suite à une situation qui dégénère, c'est l'incapable et dangereux Dang Daeryong qui est envoyé !

Ainsi commence Monk!, récit en six tomes qui, on le devine, ne fera pas dans la finesse : l'histoire de base est volontairement tirée par les cheveux, et est surtout un bon prétexte pour offrir de l'action fortement teintée d'humour décomplexé. Ce premier volume n'est guère qu'une introduction, et présente surtout différents personnages et le ton qui sera celui de l'oeuvre : sur base d'un scénario a priori assez minimaliste, vous assisterez aux déboires d'un héros bien campé : complètement débile, ce qui offrira des séquences d'humour sans queue ni tête, et doté d'une technique spéciale qui amènera sans doute un humour débridé à connotation érotique, qui pourrait être très plaisant quand on en verra plus, car pour l'heure, ce dernier aspect est encore très succinct.

Dong-Kee Hong offre un travail honorable, qui vaut surtout pour quelques bouilles idiotes des personnages. La narration est plutôt fluide, mais souffre à quelques reprises de quelques raccourcis donnant l'impression que l'auteur passe du coq à l'âne. Pour rester sur les défauts, on constatera également quelques grosses erreurs de proportion : il n'est pas rare, par exemple, de voir un membre trop long lors des passages plus mouvementés.

En somme, si ce premier tome de Monk! ne vole pas haut, il a surtout le mérite de plutôt bien mettre en place les choses et de donner d'emblée le ton : pour qui n'est pas trop regardant et aime ce type de récit, on devrait avoir là un manhwa à l'humour idiot et débridé tout à fait honorable.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 10 sept. 2012, 19:44

Tome 2 :

Tout juste débarqué au lycée Muhyok, Dang Daeryong sympathise avec les losers de la classe-poubelle, ce qui ne va pas manquer de lui jouer quelques tours et de se faire remarquer d'emblée par la belle Dokgo Miho, combattante largement au-dessus de tous les autres élèves de l'établissement... Tellement au-dessus que le proviseur du lycée décide de faire d'elle le "prix" du festival de Muhyok, grand tournoi qui a lieu chaque année ! Si le vainqueur du tournoi parvient ensuite à la battre, il pourra l'épouser ! Cette situation ne plaît pas vraiment à la demoiselle, mais a-t-elle vraiment le choix ?
Tout le monde se prépare donc pour le tournoi... à sa manière. Et du côté de certains garçons, on décide de partir à la chasse à la culotte de filles, soi-disant parce que ça porte bonheur. Embarqué dans cette aventure par les dégénérés de la classe-poubelle, Dang Daeryong va se retrouver, en leur compagnie, plongé dans un lieu étrange qui va réveiller ses pulsions sexuelles...

Plus que jamais, Dong-Kee Hong joue la carte du nawak généralisé. Ne cherchez pas vraiment de scénario solide à la cohérence exemplaire, car l'auteur semble surtout mettre sur papier tous les délires qui lui passent par la tête : tournoi ayant pour prix une sublime demoiselle, chasse à la culotte, temple de la chasteté menée par une bimbo sadique changeant de tenue aussi vite que son ombre, pièges improbables dans le lycée, prison centenaire laissée à l'abandon, héros se transformant en surhomme bousillant tout et pangolin doré monstrueux sont quelques-uns des délires qui vous attendent dans ce deuxième tome, efficace pour qui aime l'humour débile... et coquin ! Car en prime, vous verrez entrer en scène bon nombre de jeunes filles parfois peu vêtues ou dotées d'un sacré caractère. Il est juste dommage que certains de ces points soient si peu mis en avant, un peu jetés comme ça.

Au beau milieu de ce grand n'importe quoi, l'auteur glisse tout de même quelques éléments susceptibles de faire avancer l'histoire. Ainsi, la belle Miho semble avoir un passé pour le moins douloureux, et pourrait bien avoir un rapport avec la recherche du nouveau Dalai Lama. Quant à notre héros, vous aurez tout le loisir d'admirer sa fameuse technique secrète et incontrôlable, dans une deuxième moitié de tome qui traîne toutefois en longueur.

Avec ce deuxième volume, on est donc principalement dans le n'importe quoi généralisé et sans prise de tête. A condition de passer outre quelques exagérations vraiment trop poussées et une deuxième moitié de volume un brin longuette quant à la transformation de Dang Daeryong, les amateurs de récits chtarbés pourraient y trouver leur compte.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 07 nov. 2012, 19:02

Tome 3 :

Le prestigieux tournoi du lycée Muhyok, va enfin commencer ! Tout le gratin des arts martiaux se réunit petit à petit, prêt à participer, à se faire un nom, et peut-être à s'emparer de la belle Miho.

De nombreuses pointures arrivent, plus ridicules qu'autre chose, dans le ton de l'humour adopté par Dong-Kee Hong. Si vous aimez l'humour grossier, pas très finaud, vous serez ravis, car l'auteur s'en donne à coeur joie : certaines techniques sont d'un mauvais goût assez prononcé, d'autres tout simplement débiles, et les fans de gags potaches seront ravis par un n'importe quoi généralisé qui trouve quelques points culminants ou devrait en trouver, notamment en ce qui concerne les blaireaux de la classe poubelle.

Mais il y a un mais : à force de plonger toujours plus son récit dans le nawak et l'humour barré et potache, l'auteur en oublie de bien présenter les choses. Des affrontements démarrent alors que de nouveaux personnages paraissent encore, et dans ce méli-mélo, les duels sont finalement vite expédiés sans qu'on en retienne grand chose. Au bout du compte, on ne sait pas trop où en est exactement le tournoi à la fin de ce volume. Plutôt problématique... Quant à Dang Daeryong, il brille par son absence.

Néanmoins, quelques éléments sont toujours là pour intriguer : on attend avec curiosité de voir ce que réservent notre héros, Nue Gon et le mystérieux colosse coincé dans la prison souterraine. C'est assez pauvre, mais dans l'immédiat, il faudra se contenter de ça, en espérant que l'auteur se ressaisira dès le prochain tome côté narration. Car à force de voir balancé de l'humour en vrac, on ne comprend pus grand chose.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 24 févr. 2014, 16:45

Tome 4 :

Il est enfin là ! Après plus d'un an et demi d'attente, Monk ! fait enfin son retour en France avec la parution de son quatrième volume. Une attente tout juste entachée par un résumé de quatrième de couverture bourré de grosses fautes d'orthographe. Heureusement, l'intérieur souffre moins de ces bévues.

On retrouve donc les nombreux personnages de la série en plein dans le tournoi du lycée Muhyok, dont le prix n'est autre que la belle Miho, la fille du président du tournoi ! Les combats se poursuivent, ceux-ci sont toujours aussi sommaires, toujours aussi confus puisqu'on cerne assez mal le déroulement des choses, mais on retient surtout plusieurs événements qui viennent perturber le bon déroulement du tournoi. Tandis que Dang Daeryong fait enfin son retour en étant contraint de cacher son identité pour mieux poursuivre son objectif secret, plusieurs autres choses sont à noter : l'arrivée d'un étrange personnage qui pourrait être un allié de poids pour notre héros, mais également l'arrivée d'une énigmatique organisation qui semble liée à la réincarnation du Dalai-lama, et qui commence à agir étrangement... Où sont donc passé les grands favoris du tournoi, qui ont tous mystérieusement disparu ? Les interrogations se font un peu plus présentes, mais l'auteur n'en oublie pas pour autant ses notes d'humour tantôt bas de plafond et grossières, tantôt simplement débiles ou cocasses, pour le plaisir des fans. On retient notamment la poursuite dans le tournoi des membres de la classe-poubelle, ainsi que quelques affrontement portés par quelques coups idiots.

Le plus gros problème de la série reste toujours le même : des transitions pas très claires, une tendance de Dong-Kee Hong à partir dans tous les sens, à aller un peu n'importe quand vers les différents personnages, au risque d'embrouiller les différents axes de son histoire. Mais pour qui est parvenu à accrocher à ce style un peu brouillon mais non dénué de charme, la lecture restera plaisante, et l'on a plutôt hâte de voir comment vont se poursuivre les choses.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 06 juin 2014, 08:18

Tome 5 :

Le tournoi se poursuit tant bien que mal et réserve son lot de surprises, à commencer par celles que nous réservent les membres de la classe poubelle, qui ont plus d'un tour dans leur sac pour faire sourire. Mais dans l'ombre, les menaces autour de ceux qui recherchent la réincarnation du Dalai Lama se font de plus en plus pressantes. Où sont passés tous les participants du tournoi qui se sont faits kidnapper ? Pourquoi y a-t-il eu cet assassinat 20 ans auparavant ? Où en est Nue Gon, bien décidé à assouvir sa soif de vengeance ? Que cachent les instigateurs du tournoi ? Quel est le secret de Nabilong ? Et quelle nouvelle puissance attend Daeryong ?

