Survivant

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Kuro
Messages : 468
Enregistré le : 26 févr. 2007, 08:36

Survivant

Message non lu par Kuro » 22 janv. 2009, 11:54

Survivant
ImageImageImage
Auteur : Takao Saito

Résumé : À la suite d’un gigantesque tremblement de terre, le jeune Satoru se retrouve isolé sur une île déserte, sans moyen de communiquer avec l’extérieur et sans ressources. Seul face à son destin, il doit réinventer les gestes de la survie et affronter les dangers de la vie sauvage, loin des facilités du monde moderne. Le froid, la faim, la maladie, la solitude sont autant de difficultés dont il va devoir faire l’expérience.

10 Tomes disponibles dans la collection Kanko des éditions Milan.

Avis : Voici un manga sorti il y a bien longtemps ( 1976-1978 ), et que Milan nous fait une joie de nous faire découvrir. En effet le titre est réellement accrocheur, et on termine chaque tome avec qu'une envie, ouvrir le suivant et s'y replonger. Saito mène son manga sans temps mort, sans exagération, on sent qu'il s'est renseigner a fond pour les techniques de survies qu'apprend Satoru. Le manga est très explicatif sans tomber dans la lourdeur. La solitude de Satoru n'est pas ennuyante non plus car il lui arrive beaucoup de choses l'une après les autres. Sans que ça soit redondant. Les personnages qu'il rencontre sont de beaux cas, mais après une catastrophe pareille ce n'est pas étonnant. Satoru est presque le seul a rester logique et lucide parmi ceux qui se créent un nouveau culte, ceux qui ne pensent qu'a survivre et détruire les autres, ceux qui croient que ça vaut encore la peine d'avoir de l'argent dans un monde en ruine.
Satoru reste relativement seul pendant une partie de l'histoire, mais pour la fin, il rencontre de plus en plus de gens, signe que la vie recommence, qu'il est sur la bonne vie pour retrouver les siens. Là aussi la quête de Satoru est bien menée, elle n'est pas le fruit du hasard je dirais.
On apprend une belle leçon d'humanité et on ne s'endort pas vite en refermant le 10eme tome.

Graphiquement, on peut ou pas accrocher aux dessins des années 70, mais je trouve qu'ils donnent une très grande crédibilité au manga, on a l'impression de lire quelque chose d'authentique. Je trouve cela très réussi et maitrisé, même très beau.
Je dirais que c'est une œuvre a posséder tant qu'elle est agréable a lire, elle n'est pas longue, mais un tome ne se finit pas aussi vite qu'un Fullmetal Alchemist ou un Naruto en 15 minutes, et c'est ça qui est génial, être plongé dans ce monde sans que rien ne nous dérange.
Saito est avant gardiste, il a compris les enjeux a son époque, et nous livre sa vision de l'avenir si la Terre continue encore a se déglinguer parce qu'on aura pas été capable de faire l'effort de la protéger.
Concernant l'impression elle est très bonne, je n'ai pas relevé de fautes, je me demande juste si en faire des petits formats était une bonne idée car on ne peux pas apprécier tout les détails. Mais a part cela rien a signaler.
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Re: Survivant

Message non lu par né un11septembre » 24 janv. 2009, 10:45

une excellente série du créateur de Golgo 13. Survivant constitue un vrai manuel de survie. Saito n'a de cesse de mettre toutes les embuches possibles et imaginables dans les pattes de Satoru. Je pense particulièrement à la proliferation des rats sur l'ile de Satoru. Le moindre détail a son importance quand il s'agit de se proteger d'une nature désequilibrée par les seismes.
Tout au long des 10 tomes, on traverse un Japon dévasté et Saito offre un panel réaliste de réactions à une telle catastrophe, puis peu à peu on croise des groupes de survivants de mieux en mieux organisés et qui offrent un espoir grandissant à Satoru de retrouver ses proches.

Le dessin "années 70" est sobre sans fantaisie pour coller à la réalité et si parfois des événements arrivent de façon trés opportunées (comme la découverte de materiel et d'outils pour fabrique sa cabane) on doit placer ça sous l'aspect chance necessaire à sa survie.

une édition en bunko mais d'un prix raisonnable (contre normalement 20 tomes de 180 pages). Milan a fait un choix logique dans l'exploitation courte d'une série fort longue dans son édition originale.
Image

Avatar du membre
aloisio
Messages : 25
Enregistré le : 13 sept. 2010, 20:41

Re: Survivant

Message non lu par aloisio » 23 janv. 2011, 10:21

Série vraiment géniale qui n'a pas l'air de connaître le succès qu'elle mérite. (En France du moins)

Comme le dit "né un 11 septembre", cette série est un vrai guide de survie, on apprend plein d'astuces pour survivre en pleine nature et c'est vraiment intéressant.

Le manga a 35 ans et ça ne se voit pas...les explications sont claires et les idées ne sont pas démodées.

Les dessins sont très réussis et plutôt réalistes.

Oui certains évènements arrivent au bon moment mais baste ça on ne s'ennuie jamais grâce à l'inventivité de l'auteur, qui évite le piège du personnage solitaire donc ennuyant, et la série avance toujours dans le bon sens (bon ok le tome 2 ne m'a pas beaucoup plu, du à l'apparition d'un personnage sans intérêt, mais le reste frise la perfection)

Je le conseille à tout amateur de Seinen

18/20

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9836
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Survivant

Message non lu par Koiwai » 23 janv. 2011, 13:19

Dommage que la série soit désormais en arrêt de comm', car elle valait vraiment le coup. Le tout avait très bien vieilli et le contenu était vraiment pertinent, façon guide de survie, en effet, sans s'étouffer dans cette catégorie. Le récit cédait régulièrement à quelques grosse ficelles, mais l'efficacité de la narration rattrapait facilement ça.
Image

Répondre