Keiji

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Keiji

Message non lu par Erkael » 20 janv. 2008, 19:21

ImageImageImage
Auteur: Tetsuo Hara/Keichiro Ryu
Nombre de volumes au Japon: 18 (terminée)
Nombre de volumes en France: 18 (terminée)
Editeur France: Casterman (Sakka)


Oda Nobunaga est mort! Le pays est en pleine guerre civile, et croule sous les intrigues des différents seigneurs... le code de l'honneur a t-il encore un sens dans ce contexte? Semblant peu se soucier de tout cela, y compris du Bushido, en marge de la société les Kabukis-monos, ces guerriers excentriques aimant se faire remarquer, notamment par des vêtements hors normes, vivent comme bon leur semble, et Keiji est le plus connu et soit disant le plus fort d'entre eux!
Keiji fait parti du clan Maeda, et son oncle, le seigneur de ce clan a bien des ambitions mais les frasques de son neveu lui font de l'ombre...tantôt ce dernier lui fait honte par son comportement désinvolte, tantôt il s'attire les faveurs des seigneurs de par son naturel...
Son oncle lui même engage un clan ninja pour se débarrasser de Keiji...

On va alors suivre les aventures de ce dernier a travers le Japon et son histoire...
Image
Qui n'a pas été heureux d'apprendre qu'une autre série du Maitre Hara allait arriver dans notre verte contrée? La première impression quand on feuillète Keiji c'est qu'on a affaire à Ken en samouraï, en effet le trait de Hara est toujours aussi fabuleux, et ce titre a vu le jour après la fin de Ken...le trait reste donc le même, pas de grand changement (il aura encore évoluer quand il commencera Soten no ken). Pas de dépaysement du coté du graphisme donc, Keiji, étant un ancêtre de Ken, même visage, on croise de nombreux personnages qui ne sont pas sans rappeler les connaissances de Kenshiro... On retrouve également le coté sanguinolent et exagéré des affrontements... Keiji chevauchant un cheval immense, et coupant en deux plusieurs adversaires en un seul coup...
Ce qu change par contre en plus de l'époque c'est le personnage lui même, il n'est plus taciturne mais expansif et arrogant...il en fait des tonnes, trop même, il en devient agaçant!
Mais Hara n'est pas seul, et le scénario n'est plus le fait de son éternel compère Buronson, du coup l'ambiance n'est pas la même. Les évènements se situent dans le Japon féodal, et on croise de nombreux personnages ayant réellement existé, Keiji étant soit disant l'un d'eux (j'avoue ne pas avoir vérifié), on trouve donc de nombreuses références, à des personnages donc, mais aussi à des clans, des batailles...
Mais pour intégrer ses références à son histoires, pour qu'ils côtoient les héros du manga, certaines libertés ont été prises, les puristes tiqueront sans doute...

L'honneur reste une valeur que l'on retrouve dans ce titre, chaque geste est réfléchit ; va t'il offenser un seigneur? Et Keiji malgré son attitude désinvolte, voguant en apparence sans maître, adapte ses attitudes en fonction des circonstances... le problème est qu'on trouve beaucoup de petits encarts expliquant le sens caché de tels ou tels accoutrements ou attitudes...la plupart tiré par les cheveux... on aime ou pas, c'est en quelque sorte prendre le lecteur pour un idiot qui a besoin qu'on lui explique tout (même si c'est parfois utile, vu comme certaines choses vont être cherchées loin)

Ca a la couleur de Ken, l'odeur de Vagabond, mais ce n'est rien de cela (et ça n'en atteint pas le niveau non plus)
Pour le moment, ce qu'il manque le plus au titre (aprés la lecture de 5 tomes) c'est une trame scénaristique autre que des aventures du au hasard des rencontres de Keiji...

Image

Cliquez sur son nom si vous voulez en savoir plus sur Tetsuo Hara
Modifié en dernier par Erkael le 02 mars 2008, 01:26, modifié 2 fois.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 20 janv. 2008, 19:58

ça va, t'as pas trop perdu la main, Erky ^^

Une analyse trés honnete des defauts de la serie.
Je continue bon an mal an à lire la serie bien que keiji m'exaspere parfois un peu. il semble tellement au dessus de tous qu'il n'y a aucun suspense dans les passes d'armes.
C'est toujours des heros "bigger than life" qui sortent de la plume de Tetsuo Hara, ils sont toujours plus grands (perspective morale?), plus forts, et dans ce cas si plus futés que tout le monde. Tandis que les mechants sont toujours grotesques, veules et grimaçants.

Et c'est bien cette joute de bons mots et de bons tours qui reste le plus interessant malgré tout. Keiji est en representation constante comme si la vie était une comedie que lui traverse sans une egratignure, jamais.
Image

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Message non lu par Harknass » 20 janv. 2008, 21:01

1-Keiji:Tous simplement naze , dessin splendide , scenario naze , j'ai meme pas fini la derniere page du Tome 1 tellement je trouvais sa nulle .Je suis en colére aussi d'avoir achetez les 2 premiers Tome en meme tant...J'ai lu un peu le Volume 2 (sans avoir terminer la page manquante de Keiji 1...) et c'etait nul....
Voila l'avis que j'avais mis dans Top scenario Top flop

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Message non lu par Floo D Ace » 20 janv. 2008, 21:22

Bon bah aprés ton avis Erky je vais donc attendre encore quelques temps afin de voir si les avis évolues par rapport au manga.

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 20 janv. 2008, 21:37

bah moi je le lis et je suis fan, il a quelque chose d'Onizuka dans son attitude de rebellion, et puis en plus si on a de l'histoire féodal plus ou moins réelle... j'adhére totalement...

alors en plus les affrontements dont dignement représentés avec de vrais membres coupés, pas seulement des gerbes de sang...
une multitude de personnages tous plus ou moins caricaturaux et charismatiques rendent l'histoire passionnante...

le seul truc repoussant pour les non initiés serait peut être la quantité de références historiques, ca autant que dans Satsuma par exemple...

m'enfin je ocnseille cette série à tous ceux qui lisnt Lone wolf ou satsuma ou qui aiment l'histoire féodale du Japon :wink:

et pi très bon article Erki
Image

Avatar du membre
AIR 23
Messages : 183
Enregistré le : 05 déc. 2007, 09:21
Localisation : 74 Zoo

Message non lu par AIR 23 » 21 janv. 2008, 10:29

Tres bon article Erky :)
Courage, Honneur, Bienveillance......HIMURA KENSHIN

Avatar du membre
WamuU
Messages : 264
Enregistré le : 26 avr. 2007, 15:44
Localisation : Dans un pilier !

Message non lu par WamuU » 21 janv. 2008, 19:01

Au départ très enthousiaste a l'idée de lire une nouvelle série de Hara, j'ai vite déchanté.
Bien que le dessin soit toujours a mon goût, comme le dit Erkael, l'histoire a du mal a démarrer.
Tant est si bien que j'ai lâché l'affaire au bout des 5 premiers volumes. Dommage ...

Avatar du membre
Daigoro
Messages : 2186
Enregistré le : 04 févr. 2005, 18:51
Localisation : Edo

Message non lu par Daigoro » 04 févr. 2008, 22:44

un volume 6 toujours aussi beau, toujours aussi historique mais beaucoup moins lent que les précédents... enfin j'ai trouvé.... je ne me lasse pas encore mais sans fil rouge ca ne saurait tarder... parce les péripéties inutiles ca va un temps... :?
Image

Avatar du membre
mangas023
Messages : 12
Enregistré le : 27 janv. 2008, 18:06

Message non lu par mangas023 » 05 févr. 2008, 12:24

ça a l'air pas mal !

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 14 févr. 2008, 16:58

Keiji 6: Face à face très tendu et empli d’enjeux entre Keiji et Hideyoshi, les seigneurs se sont arrêtés de respirer dans l’attente de leurs réactions à tous deux, l’un des deux va t-il essayer de tuer l’autre ? Encore une fois, on a tous un tas d’indications qui nous expliquent les motivations et raisons des comportements et attitudes des personnages, on prend le lecteur par la main, on lui dit tout comme si il était dénué de réflexion… donné régulièrement des références historiques, oui, tout nous dire, non !
La deuxième partie est purement une histoire d’honneur de samouraï, qui passe très bien, d’autant plus qu’on retrouve des allures de Ken dans le regard de Keiji… Mais toujours pas de fil conducteur…
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre