Editeurs: qui est qui!

Nouvelles licences, sorties,... tout sur les séries parues en France.
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6306
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Editeurs: qui est qui!

Message non lu par Erkael » 01 avr. 2007, 23:54

J'ai décidé de créer ce topic pour éclaircir un peu le petit monde merveilleux mais complexe (de plus en plus) de l'édition du manga!
Les éditeurs se multiplient, certains sont indépendants, d'autres non, certains éditent plusieurs collections, les alliances, les fusions... moi même m'étant un peu perdu là dedans, je vais essayer de clarifier un peu les choses! Et cela sans jugement ou critique, juste un point de vue qui se voudra le plus objectif possible.

Tout ceci sera sans doute imparfait, j'en ai peut être oubliés quelques-uns, les critiques, apports et corrections seront les bienvenues, j'éditerai tout ça du mieux possible!

En réalisant ça, j'ai appris (ça m'a étonné) que le leader du marché est Kana et non pas Glénat comme je le pensais (je savais que Naruto marchait incroyablement bien mais je pensais que l'union One Piece + Bleach, et peut être Berserk permettait à Glénat de rester leader...)


GLENAT:
Enorme maison d'édition, Glénat est tout simplement le pionnier du manga en France. Le paysage du manga aujourd'hui en France on le doit en grande partie à Glénat qui a publié en France Akira, Gunnm, Dragon Ball, Sailor Moon, Ranma 1/2... Cela correspondait à une demande de jeunes lecteurs qui passaient leurs mercredis entiers devant la télé à regarder Dorothée et son célèbre Club. De ce fait peu de prise de risque et énorme succès, bien avant que tout le monde n’essaie de se faire une place sur le marché
Elle dispose aujourd'hui d'un des catalogues les plus étendus, bien qu'elle se consacre en grande partie au shonens. La politique éditoriale se modifie quelque peu pour allez vers d'autres publics.

Les poids lourds: Akira, Berserk, Bleach, Dragon Ball, Gunnm, Kenshin, One Piece, Ranma 1/2...

TONKAM
Editeur pionnier au même titre que Glénat, Tonkam se démarque par une recherche de titres ambitieux et de qualités sans se soucier des étiquettes de style. Au début du manga en France, Tonkam fait figure d'exemple en éditant les titres dans le sens de lecture original et en reproduisant à l'identique les couvertures Japonaises. Le gros problème de Tonkam c'est la distribution, c'est une petite structure fondée à partir d'une boutique spécialisé Parisienne, de ce fait la puissance financière n'est pas là. Malgré une reconnaissance certaine, ils peinent à enlever l'étiquette d'amateurs (ce n'est pas péjoratif) face aux gros groupes. Les ennuis s'enchaînent avec le départ d'un des fondateurs, Dominique Véret qui s'en va créer Akata pour s'associer avec Delcourt .Après la mort du propriétaire de la boutique Tonkam (celui dont venait les principaux fonds) Delcourt devient actionnaire majoritaire de la société Tonkam qui pour l'instant continue à garder son identité propre. Par contre désormais Tonkam profite de la puissance financière de Delcourt et est distribué par Hachette

poids lourds: Angel sanctuary, Boudha, Family compo, Hikaru no go, Vagabond, Vidéo girl, Zetman et pleins d'autres...

KANA
Tout simplement le leader de l'édition du manga, devant Glénat. Il y a plusieurs raisons à cela, la 1ere étant que comme Glénat, Kana s'est lancé de suite sur le marché, ils sont en place depuis quasiment le début. Ils ont ainsi pu s'assurer les droits de gros titres qui ont contribué à leurs succès, titres vendeurs sans réel prise de risque. Cercle vertueux, ils ont ainsi pu négocier d'autres titres juteux au nez de leurs concurrents. Mais si ils sont leader c'est aussi parce que derrière Kana se cache la puissante maison d'édition Dargaud. Depuis le début la ligné éditorial est clair: shonen! Bien que depuis quelques temps il se diversifient quelque peu avec des titres visant un public plus âgé que leurs gros succès critiqué car jalousé. Si les concurrents essaie de se démarquer par l'originalité c'est bien souvent parce qu'ils n'ont pas le choix.
ils ont aussi été les premiers à publier des manwhas (Angel dick et Armageddon) mais sans succès là par contre.
Kana dispose de 7 labels: Shonen Kana (le plus important), Dark Kana (avec des titres plus sombres... Kyo... :shock: ... :lol: ), Shojo Kana, Big Kana (pour les seinens), Made in (pour les titres d'auteurs plus sérieux... gekiga par exemple), Anime Kana (pour les animés comics) et enfin Kiko (publication d'essai)

