Hokuto no Ken // Soten no Ken

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis sur Ken

Ken c'est la vie!!
22
33%
Ken c'est fabuleux!
19
28%
Jamais lu un manga aussi excellent!
1
1%
Un vrai chef d'oeuvre!
8
12%
Autre opinions (au risque d'être damné sur 10 générations)
17
25%
 
Nombre total de votes : 67

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 01 oct. 2007, 15:39

Mang Kuang Yun... tu veux parler de Lin Wang (je m'y perd avec les noms Chinois :? )
Moi j'avais compris qu'ils étaient tous disciples de la meme branche et que seul le Hokuto Shinken n'avait qu'un seul héritier officiel... :?

Tu as sans doute raison, honte à moi; mon poing a été aveuglé par mon arrogance, mais l'étoile de la mort ne brille toujours pas sur moi

Du coup va falloir que je revois mon arbre généalogique (je vais essayé de mettre ça en ligne, et je compte sur les experts tel que toi, pour m'aider à corriger mes erreurs :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Gemini
Messages : 180
Enregistré le : 30 avr. 2006, 10:14
Contact :

Message non lu par Gemini » 01 oct. 2007, 15:50

Oui c'est de Ling-Wang que je parlais, c'est vrai que les noms chnois sont difficile à assimiler. Mais tu as raison il n'y a qu'un héritier dans la Hokuto Shinken. Les autres sont les héritiers des branches cadettes.
En fait le Hokuto Sôkaken et le Hokuto Sonkaken ont été créer à partir du Hokuto Shinken, en ce concentrant sur certaines techniques de la branche d'origine. Par exemple le Hokuto Sonkaken à privilégié la manipulation d'énergie.
Par la suite le Hokuto Sôkaken et Sonkaken sont devenues des écoles indépendantes, d'ailleur le but de Ling-Wang était de surpasser le Hokuto Shinken. Ce sont des branches dérivés un comme le Kyoku Jûji Seiken qui est issu du Hokuto Ryûkaken.

Quant à ton arbre généalogique, je t'aiderai avec plaisir si je le peux :wink:
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 06 oct. 2007, 12:41

Chose promise, chose du, voila un petit arbre généalogique sur l'univers de Ken réalisé par mes soins! Il peut paraitre un peu fouillis, et si jamais l'un d'entre vous y voit une erreur qu'il n'hésite pas à m'en informer!
Tant que j'y suis, je précise queje voulais mettre des capture de chaque persos, mais ça allait devenir encore fouillis, du coup, je me suis abstenu... peut etre par la suite, je vais essayer de voir si je je peux faire un truc bien :wink:

Image

Image

- La famille du Hokuto Soke avait deux filles comme héritières, toutes donnèrent naissance à un fils le même jour. Shuken fut désigné comme successeur et son cousin Ryûoh fut écarté et devint le père fondateur de la lignée du Hokuto Ryuken
Shuken, fondateur du Hokuto Shinken, volera les arcanes du Seito Gekken avant de l’exterminer pour qu’il n’y ait qu’un seul héritier de cet art redoutable !

- Le Seito Gekken est à l’origine du Hokuto. Tout le clan du Seito Gekken fut exterminé par Shuken le fondateur du Hokuto. Yasaka traîne donc une vengeance vieille de 2000 ans !

- Zhang Da Yan est le père de Zhang Lie Shan et de Zhang Tai Yan, mais il n’enseignera le Hokuto Sonkaken qu’à ce dernier, le plus jeune de ses fils

- Wei Rui Ying transmettra le Kyoku Jûji Seiken, un dérivé du Hokuto Ryukaken à deux enfants qu’il a recueilli, Baio Bai Fan et Lui Fai Yan qui lui même recueillera un orphelin, Jyukei qui deviendra le grand maître du Ryuken dans la 1ere série et qui l’enseignera à Kaioh, Han, Hyoh et Shashi

- Kasumi Tesshin est le père et le maître de Kasumi Kenshiro et de Kasumi Ramon, qui se fait appeler dans la première série Ryuken. Celui ci bien que père de Hyoh ne lui enseignera pas son art, laissant cette tache à son ami Jyukei. Il formera son autre fils Kenshiro ainsi que trois autres enfants Raoh, Tokki et Jaggy. Raoh et Tokki, les deux plus âgés de ses disciples sont les deux jeunes frères de Kaioh, aîné des disciples du Ryuken.

- Baran n’est pas réellement le disciple de Raoh, ce dernier refusant de le prendre pour élève l’a juste autorisé à le suivre, ce qu’il fit pendant des années ou il l’a observé. De ce fait il ne maîtrise qu’un Hokuto Shinken imparfait

- Ken prendra en main l’éducation de Ryu, le fils de Raoh, mais ne le formera pas vraiment au Hokuto (bien qu’il soit sous entendu qu’il sera le prochain maître)

- Ohgai maître d’une branche du Nanto qui n’a qu’un seul représentant par générations, comme le Hokuto Shinken, ne formera que Souther

- Yuda, bien qu’étant amoureux de Rei est bien un homme (c’est un refoulé)

- Et comme d’habitude, une nana fout la merde, Raoh, Tokki, Ken, Shin et Jyuza sont tous amoureux de Yuria, qui elle, n’aime que Ken (encore heureux). Jyuza ignore qu’elle est en fait sa demi sœur, et donc à priori il est aussi le demi frère de Ryuga
Modifié en dernier par Erkael le 07 oct. 2007, 11:20, modifié 1 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 06 oct. 2007, 20:09

Merci erkael pour ce bon boulot, tu éclaires ma lanterne en particulier sur le lien jyukei -fei yan qui m'était passé complètement inapercu!!
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Message non lu par Floo D Ace » 06 oct. 2007, 21:26

Vol.16 : Arf Fei Yan qui morfle contre un nouvel adversaire qui ce présente et qui veut tout simplment éléminer tout se qui se rapporte de prét ou de loin au Hokuto......vraiment un bon tome....

shinob

Message non lu par shinob » 07 oct. 2007, 09:08

Et tout le monde aime cette fadasse de yuria... :roll:
Bon boulot erky, t'as pas encore validé ton dess, mais je t'accorde une maitrîse ès Hokuto! :wink:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 07 oct. 2007, 11:21

Merci, je vais essayer de pousser jusqu'au doctorat :lol:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Gemini
Messages : 180
Enregistré le : 30 avr. 2006, 10:14
Contact :

Message non lu par Gemini » 12 oct. 2007, 15:31

Excellent arbre , mais je suis pas d'accord sur certains points:

- il est dit nulle part que Kenshirô et Hyoh sont les fils de Ramon (Ryuken). D'ailleur si c'était le cas il auarait appris le hokuto Shinken qu'à ces deux fils et non à Raoh et Toki qu'il a recueillit ou même Jagi. C'est justement car il n'a pas d'héritier de son sang qu'il a enseigné son art à quatres orphelins.

- Ensuite je ne pense pas que Liu Fei-Yan enseigne le Hokuto Ryûkaken à Jukei. Déjà il ne maîtrise pas cet art , car le Kyoku Jûji Seiken est un dérivé de cet école. Je penche plus pour Liu Zong-Wu ou peut être que Jukei sera tout simplement recueillit au sein du Ryukamon.

- Wei Rui-Ying n'a pas été héritier du Hokuto Ryûkaken, il a été un discisple de cette école même un prodige, mais il a quitté l'enseignement avant la transmition du titre. Tesshin révélera qu'il n'a pas pu affronté l'héritier du Hokuto Ryûkaken, car ce dernier était trop vieux. Ce devait être le maître de Wei Rui-Ying, qui n'a pas pu transmettre son titre.

- Puis il y a un petit oubli, il manque Sayaka la soeur de Kaioh, Raoh et Toki, dont Hyoh est amoureux. Et Toh la fille de Rihaku. Ce ne sont des personnage trés important mais bon.

En tout beau travail car c'est pas facile de s'y retrouver dans cette série. :wink:
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 12 oct. 2007, 19:41

Ha! J'attendais ta réaction!
Alors d'abord merci pour tes remarques! Et je vais y répondre point par point
- Puis il y a un petit oubli, il manque Sayaka la soeur de Kaioh, Raoh et Toki, dont Hyoh est amoureux. Et Toh la fille de Rihaku. Ce ne sont des personnage trés important mais bon.
C'est un oubli volaontaire, dans le sens ou elles ne servent à rien pour l'histoire, ni dans l'importance des lignées. Qui plus est je ne mets que les maitres, Yuria est présente en temps que 6em maitre du Nanto (et fouteuse de merdre auprés des mecs :lol: )
- Ensuite je ne pense pas que Liu Fei-Yan enseigne le Hokuto Ryûkaken à Jukei. Déjà il ne maîtrise pas cet art , car le Kyoku Jûji Seiken est un dérivé de cet école. Je penche plus pour Liu Zong-Wu ou peut être que Jukei sera tout simplement recueillit au sein du Ryukamon.
La c'était une déduction de ma part, je me suis peut etre avancé mais comme c'est bien Fei Yan qui receuille Jyukei, j'ai supposé qu'il tenait son art de Fai Yan, qui maitrise un art dérivé du Ryuken (donc il doit en connaitre les bases). MAis bon ce n'était qu'une supposition au meme titre que toi avec Liu Zong Wu... l'avenir et les prochains tomes nous le diront (j'espere)
- Wei Rui-Ying n'a pas été héritier du Hokuto Ryûkaken, il a été un discisple de cette école même un prodige, mais il a quitté l'enseignement avant la transmition du titre. Tesshin révélera qu'il n'a pas pu affronté l'héritier du Hokuto Ryûkaken, car ce dernier était trop vieux. Ce devait être le maître de Wei Rui-Ying, qui n'a pas pu transmettre son titre.
Je sais cela, mais j'ai affilié Wei Rui Ying au Ryuken pour simplifier les choses, et puis il a tout de meme été disciple de cette école (meme si ce qu'il transmet à Fei Yan et Baio Bai Fan n'est pas du Hokuto Ryuken)
- il est dit nulle part que Kenshirô et Hyoh sont les fils de Ramon (Ryuken). D'ailleur si c'était le cas il auarait appris le hokuto Shinken qu'à ces deux fils et non à Raoh et Toki qu'il a recueillit ou même Jagi. C'est justement car il n'a pas d'héritier de son sang qu'il a enseigné son art à quatres orphelins.
Ben sur ce point, je suis aussi en désacord avec un ami, mais je maintiens mon idée, je pense qu'il y a incohérence entre les 2 parties (ce ne serait malheureusement pas la première)
Dans les toutes 1eres pages de Soten no ken, Kasumi Ramon, alias Ryuken acceuille la naissance de son fils... Kasumi Ramon est bien sur le jeune frere du Kenshiro de Soten no ken, et il annonce qu'en l'honneur de son frere il va nommer son fils Kenshiro... le Kenshiro de Hokuto no ken
Le Ken de la 1ere série serait donc le neveu du Ken de la 2em série...
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Gemini
Messages : 180
Enregistré le : 30 avr. 2006, 10:14
Contact :

Message non lu par Gemini » 12 oct. 2007, 20:15

Ben sur ce point, je suis aussi en désacord avec un ami, mais je maintiens mon idée, je pense qu'il y a incohérence entre les 2 parties (ce ne serait malheureusement pas la première)
Dans les toutes 1eres pages de Soten no ken, Kasumi Ramon, alias Ryuken acceuille la naissance de son fils... Kasumi Ramon est bien sur le jeune frere du Kenshiro de Soten no ken, et il annonce qu'en l'honneur de son frere il va nommer son fils Kenshiro... le Kenshiro de Hokuto no ken
Le Ken de la 1ere série serait donc le neveu du Ken de la 2em série...
Au debut de SnK, on voit Ryuken qui accueille un enfant, mais on ignore qui sont ses parents. D'ailleurs il le nomme comme son frére car il porte les marques de la Grande Ourse, ce qui est bizarre car dans HnK c'est Raoh et Kaioh qui les portaient car ils étaient des descendants de Ryuoh. Mais bon. On peut supposer par contre que Kenshirô est le fils de Kasumi, le frére de Ramon.

Mais là aussi ça bloque, car si c'était le cas seuls Hyoh et Kenshirô auraient du être les disciples du Hokuto Shinken. On peut seulement dire qu'ils sont issus de la famille du Hokuto Sôke, mais peut être de branche "éloigné". En plus dans HnK Kenshirô est un bébé lorsque que Raoh quitte le pays de Shura, donc ça fait pas mal d'incohérences. J'espéres qu'Hara va nous dévoiler plus de chose pour éclaircir la situation. Mais je ne pense pas que Kenshirô soit le fils de Kasumi ou Ramon, ça aurait fait de lui un héritier légitime, donc c'est un peu étrange surtout qu'il a un frére ainé Hyoh.
Image

Répondre