Bleach

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Votre avis

Excellent
47
32%
Trés bon
35
23%
Bien mais pas top
40
27%
Mauvais
15
10%
Minable
12
8%
 
Nombre total de votes : 149

Avatar du membre
Arhu
Messages : 20
Enregistré le : 31 juil. 2011, 00:44

Re: Bleach

Message non lu par Arhu » 12 sept. 2011, 22:11

Oulà non je n'ai jamais dit que ça valait pas le coup ! Pour moi, Bleach est un manga qui VAUT le coup ! Il y a des tomes plus ou moins bon, certes ! Mais j'ai toujours passé de très bon moments à lire ce manga :D
Image
"Rêver c'est voyager. Et voyager c'est vivre"

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 23 sept. 2011, 13:30

Bleach 44: Yammy, le plus faible des Arrancars, qui s’est fait trancher un bras comme d’un rien auparavant par un Ichigo loin d’être aussi puissant que maintenant, se révèle subitement être le plus fort parmi les Arrancars, et peu importe s’il ne possède pas de capacité particulière comme la plupart d’entre eux…Bien évidemment le tome s’ouvre donc sur une note assez agaçante, devenu une habitude chez l’auteur : le rapport de puissance entre les personnages est totalement incohérent, mais qu’importe !
Ichigo est cette fois totalement dépassé, et pour une fois il ne sort pas de nouveaux pouvoirs du chapeau comme si de rien n’était. Au contraire, on assiste là à l’intervention de deux capitaines, sans doute les deux plus charismatiques, et il faut reconnaître que cela fait de l’effet. C’est donc remarquablement mis en scène, de même que l’opposition de styles et la rivalité existant entre les deux capitaines.
Entre cette première partie et la suivante, petite phase de transition où l’on suit Ichigo qui reçoit un petit cour théorique donné par un autre capitaine de division. On sent que là encore va encore faire n’importe quoi avec la force « intérieure » des personnages.

La seconde partie, nous dévoile l’affrontement entre le traître Tosen et ses anciens amis, qui veulent mettre un point d’honneur à l’arrêter eux même. L’affrontement est intéressant sans être exceptionnel, encore une fois, c’est le rapport entre les différents protagonistes qui retient surtout notre attention. Il est juste dommage que la transformation finale de Tosen soit aussi affreuse.

Enfin, il faut évoquer les différentes interventions, plutôt remarquées de Kurotsushi, qui s’avère être un personnage que l’on adore détester !

Un volume clairement sous le signe des Capitaines où Ichigo est en retrait ce qui n’est pas plus mal pour le moment !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
laureevan
Messages : 18
Enregistré le : 25 sept. 2011, 20:42

Re: Bleach

Message non lu par laureevan » 13 oct. 2011, 13:33

je ne suis qu'au 12eme tome de bleach mais l'histoire est pluto bien ficeler! le graphisme est super! on differencie tres bien les personnages! le monde des shinigamies est interessante en gros ce manga vaut le coup!
a mon avis il fait parti des incontournable au même titre que one piece et dragon ball !

Avatar du membre
Hanabi38160
Messages : 118
Enregistré le : 14 juil. 2011, 23:41

Re: Bleach

Message non lu par Hanabi38160 » 17 oct. 2011, 21:33

:!: ATTENTION :!: pour ceux qui n'ont pas encore lu jusqu'au tome 33, ne pas lire le spoiler :!:

Une petite question :

[spoiler]Quelqu'un sait si Grimmjow Jaggerjack est encore vivant ? A la fin de son combat contre Ichigo, il se fait attaquer en traitre par Nnoitra. On le revoit au sol, puis on passe au combat Ichigo VS Nnoitra. Mais, dans tout ça, que devient Grimmjow ? J'ai lu jusqu'au tome 44, mais on ne le revoit plus....quelqu'un sait s'il est encore vivant ?[/spoiler]

Merci de me répondre :wink:
Image
Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 04 déc. 2011, 21:03

Vol 45: On y est enfin ! Aizen entre enfin en scène après avoir laissé tous ses subordonnés se battre et périr pour lui. Il fait preuve d’une puissance sans commune mesure qui surclasse tous ses adversaires. Pour ne rien arranger les choses tous sont blessés…C’est ce moment que choisit Ichigo pour intervenir. Mais la lutte est loin d’être gagnée pour autant !

L’auteur semble se faire plaisir avec le personnage d’Aizen. Il nous avait déjà habitué à des personnages surpuissants qui semblaient invincibles, cette fois il passe encore un cran au dessus avec un ultime ennemi que rien ne semble atteindre. C’est l’occasion de montrer une remarquable union de tous les personnages encore en état de se battre, et pour cela l’auteur maîtrise son sujet mieux que personne, il nous offre d’ailleurs une double page ou ceux ci se rassemblent autour de Ichigo, absolument superbe, et qui à de quoi exciter tout fan de la série. Mais au final tout ça pour ça ! Les personnages tombent comme des mouches, et cette surpuissance ne provoque qu’un agacement chez le lecteur, pour la simple et bonne raison que c’est loin d’être la première fois que l’auteur a recours à cet artifice.
On en retient cependant des choses intéressantes comme l’intervention du Capitaine Yamamoto le leader et plus ancien capitaine de division, mais au final il apparaît tellement peu exploité ! On l’attendait depuis si longtemps, il est resté en observateur depuis le début…on s’attendait à une explosion…mais elle ne viendra pas, on restera au contraire sur notre faim…vraiment décevant !

La lecture de ce volume passe toute seule, elle s’avère même agréable, mais on espérait autre chose de cette dernière partie de ce grand arc qui nous a tenu en haleine si longtemps et qui avait su remonter le niveau. A suivre…
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 05 janv. 2012, 20:29

Vol 46: Après les explosions de puissance du volume précédent, ce tome à des allures de fin du monde tant on tombe dans la surenchère (une nouvelle fois me direz vous…et qui en sera encore surpris ?).
La surpuissance du grand père ne fait plus effet plus de deux pages dans ce tome, c’est donc au tour de la nouvelle génération d’attaquer, c’est à dire Ichigo qui se jette à corps perdu dans la bataille…une bataille perdue d’avance !
Petite pause révélations où Aizen nous dévoile ses projets concernant notre héros…ça paraît très gros, mais plus c’est gros plus ça marche le plus souvent. Si l’auteur avait planifié tout cela depuis le début, cela aurait été grandiose, mais cela garde des allures d’improvisation.
Le combat reprend alors mais parsemé d’interventions surprises (qui ne le sont pas tant que ça si on s’attarde deux secondes sur la page de présentation des personnages au début du tome). C’est efficace, à n’en pas douter, mais des personnages sortis du chapeau qui s’avèrent plus puissants que tous ceux qui luttent depuis maintenant prés de dix tomes, la pilule pourrait avoir du mal à passer… Mais malgré tout cela reste efficace, ne jouons pas trop la mauvaise foi non plus.
Entre temps Ichigo change d’adversaire, une nouvelle lutte palpitante, bien mené, comme toujours bien mise en scène, face à un ennemi à la personnalité intéressante.

Et pour le final l’auteur nous offre l’apparition de la plus grande des menace, une créature au charisme fou, aux traits superbes…on ne peut décidément pas enlever à Tite Kubo ce savoir faire…quel dommage qu’il ne possède aucune originalité !

Une lecture satisfaisante mais loin de l’être autant que cela a pu être le cas il y a encore quelques tomes.
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Glass Heart
Messages : 2446
Enregistré le : 29 sept. 2010, 17:51

Re: Bleach

Message non lu par Glass Heart » 23 févr. 2012, 21:35

Le manga Bleach entre dans son arc final (ça, on le savait déjà) et la série animée va prendre fin le 27 Mars prochain (366 épisodes en tout):

http://www.comicbookmovie.com/fansites/ ... s/?a=55187

Aussi, du nouveau concernant le projet d'adaptation cinématographique de Bleach par la Warner:

http://www.comicbookmovie.com/fansites/ ... ng_Forward

Le scénario est en cours d'écriture par Dan Mazeau (La Colère des Titans). Peter Segal produira le film (en collaboration avec Viz Media et la Warner) et le réalisera peut-être même.

Ichigo60
Messages : 3
Enregistré le : 06 mars 2012, 13:42

Re: Bleach

Message non lu par Ichigo60 » 08 mars 2012, 08:20

le film bleach il sort quand au cinema

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 16 mars 2012, 14:51

Vol 47: La lutte contre le nouvel Aizen se poursuit mais semble toujours aussi veine et désespérée ! Uruhara, Yoruichi et le père de Ichigo vont s’y casser les dents, et pourtant ce n’est pas faute de tout donner !
Tout serait donc perdu ? Et bien non, car le père de Ichigo va lui transmettre une nouvelle puissance !

Rien que dans cette dernière phrase se trouve tout ce qu’il y a de plus agaçant et de plus décevant dans Bleach ! Cela fait des lustres que Ichigo combat le mal, et son père qui possédait en secret une puissance hors norme, ne se sort les doigts que maintenant ! De plus on replonge dans une phase d’entraînement, inutile de dire qu’en terme d’originalité on repassera, d’autant plus vu la forme de l’entraînement ! Ichigo va profiter d’un paradoxe temporel (on vous épargnera les détails) pour s’entraîner…2000 heures dans son espace correspondant à une seule dans celui de Aizen…c’est bien pratique mais c’est surtout honteusement vu et revu partout !
Pour rester dans le coté agaçant du titre, Aizen s’en prend aux amis humains de Ichigo, qui n’ont strictement rien à faire ici. L’auteur en profite pour remettre un peu d’humour dans son titre mais là il apparaît à coté de la plaque, pas du tout à sa place.
Aizen se métamorphose à nouveau, fini la chrysalide…le nouvel Aizen est le même que l’ancien avec les cheveux long et sans lunettes…impressionnant !
Ichigo de son coté affronte ses alter égo pour se renforcer (en 2000 heures qui n’en valent qu’une)… On a parfois vraiment l’impression que l’auteur est un ado de 16 ans quand on lit ses histoires et suit son déroulement ! Un ado qui sait dessiner, et qui se fait plaisir sans se soucier de l’intérêt du développement de son histoire.

Reste un trait magnifique et des personnages possédant une classe folle. Dommage que Kubo ne se soit pas associé à un scénariste !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6387
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Re: Bleach

Message non lu par Erkael » 17 mai 2012, 02:15

Vol 48: Après le très décevant tome précédent, nous ne savions quoi attendre de celui ci, tout en étant fatigué par l’intérêt en dent de scie de cette série.

Et bien ce tome marque la fin de cet arc commencé il y a bien longtemps, nous assistons à l’affrontement final opposant sans surprise Ichigo à Aizen, plus redoutable que jamais !
Pour l’occasion l’auteur sort le grand jeu : il nous propose encore des retournements de situations improbables, des augmentations de puissance incroyables et incohérentes mais également des personnages redessinés pour l’occasion, et rien que ça, ça rattrape le reste !

Il faut en premier lieu parler du personnage de Gin, individu mystérieux et malsain qui dégageait vraiment quelque chose. Si l’auteur lui réserve une part importante dans ce tome, la façon dont ça se termine pour lui laisse un goût amer : on ne saura jamais vraiment quelles étaient ses motivations, au final les choses restent assez obscures à son sujet, ce qui est dommage (à moins que l’auteur nous garde une explication pour la suite).

Ensuite le face à face final peut avoir lieu ! On est d’abord agacé par la manière dont les choses tournent : Ichigo revient plus puissant que jamais et ridiculise presque Aizen… L’auteur nous avait habitués à ce genre de choses, mais au bout d’un moment, il faudrait qu’il se rende compte lui même qu’il en fait trop, il est assez grand pour ça, et surtout assez vieux pour sortir de ses délires d’ado à multiplier la puissance de ses personnages par 5649235 en l’espace de deux chapitres…un minimum de cohérence ne ferait pas de mal à son titre !
Bien évidemment Aizen va se transformer, et deviendra trop puissant pour Ichigo qui va se transformer à son tour qui deviendra alors trop puissant pour Aizen…c’est terriblement agaçant, irritant, ulcérant même, c’est totalement débile !
Oui mais voilà…le trait de l’auteur arrive malgré tout à faire pencher la balance : le design de ses personnages, de Ichigo en particulier, s’il n’est pas crédible, est absolument magnifique ! D’un coup d’un seul, et on ne saura jamais pourquoi, par la force de la Lune, ou grâce à une montre power rangers, on ne sait pas, il se transforme en ninja des ténèbres…certes c’est n’importe quoi, mais il possède une classe incroyable, une charisme monstrueux, et on regrette que l’auteur n’intègre pas un personnage comme celui là à temps plein ! Parce que bien évidemment, à l’issue de cette (longue) partie, Ichigo perd ses pouvoirs et doit tout reprendre à zéro, sinon comment faire une suite maintenant qu’il est si puissant et que le plus redoutable des adversaires est vaincu…

Le final est grandiose, quoi qu’on en dise et malgré les travers de l’auteur, et le dernier chapitre tout en fermant des portes en ouvre d’autres, et la série a encore de beaux (ou pas ?) jours devant elles !
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Répondre