Eyeshield 21

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Alors :

Eyeshield 21 c'est le meilleur shonen sportif ( Franchement trop la classe )
31
50%
Eyeshield 21 c'est un bon shonen sportif ( Cool mais Tsubasa ou Slam Dunk c'est mieux )
29
47%
Eyeshield 21 c'est le pire des shonen sportif ( Franchement j'ai lu le tome 1 et c'est affreux )
2
3%
Eyeshield 21 je trouve pas que c'est un shonen sportif ( Euh au début j'ai cru que c'était les X-Men (sisi ya Flash,Mr.Fantastic & La Chose )
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 62

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Niouki » 03 nov. 2009, 20:50

J'en suis maintenant au tome 14, et c'est toujours aussi prenant voir plus, je suis absorbé dans ma lecture, même si je ne lis pas très souvent j'en lis deux par jour alors que je suis en vacances :mrgreen: Les auteurs arrivent toujours à nous captiver, et j'aime bien le côté irrationnel des techniques qui sont comparées à des super techniques, ça ajoute un côté complètement loufoque aux matchs qui du coup ne sont pas du foot américain pur mais on se sent bien encore dans le shônen! Je ne regrette pas d'avoir choisi cette série quand j'étais à la recherche d'une nouvelle série en avril, car maintenant je passe de superbes moments :shock:
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 14 nov. 2009, 18:17

Vol 28: La deuxième demi finale se joue ici sous le regard interrogateur des joueurs des Devil Bats. Et on découvre en même temps qu’eux l’équipe des Hakushu Dinosaurs, en particulier le monstre de puissance Gao qui a été jusqu’à écraser Bamba !
Encore une fois l’auteur arrive à nous surprendre, et à nous proposer des choses inattendues, ce qui est assez rare dans ce genre de titre sportif. En nous montrant le match des Wild Gunmen contre les Dinosaurs (plus court que ceux des Devil Bats heureusement), le suspens est réellement entier, car on ne peut à aucun moment prédire l’issue du match, l’auteur faisant tellement bien les choses que tour à tour on pense à la victoire d’une équipe puis de l’autre…jusqu’à ce que le couperet tombe, on retrouve l’auteur là où on ne l’attend pas et finalement les choses ne se sont pas passés comme on s’y attendait depuis un moment…la finale s’annonce très dure !
Il est juste dommage qu’après avoir montré l’intérêt des différentes tactiques, de l’utilité de chaque poste de joueurs, au final l’auteur réduise le tout à une seule chose bête et méchante : la puissance. Gageons que justement la finale démontrera le contraire.

On conclut le tome avec un court flash-back revenant sur la rencontre des trois piliers de l’équipe des Devil Bats, à savoir, Hiruma, Kurita et Musashi. Ce passage est d’autant plus intéressant qu’il regorge de référence et d’explications de petits détails.

Un volume de plus à savourer !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
zoulrak
Messages : 180
Enregistré le : 21 avr. 2008, 11:27
Localisation : Ca dépend des années
Contact :

Re: Eyeshield 21

Message non lu par zoulrak » 19 nov. 2009, 11:00

Un excellent volume 28 selon moi. il n'y a pas à dire, on a beau savoir que de toute façon, les Devils Bats vont atteindre le Christmal Ball parce que sinon la série est finie, je palpite quand même à chaque phase de jeu ^^
Bref, encore du suspens avec le match des Gunmen, un flashback vraiment sympa pour le background des persos originaux de l'équipe et pis des dessins qui sont de plus en plus merveilleux je trouve...à chaque tome je me dit que le dessinateur à un meilleur coup de crayon que le tome précédent :)
Vivement le volume 29 ^^
« La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, beaucoup de gens sont brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule » G.Brassens

Image

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Niouki » 19 nov. 2009, 20:41

Le tome 29 pour février 2010... Ca me laisse le temps de finir de lire les tomes que j'ai achetés, j'en ai encore 7, mais c'est tellement bon que si jamais j'ai le temps de m'y mettre, ça va pas faire long feu ^^ Je vais bientôt faire partie de ceux qui attentent la sortie des tomes suivants :shock:
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Avatar du membre
Niouki
Messages : 104
Enregistré le : 16 juil. 2009, 21:39

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Niouki » 28 nov. 2009, 00:08

Tomes 28

Les flashbacks sont les bienvenus, on en apprend encore un peu sur l'équipe qui sera prochainement l'adversaire des Deimon Devil Bats. Et Kurita semble enfin prendre un peu plus d'utilité scénaristiquement parlant, il a enfin l'air impliqué, car il faisait encore partie des quelques personnages à ne pas avoir été mis en avant vraiment lors des matchs, à la différence des personnages que sont Monta, Hiruma, Musashi, en passant par Komusubi et Yukimitsu, et puis bien sûr Sena!

On n'a pas affaire à autant d'intensité que dans les tomes précédents qui nous faisaient vibrer de par l'intensité des matchs qu'ils nous offraient, mais le plaisir de lecture est toujours bel et bien là. Après avoir dévoré tous les tomes en quelques semaines, je le dis haut et fort, ES 21 fait partie des meilleures séries que j'ai pu lire jusqu'à maintenant! Je suis reparti pour une relecture complète de la série, pour profiter davantage des dessins que je trouve géniaux, et repasser un peu de temps en compagnie de cette équipe de fous : il est difficile de s'en détacher après les avoir retrouvés à chaque moment de libre!
Image
Image
"Une guitare, c'est comme si l'Humanité s'exprimait en six cordes.", Beck

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 21 févr. 2010, 16:45

Vol 29: Chaque nouveau tome de Eyeshield est attendu comme il se doit et systématiquement sa lecture nous plonge dans son univers pour un plaisir de lecture certain. Ce volume ne déroge pas à la règle !
La grande finale que tous attendent va enfin commencer, il y en aura eu du chemin de parcouru depuis le début du tournoi…toutes les grandes équipes sont passés au crible, toutes sont tombés face aux deux dernières encore en course…Cette finale s’annonce démente et promet de grands moments. Pour cela l’auteur a sorti l’artillerie lourde en la personne de Gao, le monstre parmi les monstres, l’homme à abattre, celui présenté comme la plus grande menace que les Devil Bats aient eu à affronter. Et c’est devant cette terrible menace que le match peut enfin commencer, après avoir suivi sur un premier chapitre la préparation des joueurs plus motivé que jamais… Enfin Kurita va dévoiler son potentiel, enfin il est annoncé comme le futur héros du match…un honneur qu’il mérite amplement.
En premier lieu Gao, puis vient ensuite d’autres menaces…comme a son habitude, l’auteur nous dévoile ses surprises petit à petit, l’équipe adverses abattant ses cartes peu à peu…il paraît normal qu’une équipe ne repose pas que sur un seul joueur après tout. Si encore une fois l’auteur nous sort de nouvelles « techniques », qu’il arrive à les lier à la thématique de l’équipe (ici les dinosaures donc), il faut reconnaître que cette fois cela apparaît encore plus tiré par les cheveux qu’à l’accoutumé. Mais qu’importe, on est dedans, on se laisse absorber par la tension que l’auteur arrive à instaurer.
Ici, si l’humour reste toujours présent en fond, il s’efface cependant devant l’enjeu…on ressent véritablement une pression parfaitement mise en scène, on arrive presque à palper la crainte des joueurs, on ressent véritablement le danger.

Mais le moment fort reste le coup dur infligé aux Devil Bats…moment de panique, d’émotion, de détresse…le tout pour mieux galvaniser les troupes, et voir les joueurs faire front commun au mépris de la menace ayant déjà fait d’illustres victimes…on aura beau dire cela provoquerait presque des frissons ! Un grand moment donc qui en promet d’autres avant l’issue du match que l’on ne trouvera pas dans ce tome malheureusement, il va donc falloir attendre…une longue attente qui s’annonce pénible !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 01 mai 2010, 14:05

Vol 30: C’est presque sans s’en rendre compte, tellement absorbé par l’action de ce titre à couper le souffle, que nous somme déjà rendu au volume 30 ! Chaque dizaine représente un chiffre symbolique, un moment important pour un auteur mais arriver jusqu’à 30 c’est déjà beaucoup plus rare et surtout pas donné à tout le monde !
Et c’est uniquement maintenant qu’on réalise qu’au bout de trente volumes, le titre ne souffre d’aucune baisse de rythme, bien au contraire, ce tome nous prend carrément aux tripes, peut être encore plus que le précédent qui était déjà très fort !

Hiruma est blessé et c’est sans quaterback que les Devil Bats vont devoir jouer ! Comment faire face aux assauts du surpuissant Gao ? Va t-il encore détruire d’autres joueurs ? On se pose ces questions en début de tome et on se demande véritablement comment notre équipe va s’en sortir… Et c’est avec son talent habituel que l’auteur nous apporte les réponses : c’est dans la détresse que tous les joueurs s’unissent et se renforcent ! Voir la confiance aveugle que les joueurs portent à Sena, le sacrifice qu’effectue Komusubi, le réveil et la volonté de protéger ses compagnons de Kurita, la volonté inébranlable de Monta, et le retour héroïque de Hiruma…tous ces moments provoquent des frissons ! C’est bien simple on a l’impression de ne vivre que des grands moments dans ce tome !
Au final on en apprend un peu plus sur Marco, présenté comme un calculateur diabolique (mais un cran en dessous de Hiruma bien entendu), et on le prend en pitié ; malgré le terrible affrontement qui est en train de se jouer ; les deux capitaines se respectent, habités par la même volonté de prouver leur valeur !

Toujours bénéficiant d’un graphisme de toute beauté, dynamique avec une mise en page diaboliquement efficace, ce volume est grandiose, épique même ! Et l’auteur se paye même le luxe de préparer le terrain pour la suite en évoquant la plus redoutable des équipes qui attend nos champions…bref que du bonheur !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 16 juin 2010, 22:48

Vol 31: En route pour le Christmas Bowl !!
Le tournoi du Kanto se termine enfin, et avec lui le match final contre Hakushu et jusqu’à la dernière seconde l’auteur nous fera vivre de grands moments au travers d’oppositions mémorables. La clé de voûte du match tourne comme le plus souvent autour de Hiruma, Sena, Monta et Kiruta, même si, c’était couru d’avance, le mot de la fin revient à Sena. Alors bien entendu, l’auteur nous rejoue une énième fois une issue se jouant à la dernière seconde du match, à un point prés, on l’a déjà vu de nombreuses fois dans ce titre, mais qu’importe, c’est la finale, et le match se devait d’être intense, il l’a été, et il devait le rester jusqu’au bout. Même si on ne doutait plus de l’issue du match, on savait que cette fois l’auteur ne nous réservait pas de surprises pour la conclusion, malgré tout on vit cette fin de match en retenant notre souffle, la mise en scène alternant les plans larges, les gros plans sur les regards emplies soit de désespoir soit de combativité, des retours sur des scènes importantes pour les joueurs est grandiose, et surtout cette magistrale maîtrise de l’auteur qui nous donne l’impression que l’on est devant un écran et que par moment le réalisateur impose des ralentis à son film, le temps suspend son cours puis reprend pour un choc violent…du grand art. L’émotion est au rendez vous !

Et pourtant très vite, un nouveau match se dessine, les Devil Bats vont se frotter aux champions incontestés du Japon, ceux qui rassemblent les meilleurs joueurs, y compris le véritable Eye Shield 21. C’est presque dommage, on a l’impression de ne pas suffisamment savourer la victoire de notre équipe, cela un peu trop vite. Mais un dernier choc nous attend : pour se préparer l’auteur nous offre une belle surprise qui annonce le meilleur ! Vivement la suite pour entamer la dernière ligne droite !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9839
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Koiwai » 17 juin 2010, 01:15

Peut-être le volume qui fait le plus dans la surenchère depuis le début de la série... Tout du moins en ce qui concerne le match, parce que, a contrario, j'ai trouvé l'après-match affreusement bâclé et prévisible. Et la suite ne m'inspire guère confiance. Ca reste très sympa à lire, et ça le restera sans doute jusqu'à la fin au vu du talent des auteurs, mais je regrette la surenchère de plus en plus présente, et la disparition totale du petit côté "tranche de vie" des débuts, qui apportait beaucoup. En gros, les deux derniers tomes parus, dont le dosage est un peu moins fin, et s'il restaient très plaisants à suivre, m'ont paru trop exagérés.
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Eyeshield 21

Message non lu par Erkael » 29 août 2010, 18:48

Vol 31: Ca y est nous y sommes enfin: le Christmas bowl peut enfin commencer! Mais cela s’annonce extrêmement difficile, pour ne pas dire impossible, tant les joueurs de Teikoku sont un cran au dessus !

On assiste donc au fameux entraînement qui réunis tous les meilleurs joueurs du Kanto, chacun prenant en charge la préparation d’un des joueurs de Deimon, un seul ira vendre ses services aux troupes ennemis, et on devine bien vite qui est le traître à sa patrie…
Bien qu’intéressant l’auteur ne s’attarde pas sur ce fameux entraînement, et pour le coup il nous prend à contre pied ; il n’a jamais été coutumier du fait de s’attarder sur les entraînements qui pourraient se révéler plus pénible qu’autre chose, la seule exception est une partie à part entière qui valait grandement la peine…mais là vu les coachs spéciaux qui étaient là on n’aurait pas été contre d’en voir un peu plus.
L’auteur préférant s’attarder sur les doutes de Monta qui va devoir affronter son idole à travers son fils ! L’humour cède ici sa place à la tragédie (ou presque), et l’auteur sent sort aussi bien, mais cela ne surprendra plus personne !

C’est donc très rapidement que le match va commencer et d’emblée ça va vite, les surprises s’enchaînent et on se régale. Malgré l’écrasante supériorité de leurs adversaires, les joueurs de Deimon arrivent à tenir tête. Les efforts ont payés et de voir les silhouettes des anciens adversaires les ayant aidés apparaître derrière les joueurs comme une aura fait penser avec beaucoup d’amusement à Ken !
Malgré des excès de l’auteur, en particulier pour le personnage de Taka Honjo qui marche littéralement dans les airs, une certaine logique reste respectée, par exemple, Kurita continue de dominer ses duels, cela aurait paru insensé de faire intervenir un personnage encore plus puissant que Gao !

Encore un excellent tome où l’on constate que même après 32 tomes, l’auteur arrive toujours autant à nous tenir en haleine !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre