Si on parlait ciné?

Ici discutez de tout ce qui ne concerne pas le manga... C'est également ici que vous pouvez vous présenter!
Tinm
Messages : 19
Enregistré le : 16 avr. 2005, 20:48

Message non lu par Tinm » 06 juil. 2005, 12:54

La guerre des mondes. Nul. En tout cas pour le film. Adapter au cinéma un livre intéressant de par la description qu'il fait de l'état d'esprit des personnages était difficile, et c'est complètement raté.
Bref, un scénario ultraclassique avec une chute bidon sur fond de patriotisme et d'irréalisme.
En fait, on sent qu'il y a de l'idée, et qu'il serait possible de rendre les scènes intéressantes, mais le film reste dans l'archétype du film hollywoodien aux évènements arrangés et où ca pète de partout.
Je trouve la présence de certaines scènes choquante. Outre les déviances vers le gore, une scène a retenu mon attention : le héro tue quelqu'un :shock:, de sang froid et ayant toute sa tête, parce que l'autre fait trop de bruit.

Avatar du membre
miyuki chan
Messages : 61
Enregistré le : 29 janv. 2005, 16:51
Localisation : un coin paumé vers lyon

Message non lu par miyuki chan » 07 juil. 2005, 17:02

moi aussi je suis aller voir la guerre des mondes et j'ai
été vraiment déçue :( la fin est vraiment nulle. mais pour le suspens et les montées d'adrénaline il est super :D . en gros je le conseille a ceux qui aime les sursauts sur leurs siéges et qu'ils veulent pas se prendre la tete avec des explications compliquées :wink:
vive la baston (avec moderation bien sur)!!
ImageImage

yoh
Messages : 3
Enregistré le : 11 oct. 2004, 08:51
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par yoh » 16 juil. 2005, 10:51

Tinm a écrit : [...] le héro tue quelqu'un :shock:, de sang froid et ayant toute sa tête, parce que l'autre fait trop de bruit.
tu viens de perdre ton fils, il ne te reste plus que ta fille, tu es caché, tu as peur, dehors il y a des vilains-pas-beaux qui veulent ta peau et y a un type qui pète un cable et te met, ton enfant et toi, en danger...
en quoi est-ce choquant de tuer ? le héro doit-il toujours être l'homme parfait qui ne fait de mal qu'aux méchants envahisseurs ?

ensuite, je vois pas pourquoi ce film "reste dans l'archétype du film hollywoodien"... en prenant, comme référence, independance day, avec ses explosions à tout va, son président qui pilote un avion de chasse etc... les 2 films sont complétements différents. dans la guerre des mondes, on s'attache à la famille seulement.
"ça pète de partout", c'est un peu normal...
quand au patriotisme, les américains ont ça dans le sang, normal que certains des personnages du film le soient aussi... sinon, leur armée se fait ridiculiser au début...

et pour la fin, entre ça ou une surenchère d'explosions ou une terre soumise aux extra-terrestres... je préfère de loin celle-là.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6401
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 16 juil. 2005, 13:31

Ce que j'ai trouvé pitoyable dans ce film de mon coté ce n'est pas la façon dont on se débarasse des vilains aliens mais le joyeux happy end, bien ridicule ou alors que tout le pays est détruit, la maman et la grand mere attendent tranquillement chez elles, en train de préparer gentiment des cookies avec amour et comme par hasard; regardez qui est avec elles... ben ça alors ça tombe bien...

Autre petit détail qui m'a agacé: l'exposé que ce con d'ado doit préparer pendant le week end... un exposé sur l'occupation Française de l'Algérie; genre les méchants Français c'était de vilains colonailiste contrairement aux valeureux américains qui eux ne font qu'aller libérer les peuples opprimés... comme si l'occupation de l'Algérie était au programme de ces illétrés d'Américains...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
hello95
Messages : 32
Enregistré le : 15 déc. 2004, 17:27
Localisation : val-d'oise

Message non lu par hello95 » 16 juil. 2005, 14:08

C'est bof comme film on se demande un peu comment les grands parents et la mère on peut survivre alors que eux on pas arréter de courrir. :) :) :) :roll:

yoh
Messages : 3
Enregistré le : 11 oct. 2004, 08:51
Localisation : Paris
Contact :

Message non lu par yoh » 16 juil. 2005, 23:22

Erkael a écrit : [...] comme si l'occupation de l'Algérie était au programme de ces illétrés d'Américains...
tiens j'avais oublié ça :P j'ai eu la même pensée pendant le film...
comme tjrs, depuis 2003, la france est la grande messante...

pour le happy end... forcément :roll: mais à vrai dire, ce n'est pas ce qui m'a le plus marqué, j'avais presqu'oublié ce détail :P.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6401
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 19 juil. 2005, 11:19

Charlie et la chocolaterie: Attention chef d'oeuvre!!!
J'adore Johnny Depp, je que je vénere chez lui est son jeu tellement génial...et là c'est festival!!!
Une ambiance digne des meilleurs Tim Burton, un Danny Elfman, qui bien que ne se renouvellant pas, compose une nouvelle fois une BO excellente.
Un film totalement déjanté, en partie grace aux géniaux Wumpa Lumpa Image

Que du bonheur, et 2 heures qui passe comme une lettre à la poste!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
oyooooo
Messages : 1318
Enregistré le : 17 janv. 2005, 14:05
Localisation : Lille!

Message non lu par oyooooo » 20 juil. 2005, 13:10

J'avais lu le livre de "Charlie et la chocolaterie" il y a longtemps, et il m'avait beaucoup plu. Et puisque beaucoup semblent avoir apprécié le film, j'ai hate de le voir^^

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Message non lu par samizo kouhei » 20 juil. 2005, 19:16

Je suis allé voir Les Quatre Fantastiques
Verdict : c'est bien naze ! :( Tout d'abord, l'histoire originale n'est pas trop respectée : Fatalis (j'y reviendrai) est un "ami" de fac de Red et devient le docteur Fatalis par des moyens très détournés, Johnny est pilote de navette (à 20 piges, bien sûr !) et surtout Red et Suzan ne sont pas ensemble (enfin, disons qu'ils l'étaient bien avant) et paf ! On a notre histoire d'amour rituelle :roll:. A trop vouloir jouer la carte de l'humour, les personnages sont décrédibilisés : Johnny Storm est une tête à claques qui fait le "djeun" à longueur de film, Suzan Storm / Jessica Alba n'était pas faite pour le rôle : elle est bien trop jeune ! :x Elle a quoi dans le film, pas 25 ans ? Et elle a déjà un super poste dans une énorme boîte, bien sûr... :roll: Elle couche peut être avec le patron mais bon. Elle n'a pas l'air beaucoup plus âgée que son insupportable petit frère. Red est un loser surdoué qui a les tempes grisonnantes suite à l'accident cosmique (mouais...). Le meilleur, ou plutôt le moins pire, des 4 Fantastiques est la Chose. On sent bien sa détresse, son humour cynique, mais il se fait berner trop facilement par les discours de Fatalis et puis on ne peut pas dire qu'il soit très impressionnant, hors son apparence. Si je ne m'abuse, il reste dans des proportions humaines mais il fait plus de 2 mètres ? Bon, il pèse quand même pas loin d'une demi-tonne, mais quand même.
Mais la palme du plus gros ratage revient à Fatalis. On parle d'un des plus grands méchants de Marvel Comics (aux côtés de Magnéto), et qu'a-t-on dans le film ? Un gloubi-boulga de personnages illustres incarné par la belle gueule de Julian MacMahon (mais perso, je m'en fous ! :lol: ) : Victor von Fatalis est un mélange raté de Lex Luthor (un industriel richissime mégalo et retors), de Norman Osborn (un industriel cocufié par ses banquiers et qui se venge violemment), de Colossus (mon corps est en métal, mec ! ) et de Dark Vador (j'ai un masque pour cacher ma déchéance physique, j'ai une capuche et je lance des éclairs) ! :shock: Quant à sa défaite, je préfère rester poli... :roll: Dans les comics, un scientifique de génie doublé d'un magicien hors pair, mégalomane et "double négatif" de Mister Fantastic, dans le film, un sous Bouffon Vert méchant "parce que les Fantastiques ils sont vilains".
En bref, un vulgaire film "pop-corn" d'été et l'adaptation Marvel la plus ratée : Daredevil était un essai manqué mais convenable, Hulk conceptuel mais ne manquait pas de qualités. Spiderman a su concilier divertissement et réflexion, action et introspection, mais pas ce film. Un ratage, donc, qui a réussi à ringardiser un méchant d'anthologie. Quand on voit que Spiderman 2 avait réussi à sortir Octopus du ringardisme...

Répondre