Spice & Wolf

Rubrique consacrée aux seinen, c'est à dire des séries se destinant à un lectorat adulte.
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 27 juil. 2012, 08:23

Image
La fiche sur le site


Tome 1 :

A l'origine de Spice & Wolf, on trouve la série de romans à succès imaginée par Isuna Hasekura et illustrée par Jyû Ayakura. Débutée en 2006, la saga connut rapidement le succès, au point d'avoir droit en 2008 à la présente adaptation en manga et à une version animée, puis en 2009 à une seconde saison animée. Longtemps attendue en France, l'oeuvre débarque enfin dans nos contrées par le biais du manga grâce aux éditions Ototo.

Spice & Wolf nous plonge dans un monde d'inspiration médiévale, où l'Eglise tend à voir son pouvoir s'estomper après une période où elle a su remplacer les anciennes religions païennes. Le récit commence dans le village de Pasroe, dont les habitants croient encore en leur religion païenne, et plus précisément en l'existence de Holo, déesse louve des moissons. En escale dans la bourgade, Lawrence Kraft, jeune marchand itinérant de 25 ans, poursuit son commerce depuis 7 ans, apprenant encore et toujours de nouvelles ficelles de son métier dans le but d'ouvrir plus tard sa propre boutique. La tâche n'est pas toujours aisée, car il faut savoir démêler le vrai du faux et déjouer les escroqueries des personnes se présentant face à lui, et dans cette optique, Lawrence va bientôt recevoir une aide inattendue. Un soir comme les autres, il découvre dans sa charrette une jolie jeune fille, dotée d'une queue et d'oreilles de louve ! Holo, la déesse des moissons, est présente en chair et en os devant lui. Estimant que les humains de Pasroe n'ont plus besoin d'elle et sont désormais capables de cultiver le blé sans sa bénédiction, elle a enfin l'opportunité de quitter Pasroe pour partir à la découverte d'un monde qui a sans doute bien changé pendant les quelques siècles où elle fut au village. Après avoir oeuvré pour les villageois de Pasroe pendant longtemps, elle aimerait, en plus de découvrir le monde, revoir sa terre natale, tout au Nord, et décide alors de rejoindre Lawrence dans ses errances à travers le pays. En contrepartie, elle aidera Lawrence dans ses affaires, grâce à son instinct primitif lui permettant souvent de démêler la vérité de l'escroquerie.

Ainsi commence Spice & Wolf, doucement mais sûrement, dans un premier volume qui sert avant tout à poser l'univers, et qui le fait de manière fort agréable : grâce à un trait fin et des décors omniprésents, l'auteur de la version manga, Keito Koume, parvient à planter le cadre médiéval et campagnard au gré des paysages limpides qu'il dessine. Avec en plus un ton posé, l'ambiance se fait vite immersive, et nous voici fins prêts à entrer dans le vif du sujet, dès lors qu'Holo fait son apparition et se présente à Lawrence, évidemment d'abord réticent et interrogateur face à cette jeune femme sortie de nulle part qui lui déclare être Holo, puis qui va logiquement être amené à accepter cette réalité. On appréciera les doutes du jeune homme au début, doutes qui s'effaceront assez rapidement après qu'Holo lui aura montré les preuves de sa véritable nature. Globalement, on appréciera que l'auteur prenne le temps de bien installer les choses, au fil de dialogues bien dosés, qui sont rarement de trop.

Dès lors, la série peut réellement commencer, et si certains pourraient être rebutés par un rythme lent qui ne s'estompe jamais, les autres seront justement charmés par ce ton posé collant parfaitement au contenu. Un contenu qui sera fait des expériences commerciales et économiques de Lawrence et Holo, mais en dehors de la fin du tome où arrivent les premières histoires d'escroquerie, ce premier volume reste encore très avare de ce côté-là, et préfère mettre en avant l'autre élément crucial de l'oeuvre : la relation entre Lawrence et Holo, deux personnages que l'on apprend très vite à aimer. On se laisse volontiers charmer par le jeune Lawrence, homme séduisant et bourré de prestance, mais encore jeune et inexpérimenté sur bien des points, et qui devrait gagner en maturité tout au long de la série, au fil des ses expériences commerciales. Mais celles et ceux qui connaissent déjà Spice & Wolf le savent, le principal atout de la série réside en Holo, un personnage résolument unique, ne serait-ce que dans son goût pour les sous-entendus et pour la nudité... Doit-on crier au bête fan-service ? Certainement pas, car l'auteur sait utiliser ces traits de personnalité à bon escient. Loin d'être des éléments de fan-service, ces points font partie à part entière du caractère de la femme-louve, et celle-ci est rendue délicieuse par le fait qu'elle joue énormément dessus pour parvenir à ses fins, ou simplement pour taquiner Lawrence. Ainsi, il lui suffira de faire la belle et les yeux doux pour convaincre Lawrence de ne pas la laisser de côté. Et le jeune homme aimant lui-même charmer les femmes par quelques phrases bien placées, la tâche est d'autant plus intéressante.
L'oeuvre doit beaucoup au caractère de ses deux héros, deux caractères qui aiment séduire, ont des atouts pour ça et savent en profiter. On constate alors qu'au fil des pages s'installe entre Lawrence et Holo un jeu de séduction tout en nuances, qui déteint sur le lecteur, charme par sa finesse et par l'espièglerie des deux héros, et promet une suite fort plaisante.

Côté dessins, si nous avons déjà évoqué la finesse du trait et des paysages, signalons également le charme qui se se dégage des deux personnages principaux, ce qui est un atout considérable pour leur mise en valeur. Lawrence, avec sa barbe de trois jours et son physique élancé, séduit facilement, tandis qu'Holo perce les pages grâce à ses nombreuses mimiques bourrées de charme. Tantôt espiègle, tantôt maussade, tantôt fière ou tout simplement souriante, la jeune fille déploie une palette d'expressions mignonnes sans en faire trop qui sont autant de moyens d'accentuer son charme. Il reste toutefois encore de grosses inégalités dans les visages et dans les proportions des personnages, mais gageons que cela s'atténuera par la suite.

Ce premier volume de Spice & Wolf prend donc son temps, prend le temps de planter le décor et de présenter un couple de héros bourré de charme, à défaut de nous faire entrer totalement dans le sujet du commerce, encore peu mis en avant. Les bases étant posées et bien posées, et on attend désormais avec impatience de voir ce que réserve la suite.

L'édition d'Ototo se révèle satisfaisante : la traduction est bonne, fait honneur à la répartie de Lawrence et Holo, l'impression est correcte, et les pages en couleur sont un plus indéniable. On regrettera seulement la finesse du papier.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Spice & Wolf

Message non lu par shun » 29 août 2012, 00:44

je ne connais pas du tout le titre, n'ayant pas regardé la série. les dessins sont sympa côté personnage masculin, le trait rappelle mushishi un peu de part le héros, par contre pour l'héroine on peut pas dire que ce soit très réussi, enfin ça dépend les planches, son côté mignonne n'est pas bien retranscrit.
pour le reste il faut attendre car la première histoire n'est pas encore finie.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 18 oct. 2012, 15:18

Tome 2 :

Lawrence l'habile marchand et Holo la belle déesse-louve des moissons font désormais route ensemble vers le nord, au gré de rencontres dont ils pourraient tirer profit. Et ils ne tardent pas à rencontrer Zehren, un apprenti marchand qui leur fait une alléchante proposition visant à s'enrichir grâce à la hausse de la valeur de pièces d'argent. L'offre est belle, mais un bon marchand doit toujours se méfier, à juste titre. Préférant contacter le comptoir de Mirône à Pazzio pour ne pas se laisser avoir tout en tirant quand même profit de cette affaire, Lawrenc eet Holo se doivent de découvrir qui est derrière l'étrange proposition de Zehren. Ils ne tardent pas à le découvrir puisque leurs ennemis débarquent face à eux avec la ferme intention de les élever. Mais Lawrence est-il seulement la vraie cible des rustres ?

Après un premier volume agréable et présentant bien le contexte de la série, Spice & Wolf décolle dans ce deuxième tome avec une première épreuve d'envergure pour Lawrence et Holo. Le récit est bavard, très bavard, et un moment d'inattention pourrait facilement perdre un peu le lecteur au sujet des informations économiques apportées par l'auteur. Toutefois, il est facile de retomber sur ses pattes, l'ensemble étant parfaitement fluide et cohérent.

Ce tome est donc l'occasion de découvrir d'autres rouages du métier de Lawrence. Nous le verrons marchander habilement afin de pouvoir espérer tirer le meilleur profit possible, tandis que sont données des informations intéressant sur la valeur de l'argent. Au fil de partenariats ou de rivalités avec différents comptoirs, de nouvelles forces entrent en jeu, d'autres comme l'Eglise se précisent encore un peu plus, et il paraît difficile de ne pas se laisser prendre au jeu tant Keito Koume n'oublie rien : contexte économique, importance de la ruse dans le marchandage (Lawrence nous le prouvera plus d'une fois, y compris face au comptoir de Mirône), aspect impitoyable de ce milieu si besoin est (Mirône le laisse clairement entendre à Lawrence). C'est simple, tout y est !

Et en filigranes, c'est aussi cette chère Holo qui gagne beaucoup dans l'affaire. Au fil de ces aventures, elle et Lawrence sont amenés à se rapprocher, à veiller toujours plus l'un sur l'autre, à se confier l'un à l'autre, et c'est avec une certaine émotion que l'on découvre la solitude qu'a toujours été celle de la louve, et la façon dont elle fut tristement abandonnée par les humains pour des techniques plus modernes. Mieux encore, les auteurs parviennent habilement à mêler les choses, puisque Holo sera bientôt l'enjeu principal de la lutte entre Lawrence, Mirône et leurs rivaux.

Au final, ce deuxième tome confirme la bonne impression laissée par le premier. Seules les scènes plus vivantes, un peu plus orientées action, manque de peps, mais elles sont loin d'être le centre d'intérêt. Les enjeux économiques sont bien exploités et expliqués sur tous les plans, les dessins fins et riches sont toujours aussi immersifs grâce notamment à l'omniprésence des décors, et Holo charme de plus en plus dans son mélange de malice et de fragilité, et grâce à des charmes qu'elle n'hésite jamais à utiliser finement pour arriver à ses fins ou pour simplement taquiner son compagnon de voyage, ce qui donne lieu à des passages délicieux.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 29 nov. 2012, 21:32

Tome 3 :

Capturée par les hommes du comptoir de Medio, Holo est libérée. Mais désormais, elle et Lawrence sont pris au piège dans les égouts de la ville, traqués par des ennemis omniprésents...

Après s'être retrouvés, nos deux héros se retrouvent donc pris au piège dans les souterrains, et cherchent par tous les moyens à s'en échapper. Une bonne partie du volume se consacre à cette tentative de regagner la surface tout en veillant à échapper aux hommes de Medio, que ce soit en se faisant discret ou en donnant quelques coups. Et une chose est sûre : Keito Koume n'est pas fait pour les scènes d'action et les courses-poursuites. Son trait fin reste délicieux et les décors sont toujours là pour renforcer l'immersion, mais le tout s'adapte assez peu aux montées d'adrénaline, aux moments plus vifs. De ce fait, si l'on se régale toujours face aux bouilles variées d'une Holo tantôt apeurée, tantôt requinquée, on s'ennuie un peu devant une course-poursuite qui s'étire un peu trop et peine à être vraiment vivante. L'aboutissement de toute cela est néanmoins l'occasion d'apercevoir la forme animale de la divinité, vraiment belle et impressionnante, avant une conclusion d'arc assez convenue et facile, qui consolide néanmoins les promesses que se sont faites Lawrence et Holo, et n'oublie pas l'aspect économique en abordant un peu le système de taxes.

Après un petit chapitre s'intéressant à la jeune Nora, un nouveau personnage qui jouera vraisemblablement un rôle important par la suite, nous voyons débuter un nouvel arc au coeur d'une ville où la première place est donnée à la religion. Dans ce cadre où Holo doit plus que jamais cacher son statut de divinité "païenne" et qui est l'occasion d'envoyer quelques piques envers l'Eglise, de nouvelles négociations débutent pour Lawrence, avec un homme qui semble cacher de redoutables talents de commerçant (et d'arnaqueur) derrière son visage souriant. Avec une clarté louable, les auteurs mettent ici en avant, sans trop insister dessus, l'importance du poids des marchandises et des taux de conversion entre monnaies. Ainsi, les enjeux économiques restent toujours présents et prenants, tandis que l'on se demande quelles surprises réserve ce nouvel arc qui débute de bonne manière.

Côté édition, Ototo assure toujours, la première page en couleur étant délicieuse, l'impression restant de bonne qualité, et la traduction parvenant toujours à rester fluide, même dans les phases économiques. En fin de tome, vous pourrez retrouver deux petits dossiers vantant les qualités de Samidare et Adekan, deux autres séries de l'éditeur qui, à coup sûr, valent le détour.
Image

Avatar du membre
Luciole21
Génie lambda
Messages : 1152
Enregistré le : 17 janv. 2012, 22:26
Localisation : Inconnue

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Luciole21 » 29 nov. 2012, 21:42

J'ai eu un super beau poster de la série gratos, je suis content même si je la fait pas parce que vraiment, il est trop beau ^^
Image

Dernier coup de cœur manga : Chiisakobe (Minetaro Mochizuki)
Dernier coup de cœur franco-belge : Septs Nains (Lupano)
Dernier coup de cœur comics : Bone (Jeff Smith)
Dernier coup de cœur roman : La horde du contrevent (Alain Damasio)
Dernier coup de cœur film : Perfect Sense
Dernier coup de cœur jeux vidéo : Portal 2

Platineur débutant : http://www.psthc.fr/profil-psn-Coeluli. ... c7dbc3d294

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 23 janv. 2013, 22:19

Tome 4 :

Sur le point de se faire arnaquer à Palason par le gérant du comptoir où il s'est rendu, Lawrence ne doit son salut qu'à la perspicacité de Holo et repart chargé de plusieurs armures qu'il compte bien revendre dans la grande ville de Rubin Heigen. Mais d'autres problèmes se présentent sur le chemin menant à Rubin Heigen, avec la menace de loups présents sur la route. C'est alors que nos deux héros croisent la route d'une jeune bergère, Nora, qui leur propose de les escorter jusqu'à la ville.

Brièvement apparue dans le tome 3 et s'affichant sur la couverture de ce quatrième volume, la jeune Nora s'annonce comme l'élément central de ce tome. Pourtant, ne vous attendez pas à en apprendre beaucoup plus sur elle. Bien sûr, on découvre un peu plus son caractère et pour qui elle travaille, mais rien de concret ne vient encore en faire un personnage réellement important, d'autant qu'elle disparaît finalement assez vite de ce tome. Tout au plus est-on un peu intrigué, et pour l'heure, on se contente donc de la découvrir un tout petit peu plus, et nul doute que son côté mignon et son caractère aimable et serviable rendront cette frêle bergère plutôt attachante auprès des lecteurs. En tout cas, tout laisse penser qu'elle aura un rôle important plus tard, et c'est avec curiosité qu'on verra ça.

Pour le reste, il faut avouer qu'il ne se passe pas grand chose dans ce tome, qui manque un peu de piquant et d'enjeux, mais qui reste agréable à parcourir. Prenant le temps d'accompagner paisiblement le voyage de Lawrence, Holo et Nora puis l'arrivée de nos deux héros à Rubin Heigen, Keito Koume s'appuie à nouveau sur son coup de crayon fin et qui ne lésine jamais sur les décors pour plus d'immersion, et s'amuse toujours avec les répliques taquines que se renvoient Lawrence et Holo. De plus, l'ensemble est à nouveau ponctué de quelques petites informations venant enrichir l'univers, notamment ici en ce qui concerne la ville de Rubin Heigen, sa coopérative et son protecteur. Il n'en faut pas plus pour que la série conserve son ton agréable, mais pendant ce temps-là l'aspect économique passe quasiment à la trappe, et aucune véritable avancée n'est enclenchée avant les toutes dernières pages.

Ajoutons à cela un court chapitre bonus tout à fait agréable et l'on obtient un tome qui se suit tout seul, mais on attend de la suite qu'elle décolle un peu plus. Ce que les dernières pages laissent clairement entrevoir.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 27 mars 2013, 09:11

Tome 5 :

Arnaqué par le comptoir de Rethpearon qui a profité de la baisse du cours des armures, Lawrence se retrouve criblé de dettes face au comptoir de Lemerio. Il a deux jours pour se sortir de ce pétrin, et sa marge de manoeuvres est assez limitée. Tentant tout d'abord d'amadouer ses plus fidèles clients au sein de la ville de Rubin Heigen, il se rend peu à peu compte que les gens ont vite fait de retourner leur veste quand tout va mal, encore plus quand ils se méprennent sur le rôle de Holo à ses côtés. Une nouvelle fois, la belle louve se pose selon certains regards comme une gêne, et Lawrence, désespéré, finit par avoir des mots malheureux envers sa compagne...

Dans ce cinquième volume, rien ne va plus pour Lawrence, endetté jusqu'au cou au point de risquer de voir sa vie basculer, ne pouvant compter que sur peu d'alliés, et s'embrouillant avec Holo... Au bout du compte, cette malheureuse expérience est l'occasion pour notre marchand de faire le point sur ses plus fidèles alliés, à commencer par sa plus fidèle compagne, au fil d'une petite dispute forte et poignante, qui aboutit d'habile manière sur la consolidation de la relation entre nos deux héros. C'est dans les pires difficultés que l'on voit sur qui l'on peut compter, et Lawrence le verra très bien ici. Voici un début de volume très prenant, qui renforce le lien entre Lawrence et Holo et rend la femme louve plus exquise que jamais dans son mélange de fragilité, de bonté et de séduction taquine.

C'est d'ailleurs par Holo qu'arrive une possible solution pour se sortir de cette dette : la contrebande d'or ! Pour cela, Lawrence échafaude un plan aussi malin qu'osé, qui prouve également les talents de manipulateur de Lawrence, qui, s'il porte toujours un regard plutôt bienveillant sur Nora, n'hésite toutefois pas à l'utiliser et à la mettre en danger dans son propre intérêt. S'en suit pour nos héros un petit voyage pas spécialement mouvementé mais sympathique à suivre, porté par la petite menace des loups, et par des dialogues subtils, notamment quand Holo fait de nouveau des siennes en parlant à Nora de sa relation avec Lawrence.

Une chose est sûre : au bout de ce voyage et de cette épreuve, la vie de nos héros, et surtout de la jeune et frêle bergère Nora, ne sera plus jamais la même. Cela, Keito Koume nous le fait bien comprendre, et nous donne envie de voir au plus vite sur quoi va aboutir cette affaire.
Image

Avatar du membre
TheSpy22
Messages : 96
Enregistré le : 02 janv. 2013, 14:31

Re: Spice & Wolf

Message non lu par TheSpy22 » 29 mars 2013, 16:30

Je ne sais si c'est moi mais je trouve l'édition du tome 5 moins souple que les précédent tomes.
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9980
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Spice & Wolf

Message non lu par Koiwai » 22 mai 2013, 23:31

Tome 6 :

Criblé de dettes après avoir été roulé par le comptoir de Rethpearon, Lawrence est contraint de s'allier avec le comptoir de Lemerio, lui aussi endetté, s'il ne veut pas mal finir. Pour cela, nos héros se lancent dans la contrebande d'or, et mettent au point un plan pour faire rentrer incognito le précieux métal en le cachant dans le ventre des moutons de la bergère Nora. Le plan se déroule d'abord comme prévu, jusqu'au moment où une meute de loups se met à traquer nos héros. Holo décide d'aller seule à leur rencontre, certaine de pouvoir les raisonner, mais pendant ce temps, c'est un problème de plus ample envergure qui tombe sur la tête de Lawrence : le comptoir de Lemerio le trahit, le laisse ligoté en pâture aux loups, et projette de tuer Nora après que l'or soit rentré pour ne laisser aucune preuve ...

Déjà au bord du gouffre à cause de son endettement, Lawrence doit faire face, une nouvelle fois, à la trahison d'hommes à la fois cupides et eux-mêmes acculés par la dette, trahison qui enfonce encore un peu plus le jeune marchand. Mais notre héros n'est pas du genre à attendre la mort, et il sait qu'il peut toujours compter sur sa divine compagne...
Dans un premier temps, les ficelles sont un peu faciles : on reste étonné de voir les gars de Lemerio si laxistes, se contentant d'attacher Lawrence alors qu'il a tous les moyens du bord pour se libérer, et ne s'interrogeant pas plus que ça sur l'absence de Holo...

Quoi qu'il en soit, la suite fait rapidement oublier ces petites facilités tant elle sait se faire prenante. C'est tout d'abord l'occasion de voir Holo dans sa forme de louve, dans toute sa splendeur, les images de Keito Koume la dessinant en train de courir au vent étant particulièrement belles. Mais c'est aussi la facette un peu plus sombre de la déesse que l'on entrevoit, celle qui est prête à tuer des humains sans état d'âme pour accomplir ce qu'on lui demande. Ce qui donne lieu à un passage d'action un peu plus violent qu'à l'accoutumée, mais le mangaka ne perd pas l'essence de sa série, soft dans la représentation de la violence : ici, pas d'effusion de sang ou de corps mutilés, juste quelques pages plutôt impressionnantes qui s'attachent surtout à mettre en valeur le physique impressionnant et implacable de Holo en louve.
En somme, on n'a jamais aussi bien vu que dans ce tome les différentes facettes d'une Holo toujours plus captivante, tantôt humaine, tantôt louve, tantôt impitoyable, tantôt délicieusement séduisante et taquine, tantôt amusante dans ses petites crises de jalousie envers Nora qui animent le volume. Mais envers et contre tout, c'est toujours sa relation avec Lawrence qui en ressort grandie, plus forte.
Par la suite, c'est au tour de Lawrence de s'illustrer, en retournant d'habile manière une situation qui lui était défavorable, comme d'habitude. Ici, le marchand, bien aidé par Holo, fera à nouveau parler toute son astuce pour retourner en sa faveur la trahison de Lemerio, et l'auteur n'oublie aucune précision pour bien nous faire comprendre le plan de notre héros.

Ainsi ce sixième tome de l'adaptation manga de Spice & Wolf achève-t-il de manière satisfaisante l'histoire du deuxième volume du roman, porté par des personnages toujours bien campés, un coup de crayon séduisant, et une histoire dont les enjeux sont expliqués avec clarté. En guise de cerise sur le gâteau, on trouve dans ce tome une histoire bonus en deux chapitres, sorte d'épilogue à l'arc de la contrebande d'or où l'on retrouve une Holo malade et alitée, partagée entre sa jalousie futile envers Nora et son envie d'être dorlotée par Lawrence. Les petites crises de jalousie de notre chère louve sont mignonnes, mais pas autant que son envie très mignonne et touchante d'avoir Lawrence auprès d'elle. Et au bout du compte, elle pourrait bien changer un tant soit peu d'avis sur Nora, histoire de dire également au revoir à cet attachante jeune fille qu'apparemment nous ne reverrons plus.
Image

Avatar du membre
epsilon21
Messages : 10
Enregistré le : 04 juin 2013, 19:55
Localisation : glageon

Re: Spice & Wolf

Message non lu par epsilon21 » 04 juin 2013, 20:42

j'aimerai bien le prendre l'histoire a semble sympas et les personnages sont mignons vous me le conseiller ou pas ?

je précise : je n'ai jamais lu de seinen se sera mon premier.

merci.
il n'y a pas de jeu plus symbolique que la fuite car l'homme joue pour échappé a lui-meme.

Répondre