poids lourds: Death note, Detective Conan, Hunter X Hunter, Inu yasha, Monster, Naruto, Saint Seiya, Samourai deeper Kyo, Slam dunk, Yu-gi-oh, Yuyu hakusho...

PIKA
Premier éditeur indépendant à rentrer sur le marché du manga, Pika est présent depuis longtemps ce qui lui vaut d’être un des acteurs principaux de ce marché. Né des cendres de Manga player, Pika dispose d'un catalogue vaste et étendus à tout types de publics. Il possède quelques unes des licences les plus importantes comme GTO.
Pika est aussi le premier éditeur à publier des auteurs de mangas Français (du moins ils prétendent l'être, un manga est Japonais ou n'est pas). Ils sont les pionniers de la prépublication en France mais ça n’a pas marché.
Mais depuis peu, Pika n'est plus indépendant, ils ont été rachetés par Hachette

poids lourds: 3x3 eyes, Ah my goddess, Get backers, GTO, Love Hina et la plupart des licences Clamp

DELCOURT
Puissant éditeur, Delcourt avait besoin de quelqu'un qui connaissait le marché du mangé pour sortir sa collection, il s'est donc associé à AKATA, créé par Dominique Véret ancien de Tonkam. C'est donc Akata qui s'occupe de la partie asiatique des éditions Delcourt. Ainsi le catalogue s'est vite étoffé, et dispose de beaucoup de titres à fortes personnalités. Cette union à vite réussi à trouver sa place sur le marché ou ils jouent désormais un rôle important.
Tout récemment Delcourt s'est associé à Soleil, pour donner naissance diffuseur DELSOL...
Et devenez qui les distribues... Hachette

poids lourds: Baki, Beck, Coq de combat, Fruit basket, Larme ultime, Nana, Yakitate Ja-pan...

SOLEIL
Soleil c'est un peu le rêve Américain à la Française. Petite maison d'édition qui se lance dans la BD, plutôt axés fantasy et connaît très vite le succès grâce à des titres comme Lanfeust de Troy. Ils décident de s'allier avec Végétal Manga, magasin Bordelais pour se lancer sur le marché du manga mais les débuts sont loin d'être prometteur, les ventes ne suivent pas à cause de choix de titre assez peu vendeurs. Ils abandonnent Végétal manga (là vous avez déconnez...) mais tentent de continuer avec des choix de titres plus judicieux... ça marche. Soutenu par Hachette, en 2006 ils achètent 50% du capital de Seebd, et se sont récemment associés à Delcourt, qui possède désormais Tonkam, pour créer le puissant diffuseur DELSOL. Là ça devient dur de lutter.
A noter que Soleil vient de lancer 2 labels se concentrant sur les titres non Japonais: Hero pour les manhuas et Goshawon pour les manwhas, ainsi que Iku comics spécialisé dans le hentai de "qualité"

poids lourds: Battle royale, Complex, Roi des ronces, Rozen maiden, SuikodenIII...

PANINI:
Géant de l'édition, ce groupe Italien d'abord connu chez nous pour les albums à vignettes, puis par la vente de comics, Panini comics s'est logiquement lancé dans le manga. En premier lieu nommé Génération comics, ils reviennent plus simplement à Panini manga ou ils éditent un très grand nombre de titres, d'abord axés sur le shonen mais de plus en plus vers d'autres styles. Deux éléments caractérisent leurs mangas: la qualité des mangas (le support, pas le titre en lui même) mais également le prix... des mangas à 10 euros :? ...

poids lourds: 20th century boys, Angel heart, City hunter ultime, Enfer et paradis, Soten no ken, Peach girl, St Seiya G...

CASTERMAN
Maison d'édition connu et reconnu spécialisé depuis de longues années dans la jeunesse et la bande dessinée. Un des premiers éditeurs à avoir édité du manga, bien avant le boum qu'on connaît, et avec des titres déjà originaux, tel Gon... Casterman privilégie avant tout la qualité de ses titres et a adopté depuis longtemps une politique d'auteurs, publiant en majorité des one shot ou séries courtes. Trois labels concernent les mangas ou assimilés:
- SAKKA, label entièrement consacré au manga
- HANGUK, le label éditant les manwhas
- ECRITURES, label plus particulier qui concerne les romans graphiques.

poids lourds: Gon, Habitant de l'infini et bien d'autres qui ne sont peut être pas d'aussi gros vendeurs que certains shonen ou shojo mais qui connaissent un succès d'estime bien plus important.

SEEBD
Là on aborde un cas complexe, car Seebd est un groupe qui regroupe de nombreux labels mangas ou non, peut être ignorez vous que tous ces labels sont liés. Pour garder une ligne éditoriale claire, et pour ne pas tout mélanger, chaque styles à son label. Ainsi on trouve:
- TOKEBI: label le plus connu, publiant les titres les shonen manhwas
- SAPHIRA: publiant les shojo manhwas
- KABUTO: label s'occupant des manga shonen ou seinen
- AKIKO: pour les shojos mangas
- BDEROGENE: ancien label aujourd’hui disparu qui ne publiait que du hentai
- AKUMA: premier label de Seebd mais ne publia qu'un seul titre, avant la création des labels actuels
- MOJIRI: apparemment pour les parodies, un titre devrait bientôt paraître...
Voila, le point est fait sur cette éditeur, enfin pas tout à fait, en plus d'être distribué par Hachette, il faut savoir que SOLEIL possèdent 50% des parts de Seebd depuis 2006 mais la politique éditoriale reste inchangée.

poids lourds: Chonchu, Rebirth, Crying freeman, Sanctuary...

J'AI LU:
Appartenant au groupe Flammarion, éditeur spécialisé dans le format poche, J'ai Lu est l'un des tout premiers éditeurs à suivre Glénat dans le manga. Plus opportuniste que pionnier, ils publient des titres sans prendre de réels risques, en adaptant des titres connus en France grâce à Dorothée et son célèbre Club. La qualité n'était pas à proprement parlé au rendez vous, qu'ils s'agisse du papier, de l'impression ou encore de la traduction...
J'ai Lu a aujourd'hui renoncé à son catalogue manga, interrompant ainsi quelques séries en cours.

Les poids lourds: Captain Tsubasa, City Hunter, Fly, Jojo's bizarre adventure (?), Ken le survivant, Racailles blues

ASUKA
Jeune éditeur indépendant, il dispose déjà d'un catalogue assez impressionnant. Voulant sortir des sentiers battus, Asuka essaie de toucher un public un peu plus adulte que la majorité des autres éditeurs. Ils ont une politique d'auteur et publient des mangas un peu plus complexes que les shonens ou shojo classique, du moins dans la majorité des cas. Et visiblement ça à l'air de leur réussir.
Nouvelle fraiche: Asuka a été racheté par Kaze, le principal concurrent de Dybex concernant la vente d'animés, mais aussi le premier à avoir occupé ce marché.

poids lourds: Black Jack, Gunslinger girl, Leviathan, My Hime...

KI-OON:
Très jeune éditeur, ils sont le symbole même de la résistance des petits groupes face aux grosses puissances financières.
Leur grande particularité et originalité, ce qui les a placés là ou ils sont aujourd'hui c'est qu'au lieu de travailler avec les éditeurs Japonais (négociations des droits, compte à rendre, originaux fournies correctement ou non...) ils travaillent et sont en relation direct avec les auteurs Japonais. Moins de frais mais plus de risque concernant le succès vu que les titres n'ont pas ou peu été testé sur le marché Japonais. Ainsi ils nous ont fait découvrir Tetsuya Tsutsui, très peu connu au Japon mais dont on parle beaucoup en ce moment chez nous.
Pas l'éditeur le plus prolifique mais misant sur la qualité de ses titres, du Fantastique au sens large, ils ont de bonnes chances de conserver leur part du gâteau, et peut être même vont-il pouvoir se montrer gourmand.

poids lourds: Tetsuya Tsutsui!

KUROKAWA:
Jeune éditeur, Kurokawa n'est rien de moins que le label manga d'Univers poche (Fleuve noir), de ce fait il rentre dans la bataille aidé par un apport financier dont ne dispose pas les nouveaux éditeurs voulant s'installer sur le marché. Cela à permit à Kurokawa de négocier des titres qui devaient très certainement intéresser ses concurrents, surtout des shonens grâce auxquels, Kurokawa prend de l'ampleur sur le marché.

poids lourds: Basilisk, Full metal alchemist, Satan 666...

TAIFU COMICS:
Anciennement Punch comics, Taifu est né en 2003 grâce à la rencontre de deux passionnés du manga et IDP Home Video Music spécialisée dans l’édition DVD d’animation japonaise. Ils publient tout types de mangas et ont une politique de communication plus intéressante que la plupart de leurs concurrents.
Ils disposent de deux label, le premier, éponyme sous lequel ils sortent des mangas comme les autres éditeurs, et le label Convini, petite révolution, où ils publient des titres en coffret pour 3 euros le volumes, alors certes la qualité n'est pas ce qui se fait de mieux, mais franchement on a vu bien pire, donc très bonne chose.
Que rajouter à part qu'ils jouent à fond la carte Cobra!

poids lourds: Cobra, No bra...

KAMI:
Label assez jeune, Kami est distribué par Hachette, ce qui lui a permis de s'implanter convenablement sur le marché, qui plus est associé aux éditions Kaze, célèbre distributeur d'animé, l'éditeur n'est pas totalement en terrain inconnu. Pour le moment il semble toucher un peu à tout sans avoir de ligne éditoriale privilégiant tel ou tel public, et sans disposer de gros titres leur catalogue commence à s'étoffer...

poids (semi) lourds: Chroniques de la guerre de Lodoss, Peace maker kurogane, Napoléon...

MILAN
Milan est d'abord un groupe de presse spécialisé dans la presse enfantine. Les éditions Milan naissent en 1983, mais ne s'intéressent aux mangas que depuis peu. En plus de leur deux labels; KANKO pour les mangas et DRAGONS pour les manwhas et manhuas, elles éditent des romans liés à l'univers du manga (notamment ceux de Lodoss). Pas de cible particulièrement défini, le catalogue jeune donc peu fourni touche un peu à tout les styles.

BAMBOO
En quelques années Bamboo est devenu l'un des plus gros éditeur de BD, et en 2006, eux aussi tentent l'aventure manga avec leur label DOKI DOKI. Pour le moment peu de titres mais une tendance assez classique avec du shonen majoritairement. Pas encore de gros titres vendeurs mais des séries qui font parler d'elle en bien.
Ils sont distribués par Hachette

XIAO PAN:
Nouveau venu en 2006 dans la famille des éditeurs de mangas, les places étant très cher, et les "anciens" ne laissant que très peu de place, Xiao Pan a opté pour se concentrer exclusivement sur les oeuvres Chinoises. La ligne éditoriale est donc simple et original. Le pari était risqué, mais Tonkam leur a servi de "cheval de Troy" en sortant des titres comme Tigre et Dragon...
Pour le moment le pari semble tenu, leur catalogue est déjà bien fourni et d'autres titres sont prévues...

PAQUET:
Au même titre que Xiao Pan se consacre aux titres Chinois, Paquet a opté pour les manhwas, titres Coréens donc. Cet éditeur Suisse à choisit de distinguer ses titres sous quatre labels de couleurs, chacun ayant un prix définit.
Pour le moment, il ne font pas beaucoup de bruit...

Les autres, les touts petits, les morts-nés et les mystérieuses:

- Akileos: label indépendant spécialisé dans la bande dessinée, il ne dispose pour le moment que de 5 titres, difficile de peser quand on est indépendant aujourd'hui.
- Ankama: Ankama Editions est une division d’Ankama dont l'objectif est de diffuser les projets liés aux jeux vidéos d'Ankama. c'est à dire pour le moment seulement Dofus.
l- Atomic club: magasin Parisien qui s'est essayé à l'édition. Deux titres et silence radio
- Carabas: petit éditeur spécialisé dans la BD européenne, ils ne publient (peu) que des mangas assez atypiques, des one shot.
- Cornelius: éditeur de bandes dessinées français créé au début des années 1990. Il essaie de trouver une place sur le marché avec des séries courtes se voulant originales
- Dark Horse: Filiale française de la très renommée maison mère américaine Dark Horse USA... juste quelques traductions jusqu'en 99 et plus rien
- Drakosia: label manga des éditions Kymera, tout nouveau sur le marché du manga puisque ils ont commencé en Février 2007, pour le moment 3 titres, deux manhwas et un manhua... à suivre
- Dynamic vision: label manga du groupe Dybex, ayant droits de nombres d'animés dans nos contrés, cet éditeur est responsable d'un des plus beaux fiascos du petit monde du manga... pour tant il disposait de titres comme Cobra, Berserk, les Go Nagai...
- Editions du temps: encore un éditeur non manga qui se lance sur le marché (en 2006) pour ramasser quelques miettes. Deux manhuas en cours pour le moment...
- Ego comme X: éditeur de bande dessinée français. Seuls deux one shot (2 gekiga) ont vu le jour chez cet éditeur
- Humanoïdes Associés: une maison d'édition de bandes dessinées surtout spécialisée dans la science-fiction, seulement 5 titres dans leurs catalogues mangas.
- Iku comics: éditeur récent s'étant spécialisé dans le hentai de "qualité"
- IMHO: maison d'édition créée en août 2003, ils se démarquent par l'originalité de leurs titres, mais se cantonnent aux one shot ou séries courtes.
- Kraken: Editeur de BD qui commencent en 92 et cesse toute activités en 96
- Le Téméraire: éditeur ne publiant que des hentai
- Lézard noir: c'est simple, que de l'horreur en one shot...
- Muteki: Issu du fanzine Anime Toki, la maison d'édition voit le jour en 2004 mais ne peut s'imposer face aux poids lourds du marché, de ce fait elle va rapidement devoir rendre les armes et interrompre ses activités.
- Philippe Picquier: ne publiant que principalement de la littérature d'Orient, l'éditeur s'essaie au manga...
- Semic: Très connu des amateurs de Comics, cette éditeur ne publie que ça, mais aussi quelques (très rares) mangas reprenant des héros comics
- Samourai: exemple type de l'éditeur opportuniste qui à publié de tout au début du manga, allant du shonen au seinen en passant par le hentai. Quasiment toutes ses série ont été stoppés.
- Seuil (Editions du): l'une des maisons d'éditions Françaises les plus prestigieuses, publiant des essais, de la littérature Françaises et étrangères. Ils n'ont publié que quelques titres, que des seinens ou gekiga
- Vent d'ouest: éditions qui se consacrent à la littérature, ils n'ont publiés que 2 mangas.
- Vertige Graphic: éditeur de Bd indépendant, ils s'essayent au manga avec une ligne éditorial consacré aux seinen et gekiga
- Wetta Worldwide: Maison d'édition créée en 2004, elle se rebaptise Wetta en 2007. Elle publie surtout des comics et ne possède qu'un seul manwha... Blanche...??




Voila, j’ai essayé d’être le plus complet possible, sans être trop ennuyeux, j’espère ne pas avoir dit trop de bêtises…
Est ce que c’est utile ce que j’ai fait, est ce que va servir à quelque chose...? Je sais pas, mais je suis quand même content de l’avoir fait :lol:
Modifié en dernier par Erkael le 02 avr. 2007, 14:50, modifié 4 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5176
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Message non lu par shinob » 02 avr. 2007, 10:15

Bonne idée ce topic:
Je n'ai pas tout lu, mais j'éditerai mon post si je vois des autres petites anomalies.

Pour tonkam: Tu parles de problèmes de distribution. C'est tout à fait exact mais il faut en parler au passé. En effet depuis leur association avec Delcourt, Tonkam a changé de distributeur et on peux trouver leur titres beaucoup plus facilement.

Pour delcourt: Je suis certain mais Delcourt ne s'est pas associé à Akata (pas tout à fait). En fait c'est Delcourt qui a recruté Véret pour qu'il crée une branche manga, ce qu'il a fait en créant Akata (légère nuance....mais je chipote).

Pour soleil: Tu écris que leur collection marche... Bof! C'est un des éditeurs qui sort le plus de titres, pourtant en terme de vente globale, ça marche pas du tonnerre... A noter aussi la création de deux nouveaux labels chez eux: Hero (manhua) et Goshawon (manwha).

Pour panini: La qualité de leur support? C'est probablement l'éditeur qui massacre le plus les mangas niveau adaptation :? (carré blanc, onomatopées...)

Pour Casterman: Ils vont bientôt se lancer dans une branche plus "grand public"...

Pour J'ai lu: Tu peux retirer le "?" derrière Jojo, et Jojo par la même occasion... :roll:
Don't dream it... Be it !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6306
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 02 avr. 2007, 11:02

Merci pour les précisions!

- Pour Tonkam je précise que maintenant avec Delsol les problemes sont finis :wink:
- Pour Akata, il me semblait avoir lu que Véret avait créé Akata et s'était ensuite associé à Delcourt... mais moi non plus je suis pas sur, je vérifirai... aprés tout c'est pas bien important, l'essentiel est qu'il soit associé d'une manière ou d'une autre!

- Pour soleil, il me semblait que les ventes allez assez bien dans l'ensemble (sans atteindre les sommets de Naruto, One Piece ou Bleach...). Pour leur labek Hero j'ai appris ça aprés avoir posté mon truc, pour Goshawon, je savais pas!

- Pour Panini, ça se défend, mais de mon coté j'aime bien leur format, les couvertures, les pages couleurs, je trouve l'impression et l'encrage trés bien... mais c'est vrai que tout n'est pas parfait

- Pour Casterman je savais pas, merci! J'éditerai quand ils l'auront lancé.

- Pour J'ai Lu... GLOIRE A JOJO!!!!!

Je vais éditer ça et au passage, nouvelle fraiche venant de Manga-news: Asuka (ainsi que Discount Manga) a été racheté par Kaze, le principal distributeur d'animé avec Dybex
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5176
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Message non lu par shinob » 02 avr. 2007, 11:25

Pour asuka racheté par Kaze, j'ai su aussi..... Pas très bonne nouvelle pour moi, kaze reste une entreprise merdique avec des DVD super chers, et d'une qualité discutable (erreur dans la trad par exemple)...
Wait and see...

Pour Soleil, j'ai été vérifié et j'ai des chiffres: ils détiennent 5% des parts du marché (ce qui est pitoyable au vu de leur énorme catalogue et de leur volume de sorties mensuelles)...

