GetBackers

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
3
7%
Trés bon
16
37%
Bien mais pas top
17
40%
Mauvais
3
7%
Minable
4
9%
 
Nombre total de votes : 43

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

GetBackers

Message non lu par Rogue Aerith » 28 janv. 2007, 19:10

Image Image Image

Auteurs: Rando Ayamine & Yuya Aoki
Nombre de volumes au Japon: 39 (terminé)
Nombre de volumes en France: 39 (terminé)
Editeur France: Pika


Get Backers 1-16

Un excellent début
:)


L’idée est bonne bien que classique au départ : 2 gars mystérieux dotés de super-pouvoirs, au passé trouble, qui sont devenus super potes sans être particulièrement proches au départ.
Ginji contrôle la foudre (et c’est tout).
Les pouvoirs de Ban plus originaux :
- créer une illusion/cauchemar terrible pendant 1 minute et seulement 3 fois par jour (ou semaine ou on ne sait pas d’ailleurs…) : le Jagan.
- une poigne d’enfer.
- l’invocation de chimères.
Vous remarquerez que l’un semble avantagé. Oui mais non (Ginji est quand même super-fort même s’il n’a qu’un pouvoir etc…).
Tous deux forment les GetBackers.
Ils reçoivent des missions de la part d’une meuf hyper bien gaulée, Heaven, la plupart du temps, récupérer des personnes ou des objets. Leur point de rencontre est un café dans un quartier craignos de Shinjuku tenu par deux autres persos, dont Pore, un perso qui semble avoir son passé à lui, sans que l’on ne sache rien de plus mais bon…
L’auteur en profite pour glisser des scènes osées, voire très osées avec Heaven, l’une des filles les plus gâtées du shonen en matière de tour de poitrine.
La présentation des deux persos principaux se fait au travers d’une mission émouvante mais vraiment pas gnangnan qui montre le peu de respect et de gratitude des enfants envers leurs parents (thème sociologique redondant au Japon). Dès lors que cette mission s’achève, on reste accrochés à l’histoire.
Mais voilà, quel piège atroce que ce très bon commencement !!!
Car voilà qu’il faut faire intervenir de nouveaux persos.

LE shonen à clichés


Les deux premiers persos secondaires (on compte pas le chauffeur du camion puisqu’on le revoit plus…) se trouvent être : le méchant charismatique de service (Akabane dit Dr Jackal), et la fille malheureuse qui entretient des rapports douteux avec Ban, qui souhaite une vengeance (j’ai nommé Himiko).
Akabane lance des couteaux cachés dans son corps : on n’en sait pas plus sur ce mystérieux pouvoir jusqu’au tome 16 : là où il les met, d’où il tient cette capacité, apparemment ce n’est pas important pour les auteurs.
Himiko se sert de 7 parfums (d’ailleurs en existe-t-il seulement 7 ?), un pouvoir plutôt sympa : augmentation de la rapidité, hallucinations, flammes, invisibilité…
Bon, là encore, ça passe, vous me direz. On en sait pas beaucoup sur ces deux persos, il faut quand même être patients.

Mission suivante : je vous présente deux autres super-persos. Devinez quoi ? Ils entretiennent des rapports étroits avec Ginji. Ils sont évidemment hyper-charismatiques. Kazuki, l’un des persos les plus androgynes du shonen, manie les fils, un pouvoir très intéressant et novateur. Shido commande les animaux (classique mais efficace) et peut se métarmophoser en une quelconque espèce (loup, tigre…). La mission est assez sympa puisqu’elle consiste à récupérer ( to get back ^^) un violon très coté et précieux. On en profite pour glisser une fille frêle, la musicienne, aveugle, et une petite histoire d’amour (je ne spoile pas).
Les méchants sont forts mais pas assez.
Voilà.


Les premiers gros arcs de GetBackers : un gâchis monumental

Le Mugenjo


Les choses sérieuses commencent à présent. Car entre quelques petites missions annexes juste divertissantes, il faut penser à expliquer un peu le passé des persos.
C’est l’arc du Mugenjô, LA première catastrophe de Get Backers.
Car là intervient le grand n’importe quoi.
- Première erreur : l’ensemble des persos que l’on nous a présentés dans les premiers tomes se réunissent pour former un groupe invincible. Oui, sauf que l’on avait cru comprendre que les rapports entre eux étaient très douteux. L’auteur nous sort comme si de rien n’était, c’est le plus exaspérant !!!
- Seconde erreur : l’apparition d’une bonne dizaine de persos charismatiques, qui ont tous des pouvoirs géniaux et des anciens rapports avec notre petite équipe. Ces rapports ne seront jamais très développés, à part ceux entre Kakei, l’homme balançant des dards, et Kazuki, l’androgyne tisseur. Mais c’est tout de même impressionnant : les auteurs sortent des persos secondaires en pagaille d’un coup. Puis deux ou trois disparaissent à la fin de l’arc comme si de rien n’était tandis que d’autres sont tellement géniaux qu’il faut les garder…
- Troisième erreur : tous les anciens amis de Ginji, Kazuki, Shido, anciens du Mugenjo, sont en fait manipulés. Ils ne sont donc pas si méchants que ça, même le chef qui est un pov’ gosse solitaire. Tous les gentils font sauver les méchants pour qu’ils ne tombent pas dans le côté obscur de la force. Les lieutenants font redevenir des amis. C’est la « rééducation à la Black Cat » !!!!!!
Insupportable.

Durant l’arc Mugenjo, l’auteur ressort aussi des idées du type :
- si ton esprit meurt dans une dimension parallèle, ton corps va croire que tu es mort, donc tu vas mourir : Matrix.:shock:
- les pauvres persos sont manipulés par un chef bien plus puissant (théorie manichéenne classique)
- finalement, l’amitié triomphe toujours. :x

D’autres erreurs paralysent l’arc Mugenjo. Les persos disposent d’un quartier général chez un vieux très mystérieux et qui connaît pas mal de choses, voire plus que les autres… Des persos acculés par des batailles y arrivent pour se faire soigner puis repartent au combat au chapitre suivant comme si de rien n’était, alors que l’infrastructure du Mugenjo est très grande et complexe et alors qu’ils s’y étaient perdus auparavant !!!
L’auteur se sert du fait que le méchant est un pro de l’informatique pour créer des décors somptueux en tant qu’illusions…
Les combats de l’arc Mugenjo et qui sont légions ne se remportent que par la force brute, il n’y a vraiment aucune réflexion quant à la manière de vaincre, contrairement à des shonens comme One Piece, Naruto, Jojo, HXH…
Balancer le Jagan au bon moment, savoir combien de fois le Jagan peut encore servir, utiliser l’électricté au bon moment sont les seuls moments de suspens qui vous attendent.

L’arc Mugenjo terminé, c’est reprti pour un mission annexe, la transition n’est vraiment pas recherchée.

Les Bras de la Vénus de Milo

Puis un autre arc intervient un peu moins long que le Mugenjo : récupérer les bras de la Vénus de Milo : LA deuxième catastrophe de GetBackers
Là encore, erreur monumentale : des persos secondaires qui n’ont rien à foutre là (l’un devait rester au Mugenjo pour reformer une équipe invincible) interviennent, sans explication sauf le fun.
Des méchants arrivent en pagaille. Il y a même une famille de 7 frères et sœurs qui débarquent et qui devinez quoi, entretiennent des rapports douteux avec Ban. Si l’on compte les persos qui en veulent à Ban sans que l’on sache le pourquoi du comment, je vous assure, c’est affolant !!!
Lors du combat faisant intervenir ces 7 persos, certains sont complètement oubliés. Certains membres de la famille n’apparaissent que l’instant d’une voire 2 cases dans le meilleur des cas : quel foutage de gueule.

L’arc Made in Yu-Gi-Oh !

Pour résumer, des enfants solitaires sont pris dans les méandres d’une espèce d’organisation qui utilise le pouvoir des cartes.
Les GetBackers sont accompagnés par des persos secondaires que l’on a déjà croisés etc…
Les enfants ne sont en fait pas si méchants que ça (rééducation, méchants = gentils etc…).
Les GetBackers vont apprendre à maîtriser les cartes pour augmenter leur force etc…

Des qualités ?


Oui !!!!
1.Le graphisme : l’auteur est vraiment très modeste et ne se trouve jamais assez bon alors que son coup de crayon est extraordinaire.:shock: Il ferait mieux de se poser quelques questions quant à l’intérêt de dessiner un manga sans scénario, sans bases et sans intérêt :twisted:
2.L’humour : malgré l’abus de SD (super-deformed) pour Ginji, l’humour… Bah moi j’aime voilà.
3.Les scènes osées : pas de spoil même si j’aimerais vous persuader à travers des exemples !!!

Conclusion et résumé des défauts

Le scénario et l’apparition ou la reprise des persos sont fondés sur des prétextes au fun.
Le manga est prévisible.
Les bonnes idées sont sous-exploitées : l’épée transparente des moines dans l’arc Vénus, le pouvoir de Kazuki le Tisseur, Shido a toujours la même tête qu’il se transforme en loup ou en rat… Et j’en passe !!!!!
Le graphisme n’est pas parfait : à force de faire intervenir des dizaines de persos, l’auteur atteint ses limites (j’ai envie de dire bien fait pour lui :twisted: ).
Divertissant puis exaspérant.

Ma sévérité envers ce shonen n’a d’égal que ma déception. Les fans diront que je le descends honteusement, je les devance en disant que tous mes arguments sont fondés et que mon but n'est pas de descendre un manga. Get Backers n'a pas assez d'atouts pour être considéré comme un bon shonen
Modifié en dernier par Rogue Aerith le 15 févr. 2009, 13:56, modifié 6 fois.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 28 janv. 2007, 19:59

Je ne connais qu'une partie de ce manga, vu que je ne vois plus la personne qui me les prétait, j'ai un temps hésité à les acheter mais j'avais d'autres priorités!

J'ai lu jusqu'au 2/3 du Mugenjo (je connais la fin de cet arc ainsi que le suivant grace à l'animé) et jusque là je trouvais ça vraiment pas mal mais effectivement, ça ne brillait par son originalité.
Au contraire de toi je trouvais le début assez pénible, trop long à se mettre en place et il me tardait de voir débarquer les autres membres de la "shonen get backers team". J'étais totalement sous le charme du Dr Jackal. Du coup j'ai vraiment apprécié l'arc Mugenjo (qui connait effectivement toutes les limites que tu décris). Il faut reconnaitre que l'auteur sait y faire pour créer des personnages haut en couleurs, j'ai trouvé par exemple que le "Beast master" est vraiment bien exploité.

Le graphisme est trés bon mais la qualité de l'édition ne lui rends pas hommage.
Une des grosses qualités de ce titre c'est tout de meme son humour, j'avoue avoir frolé la mort par etouffement à force de rire en suivant le duo Ginji/Jackal dans le Mugenjo :lol: :lol:

A noter pour ceux qui l'ignore que la fin de l'animé (une fin ouverte) laisse supposer un retour au Mugenjo...

Un bon titre, bien mais pas top, possédant pas mal des défauts inhérents au shonen mais qui possede tout de meme des qualités!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Message non lu par Floo D Ace » 28 janv. 2007, 20:51

Yup moi j'ai voté "bien mais pas top"....l'explication de Rogue Aerith est la mm que la mienne...les dessin sont super bon j'adore....mais niveau scénario c'est super prévisible...et chaque mission a + ou - un chemin de base... Heaven propose du taff aux Get Backers qui vont etre épaulés par des perso secondaire (Himiko,Dr.Jackal,Shido etc etc....) et ce lance dans la mission ensuite combat 1 contre 1 pis a la fin ils battent le boss et c'est mission accomplie....par contre j'adore l'humour aussi....(roooh qu'est ce que j'peux kiffé les SD de Ginji & Ban lol)....bref voila....par contre est ce que quelqu'un aurait lus des tomes sortis ya pas longtemp au japon tome 36 37 ? j'aimerais bien savoir se que sa raconte....

songoku2000
Messages : 48
Enregistré le : 03 nov. 2006, 14:29

Message non lu par songoku2000 » 01 févr. 2007, 10:46

j'aime bien get backers mais c'est vrai que la partie de cartes est pas terrible ainsi que les bras de la venus d'allieurs...
par contre j'aime beaucoup la partie du mugenjo et les petites missions de bébut mon perso préféré est ban,il me fait trop marrer a toujours peloter heaven :lol:
Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Message non lu par Floo D Ace » 10 mai 2007, 09:22

Get Backers Vol.21 un arc plutot interessant mm si comme souvent dans Get Backers c'est tjr le mm schéma...reunion de récuperateur ou de transporteur....et op baston .....voila...par contre en lisant les pti "message" de l'auteur entre chaques chapitres je trouve que le dessinateur ce rabaisse bcp....c'est abuzé...du style "excuser moi de faire de la merde...dsl dsl dsl".....

Au passage j'annonce que la série est (enfin) finis au Japon...il y aura au final 39 tome pour Get Backers....donc encore 18 en France... :shock: bref encore 2 3 ans en gros lol

Avatar du membre
FaLmOrN
Messages : 101
Enregistré le : 21 mai 2007, 09:24
Localisation : Région Parisienne

Message non lu par FaLmOrN » 22 mai 2007, 08:45

Je n'ai lu que les 8 premiers tomes pour le moment mais j'ai suivi la serie animé en entière. Perso pour le moment (donc sur les 8 premiers tomes) j'ai pas grand chose a reprocher a ce manga.
J'aime beaucoup le style de chaque personnage avec chacun des trucs bien a eux (meme si Himiko est un peu bidon a mon sens !). Et puis Heaven a quand même beaucoup d'atouts pour elle hein ;)

Sinon la ou je suis entièrement d'accord avec toi Swizz c'ets pour le fait que l'auteur se rabaisse vraiment tout le temps... j'en ai lu que 8 c'ets pour te dire mais a chaque fois on a droit a un "désolé d'avoir raté telle chose... désolé de ne pas être meilleur"... je trouve qu'il s'en sort plutot pas mal pourtant...

Allez je vais continuer mes lectures !

Avatar du membre
JoeHarper
Messages : 173
Enregistré le : 02 févr. 2007, 17:59
Localisation : Gurii

Message non lu par JoeHarper » 05 sept. 2007, 14:37

Get backers 9 à 13: j'ai beaucoup aimé la partie sur le Mugenjo, malgré ses nombreuses incohérences et son côté prévisible. Par contre, je n'ai pas accroché à la partie sur la Vénus de Milo, allez savoir pourquoi. Dans tous les cas, Get backers comporte quasiment tous les défauts propres aux shonen de ce style ^^" mais aussi certaines qualités. On soulignera les excellents dessins de l'auteur. Sympa à lire, mais à petite dose, et malgré les nombreux défauts.
Faisez gaffe aux pigeons. C'était un conseil de l'opération "Pigeon Bourré".

Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un communiqué du CCC, le Comité Contre les Chats.

Avec Barbie Poufiasse, tu vis le rêve extraordinaire de toutes les poufiasses d'aujourd'hui.

Avatar du membre
JoeHarper
Messages : 173
Enregistré le : 02 févr. 2007, 17:59
Localisation : Gurii

Message non lu par JoeHarper » 10 sept. 2007, 15:30

Get backers 14 à 16: on entame l'arc sur la Main de Dieu. Dans la continuité des précédents tomes. Mêmes défauts (prévisible, manque d'originalité, incohérences, grosses ficelles...) et mêmes qualités (les dessins sont de plus en plus beaux). Sympa sans plus.
Faisez gaffe aux pigeons. C'était un conseil de l'opération "Pigeon Bourré".

Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un communiqué du CCC, le Comité Contre les Chats.

Avec Barbie Poufiasse, tu vis le rêve extraordinaire de toutes les poufiasses d'aujourd'hui.

Avatar du membre
Nuts
Messages : 189
Enregistré le : 15 sept. 2007, 15:10
Localisation : 81 la tête dans les mangas
Contact :

Message non lu par Nuts » 15 sept. 2007, 19:10

Pour ma part, j'adore Get Backers^^ c'est l'un des mangas que je préfére, du moins en se moment. Je trouve l'histoire trop bien même si certaine parti ne sont pas terrible (comme la main de dieu)!
Bref, il me tarde de lire la suite!
Qui vivra verra car tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir^-^!!!
http://nuts.over-blog.fr/

Avatar du membre
Free
Messages : 102
Enregistré le : 13 oct. 2006, 05:27
Localisation : Avignon
Contact :

Message non lu par Free » 16 sept. 2007, 12:10

J'aime beaucoup ce titre, surtout par l'humour qu'il s'en dégage. Certaines situations sont à se tordre de rire.....je dois dire que ma partie préféré reste "Le Mugenjo", les 2 autres étant inférieurs scénaristiquement parlant. A voir sur la durée s'il l'auteur arrive à nous captiver de nouveau comme il a pu le faire avec Le Mugenjo. Ce qui sera certainement difficile vu les histoires qui s'enchaînent dernièrement et qui tournent un peu en rond partant toujours sur le même schéma.

Au final, cela reste un shonen sympa avec lequel on passe un agréable moment.
Image

Répondre