Chaosland

Section destinée aux lecteurs de BD franco-belge
Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5176
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Chaosland

Message non lu par shinob » 28 sept. 2011, 20:14

Chaosland

Ancestral Z & Mojojojo / Ankama

Série en deux tomes

Image Image
[/color]


Résumé:
Chaosland, ou comment une bande de héros atypiques part accomplir sa croisade contre le mal ! Poncifs et conventions se font tordre le cou dans cette transe frénétique et hilarante. Morigan, le jeune et beau chevalier peu audacieux, la jolie Elizabeth, le mage Magic Jardak et leurs compagnons s'apprêtent à affronter leur destin, pour le meilleur et surtout pour le pire. De détours en raccourcis foireux, cette joyeuse bande fait route vers le château du terrible tyran de la contrée de SlvörgsHorn : le sanguinaire et despotique Jean-Luc ! Vont-ils réussir à aller au bout de leur délire ? Un voyage allégorique et satirique qui se réfère copieusement au pays natal de l’auteur belge Ancestral Z.


Avis:

Tome 1
Des fois, il en faut peu pour partir à l'aventure... Ce n'est pas Morigan, le héros de Chaosland, qui vous dira le contraire! En effet, après avoir chuté d'un arbre, notre beau gosse un brin stupide est persuadé qu'il doit sauver le monde d'une terrible menace. Ni une ni deux, direction le bistro du coin pour recruter les futurs membres de sa bande... la quête peut enfin commencer!!

Parodiant les récits classiques d'Heroïc Fantasy, Chaosland va mettre en scène un groupe hétéroclite composée d'un chevalier, d'un maître d'armes, d'un nain, d'un magicien et d'une frêle jeune femme dont on peine encore à trouver l'utilité. Tout ce petit monde part défier le maléfique Jean-paul, et bien évidemment de nombreux obstacles se dresseront sur leur route avant qu'ils atteignent leur but. Un cheminement assez linéaire me direz-vous...
Mais là où Chaosland se distingue de l'épopée standard, c'est dans sa mise en scène totalement burlesque. Les gags vont en effet s'enchaîner à un rythme effréné... presque que chaque case a droit à sa petite blague! Ceux qui connaissent le travail d'Ancestral Z et Mojojojo ne seront guère surpris par cet état de fait, cas nos joyeux drilles nous ont déjà fait par leur humour dans la série Dofus, disponible également chez Ankama. Mais là, nous atteignons des niveaux inégalés dans l'humour... lourd !

Si les nombreuses scènes et dialogues comiques nous font sourire au début, leur enchainement beaucoup trop soutenu finit par lasser, et le récit perd petit à petit son intérêt. Si l'on ajoute à cela les nombreuses private joke des auteurs, on a la fâcheuse impression que ces derniers ont avant toute chose eu envie de se faire plaisir, au détriment même du lecteur...

Les dessins, très "particuliers" pour ceux qui ne connaissent pas le style d'Ancestral Z, remplissent néanmoins leur rôle et servent plutôt bien l'humour du récit. Les fonds sont détaillés, et la colorisation, vive et lumineuse, est un régal pour les yeux. Les bonus en fin de tome, nombreux, sont très sympathiques.

Au final, on ressort un poil déçu par cette histoire qui sombre dans le too much. A trop vouloir en faire, les auteurs de Chaosland ont sabordé eux-même leur navire... Dommage !



Tome 2
Après un premier tome grand-guignolesque, Mojojojo et Ancestral Z rempilent pour le meilleur et pour le pire (et surtout pour le pire...) avec ce second opus de Chaosland, la bande dessinée qui démonte tous les codes du neuvième art!

Les évènements de ce volume sont dans la continuité de ce que nous avions lu précédemment. Après avoir vaincu Morigan et ses alliés, le terrible Regnator commence sa conquête du monde... et plus personne n'est en mesure de l'arrêter! De son côté, Magic Jardak poursuit sa quête afin d'obtenir le ballon de vie, qui lui permettra d'échapper au Chaosland. Deux monstres de puissance vont s'affronter alors que l'apocalypse est aux portes du monde...

Une chose est certaine: si vous n'avez pas aimé le premier tome de Chaosland, il en sera de même pour ce second opus, à la recette identique. L'ingrédient principal de cette soupe: un humour lourdingue et omniprésent (jusque dans les arrière-plans) qui ne plaira qu'aux amateurs du genre. Mais même ces derniers risquent de friser l'overdose, car ici la loufoquerie prend toute la place disponible et éjecte le scénario en dehors du terrain de jeu, ce dernier se révélant très vite inexistant.
Pourtant, tout n'est pas à jeter dans l'humour de Chaosland. On songe notamment aux nombreux clins d'oeil et références au cinéma, à la musique ou à la BD... Hélas, ces bonnes idées sont rapidement noyées dans une avalanche de gags dignes des cours de récré de l'école primaire...

Graphiquement, c'est du Ancestral Z pure souche, avec un trait spécial mais efficace, qui a un grand souci du détail. La colorisation est encore une fois de très bonne facture, tout comme l'édition d'Ankama, qui nous propose un livre au papier épais et de qualité, avec de nombreux bonus à la fin.
Malheureusement, tout ceci ne sauve pas cette bande dessinée du vide sidéral dans lequel elle baigne. Seuls quelques bédéphiles courageux (masochistes?), que l'absurde n'effraie pas, y trouveront leur intérêt. Les autres passeront leur chemin, il y a tellement mieux sur le marché!
Don't dream it... Be it !

Répondre