Ikkitousen, la geste des preux chevaliers

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!

Ikkitôsen représente pour vous :

Le défouloir ultime (bastons, nanas, beaux dessins) : Bon
0
Aucun vote
Le shonen ecchi caricatural de base : Moyen
3
30%
Le mal : Minable
3
30%
L'inconnu : Pas un peu fou de débourser 10€ pour une couv' ?!
4
40%
 
Nombre total de votes : 10

Avatar du membre
Rogue Aerith
Filousophe
Messages : 1116
Enregistré le : 28 nov. 2006, 18:26

Ikkitousen, la geste des preux chevaliers

Message non lu par Rogue Aerith » 08 déc. 2007, 22:07

Ikkitousen, la geste des preux chevaliers
Titre original : Ikkitôsen
Genre : Shonen Ecchi (soit Baston petites culottes)
Nombre de tomes au Japon : 16 (en cours) chez Wani Books
Nombre de tomes en France : 11 (en cours, a priori stoppée...) chez Panini Comics

ImageImageImageImageImage
Une histoire banale... de shonen ecchi

Hakufu Sonsaku, jeune lycéenne, se morfond dans sa petite ville de province. Elle ne se nourrit que de chips/sodas, dispose de deux sérieux atouts faisant passer les melons espagnols pour de vulgaires cacahouètes de cirque, un tour de taille fin comme un bâton de ski, un QI avoisinant celui d'une huître dévergondée... Mais elle possède surtout un sens prononcé du combat. Une force grandit en elle, force qui la pousse au combat et à la violence. Cette sensation lui vient de sa magatama. Les magatamas, des pierres sacrées de Chine datant de l’époque Sangoku (220-280 après JC) et se portant très accessoirement comme boucles d'oreille, renferment l’âme de guerriers redoutables, les Ikkitôsen, capables d’affronter milles hommes chacun. Il est dit que les porteurs de ces pierres, nommés chevaliers, héritent de la force et de l’esprit combatifs de ces guerriers.

Héritière de l’une des plus puissantes pierres, la pulpeuse Hakufu Sonsaku doit maintenant monter à la capitale pour jouer les conquérantes. Tokyo est en effet le fief de sept académies de chevaliers se livrant une guerre impitoyable pour sa domination.
L’arrivée de la jeune fille dans l’académie de Nanyo coïncide avec le déclenchement de violentes manipulations... histoire d'avoir un scénario en fait... :roll:
Les 7 académies sont chacune aux mains de puissants chevaliers influents, héritiers de magatamas de génération en génération.

Ikkitousen nous plonge donc dans une lutte entre académies, avec des héroïnes pulpeuses à souhait (y'en a pour tous les goûts) et des héros qui ont de la classe : des culturistes, des chefs de gang tatoués et couverts de cicatrices, des beaux gosses qui fument, des malades mentaux sado-masos... :twisted:
Filles et garçons nous sortent des leitmotiv de la mort qui nous apprenne évidemment beaucoup sur la vie...
Evidemment, comme l'auteur a fait ses débuts dans les mangazines érotiques japonais, les filles demeurent infiniment plus nombreuses que les mecs...

Tout ce petit monde se tape dessus histoire de prendre le pouvoir. Pas de profs pour faire la loi vu qu'ici, il n'y en a pas... Les académies servent d'arènes de combats pour les jeunes étudiantes aux pis flottants et aux galbes généreuses. 8)

Chaque étudiant sort des techniques mystiques, a une spécialité et des pouvoirs distincts.
L'héroïne Sonsaku se trouvera vite affublé du pouvoir de préscience.
Le lieutenant de Nanyo, Gakufu (dit "le culturiste"), se la joue bourrin.
La très classe Ryomo Shimei, autre lieutenante de Nanyo est spécialiste en technique de torture et de strangulation.
Kanu Unchô, la starlette que vous avez sans nul doute croiser en tant que figurine, est spé en maniement de lance.
Une des méchantes, Kakoên, brunette vamp, est spécialisée dans les techniques d'assassinat de l'armée.
Bref ça va loin... :arrow:

Se rajoute à ça que les magatamas sont soumis à une gradation de puissance : un personnage faible sera Rang E tandis que le boss sera Rang A spécial, la magatama changeant de couleur selon les rangs... Evidemment, il apparaît bien vite que cette gradation en puissance ne sert strictement à rien, puisque un Rang E à fort potentiel peut tout à fait défoncer un Rang A qui n'a pas le potentiel, que le destin n'a pas choisi etc... la routine habituelle quoi... :x

L'émergence d'un scénario brouillon

Trêve de plaisanteries, passons aux faits.
Ikkitousen est certes un prétexte à l'exposition de vaches à lait, mais il faut lui reconnaître un petit effort sur le fond. Les 5 premiers volumes servent de base, avec des combats qui s'enchaînent, et une intrigue simple : un malade mental qui veut prendre le pouvoir, fait tout pour emmerder notre héroïne jugée dangereuse même en tant que débutante. Lors de ces 5 volumes, on a droit à un tournoi organisé par le gros méchant qui ne sert à rien si ce n'est à faire intervenir toujours plus de culturistes ou de bombes sexuelles. La cruche ira faire un entraînement secret dans les montagnes, aura des remords quant à ceux qu'elle envoie à l'hosto dans le coma, chopera un virus incurable, ira combattre la rivale qui selon l'Histoire ancienne des magatamas est censée la tuer... mais ce n'est pas elle qui finira par tuer le méchant ! Mais qu'est-ce que ça change anyway...

Après ces premiers volumes, il s'avère donc que le malade mental rejoint l'au-delà.
Jusqu'ici, tout le monde suit ? Là où ça devient plus intéressant (pour ceux qui ont de la patience), c'est que les lieutenants du chef déchu vont se tourner vers le chef d'une autre académie...
Et là tout se complique. Une intrigue principale naît !
Le chef de cette académie dispose (comme l'héroïne surprise !) d'un pouvoir encore plus important : il possède en lui la force d'un des 3 dragons ascendants.
Va alors s'engager une lutte entre les 3 académies restantes, avec dans les trois camps des persos hautement charismatiques on s'en doute.
Sauf que malgré les retournements de situation, les trahisons, les scènes de cul (oui oui...), la mort de héros principaux (on croirait presque que l'auteur se prend au sérieux), c'est toujours aussi nul...
Parce que l'auteur nous sort des trucs à rallonge.
Quand une vache meurt, 2 autres apparaissent, mieux gaulées que la défunte parce qu'entre-temps les graphismes se sont améliorés et les goûts des otakus en manque ont évolué.
Ne parlons même pas des flash-backs.

Le graphisme

Les graphismes sont sympas, comme du shonen ecchi...
C'est rond, c'est fin, ça montre des filles fines à gros lolos dénudées tenant des épées ou des poids de 20 kilos... donc ça passe

Conclusion

Voilà à quoi l'on fait face au final : :? :? :?
- L'intervention massive de nouveaux persos secrets surpuissants, toujours plus que les précédents, (dans Dragon Ball, ils sont vraiment au niveau 0 de la puissance avec leurs entraînements en capsule pendant 1 an)
- Les questions non-résolues
Les intrigues secondaires qui se succèdent sans rien apporter (tournoi, entraînements, flash-back)
- La traductrice de Panini qui ne suit pas (un perso peut s'appeler différemment dans un même tome) ... mais comme je la comprends !
- Des volumes qui sortent tous les 36 de l'an

Avec tout ceci, le fil rouge consistant en une lutte de pouvoirs inter-académiques avec trahisons, retournements de veste ne passe pas...
C'est d'autant plus dommageable que l'on se retrouve parfois avec des « tomes de scénario », sans une once de combats !!! Volumes 6 et 7 notamment... C'est là où on se demande à quoi joue Shiozaki... Sans doute à chercher lui même un scénario...

On a qu'une envie en lisant Ikkitousen : prendre la couverture, aller chez l'infographe du coin, la faire tirer en format giant, remettre l'exemplaire dépourvu de sa cover sur ebay...
L'auteur s'avère tout à fait respectable mais ne sait rien faire à part dessiner... Il ne sait pas diversifier le scénario de son manga.
Le respect du fil rouge d'une lutte inter-académique est bien respecté, mais les interventions massives de dizaine de nouveaux persos et les intrigues secondaires en pagaille rendent Ikkitousen illisible.
Ikkitousen est une série pour le noob (moi il ya 3 ans) qui veut absolument rentrer dans l'univers du manga, qui n'y connaît strictement rien, fait ça au feeling et cherche à se faire plaisir (dessins, nanas, bastons). Rien à dire de plus, là-dessus ^^ C'est la série avec laquelle j'ai commencé le manga, je me devais de lui rendre hommage. :cry: :arrow:
Image
Dans le même genre fan service : Enfer et Paradis (Tenjô Tenge) pas forcément mieux, Koikoi 7, Mai Hime
:idea: L'anime est d'un niveau encore moindre que le manga (c'est dire ^^") et n'a parfois pas grand chose à voir. Merci de ne pas trop vous baser sur l'anime pour vos commentaires, histoire que tout le monde s'y retrouve :idea:
Modifié en dernier par Rogue Aerith le 11 déc. 2009, 13:37, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Erkael
Entité Démoniaque
Messages : 6384
Enregistré le : 01 juin 2004, 12:45
Localisation : Bordeaux

Message non lu par Erkael » 08 déc. 2007, 23:00

Malgré ta derniere phrase, je ne connais que l'animé, mais ça m'a suffit pour rayer définitivemetn cette série de ma liste d'achat :lol: (et j'ai souffert pendant le visionnage de l'animé)

Sinon, merci pour cet article, qui sauvera peut etre de la misère certains jeunes pasant par là par hasard :wink:
On ne peut pas gagner à tous les coups mais on ne peut pas perdre à chaque fois non plus!

Image

Avatar du membre
Blacksheep
Messages : 1787
Enregistré le : 08 avr. 2007, 09:27
Contact :

Message non lu par Blacksheep » 08 déc. 2007, 23:44

Comme quoi ON PEUT JUGER UN LIVRE A SA COUVERTURE!!!!!!!!
:lol: Merci pour cet article hilarant, mort aux vaches!!!! :lol: :lol:
ah ben je vais mettre encore un petit :lol:
"Dès qu’on tombe amoureux, on devient des menteurs" Harlan Ellison
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, de hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges." H. L. Mencken
Image

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 09 déc. 2007, 09:10

serie facile a eviter tant elle parait vide de sens et pleine de maxi vulgarité passant pour de l'erotisme au pres d'ados boutonneux voulant s'entrainer de la main droite.

autant a bannir de sa collection que les productions de Oh great ou Urushihara
Image

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Message non lu par Harknass » 09 déc. 2007, 11:52

Quelle merd* pur ce truc.....

J'ai lu le premier chapitre chez un copain , j'est detester....

Avatar du membre
né un11septembre
Messages : 2939
Enregistré le : 06 août 2006, 12:38
Localisation : Quelque part en Belgique civilisée

Message non lu par né un11septembre » 09 déc. 2007, 14:01

Harknass a écrit :j'est detester....
auxilliaire avoir pas être

ou alors tu t'es detesté de l'avoir lu.
Image

Avatar du membre
Harknass
Messages : 457
Enregistré le : 07 nov. 2007, 17:25

Message non lu par Harknass » 09 déc. 2007, 14:10

J'ai tapé un peu vite .... désoler aux gens qui ne peuvent supporter ce gerne de fautes....

Shirogane
Messages : 28
Enregistré le : 03 nov. 2006, 09:25

Message non lu par Shirogane » 12 déc. 2007, 08:32

L'idée de départ est pourtant franchement originale (réincarnation de guerriers japonais d'autrefois dans notre époque actuelle et qui doivent s'affronter de nouveau - Chaque personnage se retrouvant avec le destin du guerrier qui le concerne et sait donc contre qui il périra)

Mais à part ça, oui, c'est une belle et très grande daube, à la fois quasiment incompréhensible, pas super bien dessiné (hormis les couv'), assez glauque et gratuite dans certaines actions, bref une espèce de fosse sceptique du manga en quelque sorte.

shinob

Re: Ikkitousen, la geste des preux chevaliers

Message non lu par shinob » 11 juil. 2008, 19:14

mangapowa93 a écrit :slt,
juste pour savoir, les ikkitousen st tjrs en commercialisation ou pas ? sur le site c'est ecrit oui mais pourtant sur ebay y a des tomes qui partent a 20-30€ d'occaz , c'est une erreur du site ou ces les mecs sur ebay qui se font pigeonner ?
Il y a juste le premier volume qui est en rupture temporaire, le temps qu'il soit réimprimé. Du coup certains impatients n'hésitent pas à payer le prix fort pour se procurer ce tome. Mais si ce sont les autres volumes qui sont facturés plus chers, passe ton chemin car c'est de l'arnaque.

Ixnay
Messages : 113
Enregistré le : 14 mai 2008, 07:45

Re: Ikkitousen, la geste des preux chevaliers

Message non lu par Ixnay » 11 juil. 2008, 19:17

.
Modifié en dernier par Ixnay le 18 févr. 2009, 09:39, modifié 1 fois.

Répondre