Pour Jojo, J'ai lu ne vendait pas plus de 1000 exemplaires par volume. :roll: :lol: "JOJO Forever!" :lol:

Pour casterman: ils ont justement racheté certains titres du feu catalogue J'ai lu: notamment shin chan... D'où lmeur volonté de créer une branche "grand public".
Modifié en dernier par shinob le 02 avr. 2007, 11:56, modifié 1 fois.
Don't dream it... Be it !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6306
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 02 avr. 2007, 11:51

Merci pour ces nouvelles précisions! Et pour info, tu vas trouver ça ou les parts de marché?

Kaze/Asuka c'est du business, je pense pas que Kaze viennent se méler de la politique éditorial d'Asuka qui maitrisent mieux le marché qu'eux. appremment l'obejectif est d'avoir une cohérence netre leur titres mangas et les animés de leur catalogue...
Sinon pour les dvds Kaze je suis entierment d'accord avec toi!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5176
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Message non lu par shinob » 02 avr. 2007, 12:04

Pour les parts de marché:
Les parts de marché des éditeurs manga en France, chiffres de 2006 (Anime-France)
D'ailleurs j'avais mal lu: C'est l'association Soleil+SEEBD+Asuka qui fait 5%!! :shock: (j'ose même pas imaginer le chiffre pour Soleil uniquement)

Sinon tu peux lire ça:
Bilan manga 2006 made in morgan
C'est une référence en la matière.
Don't dream it... Be it !

Avatar du membre
kynoo
Messages : 427
Enregistré le : 25 mars 2007, 18:59

Message non lu par kynoo » 02 avr. 2007, 14:34

Tout récemment Delcourt a associé son capital à Soleil, pour donner naissance diffuseur DELSOL... quels seront les effets sur les collections, les parts de marchés... l'avenir nous le dira!
Cette information est imprécise : Delcourt et Soleil ont créé ensemble la structure de diffusion DELSOL qui est une entité tout à fait distincte de l'activité éditoriale de Delcourt et Soleil. Elle a pour but de diffuser, c'est-à-dire faire la promotion du catalogue des éditeurs auprès des revendeurs et prend note des commandes, transmises au diffuseur qui lui, se charge du stockage et de la livraison des livres.
De plus, DELSOL n'est pas si neuf que ça : la structure existe depuis 2003

Quant à
- Iku comics: éditeur récent s'étant spécialisé dans le hentai de "qualité"
il s'agit d'un autre avatar de Soleil/Asuka

Si quelqu'un a les infos, je serais bien intéressée par un panorama aussi informatif sur les éditeurs de manga dans les autres pays européens et aux USA :)

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6306
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 02 avr. 2007, 14:46

Merci, je viens de voir ça pour Iku comics... je vais rectifier
De meme pour Delsol!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Barthelemew
Messages : 332
Enregistré le : 27 avr. 2006, 20:45
Localisation : Devant un bouquin

Message non lu par Barthelemew » 02 avr. 2007, 16:55

Si quelqu'un a les infos, je serais bien intéressée par un panorama aussi informatif sur les éditeurs de manga dans les autres pays européens et aux USA
Je connais 2 éditeurs allemand c'est pas grand chose mais bon :P :

- Tokyopop : je ne connais pas trop donc je n'épiloguerais pas :oops:
http://www.tokyopop.com/

- Carlsen Manga: le plus important je suppose, il publie entre autre One Piece (et ils sont plus avancé qu'en france! :P ),Hunter x Hunter,Dragon Ball,Hikaru no go,Fruit basket,Yakitate ja pan,du clamp etc...
http://www.carlsen.de/web/manga/index

voilou c'est tout :oops: :P
Image
Image
(\_/)
(O.o)
(> <) This is Bunny. Copy Bunny into your signature to help him on his way to world domination

Avatar du membre
IKKIsama
Messages : 516
Enregistré le : 10 févr. 2007, 22:29
Localisation : Death Queen Island

Message non lu par IKKIsama » 02 avr. 2007, 17:12

shinob a écrit :Pour Jojo, J'ai lu ne vendait pas plus de 1000 exemplaires par volume. :roll: :lol: "JOJO Forever!" :lol:
Tant mieux si l'édition française est "collector"! Les vrais savent. :wink:
Image

Répondre