School Rumble

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 24 juin 2010, 13:48

Tome 17:

Suite aux évènements ayant eu lieu pendant sa fête d'anniversaire, Eri commence à comprendre les réels sentiments de Harima pour Tenma... mais elle n'est pas décidée à abandonner, même si, pour cela, son amitié avec l'aînée des Tsukamoto doit en pâtir ! Et Yakumo dans tout ça ?

Avec ce dix-septième volume, on a l'impression que Jin Kobayashi a enfin décidé de décanter un peu (un tout petit peu) les tourments amoureux de certains de ses personnages. Et ici, quasiment tous les protagonistes de la série sont mis de côté pour mettre en avant, plus que jamais, les quatre plaques tournantes de la série que sont Harima, Tenma, Eri et Yakumo. L'étau se resserre petit à petit autour des 4 personnages. Face à ses sentiments pour Harima, la fière princesse Eri voit, par sa faute, son amitié avec Tenma se dégrader, sans que cette dernière ne comprenne pourquoi. Mais finalement, et comme on pouvait s'y attendre, face à l'optimisme permanent de Tenma, la brouille ne dure pas longtemps, et Eri semble commencer ce qu'il vaut mieux préserver, entre son amitié pour la jeune fille et son amour pour Harima... Bientôt une porte de sortie dans cette histoire amoureuse pour notre jolie blonde ?

Au final, les personnages restent fidèles à eux-mêmes: Eri est tour à tour touchante et détestable dans son rôle de véritable princesse perturbée par son premier véritable amour, Tenma, plus que jamais bêbête, conserve cet optimisme, cette jovialité et cette foi indestructible en l'amitié qui la rendent si attachante, et l'adorable Yakumo, au second plan, continue de se voiler la face quant à ses sentiments, prend sur elle pour ne rendre personne malheureux.

L'humour reste bel et bien là, surtout pendant un début de volume assez amusant et de très bonnes scènes B. Cependant, l'aspect comique a de plus en plus tendance à laisser la place à des moments d'émotion qui, par instants, parviennent à réellement toucher, à l'instar des toutes dernières pages de ce tome, qui voient Yakumo craquer (enfin !), ce qui pourrait annoncer une suite continuant à décanter les intrigues amoureuses.

Si l'humour, plus ou moins efficace, reste là, Il semblerait que le mangaka se soit enfin décidé à faire évoluer un peu les amours de ses héros. De ce fait, on reprend bon espoir pour la suite de la série qui, espérons-le, ne tournera plus en rond, comme l'ont fait les quelques volumes précédents.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 18 sept. 2010, 19:19

Tome 18:

Suite et fin des problèmes de Harima par rapport à ses planches déchirées par Eri, concurrence entre Hanai et Tôgô pour l'élection des représentants d'élèves, découverte par Tenma d'un secret d'un Karasuma qui décide de l'aider dans le dessin de manga... Autant de situations qui nous montrent que non, après un volume précédent qui allait pourtant dans ce sens, l'heure n'est toujours pas venue pour Jin Kobayashi de faire évoluer un tant soit peu son histoire.

Ainsi, après un volume 17 qui nous laissait sur un bon espoir d'évolution, ce dix-huitième tome revient à nouveau sur des historiettes de quelques chapitres ne changeant rien à la donne, et pendant lesquels on sourit à peine, tant les gags, les quiproquos et les coïncidences se font moins percutants, le ton plus monotone.

On notera, malgré tout, une Mikoto plus observatrice envers son ami d'enfance Hanai, Une Tenma qui se rapproche plus ou moins de Karasuma au grand dam de Harima, ou une Eri affichant toujours autant d'ambiguïté dans ses sentiments. Mais concrètement, rien qui ne change de d'habitude.

Après un tome qui donnait bon espoir quant à une évolution de la série, School Rumble retombe dans ses petites habitudes qui ne provoquent guère plus de grands fous rires depuis plusieurs volumes, et tout au plus quelques sourires. Une lecture devenue plus routinière qu'autre chose, mais il reste encore 4 tomes à Jin Kobayashi pour changer cela.
Image

Avatar du membre
lordvin
Messages : 5
Enregistré le : 15 nov. 2010, 02:18

Re: School Rumble

Message non lu par lordvin » 15 nov. 2010, 02:27

J'ai adorer ce manga,je me suis taper des fous rirer sur celui la avec un Harima Kenji qui fait trop délirer.[spoiler]Dommage que a la fini Harima soit pas avec Tenma[/spoiler].

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 15 nov. 2010, 11:37

Lordvin, message édité ! Attention aux spoils (et au passage, merci, j'y ai eu droit :roll: t'as de la chance que c'était sur School Rumble, tiens XD ), les balises de spoiler sont là pour ça :wink:
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 04 déc. 2010, 15:22

Tome 19:

Par rapport aux quelques précédents volumes, ce dix-neuvième tome change un pue dans un premier temps, puisqu'il suit des personnages qui n'ont plus été sur le devant de la scène depuis quelque temps, voire ne l'ont quasiment jamais été.
Ainsi, on sera content de retrouver le duo Karen/Imadori. La jolie jeune fille, ayant trouvé un petit boulot, est convoitée par son supérieur, mais sa grande naïveté l'empêche totalement de voir clair dans cette situation. Face à cela Imadori décide d'aider la prude Karen, qui ne capte rien, à se débarrasser de ce gêneur. On voit ici un Imadori comme on ne l'avait que peu vu, puisqu'il semble ressentir une certaine jalousie au point d'aller se "venger" en proposant un rendez-vous à Lala (qui, par ailleurs, n'a jamais semblé aussi féminine), c'est dire ! Doit-on en conclure qu'Imadori n'est finalement pas si insensible que ça à Karen ?
Par la suite, c'est Tsumugi, du club d'astronomie, qui sera sur le devant de la scène. Alors que l'on découvre qu'elle est depuis longtemps secrètement amoureuse d'Hanai (si si, c'est possible !), la timide jeune fille décide de passer enfin à l'attaque au cours d'une sortie où le jeune garçon est aussi invité. Mais elle n'avait pas prévu qu'Hanai était en réalité convoité par d'autres filles (décidément !)... S'en suit un passage plutôt touchant sur les tourments de Tsumugi, jeune fille très intériorisée et ayant tendance à se dévaloriser par rapport à la plupart de ses camarades de classe. Ainsi, on découvre une adolescente plus attachante qu'avant.

Dans la suite du tome, un problème de taille vient se poser: Tenma sait que Karasuma partira en Amérique l'année prochaine, mais, aidée par ses amies, elle décide de tenter (une dernière fois ?) sa chance en organisant une randonnée. Le problème étant que Karasuma décide d'avancer son départ au jour de la randonnée, et que Harima est le seul à le savoir... Comment tout ceci se finira-t-il ? Comme toujours, dans une bonne dose d'humour, bien évidemment ! Un humour qui, par ailleurs, redevient un peu plus efficace que dans les derniers tomes. Certains quiproquos prêtent vraiment à rire, et on retrouve en partie ce don qu'avait Jin Kobayashi au début pour faire partir en vrille ses personnages, un bon exemple étant la réaction d'Harima quant au futur départ de Karasuma.

Avec ce volume, School Rumble retrouve un peu le charme de ses débuts, avec notamment un meilleur équilibre entre sentiments et humour, même si Jin Kobayashi y retrouve un peu moins ses marques. Ce petit regain de qualité doit beaucoup au fait que certaines choses se bougent relativement (très relativement) plus, que certaines situations soient apparemment sur le point de se décanter. Espérons simplement que cette fois sera la bonne.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 27 avr. 2011, 21:12

Tome 20:

Pendant l'excursion scolaire, Harima et Yakumo se sont malencontreusement retrouvés menottés, tandis que la clé des menottes se retrouve en Angola... Mais pas le temps de souffler ni de s'expliquer auprès des autres pour nos héros, car ils doivent faire face à un jeu proposé par la toujours aussi stratégique Akira, un jeu qui consiste à passer sous une voûte "yes" ou une voûte "no" selon que l'on est actuellement amoureux ou pas ! Cette petite épreuve pourrait-elle être le point de départ de l'éveil des sentiments réels de certains ?

En réponse à cette interrogation, il semblerait bien que oui ! Mais bien évidemment, une nouvelle fois, tout va rapidement dégénérer, car pendant que Tenma ne comprend rien au jeu et en arrive à briser, sans le savoir, le coeur d'un Karasuma dont nous discernons enfin un peu mieux les sentiments, le trouble est jeté en ce qui concerne Harima et Yakumo, qui arrivent devant tout le monde menottés et s'embrassent par accident... A partir de là, la situation ne cesse de se compliquer et de partir en vrille, et l'on est heureux de voir Jin Kobayashi réussir a plutôt bien retomber sur ses pattes, comme il savait le faire au début de la série, en nous proposant des conclusions débiles après avoir exploité plusieurs de ses personnages.

Mais le passage qui reste le plus prenant arrive ensuite: pour protéger Mikoto de la chute d'un arbre, Hanai se jette sur elle et devient amnésique après s'être mangé le tronc dans la figure. S'en suit alors un long passage où les deux adolescents vont remettre en cause leurs sentiments, car tandis que Hanai sait au fond de lui-même, malgré son amnésie, que la fille qui est en face de lui a une place toute particulière dans sa vie depuis son enfance, Mikoto se retrouve profondément troublée par les agissements et déclarations de son ami de toujours... Une fausse cérémonie de mariage pourrait-elle aider le jeune garçon à retrouver la mémoire ?
En somme, on appréciera ici de voir les vrais sentiments de deux de nos héros se dévoiler un peu plus. Rien n'est concret, mais cela fait plaisir à voir, d'autant que le mangaka parvient à dépeindre le tout de manière assez touchante.

En somme, ce vingtième tome confirme le petit regain de qualité amorcé dans le volume précédent, et parvient même à décanter les sentiments de certains protagonistes, même si ce n'est que de manière abstraite. Espérons vivement que l'auteur continue sur cette voie pendant les deux derniers volumes, et parvienne à nous offrir une conclusion satisfaisante.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 30 août 2011, 19:10

Tome 21:

L'excursion scolaire se poursuit, et alors qu'elle touche bientôt à sa fin, les émotions de chacun se retrouvent exacerbées. Karasuma a disparu dans la forêt, et Harima accepte d'accompagner Tenma pour partir à sa recherche, tandis que Yakumo ne sait que faire. Entre deux gags, Harima et Yakumo peinent toujours à se dévoiler, jusqu'à ce que notre bad boy retrouve Karasuma...

Nous étions habitués à voir un Karasuma inexpressif, taciturne. Ainsi, une petite tornade se lève lorsqu'on voit, pour la première fois, le jeune garçon laisser exploser ce qu'il a au fond de lui. Quel secret cache-t-il derrière son apparence totalement je m'en foutiste ? L'heure est venue de le découvrir, et de voir en même temps le sens du sacrifice du bonhomme et la manière dont il a toujours considéré Tenma. Des révélations-choc pour Harima autant que pour le lecteur.

Ainsi, rapidement, les choses s'emballent, se précipitent dans cet avant-dernier volume. Si l'humour est toujours de la partie, il se fait plus discret pour laisser place à une ironie du sort teintée d'une ambiance douce-amère qui offre au volume un charme inattendu. Le rythme s'accélère, avec lui les bouleversements autour du trio Karasuma/Tenma/Harima, des rebondissements qui font volontiers dans l'exagération ou le cliché, mais qui touchent. Et si l'on apprécie notamment de voir toutes les amies de Tenma lui venir en aide dans son ultime quête pour poursuivre Karasuma, c'est bien notre bad boy, Harima, qui attire sur lui la majorité des projecteurs, en montrant, à son tour, un impressionnant sens du sacrifice pour que celle qu'il a toujours aimée soit heureuse.

Si l'humour n'est pourtant pas ici le leitmotiv, on tient bel et bien l'un des meilleurs tomes de la série, Jin Kobayashi prouvant qu'il est capable d'être très bon dans les ambiances douces-amères et l'expression subtile des sentiments, ce qu'il avait déjà montré par le biais de quelques courts passages dans certains volumes précédents. On retient, entre autres, la jolie mise en avant des sentiments du trio, la porte de sortie qui est offerte à chacun d'entre eux, et les tout derniers événements de ce tome, qui tournent véritablement une page et préparent la conclusion de la série, que l'on espère aussi bonne.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9982
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: School Rumble

Message non lu par Koiwai » 13 déc. 2011, 14:51

Tome 22:

Ca y est. Après quatre années de bons et loyaux services, l'heure est venue pour School Rumble de tirer sa révérence. La série a connu des hauts et des bas, des scènes hilarantes et de subtils instants d'émotion tout autant que des gros coups de mou et des passages répétitifs. Toutefois, on restait agréablement surpris par la tournure du volume 21, dans lequel Jin Kobayashi montrait un talent fou dans un registre plus éloigné du simple humour. Dès lors, on était en droit d'attendre une conclusion dans la même veine, d'autant que tout l'annonçait... Alors, le mangaka y est-il parvenu ?

Pour le bien de Tenma, Harima l'a laissée s'envoler pour l'Amérique rejoindre Karasuma, gravement malade. A présent, l'heure est venue pour lui de tirer une croix sur son indéfectible amour pour la jeune fille. Resté seul, au Japon... Seul ? Pas vraiment. Car tout autour de lui, les membres de la joyeuse bande sont toujours là, et à leur manière, tous réagissent face au départ de Tenma. Ainsi, par exemple, pas question de se laisser abattre pour Yakumo, qui a d'ailleurs le soutien de toutes ses amies. De même, l'heure n'est pas à la tristesse du côté d'Eri, Mikoto ou Akira. Tenma, n'est plus présente, mais de coeur elle est toujours là, et la vie continue. Et pour aller plus loin, le départ de Tenma est même le déclencheur de quelques révélations, sur les sentiments de Yakumo, sur ceux d'Eri, sur ceux de Mikoto. Des sentiments que l'on avait deviné depuis quasiment le début de la série, mais qui n'avaient jamais été clairement explicités. Ici... ils ne le sont toujours pas, ou alors à demi-mot ou indirectement, mais ils ne font plus aucun doute. C'est bien là toute la subtilité de Jin Kobayashi, qui parvient à nous faire comprendre les choses tout naturellement.

Mais le plus beau se passe outre-Atlantique. Si Tenma est partie, elle reste au premier plan, et quand elle retrouve Karasuma, rien ne se passe comme prévu et les choses se font plus dramatiques que jamais... Face à la situation, comment réagira Tenma, seule dans un pays étranger, ce qui n'est pas forcément très rassurant quand on connaît son caractère ? Hé bien, vous risquez fort d'être surpris, car on découvrira ici une facette inattendue de la jeune fille, qui va nous offrir ici une superbe preuve que l'amour qu'elle a entretenu pendant 22 tomes n'était pas du vent, tandis que son choix pare le récit d'un petit réalisme bienvenu. Certes, le rebondissement est ici assez facile, un peu gros, mais est beau car bien exploité, et reste malgré tout dans le ton de la série. Car dans School Rumble, tout est possible.

C'est d'ailleurs sur une dernière ligne droite un peu folle, qui vient à nouveau prouver que tout est possible, que se termine la série, via un ultime rebondissement là aussi un peu facile, mais qui confirme que Jin Kobayashi est capable de créer de vrais beaux moments forts avec ce genre de choses. On a donc droit à une fin qui ne trahit pas l'ambiance générale de la série, l'humour rejoignant l'émotion dans cette atmosphère un peu folle. Et si certains pourraient rester un peu sur leur faim face à une conclusion un brin expéditive et ouverte (aurait-il pu en être autrement dans une série de ce genre ?), l'auteur a atteint l'essentiel : le doute est levé sur les sentiments des principaux personnages (toutefois, on aurait aimé que ce soit aussi le cas pour certains protagonistes plus secondaires), la mise en avant de l'amitié qui a animé tous les personnages pendant toutes ces années est parfaite et est sans doute ce qui ressort de plus beau, et tous, ensemble, sont à présent tournés vers un avenir qui s'annonce joyeux pour eux. En tout cas, on le leur souhaite !
Image

Avatar du membre
TheSpy22
Messages : 96
Enregistré le : 02 janv. 2013, 14:31

Re: School Rumble

Message non lu par TheSpy22 » 04 mars 2013, 14:26

C'est quoi le mieux, l'animé ou le manga ??
Image

Avatar du membre
Luciole21
Génie lambda
Messages : 1152
Enregistré le : 17 janv. 2012, 22:26
Localisation : Inconnue

Re: School Rumble

Message non lu par Luciole21 » 04 mars 2013, 15:12

L'anime est plus sympa, il apporte ce que le papier ne peut pas donner, à savoir du mouvement et du son, c'est donc plus vivant et plus drôle. En revanche, ce dernier ne couvre pas la totalité du manga, donc si tu veux l'histoire complète, penche toi plutôt sur ce dernier.
Image

Dernier coup de cœur manga : Chiisakobe (Minetaro Mochizuki)
Dernier coup de cœur franco-belge : Septs Nains (Lupano)
Dernier coup de cœur comics : Bone (Jeff Smith)
Dernier coup de cœur roman : La horde du contrevent (Alain Damasio)
Dernier coup de cœur film : Perfect Sense
Dernier coup de cœur jeux vidéo : Portal 2

Platineur débutant : http://www.psthc.fr/profil-psn-Coeluli. ... c7dbc3d294

Répondre