Les manga Pokémon

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9883
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par Koiwai » 24 mars 2015, 18:55

Pokémon rubis/saphir 1 :

Excellente entrée en matière, où les auteurs exploitent très bien les caractéristiques des jeux (les concours, le fait qu'il y ait deux teams ennemies, le fait que le père du héros soit champion d'arène...) pour, justement, se démarquer des jeux et proposer un récit cohérent et rythmé. L'idée de suivre les parcours parallèles de Rubis et de Saphir, chacun dans leur domaine (les concours pour l'un, les arènes pour l'autre) est excellente, le caractère de Saphir est bien fun, et on ressent bien les évolutions des personnages (notamment celle entre Rubis et son père Norman).

Des trois arcs de Pokemon sortis en France à ce jours, je pense que Rubis/Saphir m'a offert mon entrée en matière préférée.


Pokémon rubis/saphir 2 :

Ca se confirme, c'est pour l'instant mon arc préféré de Pokémon en manga !

Dans un tome qui bénéficie toujours d'un excellent sens du rythme, de l'action et du suspense (avec quelques bouleversements très bien fichus), je me suis pris quelques petites claques sur le Barpaud (les lecteurs du tome verront de quoi je parle), sur tout ce que Rubis encaisse de manière générale, sur la relation Rubis/Saphir qui est riche, sur la profondeur qui se dessine aussi chez Norman que je trouve juste bourré de charisme, sur la très bonne utilisation de Timmy, sur le gigantisme de Groudon et Kyogre qui est super bien rendu... Pis bon, Saphir l'est trop cool :3
Image

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1898
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par Takato » 25 mars 2015, 10:38

Bordel, bordel, bordel. L'arc Rubis & Saphir est tellement bon ! Comme toi, il s'agit de mon arc favoris à l'heure actuelle. :)

Tome 2 qui mériterait sa place dans toute mangathèque de fan de Pokémon tellement il est trop bon :

Saphir continue son aventure pour récolter les badges d’arène mais face à elle se trouve la redoutable Team Aqua, désireuse de faire régner les océans sur terre. De son côté, Rubis collecte les rubans de concours, cherchant lui-même à ignorer les dangers environnants. Sans le savoir, les destins de ces deux héros sont sur le point de se croiser de nouveau…

Après une excellente entrée en matière, l’arc Rubis et Saphir de Pokémon : La Grande Aventure dévoile fièrement tout son potentiel tant les qualités développées sont nombreuses, de la première à la dernière page du volume.
L’aventure prend alors une tournure de plus en plus importante puisque l’intrigue des desseins de la Team Aqua et de la Team Magma évolue jusqu’à atteindre son point culminant. Ceux qui ont parcouru les jeux, notamment les derniers remake en date, savent de quoi il en retourne mais force est de constater que les deux auteurs ont encore fait un excellent travail pour retranscrire le scénario des jeux et les enrichir grâce à des choix plus personnels, par exemple la grande implication des champions d’arènes dans la bataille. Petit à petit, le scénario prend forme et les ambitions de cette partie sont décuplées. L’intervention des pokémon légendaires est un moment particulièrement jouissif qui introduit une ambiance inédite dans la série, une atmosphère particulièrement savoureuse et qui nous frustre au plus haut point lors des derniers instants du volume tant l’impatience de lire la suite de la bataille est là !

Autre point phare du volume : ses personnages. On sait que la saga Pokémon : La Grande Aventure cherche à forger des caractères à des figures souvent peu développées dans les jeux (d’autant plus avant l’ère Noir & Blanc), mais jamais à ce jour elle n’avait créé des profils si attachants. Le plus riche en termes de développement est Rubis dont toutes les caractéristiques psychologiques sont mises à nue par un scénario qui n’épargne jamais son personnage. Un moment s’avère particulièrement poignant et particulièrement pessimiste, un pari qui n’avait pas même été osé dans la série animée Pokémon. Rubis évolue grandement et développe progressivement une facette différente jusqu’à devenir un héros plein de charme qui s’assume, de quoi permettre au jeune garçon de remonter dans notre estime dans le troisième et ultime volet de cet arc. Puis vient la pétillante et presque sauvage Saphir, brave et égale à elle-même qui ne manque jamais de nous charmer par son excentricité. La demoiselle s’affirme en tant que dresseur de talent mais sert surtout de levier au personnage de Rubis, leur relation étant elle aussi le sujet d’un traitement minutieux et réussi. L’amourette annoncée au tome 1 poursuit son bonhomme de chemin, et la fin de volume nous offre un tableau très prometteur du devenir du binôme pour la dernière phase de l’histoire.

A côté de ces héros attachants, d’autres individus ne manquent pas de nous charmer. Le discret Norman continue de s’imposer comme un leader plein de charisme, les autres champions d’arènes forgent aussi leurs propres personnalités et ne restent jamais les mains dans les poches, et même les deux reporters ont leur petit rôle ! La mention spéciale revient à Timmy, presque insupportable par sa condition de nabot asthmatique dans les jeux vidéo, qui devient presque un héros à part entière sur la fin du volume. Il est très agréable de voir qu’un rôle important lui est attribué, ceci étant sans doute l’amorce à de nouvelles interactions intéressantes entre lui et Rubis.

Pokémon : La Grande Aventure s’est toujours présentée comme une série au moins de bonne facture qui exploitait intelligemment l’immense univers des jeux Pokémon. Mais pour l’heure en France, jamais un arc ne s’était montré si mature et si riche dans sa narration, il est ainsi presque impossible de suspendre notre lecture de cet immense pavé ! Il faut désormais s’armer de patience et attendre quelques mois avant de déguster la fin de ce cycle d’un très haut niveau, la fin s’annonçant tout aussi palpitante.
Image
Image

Avatar du membre
mokochan
Messages : 135
Enregistré le : 15 déc. 2011, 16:11
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par mokochan » 31 mars 2015, 13:43

Je me fais lyncher si je dis que cet arc me soûle ?
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9883
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par Koiwai » 31 mars 2015, 14:38

mokochan a écrit :Je me fais lyncher si je dis que cet arc me soûle ?
Je prépare mon fouet en espérant te croiser à la librairie demain :D


Plus sérieusement, qu'est-ce qui ne t'a pas plu ?
Image

Avatar du membre
mokochan
Messages : 135
Enregistré le : 15 déc. 2011, 16:11
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par mokochan » 06 avr. 2015, 21:52

Koiwai a écrit : Je prépare mon fouet en espérant te croiser à la librairie demain :D
J'y irai plus alors, trop risqué :o

Pour faire court : Si j'aime l'idée que ça soit la fille qui aime les combats et le mec les concours, je les trouve insupportables tout les 2 !
Elle, c'est une paysanne tête brulée "tape dans le tas, réfléchis après", sans intérêt (puis surtout, elle met son nez dans le C*L d'un Zizgaton ! Non. Non, non, non, NON !) .
Lui, c'est un petit con précieux et prétentieux, "bouh mon papa il est Hachement occupé par son poste de champion, j'suis sur qu'il m'aime pas en vrai". J'ai envie de le tarter.
Puis, contrairement à l'arc R/B/J je trouve, on sent que c'est des gamins de 11 piges, l'intérêt est moindre.
Le déroulement de l'histoire on a trop subi le "Je vais d'un point A à un point Z".
Les combats "techniques", je l'ai moins ressenti comme tel, et du coup, je les ai moins appréciée.
Puis les champions qui passent leur temps à s'engueuler, ça vaut pas le charisme d'une Ondine ou d'un Auguste quoi.

Et plein d'autres trucs, mais je sais bien que ça relève vraiment de mon ressenti tout ça, soyez indulgents !! :p
Image

Avatar du membre
Takato
Tueur à gages
Messages : 1898
Enregistré le : 17 janv. 2009, 13:19

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par Takato » 14 juin 2015, 19:13

Pokémon XY tome 2 :

X, Y et leurs amis ont enfin atteint la ville d’Illumis où ils rencontrent le professeur Platane et l’un de ses pokémon, Salamèche, qui s’attire la sympathie de Xavier. Ils rencontrent par la même occasion Lysandre, créateur du holokit et dont les intentions se présentent bien ambiguës…

L’intrigue de l’arc XY de Pokémon : La grande aventure continue de surprendre étant donné que dans ce tome-ci, il n’est pas question de collecte des badges et ceux même si les champions d’arène sont présents dans le récit. A la place, le scénario s’intéresse aux mécaniques majeurs de la sixième génération : La team Flare et ses malveillants desseins concernant Xerneas et Yveltal, ainsi que les méga-évolutions qui forment le cœur de ce tome et donnant un objectif aux héros.

Le combat de X et Y n’est donc pas celui de la conquête des arènes mais bel et bien l’affrontement face à la Team Flare qui fait office d’ennemi récurrent, bien que leurs ambitions restent très floues à l’heure actuelle (mais que ceux qui ont joué au jeu-vidéo connaissent naturellement). Ce second tome ne s’embarrasse donc pas encore d’une intrigue dense et fait la belle part aux combats en conservant les ingrédients de la saga, autrement dit un côté tactique bien exploité pour construire les batailles entre pokémon. Bien entendu, les méga-évolutions apportent leur lot de nouveauté mais plus qu’enrichir le côté tactique, ils servent à renouveler l’intérêt des combats en termes d’action. On ne boude pas notre plaisir car étant donné le bestiaire assez maigre composé par la sixième génération de pokémon, on est ravis de voir apparaître d’anciennes têtes sous des formes très différentes.

On ressent néanmoins une intrigue plus vaste qui se cache derrière les premiers méfaits de la Team Flare, comme c’est souvent le cas dans le manga Pokémon, ce qui se ressent à travers la présentation immédiate du double-jeu du personnage de Lysandre mais aussi une bonne exploitation de l’ennemi en tant qu’organisation omniprésente et infiltrée dans les différents milieux. Rapide critique de la manipulation des médias et de la censure, il est toujours agréable de voir que quelques thématiques matures et actuelles sont exploitées dans un manga Pokémon bien que ce soit de manière très légère, le titre ciblant avant tout les enfants. On est toujours aussi loin du manque de consistance des aventures de Sacha dans l’anime.

Les personnages sont aussi utilisé de manière astucieuse, au moins assez pour que Tierno, Trovato et Sannah n’apparaissent pas trop détestables aux yeux du lecteur. On espère bien-sûr qu’ils seront davantage mis en avant par la suite, mais ils ont le mérite de ne pas trop déranger pour le moment. Et concernant les héros, on regrette une mise en retrait d’Yvonne, ce qui devrait néanmoins changer dans les chapitres à venir étant donné la mise en place d’enjeux la concernant directement, tandis que Xavier paraît un peu moins apathique et retrouve progressivement du poil de la bête en tant que dresseur, même si on attend toujours un réel développement de son traumatisme passé. C’est néanmoins Lysandre qui marque ici les esprits. Il n’est pas rare que les auteurs se permettent d’adapter les personnages du jeu-vidéo pour que le lecteur n’ait pas affaire à des copies conformes des figures vidéoludiques, ce qui ici est une réussite pour un personnage froid et charismatique dont on cerne déjà les intentions malveillantes.

Pokémon XY a encore beaucoup à développer et à nous montrer. Néanmoins, en mettant l’accent sur les combats, le scénario et les nouveautés de la sixième génération plutôt que de raconter une énième collecte de badges, l’arc se révèle pour le moment très intéressant et devrait sans aucun problème gagner en qualité dans les tomes à venir. On fait confiance aux auteurs pour nous surprendre sur la suite de l’œuvre, et pourquoi pas approfondir le scénario très intéressant du jeu mais qui manquait cruellement d’aboutissement ?
Image
Image

Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9883
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Re: Les manga Pokémon

Message non lu par Koiwai » 10 juil. 2015, 11:19

X/Y 2 :

Toujours cette sensation que ça va un peu trop vite, mais les éléments du jeu restent bien exploités, et certains passages assez durs pimentent bien le tout, surtout autour de Y. Pis bon, l'apparition de Millie a réveillé mon petit coeur de fanboy :3
Image

Répondre