Autant de question qui, pour la plupart, trouvent une réponse dans cet avant-dernier tome... Mais qu'on ne s'y trompe pas, la série ne part pas pour autant dans le trop plein de sérieux, bien au contraire ! La plupart des rebondissements et des révélations (à commencer par celle sur Nabilong) restent un gros prétexte pour poursuivre le scénario autour d'un humour potache qui, ici, devrait ravir les fans ! Dong-Kee Hong s'en donne à coeur joie dès qu'il s'agit d'exploiter le côté branque de ses personnages, de faire évoluer l'histoire grâce à des rebondissements idiots, d'offrir des courts combats improbables, et d'enchaîner des notes d'humour tout sauf fines : coquines, très lourdingues, tout simplement débiles ou d'un mauvais goût prononcés... Les fans d'humour potache trouveront ici leur compte, même si certaines scènes sont largement plus grossières que drôles (le pipi...).

En mêlant ainsi les rebondissements à son humour habituel, l'auteur parvient à faire clairement avancer son histoire en ne perdant jamais de vue son envie plus ou moins réussie de faire rire. Pas de raison de bouder son plaisir si on aime le genre, me^me si l'auteur conserve quelques problèmes de narration en passant parfois du coq à l'âne.
Image

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Monk !

Message non lu par Coco Felken » 20 sept. 2014, 09:20

Est-ce que quelqu'un peut me confirmer la sortie du tome 6 ? Je vois que certains le possèdent mais pourtant il est marqué comme sortant le 25/09 sur le site...

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 20 sept. 2014, 12:12

C'est vraiment pas clair pour ce tome, Amazon dit l'avoir en stock, mais à côté de ça la Fnac ne l'a pas, mon libraire ne l'a pas reçu, et Booken n'a rien confirmé sur sa page facebook (la plupart du temps, ils postent quand même un truc pour signaler la sortie de leurs bouquins).
Je pense donc qu'Amazon se plante et qu'il n'est pas encore sorti. Cela dit, ça ne doit être qu'une question de temps désormais !
Image

Coco Felken
Messages : 92
Enregistré le : 31 août 2010, 13:07

Re: Monk !

Message non lu par Coco Felken » 23 sept. 2014, 18:04

Et moi on vient de me dire qu'il était bel et bien sorti. D'ailleurs, 15 personnes le possèdent sur MS... C'est vraiment bizarre. Même s'il peut évidemment s'agir d'ajouts "fantômes". Je tenterais peut-être d'aller voir mon libraire ce week-end (il est annoncé pour le 25 sur MN donc bon, il devrait sortir...)

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Monk !

Message non lu par Koiwai » 26 oct. 2014, 16:21

Tome 6 :

Après les conclusions de Muryong et de The Swordsman plus tôt dans l'année, une troisième série du catalogue de Booken Manga s'achève en 2014 : Monk !, avec la sortie très discrète de son sixième et dernier volume, apportant une conclusion qui ne restera pas vraiment dans les mémoires.

L'heure de l'affrontement final et des dernières révélations arrive pourtant. Le tournoi est en bout de chemin, et Daeryong affronte Nue Gon tandis que de nouveaux ennemis surgissent et que la secte Okabo passe la vitesse supérieure. En résulte un volume assez mouvementé, où les dernières vérités sur les ennemis et surtout sur l'identité du nouveau Lama arrivent, au fil de combats mi-figue mi-raisin.

Ce qu'on ne pourra pas reprocher à Dong-Kee Hong, c'est de rester fidèle jusqu'au bout à l'ambiance assez branque de son récit, avec quelques rebondissements et combats dont le ridicule a clairement une vocation plutôt humoristique, que cet humour soit assez réussi (aaah, le pangolin doré) ou d'un potache trop grossier pour convaincre (par exemple, les membres de la classe-poubelle qui se reprochent de péter, c'est consternant, surtout parce que le truc est très mal placé).
Par contre, les scènes d'action concluant l'oeuvre s'avèrent assez pauvres, peu dynamiques et mal mises en scène, malgré quelques planches assez réussies car faisant plutôt bien ressortir la monstruosité du dernier ennemi.
Surtout, il y a cette fin trop rapide, et trop ouverte. On prend note de l'essentiel, mais sans passion, Dong-Kee Hong balançant ses derniers rebondissements à l'arrache, via quelques cases dans les dernières pages. Et, au final, certains personnages se révèlent à la limite de l'inutile, ce dont l'auteur semble lui-même avoir conscience, au vu des toutes dernières images de son oeuvre.

On gardera donc de Monk ! le souvenir d'une série B où action et humour gras se seront mêlés avec plus ou moins de réussite (tout dépend des goûts de chacun). Dans tous les cas, la conclusion peine à être prenante et convaincante, mais saluons l'effort de l'éditeur qui, malgré ses difficultés, est parvenu à mener jusqu'au bout une autre de ses séries.
Image

Répondre