La Jeunesse de Picsou

A réserver aux adeptes des Comics !
Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Glass Heart » 13 avr. 2012, 17:55

La Jeunesse de Picsou (The Life and Times of Scrooge McDuck)

Image

The Life and Times of Scrooge McDuck est une histoire écrite par Don Rosa entre 1991 et 1994. Don Rosa remporta l'Eisner Award 1995 pour cette oeuvre.

L'oeuvre est publiée en trois volumes en version originale.

ImageImageImage

Image

Image

L'Histoire

1947. Scrooge McDuck est le canard le plus riche du monde. Descendant d'une lignée déchue de la noblesse écossaise, Scrooge est devenu l'incarnation même de l'american dream: ayant quitté son Ecosse natale sans un sou, il partit à l'aventure dans le nouveau monde où il bâtit sa fortune. Son empire économique est aujourd'hui immense, mais le vieil entrepreneur a récemment cessé ses activités, fermant ses entreprises, licenciant tous ses employés (qui passent depuis leurs journées à manifester sous ses portes) et disparaissant de la vie publique pour s'isoler dans son "palais": un gigantesque coffre-fort, symbole de sa fortune, dominant une colline et duquel il n'est plus jamais sorti.

Vivant ainsi reclus, le vieux canard dépérit dans le calme et la solitude. Perdu dans ses souvenirs, prononce le mot qui deviendra l'énigme de sa vie: "Goldie".

De 1877 à 1947, Scrooge repense à toutes les aventures qu'il a vécu depuis sa plus jeune enfance. Comment, d'un petit cireur de chaussures récompensé avec un modeste dollar américain, il a mis le cap vers le continent américain où sa vie bascula à jamais, et comment il poussa sa famille à quitter leur Ecosse natale pour venir s'installer avec lui, laissant la génération de leurs parents s'éteindre dans le château de leurs ancêtres. Et comment enfin, il rencontra le grand amour de sa vie, Goldie O'Gilt avec laquelle il partagea une relation d'amour et de haine intense.

L'histoire de Scrooge est aussi celle de sa famille sur plusieurs générations. Et comment, alors qu'initialement très proches, son amour de l'argent l'éloignera progressivement de ses soeurs Hortense et Matilda, jusqu'à ce jour fatidique où, ne pouvant plus faire confiance à personne, il les chassa de sa vie.

Alors que toutes les personnes qu'il a autrefois aimé sont aujourd'hui décédées, Scrooge arrivera t-il à renouer avec les derniers membres de sa famille encore en vie, ou devra t-il payer le prix de son avarice pour le restant de ses jours ?


Image

Image

Image

Commentaires

Auteur attitré des aventures de Donald Duck et considéré comme le successeur spirituel de Carl Banks, créateur de Balthazar Picsou en 1947, Don Rosa s'attaque ici à raconter les origines de ce personnage radin et attachant. Puisant dans les vieilles histoires de son mentor pour trouver l'inspiration, il s'attache à accorder une grande importance à la complexité du personnage éponyme et à développer les différents aspects de sa vie, créant ainsi une grande fresque aventurière sur le mythe du self-made man à la Citizen Kane. On sait tous que ce que deviendra Balthazar Picsou et quels sont les personnages qui entourent son univers, mais comment les choses se sont mises en place ?

Les relations entre les personnages sont complexes (l'auteur n'ayant pas peur d'aborder des thèmes plus matures que le lectorat habituel de ce type de bande-dessinée), certaines amitiés et rivalités remontent à plusieurs générations et le parcours de Picsou est jonché de rencontres surprenantes qui auront une influence considérable sur son destin, y compris dans ses aventures contemporaines. Si bien que c'est à la fois avec plaisir et intérêt que ces aventures se suivent, tandis que nous découvrons avec précision les relations entre les différents membres de la famille Duck, jusque là floues et compliquées à comprendre.

Plus que tout enfin, cette oeuvre rencontra un succès considérable, remporta un Eisner Award et constitue à ce jour le plus bel hommage qu'un auteur ait jamais rendu au maître Carl Banks.

Image

Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Hitsuji » 14 avr. 2012, 16:58

Glass Heart a écrit :L'oeuvre est publiée en trois volumes en version originale.
Par contre, en vf, ce fut assez compliqué à suivre. Entre la publication mois par mois dans Picsou Mag' et les intégrales pas si intégrales, y avait de quoi se perdre...
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Glass Heart » 14 avr. 2012, 22:17

Hitsuji a écrit :
Glass Heart a écrit :L'oeuvre est publiée en trois volumes en version originale.
Par contre, en vf, ce fut assez compliqué à suivre. Entre la publication mois par mois dans Picsou Mag' et les intégrales pas si intégrales, y avait de quoi se perdre...
Oui, je m'en souviens de la publication dans Picsou Magazine. Comme je ne les acquérais pas mois après mois, je n'avais pas pu suivre l'intégralité à l'époque et j'ai vraiment découvert l'oeuvre dans son intégralité en lisant les recueils en vo.

Sinon, pour l'anecdote, je sais qu'il existe aussi une autre histoire que Don Rosa avait crée plus tard et qui servait de conclusion spirituelle à La Jeunesse où Picsou retournait dans le château familial avec Donald et les neveux et se retrouvait face à sa soeur Matilda qu'il croyait morte (il était fortement sous-entendu qu'Hortense et les parents des neveux sont quant à eux bien morts). La fin de l'histoire permettait à Picsou d'admettre qu'une vie de solitude et la rencontre avec Donald et ses neveux l'avaient changé, lui rappelant l'importance de la famille et le réconciliant avec sa soeur et avec son passé.

Image

Quelque part, Don Rosa l'avait déjà fait à la fin de La Jeunesse lorsque Donald et Picsou se réconciliaient et que ce dernier retrouvait l'esprit aventureux de ses jeunes années, mais c'était probablement plus fort de faire passer cette rédemption par le biais d'une personne que Picsou connaissait mieux à l'époque et qui avait donc davantage souffert de cette séparation (Donald n'était qu'un enfant et c'est à peine s'ils s'étaient croisés).

Image

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Sorrow » 28 oct. 2012, 18:14

http://www.amazon.fr/gp/product/2723491 ... FK5RDHNB96

Trop trop content de cette nouvelle édition, qui rendra enfin hommage à cette superbe histoire !
Bon, c'est pas donné niveau prix, mais si cela s'avère de la même qualité d'édition que La Dynastie Donald Duck (et il n'y a pas de raison que ce ne soit pas le cas), cela va être un vrai plaisir de relire cette histoire d'une traite sans devoir ressortir mes vieux Picsou Magazine et les enchaîner l'un après l'autre (d'autant plus qu'il me manque les épisodes un et deux).

Bon, encore plus d'une vingtaine de tomes de Carl Barcks, plus l'intégrale Don Rosa... Mon budget manga va diminuer drastiquement, et ce sera sans regrets aucun.
Modifié en dernier par Sorrow le 28 oct. 2012, 19:37, modifié 1 fois.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Glass Heart
Messages : 2448
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Glass Heart » 28 oct. 2012, 18:58

Ah, celui-là, il sera sous mon sapin ! :mrgreen: Très surpris de cette réédition inattendue, mais ravi que ce chef d'oeuvre soit bientôt dispo en version française. :)

Sorrow
Messages : 1270
Enregistré le : 14 janv. 2008, 22:28
Localisation : Entre deux mondes

Re: La Jeunesse de Picsou

Message non lu par Sorrow » 28 oct. 2012, 19:29

Glass Heart a écrit :Ah, celui-là, il sera sous mon sapin ! :mrgreen:
Déjà précommandé chez Amazon en ce qui me concerne. :mrgreen: (Pas envie de faire comme la Dynastie Donald Duck et avoir la blinde de tomes à rattraper).

Pour ma part, je pensais bien qu'elle serait éditée un jour dans cette version, vu le succès de La Dynastie Donald Duck, mais je ne pensais pas que ce serait si tôt vu qu'on est très loin d'avoir l'intégrale de Carl Barks (on n'en est même pas à la moitié). Enfin, ça fait sept volumes annoncé (sur la page Amazon) pour l'intégrale Don Rosa (deux pour la Jeunesse de Picsou et le reste pour ses autres histoires).

À première vue, on aura droit à deux volumes. L'un contenant les douze épisodes de la Jeunesse, l'autre les histoires bis et bonus (souvent excellentes dans mon souvenir). Ce qui est très bien comme ça, pas de coupure pour l'histoire principale et on finit sur cette magnifique dernière image du dernier épisode dans le premier tome. Et à première vue, Don Rosa sera très impliqué dans cette édition, donc on peut s'attendre à quelque chose d'excellent en termes de finition. Le nombre de pages est annoncé inférieur à un tome de La Dynastie Donald Duck, ce qui est un peu dommage (vu que le prix reste le même). Enfin, je ne me pose pas trop de questions à ce sujet, vu la place que tiennent les histoires de Carl Barks et Don Rosa dans ma mémoire, et qui dépasse de loin plus de 90% de ce que j'ai pu lire en manga ou en bandes dessinées.
"Les bons livres sont une ancre pour ton bateau dans le port de la vie. Même si une grande vague arrive, ton bateau ne sera pas emporté. Tu pourras mettre les voiles quand tu auras accumulé suffisamment de forces et de connaissances."
"Et moi aussi j'ai un rêve stupide qui me tient à coeur. Il est temps de me bouger pour le réaliser."
"Don't Think, Feel!"

Répondre