Resident Evil -marhawa desire-

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 19 juin 2012, 10:46

Image
Les plus grands fans de zombies connaissent tous Resident Evil, LA série de jeux vidéos qui a assurément rendu populaire le genre avec aussi les films de George A. Romero. Vendue à plus de 40 millions d'exemplaires, sortie sur la plupart des consoles et aussi adaptée plusieurs fois au cinéma et en films d'animation, il est difficile de ne pas avoir entendu parler de la mythique série d'horreur ces 15 dernières années. Alors qu'un très bon volet est paru en février sur 3DS puis un autre orienté très "action" est sorti sur Xbox 360 et PS3 en mars, l'annonce récente de RE 6 pour la fin de l'année a su aussi faire frémir d'impatience les fans, et j'en fais partie ! Quoi de mieux dans ce cas-là de patienter avec la première adaptation du jeu en manga, qui notons-le est scénarisé par le studio Capcom lui-même !

Rappelons-nous de Resident Evil 5 : Chris Redfield était emmené en Afrique qui fut touchée par le bioterrorisme. Capcom a annoncé que "ce manga fait partie intégrante de la trame scénaristique officielle de la série" et que celui-ci cache les premières infos du futur RE6. L'histoire prend place en Asie, non loin de Singapour, dans l'école Marhawa réputée pour ses élèves excellents venus de tout le continent. Seulement lors d'une nuit comme une autre une des élèves a été infectée par le virus-T, la transformant ainsi en zombie. Doug Wright, un professeur en biotechnologie est appelé pour étudier ces étranges symptômes qui commencent à se manifester au sein de l'école; celui-ci embarque son neveu Ricky Tozawa dans son voyage en lui promettant de faire valider son année s'il lui vient en aide. Pendant ce temps, le héros de la BSAA Chris Redfield lutte toujours contre le bioterrorisme avec son nouvel allié, Piers Nivans.
Selon les infos de Capcom le 6 se passera aux Etats-Unis, on est donc curieux de voir comment ce manga va nous amener au jeu !

Nombreux sont les gens à râler de ce qu'est devenue la série depuis le 4eme volet : un jeu beaucoup plus axé action qui désormais fait moins peur que ses prédécesseurs. Si vous faîtes partie de ces gens là, ne vous attendez pas à un réel retour de l'horreur avec ce manga, car ce n'est pas le but ! Celui-ci n'est d'ailleurs pas non plus spécialement tourné vers l'action, on a plutôt là affaire à une enquête : quelle est la source de l'infection de la malheureuse étudiante ? Comment ce virus se transmet-il ? Et puis que cachent les tunnels sous l'école ? Ce tome nous introduit agréablement dans un univers encore plein de mystères...
Parlons à présent des personnages. Au premier abord, on peut prendre peur : Ricky est le typique adolescent un peu débile qui ne bosse pas et qui ne pense qu'à draguer les filles aux alentours. La preuve d'ailleurs lorsqu'il arrive à l'école Marhawa et qu'il drague les deux filles venues l'accueillir lui et son oncle. Cependant celui-ci se rendra vite compte qu'il n'est pas en vacances et qu'il va devoir prendre des responsabilités, un élan de maturité le poussera à aider son oncle à résoudre les mystères de l'école. Parallèlement nous voyons quelques scènes extérieures où Chris Redfield et ses associés luttent contre des zombies en tout genre : peut être que ces scènes sont là pour nous rappeler qu'on est dans l'histoire officielle de la série, en tout cas nous sommes impatients de le retrouver à Marhawa car on s'en doute, celui-ci rejoindra tôt ou tard Ricky et Doug.

Là où le récit fait fort, c'est que l'on n'a pas une abondance de zombies à la Highschool Of The Dead ou encore Dead Rising, non, ici les personnages sont plus travaillés en profondeur et le peu de zombies que l'on voit sont souvent des gens que l'on a vu quelques pages avant. Le rythme va crescendo, l'horreur évolue, on se pose des questions sur certains personnages et on en finit par être captivé jusqu'à la fin du tome !
Il n'est pas nécessaire d'avoir joué aux jeux pour pouvoir lire ce manga en l'appréciant, seulement quelques clins d'oeils à des évènements clés de la série ou encore le personnage de Chris Redfield et son histoire vous passeront sous le nez, cela reste un petit peu dommage quand on sait que derrière ce jeu se cache une véritable histoire passionnante.
Notons à la fin quelques pages bonus où l'on voit la nouvelle alliée de Chris combattre des zombies, araignées, mutants et aussi les mythiques chiens zombifiés, sans doute pour faire plaisir aux fans et donner un avant goût de ce qui nous attend en matière de monstres.

Au niveau du dessin, nous avons l'auteur de Saru Lock aux commandes : réaliste et précis, son trait colle parfaitement pour l'adaptation de la série ! Sa mise en scène est dynamique, les zombies sont très bien représentés tout comme les monstres, et enfin personne n'aura du mal à reconnaître Chris. Cependant, il y a un bémol : l'auteur utilise beaucoup de trames qui certes donnent des textures réalistes mais parfois, cela rend les personnages ou encore les édifices couverts de pointillés pas très jolis, c'est dommage car cela casse un peu le réalisme...

Terminons sur l'édition. Kurokawa a fait du très bon boulot, tout d'abord lorsque l'on sait que la version reliée française est disponible en même temps qu’au Japon et dans 10 autres pays à travers le monde ! Le papier est sinon de qualité et tout le monde appréciera les 6 pages couleurs en début de volume. La traduction elle est correcte dans son ensemble.

Ainsi, que penser du premier volume de l'adaptation de la célèbre série ? Et bien nous n'en sortons pas déçu, cela aurait pu être plus axé "horreur" cependant il faut rappeler que nous sommes au premier tome et qu'au rythme où vont les choses, l'horreur arrivera petit à petit, tout comme dans les jeux d'ailleurs. Si vous cherchez un bon défouloir penchez vous plutôt sur Highschool of the Dead car ce n'est pas la quantité de zombies qui prime dans ce manga (du moins pour l'instant). En tout cas, vu comment se termine ce premier tome, le prochain a des chances d'être excellent, l'attente va être longue !
Modifié en dernier par Kiraa7 le 19 juin 2012, 14:50, modifié 1 fois.
Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Hitsuji » 19 juin 2012, 14:45

Kiraa7 a écrit :La traduction est correcte dans son ensemble sauf une phrase qui me paraît plutôt louche : "les petites gens sont si vulgaires", mais bon passons.
Qu'est-ce qui te paraît étrange dans cette phrase ? C'est par rapport au contexte de l'histoire, ou la formulation elle-même ?
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 19 juin 2012, 14:49

Désolé : l'expression existe mais je ne la connaissais pas, sur le site ma phrase a été supprimé, j'ai juste oublier de le faire ici, merci :wink:
Image

Avatar du membre
Hitsuji
Time Sheep
Messages : 666
Enregistré le : 12 juil. 2011, 18:37
Localisation : Près d'un chat ! :3
Contact :

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Hitsuji » 19 juin 2012, 19:42

Ah, okidoki, alors. :3
"on the internet, no one knows you're a cat."
—A cat.

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 07 janv. 2013, 19:35

Resident Evil #2

Alors qu'un groupe de travailleurs est coincé dans les sous-sols de l'école Marhawa, le professeur Wright ainsi que ses compagnons décident de partir à leur rescousse et vont découvrir quelque chose d'aussi inattendu qu'horrible : des zombies adroits capables de courir ! Les soupçons s'éveillent : quelqu'un aurait-il modifié le virus T afin de rendre ses hôtes plus puissants ? L'enquête continue de plus belle...

Après un premier volume introducteur plutôt sympathique pour une adaptation manga du célèbre jeu vidéo, nous avons droit à un second tome sur le même ton. Au programme donc, une petite visite de courtoisie dans les sous-sols de l'école où nos héros remarqueront vite qu'ils sont attendus et pas forcément par des gens bien aimables. Durant cette partie nous retrouvons un peu l'âme des derniers jeux Resident Evil avec une progression linéaire où nos héros s'engouffrent petit à petit vers la source du mal. Malheureusement, cette partie du volume s'entiche de quelques clichés regrettables des séries de zombies : un gentil se fait mordre, et oh surprise, quelques pages après il revient en méchant et les héros n'osent pas tirer dessus...Oui c'est un peu réaliste certes, mais beaucoup trop prévisible, on en attendait un peu plus de cette aventure sous-terraine.

On ressent davantage l'effet "manga" avec le personnage énigmatique encapuchonné : qui est-il ? Pourquoi observe-t-il les héros de loin ? Quel est son rôle ? Mystère... Cependant, il faut avouer que ce mystérieux bonhomme fait un poil cliché et ne colle pas spécialement à l'ambiance du titre, cela n'est pas forcément dérangeant en soi mais bon, ce ne serait pas étonnant que certains fans de la série voient leurs poils s'hérisser face à ce perso. Dernier point négatif : Mère Gracia. Déjà irritante dans le premier volume, celle-ci continue sur sa lancée et devient un personnage vraiment "faux" : alors que son école est en train d'être envahie de zombies, celle-ci ne veut rien changer au niveau de l'organisation de son institut et punie même une élève qui en a sauvé d'autres, tout ceci devient vite énervant...

Mais rassurez vous, la fin du volume annonce tout de même du bon pour la suite, avec l'apparition d'un personnage plutôt impressionnant qui nous fait supposer des combats dantesques pour l'avenir ! D'ailleurs, bien qu'on ne voit que très peu Chris Redfield dans ce tome, nous savons désormais que celui-ci sera probablement aux côtés de nos héros dès le prochain tome et le tout va sans aucun doute vite s'accélérer !

En conclusion donc, nous avons ici un tome sympathique mais sans plus, le manga étant bourré d'idées aussi bonnes que mauvaises et c'est parfois bien dommage. La fin de ce volume nous promet cependant une suite sans doute plus pêchue qui risque de remonter la pente de la série (espérons le en tout cas !). Enfin, notons tout de même que Kurokawa a fait un effort concernant le papier désormais plus épais, chose qui en avait gêné plus d'un sur le premier volume !
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 17 juin 2013, 21:04

Resident Evil #3 :

Qui est Nanan et quel drame mère Gracia essaie-t-elle de cacher à son entourage ? Malgré le danger qui plane, la directrice décide de maintenir la fête de l'école. Une situation qui s'avèrera catastrophique pour les élèves. Les festivités risquent de se terminer dans un véritable bain de sang...

Ca y est, voici venir le tome charnière de la série où celle-ci prend enfin son envol ! Après deux premiers tomes plutôt sympathiques, nous avons enfin droit à un bon lot de révélations en tout genre ainsi qu'à une grosse montée en puissance niveau action, le tout pour nous séduire. L'origine des zombies à l'école Marhawa est enfin claire, mais il est déjà trop tard : ceux-ci ont envahi les lieux et plus rien ne peut désormais les arrêter... Alors que Ricky tente en vain de se débattre de ces monstres infâmes, la personne qui est à l'origine de ce terrible phénomène progresse dans ses cruels objectifs et la situation empire de pages en pages : comment notre héros va-t-il s'en sortir et comment la situation va-t-elle retrouver un moment de calme ? Impossible de le savoir pour le moment, c'est donc avec hâte que l'on veut désormais connaître la suite.

Ainsi l'on a enfin ce que l'on souhaitait dans cette série. Bien que certains faits soient clichés, on en attendait pas forcément plus d'un manga sur Resident Evil surtout lorsqu'on sait que le jeu vidéo prime désormais l'action à l'horreur. Maintenant nous attendons vraiment que la série nous surprenne davantage par la suite tout ceci par une trame scénaristique efficace qui pourra amener son lot de surprises. Notons de plus qu'il est agréable de voir Ricky devenir un vrai personnage qui se bouge et non un pion tout a fait cliché que l'on a envie de secouer durant toute la série...

Un bon tome donc, très satisfaisant pour ce que l'on attend de la série et qui nous donne vraiment envie de lire la suite, chapeau. Par contre, on ne comprend toujours pas pourquoi Chris figure pour la deuxième fois sur la couverture, pour peu qu'on l'aperçoit dans le manga...
Image

gilroy
Messages : 1
Enregistré le : 25 juin 2013, 11:33

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par gilroy » 25 juin 2013, 11:56

Après un premier volume plutôt plaisant, Tokyo Esp accélère le rythme dans ce second tome encore plus poignant ! Nos héros profitent un peu de leur pouvoir pour faire le bien car en effet de nombreux pouvoirs se sont dispersés un peu partout et cela affecte même les animaux ! Mais pendant ce temps de dangereux conflits se trament pas loin de nos nouveaux super-héros, un trafic s'installent avec des yakuzas pour vendre des super-pouvoirs aux plus riches afin de bouleverser le monde

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 18 oct. 2013, 00:17

Resident Evil #4

L'école est de plus en plus rongée par la pandémie... Bindi, devenue une véritable arme bio-organique sur pattes, sème le chaos à travers l'établissement en tuant tous les élèves sur son passage. D'un autre côté, les derniers rescapés tentent vainement de survivre dans cet enfer jonché de zombies affamés de chair fraiche...

Alors que le volume précédent lançait la série dans une phase vraiment typée action (un peu comme les derniers volets du jeu vidéo éponyme), ce volet continue sans surprise dans la même lancée avec des combats en veux-tu en voilà peins dans un tableau des plus gore et morbide qui soit. Chris et Ricky se retrouvent ensemble tandis qu'autre part c'est le duo Merah/Piers qui se forme.
Leur point commun ? Un adversaire redoutable pour chacun, avec Nanan pour les premiers et Bindi pour les seconds, sans oublier bien sûr quelques autres zombies par-ci par-là.

La situation actuelle est pour ainsi dire calamiteuse, et nos héros doivent chercher dans leurs dernières ressources d'énergie et de force mentale afin de pouvoir espérer sortir en vie de ce terrible capharnaüm. Mais c'est avec plaisir que nous nous retrouvons nous, lecteur, face à des scènes d'action plutôt bien tournées, comme si l'on était face à un "combat de boss", et autant dire que le tout nous prend aux tripes.
Le tome se lit du coup assez vite tant il se passe des choses très vite, mais ce n'est pas pour cela que la lecture s'en voit décevante, bien au contraire, et la dernière page vient même attiser notre curiosité concernant ce qu'il va se passer dans le volet prochain qui, rappelons le, sera le final.

Bref, un tome pêchu et bien sympathique, plutôt proche des derniers volets du jeu (n'espérez donc pas avoir quelques frissons durant votre lecture) et il faut bien avouer que l'on se retrouve impatient de savoir comment toute cette histoire va prendre fin !
Image

Avatar du membre
TheSpy22
Messages : 96
Enregistré le : 02 janv. 2013, 14:31

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par TheSpy22 » 17 déc. 2013, 16:16

Je suis tombé par hazard sur une annonce (vide) sur Priceminister du 5ème et dernier tome de Resident Evil.
L'annonce à été faite par Decitre et concerne la précommande du tome et il est indiqué que le tome sortira le 02/02/2014. Pour une fois que c'est pas Amazon qui annonce les dates de sortis quelques mois à l'avance.

Source: http://www.priceminister.com/offer/buy/ ... izawa.html
Image

Avatar du membre
Kiraa7
El Muchacho
Messages : 750
Enregistré le : 29 sept. 2011, 22:48

Re: Resident Evil -marhawa desire-

Message non lu par Kiraa7 » 28 mars 2014, 16:19

Resident Evil #5

Depuis juin 2012, nous pouvons suivre en manga le prologue au jeu vidéo Resident Evil 6. Celui-ci permet en effet de comprendre le début du jeu (bien que ce dernier soit complètement faisable sans avoir lu le manga) en nous proposant une histoire en 5 volumes. Ce dernier tome nous offre-t-il une conclusion habile ?

La tension est au sommet pour Chris et ses compagnons ! L'école est désormais complètement envahie de zombies, il ne reste pas un seul être humain "normal" à part nos héros et seule la fuite semble avantageuse. Nanan semble bien déterminée à tuer Chris mais ce dernier, accompagné de Ricky, tenteront le tout pour le tout afin de la vaincre, mais cela ne sera pas chose aisée... Pendant ce temps, Piers et Merah repoussent les légions de zombies aux alentours, en ayant droit à la fâcheuse surprise de voir réapparaître Bindi plus monstrueuse que jamais ! Comment nos héros vont-ils donc pouvoir se sortir de cet horrible assaut ?

Nous voici donc avec le dénouement final de cette adaptation manga de Resident Evil. Au programme, des affrontements très musclés baignant dans le gore à souhait. Honnêtement, il ne vous faudra pas plus de 20 minutes à lire le tome tant les dialogues sont minimes entre les gunfights, les coups de couteaux et autres coups de pieds. Cet ultime volet à un peu une tendance "film de Stalone" : ça fait pan pan boum boum, c'est toujours plus "badass" au fil des pages et comme le jeu vidéo désormais, on tend beaucoup sur de l'action pure et dure plutôt que de l'horreur à proprement parlé (c'est gore et c'est tout). Mais bon, étant donné que l'on se doutait bien de la tournure qu'allait prendre la situation, le tout est au final plutôt réussi dans le genre et offre un final convainquant. Par contre vous êtes prévenu : comme prévu, ce manga est un prologue au jeu, donc n'espérez pas trouver toutes les réponses attendues dans ce tome, il faudra partir migrer sur sa console pour ça !

Au final, Resident Evil -marhawa desire- est une adaptation convaincante et à l'image de la série actuelle. De l'action, du gore, des zombies, du bioterrorisme, bref tous les éléments clés de la franchise sont présents et l'auteur aura su pleinement adapter la licence de Capcom pour en plus nous donner envie de nous pencher sur le jeu après. Ce n'est certes pas le manga du siècle, mais ça se laisse lire et les moins pointilleux sauront prendre plaisir à cette lecture courte mais intense.
Image

Répondre