Genshiken

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Genshiken

Message non lu par samizo kouhei » 11 mai 2007, 14:44


Auteur : KIO Shimoku
Nb vol vf : 9 / fini (Kurokawa)
Nb vol vo : 9 / fini (Kôdansha)
Prépublié dans : Afternoon


Sasahara Kanji est un jeune homme friand de séries animées. Récemment arrivé à l’université, il recherche un club dont les membres partageraient le même hobby que lui. Un seul semble convenir à sa demande : le club Genshiken. Voulant voir à quoi ressemble ce club et ses adhérents, il décide de se rendre dans le local qui lui est réservé. Les membres lui tendent alors un piège afin de le tester, et le voilà qui plonge dedans la tête la première. Dès lors, le voici officiellement membre du Genshiken. Commence ainsi pour le jeune homme un véritable parcours initiatique dans l’univers de la culture visuelle.

Voilà enfin la sortie en français d'un manga que j'attendais avec impatience. Et qui mieux que Kurokawa pour éditer ce manga atypique ?
Ce titre nous propose donc de suivre les "aventures" d'un club universitaire composé d'une poignée de marginaux avec un point de vue double : Sasahara Kanji, un "freshman" (un 1ère année d'université), otaku plus ou moins refoulé, et celui de la charmante Saki Kasukabe, jeune fille bien sous tous rapports amoureuse d'un certain Makoto Kosaka, un otaku qui n'a pas du tout le "physique de l'emploi" (mignon, extraverti, innocent).
Ce titre entend donner une vision réaliste mais humoristique du quotidien d'une poignée d'otaku, sans idéalisation ni condamnation de ce mode de vie bien particulier : discussions sur des animés "fan-service", visite de conventions, achats de fanzine, parties de jeux vidéos, "descentes" à Akihabara ... Parmi la bande, on retiendra notamment Madarame, la véritable tête de proue du club, plus qu'un mystérieux président de club dont le design ne dépareillerait pas dans MPD Psycho. Madarame est l'otaku typique, mais qui assume totalement sa nature, se prenant pour une espèce de gourou ou de chef spirituel dans la quête de l'otaku. On retiendra notamment sa tirade sur le fait de fantasmer sur des créatures de papier. On observe aussi un décalage entre les otaku et les personnes normales (Saki) et les garçons portés sur les relations "réelles" avec le sexe opposé (types avec des designs "réalistes" assez hideux par ailleurs).
Enfin, signalons l'édition parfaite de Kurokawa avec un simili-magazine de 20 pages à la fin du volume, avec un lexique référentiel ( explicites ou détournées) et une interview très intéressante d'un "observateur" privilégié du quartier d'Akihabara.
Modifié en dernier par samizo kouhei le 12 juin 2009, 20:14, modifié 6 fois.

shinob

Message non lu par shinob » 12 mai 2007, 09:57

Pas du tout au courant de la sortie de ce manga... M'enfin je ne me tiens pas trop informé des sorties kurokawa...
Mais j'avoue être intéressé après avoir lu ton article. Ce manga est en quelque sorte une mise en abyme du thème de l'otaku... Ca peut être sympa. :wink:

En prime, un petit visuel des deux premiers volumes: ImageImage

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 12 mai 2007, 10:37

Sujet utile car j'ai jamais entendu parlé de cette serie. :oops:
Image

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 12 mai 2007, 12:02

ca a l'air assez beau, faut voir ce que donne l'histoire maintenant...
Image

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Message non lu par samizo kouhei » 12 mai 2007, 14:58

C'est une vision non manichéenne de l'univers des otakus et de leur rapport aux gens "normaux". En plus les suppléments de l'édition française sont super intéressants.

akasuna
Messages : 4
Enregistré le : 18 déc. 2006, 21:46

Message non lu par akasuna » 12 mai 2007, 16:53

AAAaeh enfin il sort en France !!
j'ai déja des animes et dvd en jap !
Génial comme manga

J'ai haté la sortie de ce manga !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 13 mai 2007, 19:38

Pour avoir vu l'anime je vous conseille la lecture de ce titre qui est vraiment rafraichissant!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

shinob

Message non lu par shinob » 20 mai 2007, 09:44

Comme promis à samizo qui s'est donné du mal défendre cette série, j'ai acheté le volume 01.
Genshiken est une série intéressante, qui se lit doucement. Les personnages sont attachants. Et puis l'histoire fourmille de détails sur le monde des otakus au Japon. Je la vois avant tout comme une série didactique (ce n'est pas un mal). Et que dire des bonus en fin de volume (notamment l'article sur le phénomène des otak' au Japon :shock: ). Je n'avais jamais lu des bonus si complets et si intéressants... Un grand bravo à kurokawa pour avoir édité ce titre et un grand merci à samizo qui me l'a fait découvert! :wink:
Enfin un manga qui me redonne l'envie d'aller au Japon! :wink:

Shirogane
Messages : 28
Enregistré le : 03 nov. 2006, 09:25

Message non lu par Shirogane » 20 mai 2007, 11:11

shinob a écrit :Comme promis à samizo qui s'est donné du mal défendre cette série, j'ai acheté le volume 01.
Genshiken est une série intéressante, qui se lit doucement. Les personnages sont attachants. Et puis l'histoire fourmille de détails sur le monde des otakus au Japon. Je la vois avant tout comme une série didactique (ce n'est pas un mal). Et que dire des bonus en fin de volume (notamment l'article sur le phénomène des otak' au Japon :shock: ). Je n'avais jamais lu des bonus si complets et si intéressants... Un grand bravo à kurokawa pour avoir édité ce titre et un grand merci à samizo qui me l'a fait découvert! :wink:
Enfin un manga qui me redonne l'envie d'aller au Japon! :wink:
Pour moi, si. J'attends avant tout qu'on me raconte une histoire et Genshiken se borne à faire une étude sociologique de l'otaku tel qu'il est et non comment il devrait être perçu. Résultat, il ne se passe rien, ou quasiment rien durant le premier volume. Pas de retournement, ni de rebondissement de quelque sorte que ce soit. Rien.

Bref, pour ma part, très large ennui sur le titre, qui se borne à expliquer plutôt qu'à raconter. On accepte le concept ou pas mais pour moi, ça ne passe pas.
En ce sens, la partie didactique est agréable quand elle est concentré dans les pages bonus. Le phénomène Otak' y est très bien expliqué et c'est ça que je retiens de ce tome 1, majoritairement.

Quoiqu'il en soit, je lirai le tome 2 pour voir si démarrage il y a...

shinob

Message non lu par shinob » 20 mai 2007, 11:38

Je te comprends ton point de vue shirogane, il se défend. Mais je suis pas d'accord sur quelques points:
Genshiken se borne à faire une étude sociologique de l'otaku tel qu'il est et non comment il devrait être perçu
Que fais-tu de la relation entre Makoto Kosaka et Saki? Avec cette dernière, nous sortons du domaine des otak et avons une certaine idée de la manière dont ils sont perçus.

Quand tu parles d'absence de rebondissements, peut être faut-il laisser du temps à la série? Ce tome fait office de présentation: des personnages et de l'univers dont lequel ils évoluent. Et vu la qualité de la présentation je ne me fais pas trop de souci pour la suite.

Pour ma part le seul point à cette série reste le personnage de makoto: il est caricatural au possible (rôle type du "joli naïf"). Bien qu'apportant une touche de fraîcheur à l'oeuvre, il fait un peu tâche par rapport aux autres persos. Qu'en penses-tu?

Répondre