Les Vacances de Jésus et Bouddha

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9861
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Koiwai » 11 mars 2011, 18:55

Image
La fiche sur Manga--news


Tome 1:

Régulièrement classé dans les tops vente au Japon, c'est avec une réputation aussi auréolée que ses deux héros que le manga Saint Young Men débarque enfin dans nos contrées, sous le titre francisé Les Vacances de Jésus et Bouddha, choix de titre astucieux, qui ouvrira sans doute la série à un public plus large, et qui définit parfaitement le sujet de base de l'oeuvre.

Après deux millénaires passés à oeuvrer pour le bien de l'humanité, Jésus et Bouddha décident de prendre des vacances bien méritées sur Terre. Pour cela, ils louent en collocation un appartement au Japon et vont se faire un plaisir de découvrir de manière décalée les us et coutumes de ce pays.

Prendre pour personnages principaux deux entités religieuses célébrées à travers le monde pour en faire des anti-héros amusants et décalés, il fallait oser, et l'on ne peut que constater que, de ce côté-là, la mangaka Hikaru Nakamura n'a pas manqué d'imagination et a le grand mérite de nous offrir un divertissement délirant ne qui ne se montre jamais irrespectueux envers ces deux personnalités religieuses, et qui ne trahit à aucun moment les figures qu'ils incarnent, puisque, tout au long des courts chapitres indépendants, Jésus et Bouddha ne cessent d'enchaîner les références aux religions dont ils sont tirés. Ainsi, tandis que l'un voit régulièrement sa couronne d'épines réveiller ses stigmates, change l'eau en vin et les pierres en pain dès qu'il éclate un peu trop de rire, ou met en parallèle des situations de tous les jours à son histoire personnelle (comme le fait qu'il a marché sur les eaux), l'autre voit sa tête s'illuminer dès qu'il est un peu trop colérique, se prend de passion pour le manga de Tezuka racontant sa vie, ou s'insurge face aux statues le représentant comme un gros bonhomme. L'effet sur le lecteur est garanti, pour peu que celui-ci ait une culture sur les deux personnages suffisante, car il faut bien avouer que l'enchaînement et la grande richesse des références font que certaines d'entre elles pourraient passer au-dessus du lecteur. A ce sujet, on pourra regretter l'absence de clés de compréhension et de notes de traduction (en dehors d'une ou deux fois) qui auraient pu se révéler fort utiles.

A côté de ces subtilités amusantes réussissant à tirer pleinement parti des caractéristiques des deux personnages,et rendant dès la première page cet improbable duo attachant et efficace, on ne peut rester de marbre face aux situations cocasses qui s'enchaînent autour des deux hommes. Qui aurait cru voir un jour Jésus surfer sur le net et tenir son blog, ou Bouddha s'éclater dans un parc d'attractions ou en lisant des mangas ? Nakamura arrive à varier les situations et les découvertes de ses deux héros en les faisant voyager dans divers lieux assez représentatifs de la culture nippone, et en profite pour taquiner sans méchanceté certaines dérives de notre monde, comme la mode des blogs ou les yakuzas. Et entre comiques de geste ou de situation, jeux de mots délicieusement mauvais (dont un qui donne le ton du manga dès la première page) et excellents quiproquos (on retiendra notamment celui entre Jésus et le yakuza dans les bains), on ne cesse jamais de sourire ou de rire.

Du côté des dessins, Hikaru Nakamura offre un travail très appréciable, porté par sa parfaite appropriation, pourtant tout à fait personnelle, des caractéristiques physiques des deux personnalités qu'elle emprunte. La mangaka arrive fort bien à rendre ses deux héros à la fois modernes et décalés sans jamais trahir les originaux. Les visages sont expressifs et délirants sans jamais forcer, et les arrière-plans souvent bourrés de références délicieuses, tout comme l'excellente panoplie de t-shirts que Jésus et Bouddha déploient.

Attendu au tournant, les Vacances de Jésus et Bouddha est un manga qui ne déçoit pas. S'appropriant à merveille les deux personnalités religieuses sans jamais se faire offensante, Hikaru Nakamura enchaîne les références et les différents types d'humour avec une grande aisance, tout en dressant un portait gentiment moqueur de la société contemporaine. Une bonne surprise, susceptible de conquérir un large public, dont on attend également de voir si elle saura se renouveler suffisamment au fil des tomes, et qui, dans tous les cas, prouve que du côté l'imagination, le manga a encore de beaux jours devant lui.

