Booking Life

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Le don d'organe :

je suis pour
7
100%
je suis contre
0
Aucun vote
je ne sais pas
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 7

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Booking Life

Message non lu par Blacksheep » 04 juin 2007, 19:18

ImageImage
Manga de Yuzo TAKADA.
Nombre de volumes au Japon : 2 (série terminée - Kodansha)
Nombre de volumes en France : 2 (série terminée - Pika)
Genre : Coeur sur la main.


L'histoire :

Kentaro Kuzumi, victime d’une agression, se retrouve en soins intensifs... Par le plus grand des hasards, les examens montrent qu’il est immunologiquement compatible avec une jeune fille, Kirin. Laquelle est atteinte d’une myocardiopathie dilatée, malformation du coeur qui lui laisse peu de chance de survivre... Une greffe de coeur est la seule issue... Le coeur de Kuzumi... Les deux jeunes gens se lient d’amitié. Kuzumi, simple employé d’un supermarché, décide alors de devenir coordinateur de transplantation.

Source : Manga-News

Une histoire simple, un enjeu de taille :

Voilà résumé en quelques mots le parti pris de ce titre. Booking Life est une histoire touchante qui aborde un sujet difficile : celui du don d'organe.
L'auteur reste égal à lui même au niveau du dessin : une ligne claire et dynamique, des personnages parfois caricaturaux, tant au niveau physique que psychique, mais que l'on reconnaît aisément. Il est pourtant bien loin des histoires fantastiques auxquelles il nous a habitué.
L'histoire utilise la grosse ficèle du personnage arrivant dans un milieu qui lui est totalement étranger, ce qui n'est pas un mal en soi. Le lecteur pourra alors plus facilement comprendre le sujet et l'auteur se permet ainsi de critiquer le système de santé de son pays via l'ignorance de son personnage.
Mais l'histoire n'aborde pas uniquement la greffe cardiaque, elle parle de transplantation rénale et des problèmes liés au suivi de la greffe, et surtout elle présente le point de vue adverse, celui de ceux qui s'opposent aux dons d'organes.
La lecture du titre est agréable, fluide malgré un sujet particulier, avec des personnages attachants et une pointe d'humour.
Image Image Image
Apprendre en s'amusant :

Profiter de sa notoriété de mangaka pour aborder un sujet difficile mais important, voilà le but non dissimulé de Takada. La vulgarisation scientifique de la greffe est très réussie, gardant les termes les plus simples possibles.
L'édition française est particulièrement mise en valeur : pages en couleur pour le tarif habituel de Pika (6,95€), et couverture relief. On notera également dans chaque volume, une interview d'un professionnel médical français qui vous éclairera sur le système des greffes dans notre pays, en plus des explications des termes médicaux de l'édition originale, par ailleurs très complètes et très claires. Un professionnel a également participé à la traduction pour la vérification des termes médicaux.
Un achat conseillé pour tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à ce sujet, mais également à ceux qui désirent en savoir plus sur une technique qui reste, malheureusement, tabou pour une majorité de personnes.

Et pour tout ça:

Étant peu attiré par les mangas médicaux, puisque c'est un milieu que je côtoie tous les jours, j'ai d'abord acheté le titre pour son auteur. Puis j'ai été surpris par la qualité de traitement de ce sujet. Même si l'histoire reste classique voire banale, elle arrive à montrer facilement les enjeux du développement du don d'organe.
Et ce au niveau mondial, car si la greffe est difficilement acceptée et pratiquée au pays du soleil levant, la situation en France n'est pas plus réjouissante même si elle reste bien meilleure qu'au Japon. Les familles refusent encore beaucoup le don d'organe dans notre pays, même si je peux comprendre, certes avec difficulté, que l'on puisse s'y opposer. J'ai d'ailleurs été particulièrement choqué de l'opposition qui est faite au don d'organe au Japon. Notez qu'en France, c'est toujours la famille qui décide même si la personne décédée possède une carte de donneur ou s'est prononcée en faveur du don de son vivant. Je vous ferez gré des « un organe n'a ni "couleur", ni religion » et des « la mort d'une personne peut sauver celle d'une autre », ce sont pour moi des évidences.
La série ne comptant que deux tomes, son achat ne ruinera personne et permettra, je l'espère, de faire prendre conscience aux lecteurs de l'intérêt de la greffe de nos jours.

Du même auteur : 3x3 Eyes (40 tomes – Pika); Genzo le marionnettiste (5 tomes – Pika)
Modifié en dernier par Blacksheep le 21 mars 2008, 19:51, modifié 1 fois.
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 04 juin 2007, 20:08

Sympa ton article, même le sujet ne m'intéresse guère, j'y jeterai peut etre un coup d'oeil!
En tout ca, franchement je n'avais jamais entendu parler de ce titre :P
Donc merci à toi!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre