Red Eyes

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.

Red Eyes ?

Excellent
2
33%
Bien
3
50%
Moyen
1
17%
Médiocre
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 6

Avatar du membre
WamuU
Messages : 264
Enregistré le : 26 avr. 2007, 15:44
Localisation : Dans un pilier !

Red Eyes

Message non lu par WamuU » 22 août 2007, 22:52

Image Image Image

Auteur : Jun Shindo
Nombre de volumes Japon : 15 (en cours)
Nombre de volumes France : 11 (en cours)
Editeur Japon : Kodansha
Editeur France : Panini Comics

Grahald Mills est un soldat suprême de Regium. A la fin de la guerre contre la Fédération de Dragnof, Mills est accusé à tort de trahison et emprisonné. Désespéré et fou de rage, le condamné laisse exploser sa colère le jour de son exécution et réussit à s'échapper. Il se lance alors à la recherche de celui qui l'a injustement dénoncé... Source Manga-news.

Il était une fois le futur :

Vengeance, politique,amitié ou trahison; les thèmes abordés par le scénario de cette série sont assez classiques mais le contexte dans lequel les place l'auteur, lui, l'est beaucoup moins.Red eyes se passe dans un futur alternatif (ou fictif), sur les bases du monde que nous connaissons,le mangaka a inventé de nouvelles nations, une chronologie ou encore un nouveau calendrier.

Nous sommes en l'an 182 du calendrier G.U (Grande Unification) et cela fait maintenant plus de deux ans que la guerre fait rage entre la République du Régium et la Fédération du Dragnof.Après une dernière bataille sanguinaire la guerre s'achève par la défaite du Régium.Le capitaine Grahald "génocide" Mills, chef des Chacals, une unité AAS ( voir plus bas) est accusé de trahison par son lieutenant Julian Krayz et ses propres militaires.Condamné a la peine capitale il arrive a s'échapper et n'a plus qu'un mot en tête: vengeance.

Avec ce manga , Shindo va dépeindre de manière crédible les tenants et aboutissants d'une guerre.Rien ne nous sera épargné: conflits d'interets, la gestion de l'armée par son pays en tant qu'entité autonome ou fanatisme.Les qualités du scénario sont indéniables mais, même si il aborde qq sujets superficiellement, sa complexité peut être un frein pour certains lecteurs.Il faudra faire l'effort de passer les 3 premiers tomes pour ce rendre compte que cela est tout a fait abordable et chacun pourra s'aider des bonus de fin de tome pour mieux comprendre telle ou telle partie.De plus il n'est pas essentiel de tout assimiler pour suivre correctement le parcours du capitaine Mills.

A travers la quête de "génocide",l'auteur va essayer de nous montrer comment la guerre peut changer un homme de manière irréversible.
Entré dans l'armée presque par accident, Mills était un civil parmi d'autres, simple pompiste dans une station service, promis a un avenir des plus basique.L'armée va lui donner un vrai statut social, chef militaire brillant et admiré, mais cela ne sera pas sans contre partie : il perdra dans le même temps toute humanité.Il lui faudra attendre sa destitution pour commencer a réaliser ce qu'il est devenu, mais c'est déjà trop tard, la guerre a fait son oeuvre et il lui est quasiment impossible de réprimer cet instinct de survie affûté et sa rage.

Au début de la série, j'avais un peu de mal avec le traitement de Mills.Radical et vengeur envers certains ex-membres de son unité et apte au pardon avec d'autres sans raison apparente, je trouvais son comportement un peu caricatural.Les tomes 6 et 7 sont consacrés a un flashback nous narrant l'entrée de "génocide" dans l'armée et le début du conflit entre le Régium et Dragnof.Ce petit retour en arrière nous permet en partie de comprendre la différence d'attitude dont il fera preuve.
Le personnage principal n'est malheureusement pas sans défaut, il faudra accepter sont cotés superman, car pour l'instant Mills s'avère être intouchable et imbattable.On pourra aussi reprocher le coté linéaire de l'histoire, mais sur ce dernier point je pense que cela peut basculer a tout moment.

Les AAS :

Pour des raisons que je vous laisse découvrir, les conflits armés tel que nous les connaissons a l'heure actuelle, basés sur des bombardements aériens ou des tirs de missiles depuis des plate-formes navales, n'est plus possible.Les nations ont été obligées de développer des armes de contact rapproché.Après avoir décliné les tanks et les mitrailleuses lourdes sous toutes leurs formes, les Armures d'Assaut Spéciales (AAS) firent leur apparaissions.

Les AAS sont des armures de combat équipées d'armes lourdes, ayant une vitesse de déplacement très rapide grasse a des systèmes de propulsion dans les jambes et le dos, plusieurs modèles existent avec pour chacun, des spécificités telles que le snipe, le combat urbain ou la destruction de tanks.Devenir pilote de AAS est considéré comme un privilège et seuls les soldats les plus brillants seront selectionnés et entrainés a leur pilotage, il leur faudra aussi mesurer au moins 1m80,limite minimum pour que l'armure s'adapte correctement. Le Régium et Dragnof ont chacun leur entreprise de développement dédiée a cette arme: Gaie Arms Fabrik (GAF) pour Dragnof et Ayriel Ganner Industries (AGI) pour le Régium.

AGI est technologiquement en avance sur GAF, ce qui permettra au petit Régium de résister au grand Dragnof durant le conflit qui les a opposé. Un des premiers actes de l'occupant sera d'ailleurs de piller le savoir faire de AGI.
ImageImage


Sience-fiction spaghetti :

Red eyes développe un scénario intéressant mais le véritable point fort du titre, selon moi, c'est les combats ou plutôt les duels !

Les combats sont légion dans les mangas et il est toujours agréable de trouver une série qui vous émerveille encore avec. Et bien ce fut le cas pour moi avec celui-ci.
Les duels AAS vs AAS sont vraiment magnifiques.A la manière d'un western, Shindo instaure une tension durant le face a face qui précède la joute: qq petits mots échangés, des plans sur les yeux ou une partie de l'armure et.....BOUM ! D'une case a l'autre le mangaka arrive a donner de l'explosivité et une sensation de vitesse très communicative. Il multiplie les combats tout en restant cohérent avec les lieux dans lesquels ceux-ci se déroulent, privilégiant les armes lourdes sur les grands espaces, la tactique en urbain ou la vitesse dans les endroits confinés, sans oublier des combats bien faits a l'arme blanche.

Il ne faut sutout pas se fier au 1er tome qui est bizarrement très brouillon sur les affrontements, car cela disparaît totalement a partir du 2ème volume.
Les dessins sont fins et servent bien l'action ou les arrieres plans mais montrent une certaine limite sur les visages, pas très variés et peu expressifs, ou sur les persos feminins, il faut s'y faire, les filles dans Red eyes ne sont pas jojo.

En conclusion :

Certe, Red eyes n'est pas exempt de tout défauts : un scénar qui peut paraître confus, le cotés quasi-imbatable de Mills ou le dessin des visages pas top. Pour ma part, toutes ces lacunes ne me sont pas apparues assez marquées pour me priver des superbes et violents combats ou de l'évolution de l'histoire.
Cette série pourra plaire autant aux amateurs de shonens, par ces scènes d'action, qu'aux amateurs de seinen par le développement de son intrigue et des personnages adultes.
Un vrai bon moment de lecture !
Modifié en dernier par WamuU le 12 oct. 2008, 23:24, modifié 4 fois.

Avatar du membre
gohu
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2007, 08:23
Localisation : Paris

Message non lu par gohu » 22 août 2007, 23:09

Merci pour l'article, complet et tout bref c'est cool.

Bon sinon j'ai pas lu les derniers tomes mais mon sentiment sur la série rejoint un peu ce que tu dis, à savoir:
- le côté contexte/intrigue politique m'a un peu ennuyé (j'ai un peu survolé :oops: );
- les scènes d'action sont vraiment efficaces et nerveuses ( couteau vs armure :shock: );
- sinon pour le héro invincible ça ne m'a dérangé plus que ça, hm je sais vraiment pourquoi: parce que ce n'est pas totalement le cas déjà cf. l'épisode du sniper qui m'a vraiment plu (bon c'est un peu facile mais très efficace sur moi :oops: ) et aussi parce que Mills est plutôt charismatique (en grande partie grâce au passé qui plane sur le perso et qui lui vaut son surnom).

Voilà, faut que je retrappe maintenant :wink: .
"Yuzo-kun?"

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 22 août 2007, 23:24

AHHHHHhhhhhhhhh Red Eyes!!!! :o
Un ami me les passait mais je ne vois plus et du coup je n'ai pas lu le dernier tome, il faut vraiment que je m'achetes cette excellente série!
A chaque tome on est à fond dedans, on suit la vengeance de Mills tout en s'attachant à ces amis/partenaires; les combats sont vraiment fabuleux, on les vit!!

Un manga génial!

Excellent article Wamuu! :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
WamuU
Messages : 264
Enregistré le : 26 avr. 2007, 15:44
Localisation : Dans un pilier !

Message non lu par WamuU » 23 août 2007, 19:30

Merci, merci ^^.
Pour gohu: le coté invincible de Mills ne me dérange pas non plus, mais il me semblai assez prononcé pour bien le signaler.
Et pour gohu et Erkael :
Vous avez arreté a quel tome ?

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 23 août 2007, 20:19

Il me semble (sans en etre certain) que grace à la parution trés lente, je n'ai raté que le dernier volume, j'ai donc du m'arréter au tome 8
Mais cette série fait partie des titres que j'ai prévu de m'acheter (l'argent... :cry: )
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
gohu
Messages : 133
Enregistré le : 10 mai 2007, 08:23
Localisation : Paris

Message non lu par gohu » 23 août 2007, 21:07

Hm on me les prétait aussi donc de mémoire je dirais autour du 5 ou 6.
► Afficher le texte
C'est vague mais ma lecture commence à dâter :? .

En fait je trouvais que ça se dispersait une peu entre les lieux et les persos, plus d'intrigue et moins d'action, préférais le début même si assez linéaire, et je trouvais aussi que l'enemi "principal" de Mills n'avait pas son charisme mais bon je suis remotivé par la série en grande partie à l'idée de découvrir le flashback :wink: .
"Yuzo-kun?"

Avatar du membre
WamuU
Messages : 264
Enregistré le : 26 avr. 2007, 15:44
Localisation : Dans un pilier !

Message non lu par WamuU » 17 déc. 2007, 19:35

Tome 10 : Après une plusieurs reports, il est enfin là.
Cela faisait qq mois que je ne m'étais pas plongé dans cette série, et je craignais d'être un peu perdu.
A ma grande surprise, pas du tout.

Le conflit entre le Régium et Dragnof est loin d'être fini: alliances obscures et coups d'états se préparent dans l'ombre !
Tout ça baignant dans un contexte d'après guerre qui n'est pas sans rappeler l'occupation de la France par les Allemands.
Chaque camps commence a être bien défini, ce qui fait gagner de la clarté a l'intrigue.

Niveau dessin rien a dire, les visages sont toujours aussi moches et les scènes de combats toujours aussi virulentes et jouissives.

Toujours très bon !

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Message non lu par Harknass » 17 déc. 2007, 20:26

J'ai depuis longtemps le projet de l'achetez , mais est-ce que Panini a fait une bonne edition?

Avatar du membre
WamuU
Messages : 264
Enregistré le : 26 avr. 2007, 15:44
Localisation : Dans un pilier !

Message non lu par WamuU » 17 déc. 2007, 20:41

Pour la qualité du papier et l'encrage, c'est du "standard Panini", rien de d'exeptionnel. Le bon point c'est qu'ils ont gardé les introductions, les qq pages couleurs et , surtout, les notes explicatives de fin de tome.
Acceptable, même si c'est cher (8,95).

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6381
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 29 déc. 2007, 15:41

Impressionnant! J'ai trouvé les 8 premiers volumes pour 23 euros :shock: (en bon état qui plus est...bon c'est pas du neuf non plus)

Je vais enfin pouvoir reprendre, et surtout continuer, la lecture de cet excellent titre (qu'un pote que je ne vois plus trop me prétait)
Modifié en dernier par Erkael le 29 déc. 2007, 19:48, modifié 1 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre