Tsutomu Takahashi : Alive, Blue Heaven, Sidooh, Sky high

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Tsutomu Takahashi : Alive, Blue Heaven, Sidooh, Sky high

Message non lu par Blacksheep » 21 déc. 2007, 00:05

Les oeuvres suivantes de Tsutomu Takahashi partagent le thème de l'agression venue de l'extérieur, que ce soit une personne ou la société elle-même, qui pousse un individu à se défendre. Celui-ci fait-il alors appel à sa raison ou à son instinct?
Alive
One shot (Panini Manga)


Image
Résumé
Dans un futur proche, Yashiro Tenshuu, emprisonné pour 5 meutres, attend l'heure de son exécution dans le couloir de la mort. Lorsque l'heure sonne, il se voit proposer une alternative étrange : ou bien il meurt comme convenu, ou il accepte de se livrer à une mystérieuse expérience...

Dans ce one-shot, Tsutomu Takahashi nous entraîne dans un univers sombre et glauque.

Condamné à mort pour s'être fait justice lui même, Yashiro se voit proposer de participer à une expérience en échange de la peine de mort. Tout au long du récit, on en apprendra plus sur les raisons de ses actes passés, l'atmosphère se faisant de plus en plus étouffante, l'action rapide et tendue jusqu'à une page finale qui arrive bien trop vite!

Le dessin colle parfaitement à ce type d'histoire, on est rapidement absorbé par l'ambiance de huis-clos. Pourtant le format one-shot joue un peu en défaveur du titre, on aurait aimé en savoir plus sur ce fameux parasite. Conclusion : court mais bon.

Cet ouvrage constitue donc une très bonne entrée en matière pour qui veut découvrir l'auteur. Un très bon thriller fantastique qui a également été adapté au cinéma.
_____________________________________________________
_____________________________________________________

Blue Heaven
une série en 3 volumes (Panini Manga)
ImageImageImage
Résumé
Le "Blue heaven" est le plus grand navire de croisière jamais conçu, seul Las Vegas pourrait rivaliser avec lui et son propriétaire n'en est pas peu fier. Pourtant un événement inattendu va se passer là -bas. Lors d'une traversée, il croise la route d'un bateau de pêche visiblement en détresse. A son bord deux survivants, l'un épuisé, l'autre complètement terrorisé...

Que se passe-t-il quand un élément perturbateur arrive dans une communauté réduite, dont les individus ne se connaissent pas vraiment, et que celle-ci est prisonnière d'un espace clos? Que fait l'homme acculé qui se sent menacé? Utilise-t-il sa raison avant d'agir -raison qui est censée le différencier de l'animal? Autant de questions que nous pose Tsutomu Takahashi avec Blue Heaven.

Mais ce n'est pas tout, ici se confrontent deux mondes : celui des bas-fonds avec Li Chen Long; et celui du luxe avec les Junau, à l'apparence difforme et inquiétante. Et au milieu, les anonymes qui ne sont d'aucuns des deux, ceux qui décident d'oublier leur libre-arbitre et se plient à la volonté d'un seul ou ceux qui décident de fuir. Dans les deux cas : les victimes. La menace ne vient pas toujours de là où on l'attend. La série noire commence...

Le style de Tsutomu Takahashi reste inimitable et arrive à transmettre au lecteur, tout comme dans Alive, la sensation d'enfermement oppressante et de menace extérieure.

Li Chen Long est-il un virus? Selon Takahashi, il semblerait que oui.
Après le début des meurtres perpétrés par celui-ci, Garuf Junau, riche héritier allemand, propose de réunir tous les asiatiques du paquebot afin de les éliminer, le visage de Long n'étant pas identifié. Ceux qui veulent survivre et s'enfuir -y compris les asiatiques- se séparent de ceux qui se lancent dans une « épuration » des asiatiques du navire. Doit on y voir une référence historique?

Long, élément étranger transmet sa haine de l'Autre aux passagers du Blue Heaven de manière épidémique. Qu'est ce qui différecie réellement les Junau de Long? Qui cédera à ses instincts les plus bas?
_____________________________________________________
_____________________________________________________

Sky High
une série en 2 volumes (Panini manga)


ImageImage
Résumé:
Lorsqu'on meurt, la gardienne de la porte de la mort propose trois options: accepter la mort et aller au paradis, la rejeter et errer pour l'éternité, ou retourner sur terre et se venger...
Sky High Karma raconte l'histoire d'une jeune fille de seize ans menacée par une malédiction. Son ancêtre, brûlé vif par son père, avait choisi de maudire toute sa descendance. Ainsi la jeune fille doit trouver le moyen de sauver sa mère, qui, d'après la malédiction, doit la tuer, et doit aussi apaiser l'âme de son ancêtre.


Avec Sky high, Tsumotu Takahashi nous plonge dans un univers fantastique et folklorique, dans lequel des esprits vengeurs peuvent revenir sur Terre pour hanter les vivants.
C'est ce qui arrive à Maï Takamatsu, une jeune adolescente qui tente de percer dans le milieu du cinéma. A la suite d'un grave accident de voiture dont elle sort indemne, des radios révèlent des clichés pour le moins étranges: une sorte de main ectoplasmique apparaît sur le sommet du crâne de notre héroïne.
Avec l'aide d'un producteur, Maï part dans un temple pour découvrir ce qui lui arrive... et c'est à cette occasion que l'esprit décide de se manifester. Maï est bel et bien possédée... mais par qui?
C'est ainsi que commence l'enquête de notre héroïne, qui sera par la suite aidée d'un jeune médium aveugle prénommé Kanna. Pour vaincre la malédiction, il faut en découvrir son origine... mais c'est loin d'être facile.
Heureusement pour elle, Maï sera aidée par plusieurs intervenants, humains ou fantômes, en plus de ses propres dons extra-sensoriels qui se développent. Mais pourra-t-elle supporter l'atroce vérité?

Servi par un brillant scénario, Sky High Karma est tout simplement une excellente série. Le premier volume marque une phase d'enquête. Il se veut plutôt sombre et crée un sentiment de malaise et d'inquiétude chez le lecteur. Les apparitions ectoplasmiques apparaissent toujours au bon moment, et font bien souvent froid dans le dos.
Le second et dernier volume est quant à lui un tome riche en révélations. Le scénario s'accélère pour atteindre un rythme effréné, étant en symbiose complète avec l'urgence de la situation mise en place par l'auteur.
L'univers dépeint par Takahashi est très soigné. En plus de l'intrigue impeccable, la totalité des personnages sont très fouillés et ne sont pas caricaturaux. La personnalité de l'héroïne, qui fait preuve d'abnégation, de compassion et surtout d'un sang froid à toute épreuve, la rend particulièrement attachante aux yeux du lecteur. L'amour qui l'unit à sa mère est tout simplement remarquable. Même chose pour le méchant de l'histoire, qui a également une personnalité très fouillée. De plus, on ne peut que saluer le traitement non manichéen dont fait preuve l'auteur pour ses personnages.

Les graphismes sont assez spéciaux. Ils ont en effet un petit effet "brouillon". L'auteur alterne subtilement entre dessins crayonnés et dessins réalisés au fusain, ce qui donne globalement une grande richesse graphique à l'oeuvre.

En définitive, Tsumoto Takahashi réussit le pari de réaliser une histoire à l'univers particulièrement développé, malgré le petit format (deux volumes) qui impose bien souvent un traitement bâclé de l'environnement ou des personnages qui y évoluent. Les amateurs de surnaturel seront donc ravis de suivre les aventures de Maï Takamaru dans un monde où les morts côtoient les vivants. Les autres seront satisfaits par la richesse du scénario et le développement minutieux des personnages. Une oeuvre à lire de toute urgence, d'autant plus qu'elle ne compte que deux volumes et ne nécessite donc pas un budget important.

shinob.
_____________________________________________________
_____________________________________________________

Sidooh
Série en cours, 5 volumes parus (Panini Manga)


ImageImageImageImageImage
Résumé
1858, la nation traverse une periode socialement et politiquement instable avec l'arrivée des occidentaux qui l'obligent à s'ouvrir au monde exterieur. Et comme si cela ne suffisait pas, elle subit une épidémie de cholera qui fait des milliers de victimes, un fléau qu'on propagé les étrangers. Touchée par ce mal terrible, la mère de Shotaro et Gentaro Yukimura, deux freres de 14 et 13 ans, leur fait promettre de résister quoi qu'il arrive, car se sont toujours les plus fort qui s'en sortent. A la mort de celle-ci, les deux garcons se retrouvent seuls au milieu du chaos et doivent se battre pour survivre...

Un enfant seul peut-il survivre dans un monde dangereux et en pleine mutation? Et comment? Sho, 14ans, et Gen, 10ans, ont promis à leur mère mourante de devenir fort. Ils n'ont pour eux que le sabre de leur défunt père. Ils sont seuls.

Tsutomu Takahashi revisite la période d'ouverture internationale du Japon, à travers les yeux de deux enfants ballotés par les évènements. Et, de même que dans Alive et Blue Heaven, c'est le thème de la menace extérieure qui apparaît. D'abord l'Autre en lui-même, qui que ce soit, puis plus tard dans la série, l'Etranger, celui qui est différent par sa naissance, sa culture, son apparence.

Piégés dans une secte nationaliste, les deux enfants ne sont plus maitres de leur destin. Jusqu'où pourront-ils aller pour survivre? Arriveront-ils à échapper aux manipulations? Pourront-ils apprendre par EUX-MÊME?


Source des résumés : manganews
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5171
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Message non lu par shinob » 21 déc. 2007, 13:21

Pour ma part j'ai lu Alive et Blue Heaven.

Je suis resté plutôt de marbre devant le one shot: le traitement rapide (pour ne pas dire bâclé) imposé par ce format court m'a empêché de me plonger dans l'histoire.

Par contre j'ai adoré Blue heaven. La folie qui imprègne cette oeuvre est vraiment fascinante. J'aime les histoires barrées et j'ai été servi. J'ai adoré le duel de fous Long/Junau.
Tout ça me donne envie de relire ce titre.
Merci blacksheep! :wink:
Don't dream it... Be it !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6326
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 21 déc. 2007, 13:50

Pour ma part ça me donne envie de découvrir Blue Heaven!

Pour Alive, ça me conforte dans l'idée qu'un one-shot c'est trop court, du coup, je pense que je ne l'essaierai meme pas (par contre je vais essayer de voir le film :wink: )

Pour sodooh, je vais voir...

Quoi qu'il en soit, merci pour ces chroniques!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 21 déc. 2007, 13:52

Erkael a écrit : Pour sodooh, je vais voir...
Attention à ce que tu écrit erk :lol:
Et oui un one shot c'est trop court sauf s'il fait 500pages :lol:
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
sagitaz
Messages : 43
Enregistré le : 19 oct. 2007, 23:11

Message non lu par sagitaz » 21 déc. 2007, 14:40

j'ai découvert l'auteur en commencent par Alive qui m'avais plus mais sur lequel j'avais aussi trouvé le format un peu court, néanmoins cela reste une lecture agréable et je ne regrette en rien sont achat. je me suis ensuite procuré blue heaven que j'ai dévoré d'un trait, on peu lui reproché cependant la surenchère de violence qui est présente juste pour montrer le coté dérangé des deux monstres que sont Long et Junau jr.

Quand à Sidooh, je pense faire la série, mon libraire me l'ayant conseillé et les différent avis lus ci et là etant plus que positif.
Image

Jnv
Messages : 18
Enregistré le : 04 août 2007, 00:19
Localisation : Rennes

Message non lu par Jnv » 21 déc. 2007, 22:57

Ahh, enfin quelqu'un qui parle d'un de mes auteurs favoris !

Alive est, bien que court, plutot interessant, la mise en scene etant le point fort de ce one shot, qui aurait du etre plus développé, certes. J'ai également lu Sky High Karma, histoire tres sympa, relativement classique mais encore une fois, la mise en scene donne vraiment du relief a l'oeuvre. J'avais feuilleté le 1er volume de Blue heaven mais n'avais pas acheté, car j'avais peur que cela soit un thriller trop classique. Je vais peut etre reviser mon jugement...

Quand a Sidooh, c'est une veritable bombe, d'ailleurs je fais des efforts surhumains pour attendre noel pour enfin me permettre de lire le tome 5 recemment sorti !! Scenario bien foutu, personnages charismatiques, dessins superbes, bref... Un must.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6326
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 21 déc. 2007, 23:33

Ahh, enfin quelqu'un qui parle d'un de mes auteurs favoris !
Tu sais ce qu'on dit...on n'est jamais aussi bien servi que par soi meme!
Libre à toi de créer des topics pour parler des titres/auteurs qui t'intéresse si ce n'est pas encore fait :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Jnv
Messages : 18
Enregistré le : 04 août 2007, 00:19
Localisation : Rennes

Message non lu par Jnv » 22 déc. 2007, 14:05

>Tu sais ce qu'on dit...on n'est jamais aussi bien servi que par soi meme!

Ca m'a tenté, mais je ne me sens pas forcement capable d'en faire quelquechose qui saura attiser l'interet de celui qui le lira... !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6326
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 22 déc. 2007, 15:44

Ca m'a tenté, mais je ne me sens pas forcement capable d'en faire quelquechose qui saura attiser l'interet de celui qui le lira... !
Y a pas de raison, à ma connaissance, personne ici n'a une licence de journalisme... il suffit d'un résumé et de donner son avis, si c'est fait avec intéret, ça se ressent... on n'est pas non plus super exigeant sur le fond, à partir du moment ou ce n'est pas écrit n'importe comment!
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
shinob
Retired Zombie Cat
Messages : 5171
Enregistré le : 20 sept. 2004, 19:57
Localisation : τό ὅλον

Message non lu par shinob » 30 janv. 2008, 13:56

Mise à jour du topic avec ma de chronique sur Sky high, un titre signé Takahashi. :)
Don't dream it... Be it !

Répondre