L'édition de Kurokawa s'avère globalement de bonne facture. La traduction est redoutablement efficace, inspirée, et il suffira de jeter un oeil aux inscriptions sur les t-shirts de nos héros pour s'en convaincre. La qualité d'impression est bonne, et on appréciera le prix raisonnable de 6,70€ pour un format seinen, prix qui trouve peut-être également sa cause dans la finesse du volume, qui ne fait que 130 pages. Finalement, le seul véritable regret concerne cette absence de clés de compréhension.
Image

Avatar du membre
Aoede
Messages : 465
Enregistré le : 17 sept. 2006, 15:12
Localisation : St Bunny, charmante petite bourgade haut-lapine ^^
Contact :

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Aoede » 12 mars 2011, 10:23

Oui c'est exactement la même réflexion que celle que je m'étais faite : il y a tellement de références que l'absence de notes de trad' est très dommage. En dehors de ça, ce manga se dévore comme du bon ostie... euh, comme du bon pain, pardon xD
(yeah ! 1er jeu de mot du matin ! xD désolé de vous l'avoir infligé xD ).

"Doux moi-même ! on m'a pris pour Johnny Deep !" :lol:
Apprenez bien tout ça par cœur et un jour vous serez prophète...
Image
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par shun » 14 mars 2011, 21:16

bon bah comme souvent avec les manga parodiques, l'humour ne me touche pas ! je n'ai même pas souris après 3 chapitres, j'ai finalement abandonné!
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Raimaru » 17 mars 2011, 20:23

Excellente surprise ! Je ne m'attendais pas à rire autant devant un manga (j'éprouve très peu d'émotion devant une fiction quand il n'y pas l'OST de Final Fantasy X derrière :arrow: ).

J'ai envie d'attaquer le sujet avec un essai barbant et en me prenant pour un psycho-métaphysico-sociologue.

Les Vacances de Jésus et Bouddha est un manga qui détend. Mais par "détend", je n'entends pas simplement la détente après un conseil d'administration un peu énergique ou une garde à vue musclée. Je pense que ce manga est un médicament qui rassure les personnes à tendances dépressives, car elle met en scène d'une façon très particulière deux personnages mystiques et déifiés par la civilisation humaine, qui ont vraisemblablement existé et dont on discute encore de leurs exploits dans toutes les communautés intellectuelles.

"Jésus et Bouddha, après avoir œuvré pour le bien de l'humanité pendant plusieurs siècles, décident de prendre des congés et s'installent en coloc' à Tokyo. Ils font du tourisme, côtoient des humains lambda, portent des T-Shirt débiles et se mettent dans des situations cocasses".

Je pense que mettre deux saints dans cette situation, c'est quelque part les banaliser sans les démystifier. C'est un peu se dire que même les plus Grands peuvent se retrouver dans des situations bizarres et que finalement, on est un peu comme eux. Et ça, c'est rassurant.

Voilà pour la masturbation intellectuelle, je passe à la critique littéraire du manga.

Personnages historiques et ultra-populaires mis en scène dans un contexte décalé à la limite du politiquement correct; l'auteur est ambitieux ! Mais le pari est réussi. Drôle sans être méchant, jouant avec les faits religieux sans les ridiculiser, situations bien vues, les Vacances de Jésus et Bouddha aurait pu être un concept massacré s'il avait été dans les mains d'un auteur moins talentueux. Sans pour autant être exceptionnel, le manga de Hikaru Nakamura a rempli son cahier des charges et même plus.

Concernant le dessin par contre, c'est juste passable. Pas mauvais, mais manquant un peu de personnalité et présentant quelques imperfections. Mais ce n'est pas le genre de manga qu'on lit pour les dessins, donc ce plan là est totalement secondaire.

L'édition de Kurokawa est satisfaisante, je regrette peut être un papier un peu inférieur à ce qu'à l'habitude de proposer Kurokawa, mais le prix est allégé pour le premier tome, et ça c'est bon.
Image

Avatar du membre
ShadO
Dreamer in the rain
Messages : 944
Enregistré le : 19 avr. 2009, 18:10
Localisation : Bruxelles

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par ShadO » 22 mars 2011, 18:51

Hé bien je ressort assez déçu de la lecture de ce premier volume.
J'en ressort deux choses vraiment amusantes : les quiproquos avec le yakuza et la comparaison avec Johnny Depp. Pour le reste, c'est divertissant mais pas de quoi me faire rire plus que ça.
Par contre, quelque chose qui m'a énormément dérangé c'est l'absence quasi-totale ( j'en ai vu 1 je crois ) d'annotations explicatives. Je ne comprend pas trop Kurokawa sur ce coup là parce que, autant les références à Jésus sont faciles à comprendre, autant celles sur Bouddha ne sont pas toujours à la portée du premier venu si il n'a que de très vagues connaissances du bouddhisme.
Enfin, vu que la fin du volume m'a quand même davantage plu, je jetterai un oeil au second tome avant de me faire un avis définitif.
Image
Image

Nuage
Messages : 25
Enregistré le : 18 mai 2008, 22:56

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Nuage » 23 mars 2011, 19:22

Vu la belle promo et les premiers avis prometteurs, je me suis lancé dans l'aventure. C'est un peu dommage que je n'ai pas trop adhéré à leur humour et que je suis certainement passé à côté de certains passages à prendre au second degré, faute d'avoir des commentaires concernant Boudha. J'en ressors un peu déçu car je n'arrive peut-être pas à comprendre vers où souhaite nous emmener le créateur de ce titre.

Éventuellement je m'aventurerais dans le second tome, mais sans grande conviction pour le moment. Je ne peux être qu'agréablement surpris si la série décolle =)

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Raimaru » 24 mars 2011, 19:05

Le manga s'est octroyé le luxe d'apparaitre en couverture du quotidien gratuit métro aujourd'hui. J'ai été vraiment surpris :shock:
L'article à l'intérieur était concis mais intéressant, à ceci près que l'auteure est dans son élément, et semble oublier les néophytes... Par exemple elle dit que l'auteur est aussi le mangaka d'Arakawa under the Bridge. Sauf que le manga n'étant pas sorti en France, il est donc déjà très peu connu dans la communauté des mangateux français, donc le lecteur lambda de métro s'en foutra royalement, de cette info...

Ce qui m'a fait sourire, c'est que deux pages plus tard, on nous dit que le CSA sanstionne MCM pour la diffusion de ses hentai :lol:
Image

Avatar du membre
-nay-
Messages : 132
Enregistré le : 04 nov. 2009, 02:33

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par -nay- » 25 mars 2011, 20:35

Raimaru a écrit :L'article à l'intérieur était concis mais intéressant, à ceci près que l'auteure est dans son élément, et semble oublier les néophytes... Par exemple elle dit que l'auteur est aussi le mangaka d'Arakawa under the Bridge. Sauf que le manga n'étant pas sorti en France, il est donc déjà très peu connu dans la communauté des mangateux français...
Si Arakawa est dans le même style, je prends de suite... En tout cas les couvertures donnent envie :mrgreen:

J'apprécie énormément ce genre d'humour décalé, j'ai donc a-do-ré ce premier volume. Il fallait oser traiter un sujet aussi épineux et le tourner en dérision, en tout cas, le pari est réussi pour Hikaru Nakamura. Non seulement le titre est drôle, mais il reste aussi respectueux que possible.
Ce genre de manga ne fonctionne pas sans une bonne traduction et là, je dois dire que j'ai été agréablement surpris. La traduction d'Étienne Robert est excellente et certaines expressions particulièrement bien choisies, même si comme tout le monde je déplore l'absence de note explicative.

Le détail qui m'a tué : dans les commentaires du blog de Jésus, vous pouvez lire "op x) Certains vont me dire : MER IL ET FOU"... Il s'agit en fait d'une référence à un mème qui avait commencé sur le forum du site Gamekult où un certain jeune souhaitait acquérir la console portable de Sony (je vous laisse le lien du topic original :mrgreen: )
Image
MER IL ET FOU :)
Image
Image

Avatar du membre
Raimaru
Space Cowboy
Messages : 1689
Enregistré le : 16 janv. 2010, 16:37
Localisation : Fensch Vallée

Re: Les Vacances de Jésus et Bouddha

Message non lu par Raimaru » 27 mars 2011, 14:08

Hitsuji a écrit :Un premier tome bien marrant, dès les premières pages, avec des gags bien monstrueux (Jésus et les yakuza XD). Reste sûrement quelques références que j'ai dû louper, mais comme je n'ai compris le "Doux moi-même" au bout de plusieurs jours de recherches intensives, ce n'est pas trop grave.
Ben justement, si tu pouvais expliquer à une feignasse comme moi, tu serais formidable 8)
Image

Répondre