Doubt

Destinés à un public adolescent masculin mais faisant néanmoins fureur chez certain(e)s adultes et/ou jeunes filles, les shonen ont droit à leur propre rubrique!
Avatar du membre
Koiwai
Rider on the Storm
Messages : 9905
Enregistré le : 18 avr. 2008, 11:52
Localisation : Lille

Doubt

Message non lu par Koiwai » 30 août 2009, 22:20

Doubt
Image
La fiche sur Manga-news

Tome 1:

Sorti tout droit des pages du Monthly Shônen Gangan, où ont été ou sont encore prépubliées des séries à succès de Square-Enix comme Fullmetal Alchemist, Soul Eater ou Vampire Chronicles, Doubt est un manga terminé en 4 volumes qui était très attendu dans nos contrées.

Rabbit Doubt est un jeu sur téléphone portable qui fait fureur, dans lequel des lapins doivent démasquer le loup qui se cache parmi eux et cherche à les éliminer un par un. Mais pour cinq fans du jeu qui ont décidé de se rencontrer en vrai, tout ceci va tourner au cauchemar lorsqu'ils sont kidnappés pour être enfermés dans un bâtiment désaffecté. Lorsqu'ils se réveillent, ils découvrent le corps sans vie, cloué au mur, de l'une de leurs camarades, et se retrouvent avec un mystérieux code-barres sur la peau leur permettant d'ouvrir chacun une porte en espérant que celle-ci les mène vers la sortie. Rabbit Doubt est devenu réalité, il va leur falloir rester sur leurs gardes, et débusquer le loup qui se cache parmi eux avant d'être éliminés...

Dans le milieu du cinéma, on ne pourrait pas dire que Doubt, qui rappelle un peu la saga Saw, serait très orignal. Mais dans le milieu du manga, le thriller sous forme de huis-clos où il faut démasquer l'ennemi est quelque chose de plus rare. C'est donc avec plaisir que l'on se plonge dans ce premier volume, d'autant que, globalement, la qualité est au rendez-vous.

Après un premier quart de volume à l'atmosphère assez bon enfant, durant lequel les principaux protagonistes nous sont présentés, l'ambiance change subitement et radicalement pour nous plonger avec brio dans le vif du sujet, créant ainsi, dès le début des choses sérieuses, un effet de surprise réussi.
Par ailleurs, l'effet de surprise semble être l'un des principaux leitmotivs du mangaka, Yoshiki Tonogai: les rebondissements soudains et les plans-chocs sont légion et arrivent à déstabiliser non seulement les personnages, mais aussi le lecteur. De ce côté-ci, c'est presque du tout bon... Presque, car en contrepartie, la narration en pâtit et paraît parfois trop abrupte. Un moment d'inattention durant la lecture, et l'on pourrait bien se perdre ou passer à côté de certains éléments importants...
Car le deuxième point fort de Doubt, ce sont bel et bien les nombreux éléments disséminés ça et là pour semer la confusion dans l'esprit des protagonistes, mais aussi du lecteur, qui se régale en tentant de repérer le moindre indice qui pourrait lui permettre de comprendre qui est le loup. Qu'il s'agisse d'une situation étrange, d'un regard qui en dit long, d'un comportement suspect ou d'un dialogue équivoque, on est à l'affût du moindre indice, mais bien évidemment, toutes les pistes restent possibles à la fin de ce premier tome. Aucun personnage n'est écarté, chacun paraît un peu étrange dans son genre, n'importe qui pourrait être le loup, et gageons que l'auteur saura nous surprendre.
Les personnages, justement, sont tous dotés d'un caractère assez stéréotypé, mais qui se prête bien à l'histoire. Notons tout de même que leurs réactions manquent parfois de crédibilité, car trop hâtives. Notons également que la notion de frayeur est assez mal rendue. Régulièrement, on a l'impression que les héros ne sont pas plus inquiets que ça de la situation dans laquelle ils se trouvent. De plus, l'ambiance générale n'est peut-être pas assez sombre et malsaine par rapport au contenu de l'histoire. De ce point de vue là, on sent que bien que Doubt reste un shonen.

Visuellement, le travail de Yoshiki Tonogai est appliqué même s'il n'a rien d'exceptionnel. Les décors sont assez classiques mais bien rendus et très présents, si bien que les cases paraissent très rarement vides. Au niveau des personnages, le trait est fin, mais les différentes expressions des visages sont parfois inégales, et les visages très expressifs alternent avec d'autres moins réussis.

Sans être parfait, Doubt est un divertissement efficace, quelque part entre Dix petit nègres et Saw, et qui nous tient assez bien en haleine.

Du côté de l'édition, Ki-oon a une nouvelle fois effectué un travail excellent, entre traduction, adaptation et impression de qualité, et quatre premières pages en couleurs.
Image

Avatar du membre
ShadO
Dreamer in the rain
Messages : 944
Enregistré le : 19 avr. 2009, 18:10
Localisation : Bruxelles

Re: Doubt

Message non lu par ShadO » 31 août 2009, 11:59

Koiwai a écrit : De plus, l'ambiance générale n'est peut-être pas assez sombre et malsaine par rapport au contenu de l'histoire. De ce point de vue là, on sent que bien que Doubt reste un shonen.
En effet, c'est ce qui m'a déçu dans ce premier tome, on a vraiment du mal à ressentir un quelconque malaise des protagonistes par rapport à ce qui se passe autour d'eux. Et leurs réactions sont assez peu crédibles. Même si c'est un shonen il y a moyen de faire un peu mieux à ce niveau, par exemple si je compare avec Mirai Nikki, qui est également classé en shonen, je trouve qu'on ressent nettement plus de la terreur et de la folie dans les personnages que dans ceux de Doubt, qui ne sont pourtant pas vraiment en meilleure posture.

C'est dommage parce que pour le reste s'était un premier tome très agréable à suivre, notamment grâce à l'édition comme toujours excellente de Ki-oon. Mais bon, je me répète, un peu déçu par le premier tome, en espérant être davantage emballé par le second.
Image
Image

Avatar du membre
Wang Tianjun
Roi céleste
Messages : 4622
Enregistré le : 29 janv. 2009, 17:32
Localisation : Lyon

Re: Doubt

Message non lu par Wang Tianjun » 31 août 2009, 12:04

Vu que c'était une exclu Ki-oon à la Japan Expo... je me suis rué dessus sans attendre !

Sans trop paraphraser ce qu'à dit Koiwai, on retrouve une ambiance typique des films d'horreur à la "Scream", avec un système de huit-clos à la "Cube". En manga, on pourrait le rapprocher de Duds Hunt chez le même éditeur (qui est quand même un peu plus mature), ou encore Miraï Nikki.

A noter selon une info venant de facebook (oui, desfois ce site à quelque chose :mrgreen: ) que le tome 2 serait prévu pour le 12 novembre. Espérons que l'éditeur garde le même rythme pour les tomes à venir ! La série étant terminée en 4 tomes, ils n'auraient pas de raison de ne pas le faire ! :wink:
"Ah.. je suis en train.... de tomber en morceaux..."
Image
Image

Avatar du membre
Caouett
Messages : 56
Enregistré le : 24 juin 2009, 12:50
Localisation : Grenoble City

Re: Doubt

Message non lu par Caouett » 31 août 2009, 12:48

ShadO a écrit :C'est dommage parce que pour le reste s'était un premier tome très agréable à suivre, notamment grâce à l'édition comme toujours excellente de Ki-oon. Mais bon, je me répète, un peu déçu par le premier tome, en espérant être davantage emballé par le second.
Après avoir été accroché par les 4 pages couleurs en pré lecture comme présentation du manga, je suis un peu resté sur ma faim
Presque un peu trop 'comme' du saw finalement

donc en attente du second tome qui ne devrait pas trop tarder si on en croit Wang :mrgreen:
ImageImageImage

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Doubt

Message non lu par Otaku62 » 01 sept. 2009, 11:27

J'ai bien aimé ce 1er tome.L'histoire est très prenante et intriguante...
Le dessin m'a bien plus avec un dessin proche de double S,le dessinateur de Jusqu'à ce que la mort nous sépare...bref vivement le second tome qui permettra de voir si la série confirme sa bonne lancée...

Avatar du membre
Kuro
Messages : 468
Enregistré le : 26 févr. 2007, 08:36

Re: Doubt

Message non lu par Kuro » 04 sept. 2009, 10:50

Vol 1 : Très sympa mais un gout de manque, d'inachevé, on se dit a la fin du tome "c'est tout ? ce n'était que ça ? " Un peu déçu du manga après le matraquage de Ki-oon a la japan expo. Néanmoins j'espere que ça va s'améliorer parce qu'on ne ressent pas que les héros ont peur, on voit bien que c'est sanglant et tout mais y a un petit truc qui va pas... D'une certaine manière c'est bien qu'il n'y ait que 4 tomes.
Très bonne édition de la part de ki-oon comme d'habitude ^^ Heureusement.
Image

Avatar du membre
shun
Messages : 918
Enregistré le : 23 sept. 2004, 21:43

Re: Doubt

Message non lu par shun » 13 sept. 2009, 20:27

Tome 1 :

Agréablement surpris par ce premier tome, l'idée de départ étant très bonne, je comprend mieux la cover maintenant. bon petite conte de départ ^^
on est clairement dans un slash movie et rien de plus et de toute façon je vois pas ce qu'il faudrait de plus.

pour chipoter je dirais que les persos choque plus sur dessins que dans un film, je veux dire par là que pour ce genre d'histoire il faut des "jeune héros et beau", ça rend bien en film, mais en bd je trouve que ça contraste très fort avec le côté sanglant, des persos plus crayonnés comme "le roi des ronces" auraient mieux donné, mais ça aurait changé complètement l'idée même de départ.
Groupe facebook de vente manga en Belgique : https://www.facebook.com/groups/1024308 ... 6/?fref=ts

Mokona_59
Messages : 1
Enregistré le : 16 sept. 2009, 16:41

Re: Doubt

Message non lu par Mokona_59 » 16 sept. 2009, 16:58

Voilà, j'ai acheté le tome 1 et comme je voulais connaitre la suite, j'ai lu les scantrads des trois tomes suivants, et je n'ai pas dutout étais déçue! le tome 1, lorsque j'ai vu l'expression de Yû lorsqu'il découvre [spoiler]le cadavre de Rei[/spoiler] , je me suis dis *pensée* C'est quoi ça !!! *pensée* j'en ai presque rit...
Mais vous verrez que dans les tomes suivants le malaise s'installe chez le lecteur grâce aux rebondissement et aux renversements de situation, même quand on est sure a 100% de savoir qui est le "loup" donc le meurtrier.
Malheureusement j'ai vraiment étais déçue par la fin [spoiler]J'aurais aimé que le personnage principal survive d'autant que je m'étais attachée à lui[/spoiler] Parce que le, la, ou les survivant(e)(s) de la toute fin (non je ne spoilerai pass!! :lol: ) ne mértaient pas de survivre :cry: Donc voilà, la fin du premier tome donne un peu envie de lire le second, mais la fin des tomes 2 et 3 donnent TRES envie de lire les autres.Mais à la fin il y a toujours une impression de vide, on se dit 'Ca ne peux pas être fini, pas comme ça :cry: !!!" Enfin c'est ce que je pense à chaque fois que je termine une série, mais là c'était particulièrement fort *pensée*Hideaki Sorachi-sensei, vous n'êtes pas le seul dans ce cas, moi aussi j'ai envie de dire "non, attendez-moi, emenez moi avec vous!!!!*pensée* Faites pas attention.... :arrow:

Avatar du membre
Floo D Ace
Messages : 3810
Enregistré le : 25 sept. 2004, 19:56
Localisation : Strasbourg

Re: Doubt

Message non lu par Floo D Ace » 12 oct. 2009, 17:26

Vol.1 : Le nouveau hit annoncé de Ki-Oon « Doubt » ! Bien loin de l’ambiance « lapins crétins », c’est un thriller à huit-clos que nous avons entre les mains. Qu’en est-il réellement ? Avons-nous vraiment un hit ? Voyons cela de ce pas.

Le Rabbit Doubt est un jeu qui fait fureur. Le but du jeu est simple, les lapins doivent démasquer le loup qui se cache parmi eux. Le loup de son côté doit éliminer les lapins un par un, tout en semant le trouble afin de ne pas être démasqué. Cinq fans du jeu décide de se rencontrer, tout va pour le mieux ou presque…jusqu’au moment où ils se réveillent enfermés dans un bâtiment. Le jeu devient réalité, c’est maintenant que le Rabbit Doubt commence ! Seront-ils démasquer le loup ?

Le voilà ce premier tome tant attendu de Doubt, avec tout le bruit fait autour du manga par l’éditeur, on peut dire que le manga déçoit quelque peu. Le manga n’est pas de mauvaise qualité, soyons clairs, simplement avec tout le battage médiatique fait autour de lui, forcément le lecteur attendait du lourd. Si l’ensemble reste bon, il faut bien avouer que le ton reste « gentillet » et plutôt lent. Le premier quart du manga nous introduit les règles du jeu (important !) et les principaux protagonistes de l’histoire. Des personnages plutôt divers, Yu le héros typique, Mitsuki la meilleure copine, Eiji le gros dur, Haruka la grande gueule bien roulée, Rei la timide et pour finir Hajime l’intello. Une belle brochette de personnage, tous plus différent les uns que les autres. Niveau charisme par contre, rien de transcendant, en même temps aussi rapidement difficile de directement s’identifier ou s’attacher aux personnages. L’auteur parvient à bouger le lecteur en le prenant par surprise (au même titre que ses propres personnages d’ailleurs). On entre alors directement dans le vif du sujet et c’est presque une autre histoire qui commence. Ici finit l’ambiance relaxe et amusante, de la rencontre et du karaoké ! Ici, c’est l’enfermement, l’isolement, le sang, le doute, la paranoïa et j’en pense. Nos « players » entame eux-mêmes une partie de Rabbit Doubt et bien vite ils se rendent compte que le loup a déjà débuté son massacre. La surprise est un élément clef du récit et l’auteur s’en sert fort bien. Il choisit et mets en place des scènes choques, tel que la découverte du cadavre de Rei ou celui du message caché.

Pourtant, malgré le bon déroulement de l’ensemble et l’intérêt que peut porter le lecteur à l’histoire. Le côté « shonen » qui ressurgit par endroit gâche légèrement la lecture. Je m’explique, de par sa classification shonen, l’auteur ce censure un peu. Certaines réactions deviennent alors ridicules et d’autres ficelles apparaissent un peu grosses. Comme si un film d’horreur ou thriller avait été adapté pour être vu par tout le public. Maintenant concernant son contrat principal, à savoir nous maintenir dans un suspens constant, l’auteur réussit son pari. A aucun moment, il n’est possible de deviner l’identité du loup, n’importe lequel des personnages pourrait l’être. Au contraire, l’auteur nous entraine dans un contexte de paranoïa et chaque personnage devient tour à tour un « loup » potentiel. Un mot tout de même sur les graphismes, un style très clair mais qui ne colle pas vraiment à l’ambiance. Encore une fois, on ne retrouve pas une réelle ambiance d’angoisse, de peur…

Côté édition qui dit Ki-Oon dit impeccable ! Rien à redire comme bien souvent concernant l’éditeur, c’est une copie propre : pages couleurs, traduction, adaptation, impression…nickel !

Pour conclure, un premier volume de Doubt qui a dû mal à convaincre. Malgré le battage médiatique autour du titre et malgré un niveau honorable de travail de la part de l’auteur, le tout manque de « noirceur ». L’ambiance reste trop « gentil », pour ce genre de récit c’est d’autant plus important. Cela étant ce n’est que le premier tome et la suite pourrait nous réserver de belles surprises. Hormis l’ambiance, pour le reste c’est un sans faute et coup de chapeau pour l’auteur qui garde un suspens constant tout au long du tome.

Otaku62
Messages : 1256
Enregistré le : 01 mars 2009, 14:48

Re: Doubt

Message non lu par Otaku62 » 12 oct. 2009, 18:58

Floo D Ace a écrit :Pourtant, malgré le bon déroulement de l’ensemble et l’intérêt que peut porter le lecteur à l’histoire. Le côté « shonen » qui ressurgit par endroit gâche légèrement la lecture. Je m’explique, de par sa classification shonen, l’auteur ce censure un peu. Certaines réactions deviennent alors ridicules et d’autres ficelles apparaissent un peu grosses. Comme si un film d’horreur ou thriller avait été adapté pour être vu par tout le public. Maintenant concernant son contrat principal, à savoir nous maintenir dans un suspens constant, l’auteur réussit son pari. A aucun moment, il n’est possible de deviner l’identité du loup, n’importe lequel des personnages pourrait l’être. Au contraire, l’auteur nous entraine dans un contexte de paranoïa et chaque personnage devient tour à tour un « loup » potentiel. Un mot tout de même sur les graphismes, un style très clair mais qui ne colle pas vraiment à l’ambiance. Encore une fois, on ne retrouve pas une réelle ambiance d’angoisse, de peur…
Je suis d'accord avec toi sur le côté shonen...ça se ressent sur le déroulement de l'intrigue et c'est dommage...Après vu que c'est le premier manga de l'auteur il ne se sentait peut être pas capable de traiter le sujet en seinen...
Par contre,j'ai un meilleur avis que toi sur le dessin.En effet,il est vrai que ça ne permet pas de retrouver une réelle ambiance d'angoisse mais le style épuré et clair permet aussi de contraster les scènes noires avec les scènes un peu plus légère qui est pour moi un bon point...

Répondre