Si on parlait ciné?

Ici discutez de tout ce qui ne concerne pas le manga... C'est également ici que vous pouvez vous présenter!
shinob

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par shinob » 11 févr. 2011, 12:25

Koiwai a écrit :certains ne savaient pas trop quoi penser à la fin du film (comme, à tout hasard, Shinob :mrgreen: )
Prout. Toi, t'as surtout aimé Portman qui se fait plaisir toute seule dans son pieu. :mrgreen: :mrgreen:

Non mais globalement c'est un film sympa quand même, mais j'ai toujours un peu de mal avec les films qui manquent de vraisemblance (Inception, quelle daubasse).
J'ai pu lire qu'Aronowsky rendait hommage à Satoshi Kon avec ce film. Qu'est ce t'en penses Jérem? (je n'ai quasiment rien vu de Kon)

Le discours du roi: Génial. Geoffrey Rush est magistral.

Pour la Saint Valentin, perso j'ai prévu d'aller voir Les chemins de la liberté. Ca sera surement moins prise de tête que Black Swan.

Avatar du membre
Einah
Messages : 1948
Enregistré le : 17 nov. 2010, 21:13
Localisation : Deux-Sèvres mais mon coeur reste en Lorraine

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Einah » 11 févr. 2011, 14:33

shinob a écrit : Non mais globalement c'est un film sympa quand même, mais j'ai toujours un peu de mal avec les films qui manquent de vraisemblance (Inception, quelle daubasse).
Au contraire, j'ai bien aimé Inception :mrgreen: J'aime quand on laisse une part au spectateur d'imagination.
Image

shinob

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par shinob » 11 févr. 2011, 14:35

Einah a écrit :J'aime quand on laisse une part au spectateur d'imagination.
Moi aussi dans une certaine mesure, mais il ne faut pas que ce soit trop tordu, sinon j'ai beaucoup de mal à adhérer.

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10083
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Koiwai » 11 févr. 2011, 15:46

Wang Tianjun a écrit :
Koiwai a écrit : qui ne cessent de s'accentuer au fil des tomes.
Déformation professionnelle ? :mrgreen:
Oups XD Je suis possédé par MN, c'est pas ma faute ! :mrgreen:
ça peut faire un bon film de St-Valentin ou pas ? :mrgreen:
Pour des déséquilibrés, oui :mrgreen:
shinob a écrit :
Koiwai a écrit :certains ne savaient pas trop quoi penser à la fin du film (comme, à tout hasard, Shinob :mrgreen: )
Prout. Toi, t'as surtout aimé Portman qui se fait plaisir toute seule dans son pieu. :mrgreen: :mrgreen:
Han mais c'est pas vrai ! :o Y avait aussi la scène lesbienne :arrow:
J'ai pu lire qu'Aronowsky rendait hommage à Satoshi Kon avec ce film. Qu'est ce t'en penses Jérem? (je n'ai quasiment rien vu de Kon)
Le concept m'a fait penser à Perfect Blue à plusieurs reprises, avec cette paranoia, cette folie à tendance schizo qui s'emparent petit à petit de l'héroïne.
Pour la Saint Valentin, perso j'ai prévu d'aller voir Les chemins de la liberté. Ca sera surement moins prise de tête que Black Swan.
Je vais le voir ce soir, celui-là, normalement ! L'avis suivra :) Déjà, y a Saoirse Ronan au casting, donc ce sera forcément un bon film ^_^
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Wang Tianjun » 11 févr. 2011, 16:12

Koiwai a écrit :
ça peut faire un bon film de St-Valentin ou pas ? :mrgreen:
Pour des déséquilibrés, oui :mrgreen:
Vendu ! :twisted:
Non mais si en plus ça ressemble un peu à Perfect Blue et qu'il y a du yuri ... y a pas à hésiter. :)
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Sanashiya
Free Bird
Messages : 416
Enregistré le : 07 janv. 2011, 23:50
Localisation : Lille
Contact :

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Sanashiya » 11 févr. 2011, 16:12

Koiwai a écrit :qui veut trouver une héroïne capable d'interpréter à la fois l'innocent cygne noir et la maléfique cygne noir.
L'innocent cygne noir ? :mrgreen:

En tout cas ça m'a donné envie, j'irai ptete le voir :3
~ Adoratrice de Fye ~
Image
Fujoshi. What else ?

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10083
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Koiwai » 11 févr. 2011, 18:53

Ouais bon, après le "au fil des tomes", voici "l'innocent cygne noir" XD Mais j'ai une excuse, il était 2h du matin quand j'ai écrit ça XD
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 10083
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Koiwai » 12 févr. 2011, 02:55

Image
Synopsis allociné: En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien.
Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure…
Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l’Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.
Certains s’arrêteront en chemin, d’autres ne survivront pas aux épreuves. L’Inde - alors sous contrôle anglais - est le but ultime.
Mais la route est longue, les rencontres risquées, les conditions physiques épouvantables, et chacun a ses secrets…

Le nouveau film de Peter Weir (The Truman Show, le Cercle des Poètes Disparus) est présenté comme un mélange de drame et de film d'aventure. Mais plutôt qu'un film d'aventure, j'aurais plutôt tendance à dire ici qu'on a ici un film contemplatif.
Hormis le destin dramatique de certains personnages, il n'y a absolument aucun gros rebondissement. Il aurait pu y en avoir un paquet (rencontre avec une meute de loups, tempête de sable...), mais finalement, ils sont tous résolus sans difficulté en 10 secondes (quand je dis 10 secondes, c'est vraiment 10 secondes), en dehors de la soif lors de la traversée du désert, qui restera le principal ennemi.
Le début a un peu de mal à mettre en place les choses, tire en longueur, puis, après, on assiste pendant près de 2h à la longue marche de notre groupe d'évadés, bientôt rejoints par une jeune fille (Saoirse Ronan) cherchant elle aussi à échapper aux Russes, le tout à travers des paysages de toute beauté. Et à mon avis, c'est bien là le principal intérêt du film: Peter Weir excelle dans l'art de faire ressortir toute la beauté et la diversité des paysages traversés par nos héros, le tout étant appuyé par une bande son souvent habile.
En fait, il faut vraiment aimer les trucs contemplatifs pour aimer ce film, car pendant 2h, on ne fera que suivre la marche des héros qui ne seront jamais bousculés par de gros obstacles, hormis la mort ou la séparation, deux obstacles qui ne possèderont que très rarement une véritable émotion (un seul passage touchant pour moi, [spoiler]la mort de la jeune fille[/spoiler]), Peter Weir restant très sobre de ce côté-là.
Mais dans tout ça, il y a quand même un autre problème que j'ai trouvé autrement plus gênant: les 3/4 des personnages restent creux, si bien qu'on les différencie à peine les uns des autres. Seuls le toujours excellent Ed Harris et Saoirse Ronan arrivent à tirer leur épingle du jeu, ce qui est surtout dû à la relation que tous deux vont entretenir, puisque la jeune fille va grandement contribuer à l'humanisation du vieillard, très renfermé et égoïste au début du film. Mais ça reste cliché. Sinon, le rôle de gros dur de Colin Farrell ne sert finalement pas à grand chose, et les autres personnages n'ont rien de vraiment particulier.
Bref, un film qui vaut surtout pour la beauté des paysages, la photographie étant superbe. Le reste est, à mon goût, un peu creux. Beau à voir sur grand écran, mais je ne chercherai pas à revoir le film.
Image

samizo kouhei
Messages : 1873
Enregistré le : 11 juin 2004, 08:50
Contact :

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par samizo kouhei » 12 févr. 2011, 20:31

shinob a écrit :
Koiwai a écrit :certains ne savaient pas trop quoi penser à la fin du film (comme, à tout hasard, Shinob :mrgreen: )
Prout. Toi, t'as surtout aimé Portman qui se fait plaisir toute seule dans son pieu. :mrgreen: :mrgreen:
Han mais c'est pas vrai ! :o Y avait aussi la scène lesbienne :arrow: [/quote]
Ces scènes m'ont plus fait flipper qu'autre chose ! :shock:
Et donc je suis allé voir Black Swan cet aprèm. Malsain et sublime à la fois. Le final m'a donné des frissons. Un film de malade dans tous les sens du terme.

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Re: Si on parlait ciné?

Message non lu par Rogue Aerith » 12 févr. 2011, 23:44

Moi, ça fait à peine quelques heures que j'en suis sorti, de ce Black Swan.
Alors verdict : c'est superbement filmé.
Les trouvailles esthétiques sont excellentes : ou comment confirmer que la danse classique est un art/sport de stakhanoviste masochiste... mais de passionné.
Côté scénario, on a quelques faiblesses :
1. Nina est déjà pas mal atteinte psychologiquement. Il aurait été plus intéressant de voir un personnage un peu plus sain se transformer complètement...
1. L'émancipation en cygne noir par le sexe me semble facile et donne lieu à quelques longueurs, à tel point qu'en milieu de film, je me faisais royalement chier, c'était lourd...
Mais heureusement, la fin empreinte de folie sauve le tout. C'est tellement le chaos que ça en devient jouissif. Vraiment un bon point que ce final salvateur !

Vincent Cassel est impec'. Mais Nathalie Portman, illuminée et lumineuse à la fois, c'est juste une des plus grosses performances d'actrice de ces dernières années ! Cela me rappelle la renaissance de Kate Winstlet dans Les Noces rebelles et the Reader il y a quelques années. Nathalie Portman, je l'avais déjà trouvé étonnante dans V for Vendetta, mais là, on sent l'entraînement qu'a demandé le rôle. Elle a vraiment le corps d'une ado prépubère pour être étoile, et en même temps, elle a terriblement vieilli niveau visage ! Elle est superbe.

Un film avec quelques maladresses, mais un casting de grand luxe, du cinéma d'image et une violence psychologique tranchante.
Image
Image

Répondre