Bleach

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
47
32%
Trés bon
35
23%
Bien mais pas top
40
27%
Mauvais
15
10%
Minable
12
8%
 
Nombre total de votes : 149

Avatar du membre
Jokk
Messages : 371
Enregistré le : 09 août 2008, 15:59
Localisation : Un peu plus loin sur le côté

Re: Bleach

Message non lu par Jokk » 22 avr. 2010, 20:24

Tome 36: Enfin! Enfin un tome que j'ai lu de bout en bout sans passer les combats, sans survoler l'intrigue pour savoir si il y avait du nouveau. Et pour cause Kubo l'a abandonner son intrigue pour nous proposer ce qui semble un flash back monstrueux. On retrouve avec un certain plaisir toute une galerie de personnage connu (certains plus que d'autres d'ailleurs), qui vont évoluer dans la Soul Society une centaine d'années avant Ichigo et sa clique. Une bouffée d'oxygène après une longue série de tomes de plus en plus ennuyeux.
Esperons que Kubo continuera sur sa lancée.
"Le seul tyran dont j'accepte le joug est la raison" Richard Rahl, Sourcier de Vérité ,Sorcier de Guerre, empereur de D'Hara, maître des Contrées du Milieu, époux de la Mère Inquisitrice.
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 26 avr. 2010, 00:07

Vol 36: Alors que la fin du tome précédent nous faisait presque saliver (malgré la perte d’intérêt constante du titre), alors que l’on attendait de nombreux face à face dans une bataille rangée opposant de nombreux personnages, l’auteur nous prend totalement à contre pied en nous plongeant dans un flash-back pas du tout attendu !

On retourne donc 110 ans en arrière dans la Soul Society, on y retrouve de nombreux personnages connus mais avec une toute autre fonction…quelle surprise de retrouver tous les Vizards à des postes hauts placés, vice capitaines voir carrément capitaines de division. Le flash-back commence d’ailleurs avec la nomination de Uruhara au poste de capitaine…et peu à peu on comprend ce qui se passe, les évènements vieux d’un siècle étant directement liés à ce qu’il se passe en ce moment…les groupes se forment : les futurs Vizards sont rassemblés face aux traîtres qui se dévoilent, les personnages vivant normalement sur Terre avec une toute autre identité se rassemblent aussi de leur coté.
Bien que dans ce tome on ne sache pas encore pourquoi ils sont devenus ce qu’on sait d’eux, on comprend désormais clairement les divisions qui ont été faites.
Pour le coup, il faut tirer notre chapeau à Kubo qui dévoile les éléments peu à peu avec une narration claire et intelligente ; et chaque nouveau personnage apparaissant, que l’on replace dans le futur, fait son petit effet.
C’est terriblement bien trouvé, à tel point qu’on se demande si c’était prévu dés le départ par l’auteur tant il y a longtemps que les Vizards sont apparus sans être réellement exploités…si c’était réellement le cas, il s’agit là d’un coup de génie !

Et aussi paradoxale que cela puisse paraître, ce coup de génie a quelque chose de rageant ! Pourquoi l’auteur nous fait-il subir des passages aussi insipides depuis un moment alors qu’il possède clairement un talent de narrateur très fort. On savait qu’il était un dessinateur hors pair, que ses mises en pages étaient de très grande qualité…ce qui a toujours péché était la narration, il se contentait de nous mettre plein la vue avec des ficelles de shonen tellement énormes qu’elles en demeuraient efficaces. Mais avec ce tome l’auteur nous bluffe carrément et enfin de nombreuses choses commencent à prendre sens…pourquoi nous avoir fait attendre aussi longtemps ? C’est presque du gâchis !

Sans aucun doute le meilleur tome depuis bien longtemps dans cette série !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
ShadO
Dreamer in the rain
Messages : 944
Enregistré le : 19 avr. 2009, 18:10
Localisation : Bruxelles

Re: Bleach

Message non lu par ShadO » 26 avr. 2010, 16:10

Il ne reste plus a espérer qu'il ne retombe pas dans les mêmes travers qu'auparavant au tome suivant... Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un doute :roll:

En tout cas c'est vrai que ce 36ème tome est vraiment plaisant à lire et offre un break bienvenu dans cet interminable série de combats souvent dispensables.
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 18 juin 2010, 01:14

Vol 37: Après l’exceptionnel volume précédent qui en a surpris plus d’un, on attend fébrilement ce trente septième tome…va t’il continuer sur cette bonne lancée, la série va t’elle renaître de ses cendres (en termes d’intérêts, pas de ventes, c’est désormais connu que succès ne rime pas avec qualité) ou va t’on replonger dans le grand cirque qui était devenu une habitude maintenant pour cette série !

Pour être tout à fait franc, cela faisait des lustres que je n’avais pas réellement attendu un volume de Bleach, série qui était dans le fin fond de mes priorités de lectures, pourtant ce volume je l’attendais fermement, j’étais vraiment pressé de découvrir son contenu, et il faut reconnaître que le bilan est plutôt positif !

Le flash-back passionnant du volume précédent s’étend encore un peu sur un bon quart de ce volume ci…maintenant tout est claire, on sait comment et pour quelles raisons les anciens shinigamis tel que Uruhara sont sur Terre, on sait aussi presque tout des Vizards qui pour le coup nous apparaissent enfin comme des personnages intéressants…et la transition pour revenir aux faits actuels est vraiment particulièrement ingénieuse et efficace.
Et justement les évènements en question sont eux aussi particulièrement excitants ! L’élite des shinigamis fait face à Aizen et sa force de frappe la plus importante…de nombreux affrontements dantesques semblent se préparer. Après avoir montré brièvement l’étendu du pouvoir du papi shinigami qui se dévoile enfin, l’auteur a recours à une ficelle du genre qui a fait ses preuves, faire intervenir des personnages au bon moment au bon endroit, personnages qui se dressent en sauveur avec des looks de poseurs…mais l’effet est garanti, d’autant plus que si il y a une chose que Kubo maîtrise à la perfection c’est bien la mise en page : quatre nouveaux acteurs entrent donc en jeu et rapidement sont opposés à une partie des troupes ayant suivi Aizen…
Si le premier affrontement est assez ridicule, on est rassuré sur la fait que l’auteur semble vouloir nous épargner des affrontements s’étendant sur des tomes entiers (et tant mieux car visiblement il va y avoir un paquet d’affrontement).

Alors l’humour employé vaut ce qu’il vaut, le ridicule de l’affrontement vient un peu gâcher la magie installée, l’auteur retombe dans ses travers avec le coup de la technique ultime caché que personne n’a jamais vu parce qu’en fait je suis bien plus puissant que tout le monde le croit…mais malgré cela il faut reconnaître qu’on se laisse véritablement absorber par ce tome…et si Bleach redevenait une série intéressante ?
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 26 août 2010, 10:40

Vol 38: Ca y est c’est officiel, la série est sur une lancée positive, depuis un moment les tomes s’enchaînent avec un plaisir de lecture ravivé, l’auteur nous épargne pour le moment ses travers et ne nous propose que des choses intéressantes !

Ce tome là est quasiment entièrement accès sur le combat, ce qui ne l’empêche pas d’être vraiment intéressant. Fini les combats à rallonge qui s’étendent sur des tomes entiers, ici pas moins de trois affrontements prennent fin et ils sont plutôt bien menés, ils nous permettent surtout de voir en action des personnages que l’on n’avait pas encore vu se battre, en particulier le capitaine de la septième division. Comme à son habitude Kubo maîtrise parfaitement la mise en scène et la mise en page, l’intervention du dit capitaine fait véritablement son effet, mais le final est encore plus excitant : tous le monde rentre enfin dans la bataille, finit la phase d’observation ! Et là encore l’auteur maîtrise son sujet, il arrive à rendre cela tout à fait excitant, à tel point qu’il nous tarde déjà d’avoir le prochain tome entre les mains…c’était devenu si rare pour cette série, que quand cela arrive il ne faut pas oublier de le mentionner !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Bleach

Message non lu par Otaku62 » 05 sept. 2010, 13:52

Idem qu'Erkael même si je n'étais pas aussi négatif que lui sur les précédents tomes. 8)
Le seul point qui me gênait, c'est bien l'impression que l'histoire était fort décompressé mais fort heureusement cela semble terminé. L'action est toujours présente mais plus structuré et on retrouve là les moments passés dans la Soul Society. Bref, vivement la suite!

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 24 oct. 2010, 11:09

vol 39: Les combats se poursuivent et l’auteur pour ne pas lasser, dirige plusieurs affrontements en même temps, ainsi tous les participants sont actifs, il n’y a pas un qui attend bêtement que les choses se passent (enfin presque). Le fait de mener plusieurs combats de front donne un réel dynamisme à ce volume, pour le coup les pages s’enchaînent à une vitesse impressionnante. Bien entendu certaines phases s’attardent plus sur un affrontement ou un autre mais personne n’est oublié pour autant.

La part belle est donnée au combat de Rangiku, affrontement sans nul doute le plus mouvementé où de nombreux intervenants extérieurs apparaîtront, évitant la linéarité du combat. En particulier un démon vraiment réussi au niveau du design et qui dégage véritablement une sauvagerie inquiétante. Sa puissance a aussi quelque chose d’impressionnant mais la conclusion nous laisse perplexe : cela fait toujours son petit effet quand un personnage resté en retrait intervient sans crier gare et impose sa supériorité, mais là c’est un petit peu trop, d’autant plus qu’on se demande, pourquoi, si il est si puissant, il est resté sans rien faire dans les tomes précédents avec tous les évènements qui ont eu lieu…
Ajoutez à cela la conclusion du premier affrontement où le shinigami après avoir pris une belle dérouillée se réveille en sortant le classique « je faisait semblant » et écrase alors son adversaire…
Kubo maîtrise de nombreuses choses, mais il continue malgré tout de plonger dans les clichés les plus ridicules du genre.

Etrangement, lorsque les deux derniers chapitres nous renvoient vers Ichigo et ses compagnons, on est déçu, beaucoup moins intéressé, tant ce qui se passe sur Terre est excitant.

Un tome vraiment prenant qui n’est pas exempt de maladresses de l’auteur qui viennent un peu gâcher le tout.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

vice
Messages : 2
Enregistré le : 30 oct. 2010, 17:37

Re: Bleach

Message non lu par vice » 30 oct. 2010, 17:44

Le chapitre 39 est vraiment bien, perso je lis les scans, je peut juste vous dire que c'est pas encore finie, Bleach iras au moins jusqu'au tome 65 / 75... :twisted:

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Bleach

Message non lu par Otaku62 » 01 nov. 2010, 21:43

J'ai bien aimé aussi ce volume 39. ça commence à redevenir de plus en plus intéressant et l'attente de chaque volume est de plus en plus longue tant je retrouve le charme de la série lors de la Soul Society...

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6386
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 11 janv. 2011, 00:33

Vol 40: L’auteur laisse de coté les affrontements se déroulant sur Terre pour retrouver Ichigo dans le Hueco Mundo, et on le retrouve face à un Ulquiorra plus décidé que jamais à se débarrasser de son adversaire…et force est de constater que c’est de suite beaucoup moins passionnant !
L’excitation provoquée par la réunion de tant de personnages, notamment certains qui avaient été laissé trop longtemps de coté, laisse la place à un héros agaçant qui ne cesse de multiplier sa puissance à chaque affrontement, un héros bien plus poseur qu’autre chose !
L’affrontement occupe donc tout le tome, il se lit très vite d’ailleurs, ce qui est notamment du aux remarquables qualités d’illustrateurs de l’auteur qui nous propose de magnifiques doubles pages ; mais aussi parce qu’on n’est tout simplement pas passionné par ce qui se déroule sous nos yeux. On retombe dans les combats typiques que l’auteur nous proposait il y a quelque temps, à savoir avec des personnages qui subissent des améliorations significatives et qui reprennent la main du combat aussi facilement qu’il guérissent de leurs blessures.
L’autre chose qui agace dans ce tome, ce sont les personnages secondaires qui essaient de s’interposer mais qui ne servent tout bonnement à rien. Et mon dieu, ce que Orihime peut être insupportable, elle réunit à elle seule tous les clichés de la cruche de shonen, elle ne sert à rien, n’a jamais à rien et ne servira sans doute jamais à rien du tout !

On profite par contre d’une remarquable design de Ulquiorra transformé, vraiment classe, et encore une fois l’auteur arrive à retranscrire cette frayeur qu’il inspire.

Après la hausse de niveau des derniers tomes, on regrette vraiment ce volume…sans doute la faute à un personnage principal trop cliché pour être intéressant.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre