Shin Angyo Onshi

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
31
66%
Trés bon
10
21%
Bien mais pas top
3
6%
Mauvais
1
2%
Minable
2
4%
 
Nombre total de votes : 47

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Shin Angyo Onshi

Message non lu par Erkael » 30 avr. 2007, 15:05

Image Image

Auteur: Il Yang Kyun (dessins) & Youn In-Wan (scénario)
Nombre de volumes au Japon: 17 (Terminé) + 1 recueil
Nombre de volumes en France: 17 (Terminé) + 1 recueil
Editeur France: Pika


SAG est ce que l’on appeler un shonen atypique et ce sur bien des points, bien qu’il en respecte la majeur partie des codes, il en transgresse d’autres pour notre plus grand plaisir…

L’histoire

Alors que le puissant royaume de Jushin est tombé et que le chaos règne un peu partout à travers le pays, Mun Su, le dernier Angyo Onshi, émissaire de l’état ayant quasiment tous les pouvoirs pour rendre la justice lui même, sorte de justicier Coréen venant en aide au peuple contre les gouverneurs tyranniques, erre de village en village à la recherche d’un de ses anciens camarades qu’il tient pour responsable de la chute du royaume…
Très vite il va rencontrer une puissante guerrière qui lui servira de Sando (garde du corps) ainsi qu’un écuyer, et après de multiples quêtes, ils vont se retrouver mêlé à des évènements qui les dépassent…


Un regard neuf

Pour commencer, SAO n’est pas un manga comme les autres du fait de ses auteurs : 2 coréens ! Pour quoi un manga et pas un manwha me direz vous ? Tout simplement car SAO est prépublié au Japon au même titre que n’importe quel autre manga, et ce n’est pas la nationalité de l’auteur qui fait la classification. De ce fait, ce titre a pris le meilleur des deux mondes, le savoir faire et la rigueur des Japonais et le petit plus culturel et le point de vue différent de la Corée.
Car ce qui change grandement c’est que SAO s’inspire de légendes culturelles Coréennes, donc beaucoup moins connu que les Japonaises (à force on commence à connaître) et ces légendes nouvelles se trouvent adaptés pour un public Japonais et nous sert à nous aussi. Car bien qu’adapté surtout pour les Japonais, l’adaptation est faite pour un pays étranger, et même si notre culture est encore plus éloignée, on en bénéficie. Les auteurs disséminant de nombreuses références aux légendes Coréennes, elles sont détaillé et expliqué une fois le chapitre terminée… et les moins ouverts d’entre vous seront obligés de reconnaître que la culture Coréenne n’a pas grand chose à envier à la culture Japonaise.

Des personnages charismatiques

Non pas qu’ils soient particulièrement originaux, les personnages ont tous beaucoup de charisme. C’est du à leur personnalité mais aussi grandement au trait fabuleux Yang Kyung-Il, que se soit les tenues, un peu anachroniques pour beaucoup ou tout simplement le design…
Mun Su le héros en particulier est le genre d’anti-héros que j’adore ! Froid, distant, semblant ne pas soucier de qui que se soit à part lui même… il rend justice, par moment de façon aveugle pourrait t-on croire, fidèles à ses principes et tant pis s’ils ne s’accordent pas avec ceux des autres. Ce qui le rend d’autant plus intéressant, c’est qu’il souffre d’une malédiction (il est asthmatique en fait) qui fait que bien qu’arrogant, il doit souvent compter sur les autres…
Ancien général de Jushin, beaucoup des personnages qu’il rencontre le connaissent et le craignent car ils connaissent sa réputation de guerrier farouche…

Un monde fantastique ancré dans le réel

C’est une des première chose qui frappe quand on découvre ce titre… au vu du graphisme qui rend les visages de manière quasi réaliste, on ne s’attend pas forcément à trouver un titre fantastique ou la magie prédomine. Mun Su, plein de paradoxe, bien que dernier représentant de l’état Coréen, se sert d’armes à feu occidentale mais utilise aussi sa magie d’Angyo Onshi, en évoquant des guerriers fantômes. Sando utilise une épée bien trop lourde pour elle et fait semble voler dans les airs, on trouve des personnages se transformant en animaux, des fantômes, des esprits, des monstres, des sorciers invoquant des démons et plus tard des puissants guerriers capables de projeter leur ki pour détruire des montagnes. Bien que surprenant au départ, tout cela n’a rien de choquant… au contraire on adhère très vite à l’univers.
Tout cela est donc ancré dans le réel, avec la famine qu’a réellement connu la Corée, des envahisseurs occidentaux voulant coloniser la Corée… la magie intégré dans l’histoire de la Corée (ce qui m’a fait rire par contre c’est de voir les occidentaux choqués de voir la magie et les démons en Corée, comme si en Occident on n’avait pas de légendes avec des monstres et sorciers comme chez eux… comme si l’Asie détenait le monopole des contes et légendes… m’enfin j’ai trouvé ça drôle.

Et les codes du shonen dans tout ça ?

Et bien justement c’est aussi ce qui fait la force de ce titre…bien qu’en grande partie respectés (le héros commencent seul puis se fait des alliés de plus en plus nombreux, la marge de progression des personnages est importantes et un petit entraînement fais toujours du bien, des quêtes vont leur permettre d’accroître leurs pouvoirs…) mais il en transgresse, ou détourne quelques unes. En premier lieu, Mun Su, le héros, au lieu est plus faible qu’il ne l’était auparavant, sa malédiction l’affaiblit et le fragilise grandement, il a perdu son savoir faire dans le maniement de l’épée et a donc besoin d’être protégé.
Ensuite on se retrouve avec des histoires très courtes, toutes plus ou moins poétiques, qui servent à placer le monde et les personnages mais sur quelques chapitres… on n’est pas dans des arcs s’étendant sur 15 volumes. Et quand on croit que ça être le cas avec l’apparition d’une organisation de puissants guerriers, les Walbin, on s’attend à des combats qui vont s’étendre sur des volumes entiers (et puis ils ont la classe les Walbins) et bien non, en 2 volumes c’est plié… c’est étonnant, voir même frustrant mais ça a au moins le mérite de prendre le lecteur par surprise, et ainsi de pouvoir enchaîner sur la suite… car même si les histoires sont courtes, elles suivent toutes le même fil rouge… la recherche de Ajité, celui qui serait responsable de la chute de Jushin…


SAO est donc un très bon titre (que j’ai découvert bien tard) que je conseille à tous ! Le seul gros problème vient du rythme de parution très lent…

Image
Modifié en dernier par Erkael le 05 oct. 2007, 14:29, modifié 3 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Message non lu par Floo D Ace » 30 avr. 2007, 15:15

perso j'avais remarqué les somptueu dessins...et ont m'en a dit que du bien pourtant j'ai jamais tenté l'aventure....bon remarque c'est aussi parce que j'ai bcp de séries en cour lol

Avatar du membre
gohu
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2007, 08:23
Localisation : Paris

Message non lu par gohu » 21 mai 2007, 12:17

Bon voila mon avis parce que j'aime vraiment cette série (mais par contre j'accroche pas du tout à Island) et elle mérite qu'on lui donne une chance.

Bon sinon pour développer un peu sur Le Nouvel Angyo Onshi,
les +:
- graphiquement c'est vraiment beau;
- le background des légendes coréennes est vraiment bien utilisé et sa change un peu;
- Mun-su: bah un héro charismatique et vraiment développé;
- les meilleurs flashbacks que j'ai vu en manga jusqu'à présent, bien intégrés dans l'histoire, ils nous permettent petit à petit de découvrir le passé et les secrets de Mun-Su;
- les perso secondaires ultra-charismatiques: Wonsul +++, Aji Tae, le vieux...etc

les -:
- là c'est vraiment perso mais j'aurais mis Sando jusqu'à recemment
► Afficher le texte
Parce qu'avant, elle était un peu inutile, la relation SandoXMun-Su est franchement pas très développée: on dirait qu'elle le suit par ce qu'elle a rien de mieux à faire, en fait elle fait un peu tout ce qu'on lui dit de faire. En + elle est super forte et elle a une super progression de manière un peu iréelle
► Afficher le texte
;
- ça reste assez classique au niveau scenario mais c'est vraiment bien fait alors...;
- les premiers tomes sont un peu en deça du reste, on un peu de mal à rentrer dans l'histoire;


Voila j'attend avec impatience la fin des flashbacks...

shinob

Message non lu par shinob » 21 mai 2007, 12:19

Des flashbacks qui commencent vraiment à être looooooong... :roll:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 21 mai 2007, 13:44

Perso en ce moment j'en suis qu'au début, donc je sais pas encore pour les flashbacks, mais je doute qu'ils soient aussi bien fait que dans Berserk!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
gohu
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2007, 08:23
Localisation : Paris

Message non lu par gohu » 21 mai 2007, 14:11

Bah j'ai aussi tous les tomes parus de berserk, et bon après c'est selon les préférences de chacun mais les transitions passé/présent sont quand même assez bien pensées dans Le Nouvel Angyo Onshi alors que dans Berserk c'est plus du présent-passé-présent "collé"(désolé si c'est pas clair), après le flashback de Berserk est très bon au niveau de l'histoire et assez intense, je dirais même que niveau intensité les flashbacks du NAO ne rivalisent pas avec un passge comme l'éclipse, pas de problème.

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 21 mai 2007, 14:27

c'est clair que les flashbacks avec la mandragore sont particulièrement compte tenu de la lente sortie des volumes, c'est à en oublier le fil rouge :lol:, ca reste cependant un des titres que j'affectionne particulièrement, les planches sont trop belles, un scénar en plomb ( et pas en bois... ), un bon ptit manga
Image

Avatar du membre
iori yagami
Messages : 13
Enregistré le : 22 mai 2007, 10:21

Message non lu par iori yagami » 22 mai 2007, 11:16

Le nouvel Angyo Onshi est une oeuvre à lire ABSOLUMENT !!!!!!!! :oops:

Un véritable chef d'oeuvre du manga d'action comme on en voit malheureusement trop peu :roll:

L'histoire sans être foncièrement originale est très bien menée et après quelque chapitre de mise en bouches mais qui sont très sympa et permettent d'en aprendre un peu plus sur les légendes coréenes (quoique le récit commence fort), on entre dans le vif du sujet et pour moi seul le tome 6 et la moitié du 7 sont un peu deça au niveau de la qualité mais l'arrivée des walbin relance complètement l'interet de la serie

Pour les flashbacks je ne peut pas encore me prononcer (je n'ai lu que jusqu'au tome 10 mais je dois recevoir les 11 et 12 d'ici peu) mais un ami ne m'en a dit que du bien

Sinon concernants les nombreuses qualités de ce titre hormis ces dessins époustouflants, je dirai que la mise en scène de combats est la plus belle qu'il m'ait été donnée de voir :shock: (le combats entre les 2 sando, celui entre wonsul et sando, Mun-su contre les walbins, que du bonheur :oops: )

D'ailleurs à ce titre le tome 9 rentre clairement dans mon top 10 des meilleurs tomes de manga, toute oeuvre confondu :oops:

Donc voilà pour ma part Shin Angyo Onshi est une oeuvre à ne pas rater :wink:

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 04 juin 2007, 15:33

Je viens d'avancer jusqu'au volume 8... fini les histoires plus ou moins courtes, plus ou moins poétiques, ça ressemble vraiment à du bon gros shonen classqiue avec multiplication des alliés (même si certains sont encore en retrait ou ne sont pas censé revenir... mais on y croit pas un seul instant), apparition d'une organisation adverses composés de personnages surpuissants, augmentation des pouvoirs du héros... jusque là pas de problèmes, là ou ça me gène d'avantage c'est le retour des personnges qu'o croyait mort :? (du coup ça atténue grandement l'effet de leur mort aux volumes précédents.

De trés nombtreux personnages charismatiques apparaissent de tout coté, et il est difficile de savoir ou ça va nous conduire: on a les walbins, Munsu accompagné de Wonsul mais est t-il vraiment avec lui? Sando qui se retrouve seul mais récupéré par Ajité qui semble avoir des alliés puissants, et enfin Marlene l'escrimeuse occidentale qui elle cherche quelqu'un (je parirai qu'il s'agit de Munsul...

C'est donc trés bon... dommage que les morts réssuscitent!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6383
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 12 juin 2007, 12:19

Volume 9 et 10: déja fin de l'arc des Walbin, c'est trés surprenant, je m'attendais à u arc qui allait s'étendre sur pas mal de volumes... donc du coup un peu frustré, ça laisse l'impression que tout va trop vite... mais c'est tout de même excellent.

Encore des personnages charismatiques apparaissent qui seraient plus puissant que les walbins... il me tarde de voir ça!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre